Aller au contenu
  • Arrivée d'un nouveau rat au sein d'un groupe

       (0 avis)

    SRFA

    Première publication : 28/07/2005. Dernière révision : 10/09/2014.

     

    Arrivée d'un nouveau rat au sein d'un groupe

    Vous allez accueillir un nouveau rat et vous ne savez pas quelles précautions prendre ?

    Vous vous questionnez sur la quarantaine ?

    Tout est expliqué ici !

     

     Avant toute chose : les intégrations entre rats peuvent être très courtes (une heure) mais aussi très longues (plusieurs mois).
    Cela dépend principalement des premiers rats, qu'il s'agisse d'un seul individu ou d'un groupe bien établi, car il va se passer une attribution des rôles sociaux.

    Il arrive ainsi qu'un rat étant resté trop longtemps tout seul finisse par ne plus accepter aucun rat, tout simplement car il n'aura pas développé de codes sociaux "corrects" lui permettant d'accepter un nouveau compagnon. Dans ce cas, il se peut que l'intégration ne puisse jamais se faire. En général, un rat qui a passé 1 an / 1 an et demie seul aura énormément de mal à accepter un copain, voire n'en acceptera plus !

     

     Mode d'emploi d'une intégration réussie

     

    • L'importance de respecter une quarantaine

    Cette période dure et éprouvante pour vous est celle durant laquelle le nouveau rat sera isolé dans une pièce différente de celle ou les autres rats se trouvent. C'est une étape difficile car contraignante. Se laver les mains, avoir une deuxième pièce, ne pas céder à l'impatience....

    Le mieux est de faire durer la quarantaine au moins 15 jours.
    Cela permet d'habituer le nouveau venu à vous et d'éviter une transmission de maladie car il existe chez le rat toutes sortes de maladie, des moins graves comme aux plus dévastatrices, nous pensons notamment aux virus qui peuvent toucher vos premiers rats, que vous en ayez 1 ou 25.

    Même si le nouveau à l'air en forme, il vaut mieux respecter la quarantaine. De plus la quarantaine habitue le nouveau aux bactéries de la maison et aux bactéries de vos autres rats, et ce en douceur ce qui évite à votre rat d’affaiblir son organisme à cause d'un trop plein de bactéries nouvelles tout d'un coup.

     

    • La rencontre 

    Il faut procéder à des rencontres en terrain neutre. Un terrain neutre, c'est un endroit où aucun des rat n'a déposé son odeur. Par instinct, le rat défend le territoire dans lequel il se sent chez lui et peu se montrer très agressif envers un intrus. Une baignoire (sans eau !) ou une table sont idéaux, tout comme l'absence de cachettes où les rats pourront se faufiler pour éviter la rencontre.

     

    Un des conseils les plus souvent donnés est de commencer les présentations avec le rat le plus calme et dominé de la bande initialement chez vous. Cette première rencontre permettra au nouveau de déposer son odeur sur l'autre rat, et cette odeur le suivra lorsqu'il sera de retour dans sa cage, auprès du ou des autres rats de la troupe. La troupe pourra alors sentir indirectement l'odeur du petit nouveau, avant les présentations officielles.

    Cette étape des rencontre peut être longue. Tant que vous voyez qu'il y a des tensions entre vos rats, continuez les présentations. C'est là que les rats feront connaissance et s'accepteront ou non.

    Au stade des rencontres en terrain neutre, les rats se sentent le derrière. Souvent ils couinent car les petits ont peur ; au début il y a parfois quelques pincements. Il arrive aussi que le dominant poursuive le nouveau pour lui sentir le derrière. Parfois, le dominant déposera quelques gouttes d'urine sur le nouveau pour "marquer son territoire". Même si le nouveau couine, ne les séparez pas inutilement : souvent ce ne sont que des couinements de peur, rien de plus.

    Évitez d'intervenir au maximum : éloignez vous car vos rats sentiront votre présence et seront gênés. Le but des présentations en terrain neutre est aussi de voir comment réagissent vos rats ensemble : si vous intervenez tout le temps, vous ne le saurez jamais !

     

    • Placer tous les rats dans la même cage

    Il est impératif de bien nettoyer la cage. Il faut la savonner ou la nettoyer au vinaigre blanc pour éliminer toute trace d'odeur.
    Il faut aussi bien laver les tissus, ou les changer. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez changer l'organisation de la cage, le but étant que le rat ou la troupe qui vivait initialement dans la cage ne reconnaissent pas leur territoire.

    Vous pouvez aussi faire en sorte que les rats sentent la même odeur (en les frottant contre de la lavande, ou de la litière sale, ou encore en les lavant juste avant de les mettre ensemble).Ça peut être efficace comme totalement inutile, selon le caractère des rats.

    On préconise d'introduire d'abord dans la cage le nouveau, pour qu'il découvre tranquillement son nouveau territoire. Ensuite, si on a plus de 2 rats, on ajoute les dominés de la tribu pour qu'ils se mélangent, se frottent et imprègnent le nouveau de leurs odeurs. On termine par le dominant qui trouvant un nouveau avec une odeur familière sera moins tenté de le bastonner.
    Sachez qu'il est tout à fait normal que pendant, grosso modo, la première semaine le nouveau n'ose pas bouger et ose à peine manger. Le plus inquiétant c'est si le petit se sent tout de suite à l'aise et commence à gambader dans la cage car il se fera "remballer" par le dominant (parfois assez méchamment  puisqu'il tient à être sûr que le petit a compris quelle est sa place).
    Il est conseillé, pendant cette période, d'ajouter une deuxième gamelle et un deuxième biberon pour le petit, éloigné des autres, car les dominants empêchent parfois leur accès.

     

    • Ne pas séparer les rats dès qu'il y aura quelques couinements

    C'est dur, très dur, de résister quand on voit un de ses petits protégés hurler parce qu'il a peur de l'autre. Mais c'est normal. Le dominant, pour montrer que c'est lui qui commande, va retourner le petit. Il va, dans un premier temps, l'empêcher de trop bouger dans la cage.

    Le petit aura forcément peur, il couinera, voire même hurlera. Parfois, on a vraiment l'impression que le dominant va "bouffer" le petit, mais quand on les sépare et qu'on regarde, on se rend compte que le petit n'a rien, même pas une blessure : il a en quelque sorte couiné en prévention ! Si vous séparez trop souvent vos rats lors des "bagarres", vous risquez d'énerver le dominant qui se montrera encore plus agressif envers le petit, parce que vous n'avez pas laissé la dominance s'établir naturellement entre eux.

    On dit souvent qu'on ne doit enlever le petit de la cage (ou le gros) que quand il y a des blessures avec du sang. Là encore, tout est relatif : les petites morsures où l'on voit juste une pointe dans la peau ne justifient pas une séparation. Par contre, si le rat est entaillé sur plus d'un demi centimètre, là, il faut surveiller les rats, et si l'un des rats s'acharne sur l'autre il faut les séparer et recommencer les présentations en terrain neutre.Il faut s'inquiéter si un de vos rats (ou les deux) a continuellement beaucoup de blessures ou une blessure grave (c'est à dire une grande entaille).

    Cela peut vouloir dire que vos rats ne s'entendent pas ou plus, ou que la dominance ne s'établit pas correctement. Il faut apprendre à voir les signes annonciateurs d'une bagarre : quand un rat parcourt toute la cage avec le poil gonflé, cela veut dire qu'il est très énervé, et qu'il risque d'attaquer gravement sous peu.

    Si une blessure vous semble grave, séparez vos rats et contactez votre vétérinaire au plus vite.

     

     

    Les bagarres sont courantes au sein d'un groupe
     
    Il ne faut pas espérer qu'une fois que vos ratous se seront acceptés, il n'y aura plus aucune bagarre. Les bagarres sont courantes et régulières. Il n'est pas rare d'entendre au minimum une fois par jour un des rats crier parce que le dominant le retourne pour vérifier que c'est toujours lui le dominant et que ses "sujets" se laissent dominer. Il n'est pas rare non plus que le dominant s'énerve contre un petit qui n'arrête pas de lui sauter dessus pour jouer : le petit repart parfois avec une toute petite blessure, ou alors avec une touffe de poils arrachée (ou bien il n'a rien du tout mais a fait des cris de cochons qu'on égorge parce qu'il a eu peur).

    Pensez qu'un rat cicatrise extrêmement vite, et qu'une petite morsure disparaît en un ou deux jours.
    Dans la majorité des cas, ce qui nous paraît grave n'est en fait que la routine d'un dominant qui établie sa dominance dans la cage.

    Pour conclure, une intégration est parfois très courte, parfois très longue. Il ne faut pas désespérer et parfois reprendre à zéro lorsqu'une intégration semble compromise. Soyez patient, observez bien vos rats, et posez vos questions lorsque vous en avez !

     

     

     

    Encore des questions ?

    N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats !



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.


  • .: ADHÉSION :.

    Comment adhérer ?

    C'est très simple : téléchargez le formulaire pdf ci-dessous et suivez-en les instructions !

    Pas clair ? Retrouvez toutes les précisions sur la page Adhésion.

     

     

    Combien ça coûte ?

    La cotisation s'élève à 15 euros annuels, payable par chèque, virement bancaire ou Paypal.

    L'adhésion est valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours.

  • .: TOUS LES SERVICES SRFA :.

    Tous les services SRFA en un clin d’œil !

      M. Mascotte SRFA   Nouveau Logo SRFA  
      Clubs   Articles  
    Nouveau Logo SRFA
    Activités associatives
      Nouveau Logo SRFA   EchoDesSputniks
    Magazine trimestriel
      M. Mascotte SRFA   Logo RA  
      Forums et Communauté   Ratouphiles Associés  
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.