Jump to content
  • Sign in to follow this  

    N°3 - Focus - Vous avez dit « Spé NAC » ?

       (1 review)

    L'Écho des Sputniks

     

    Nous voulons les meilleurs soins possibles pour nos petits malades et nous cherchons donc à consulter un vétérinaire « spécialiste NAC ». Mais que veut vraiment dire cette appellation ?

     

    La « spécialité NAC » n’existe pas !

    Première surprise : aucune des quatre écoles vétérinaires françaises ne délivre de tel diplôme ! Il s’agit souvent d’une appellation informelle, qui peut recouvrir des situations très différentes. Cela ne veut pas dire que votre vétérinaire « non spécialiste » ne peut pas s’occuper de votre rat, ni que votre vétérinaire « spé NAC » est un escroc ! Explications.


    La formation des vétérinaires en bref
    En France, les études vétérinaires sont organisées en plusieurs cycles :

    • 4 années de tronc commun suivies par tous et dédiées aux disciplines fondamentales (anatomie, physiologie, etc.)
    • Une 5ème année d’approfondissement dans une « filière » : animaux de compagnie, animaux de production, équidés, santé publique, recherche ou industrie. Après des stages et une thèse, les élèves reçoivent le Diplôme d’Etudes Fondamentales Vétérinaires (DEFV) : ils deviennent Docteurs et ont le droit d’exercer.
    • Optionnellement, une formation complémentaire ou une spécialisation (entre un et quatre ans suivant la voie choisie.)

     

    En Belgique et en Suisse, des formations similaires se déroulent au sein des universités (5 années obligatoires). En Belgique, on peut obtenir un master en Médecine Vétérinaire Spécialisée option « animaux de compagnie non conventionnels » après une année complémentaire d’internat clinique (formation par la pratique.) Les universités suisses offrent une préparation à un diplôme européen (voir ci-dessous.)

     

    Options et spécialisations en France
    En tronc commun, beaucoup de cours sont transverses : le fonctionnement d’une cellule, la génétique, la démarche diagnostique, ça sert à toutes les espèces ! Les étudiants suivent environ 6500 heures de formation qui les préparent à accueillir n’importe quel animal. Quelques modules sont plus spécifiques : ruminants, carnivores… et parfois NAC. À Toulouse, les élèves ont un module NAC de 60 heures, dont une heure sur « l’élevage, l’entretien et la pathologie des rongeurs ». À Lyon, ils suivront « élevage du rat et du hamster » (1h), « particularités de la consultation et dominantes pathologiques des cobayes et rats » (1h), « consultations NAC » (2h). Il faut avouer que ça semble peu !


    En approfondissement, les étudiants de la filière « animaux de compagnie » suivent des enseignements obligatoires ou optionnels en « médecine et chirurgie des NAC » (9 heures de cours et 4 semaines de stage à Toulouse, 2 à 8 semaines de stage à Alfort.) En spécialisation, aucun Diplôme d’Etudes Spécialisées Vétérinaires (DESV) n’est consacré aux NAC. Il s’agit plutôt de spécialités du genre dermatologie, ophtalmologie… Mais alors, qui sont les « spé NAC » ?


    Le diplôme ECZM Petits Mammifères
    Un des seuls diplômes officiels « spécialité NAC » reconnu, détenu par moins de 10 praticiens français, est un diplôme européen décerné par le « Bureau Européen de la Spécialisation Vétérinaire » (EBVS en anglais), qui certifie 35 spécialités réparties dans 26 « collèges » thématiques. Le collège ECZM (« European College of Zoological Medicine ») chapeaute 5 spécialités : médecine et chirurgie aviaire, herpétologie, petits mammifères (dont les rongeurs), faune sauvage, et zoos.


    L’obtention de ce titre est très difficile. En formation initiale, il faut avoir été « résident » (3 ans) avec un vétérinaire déjà spécialiste (souvent après un premier internat d’un an), constitué un dossier des cas traités, publié des résultats de recherche et réussi un examen théorique exigeant. Les vétérinaires expérimentés peuvent également postuler, à condition d’avoir pratiqué pendant au moins 7 ans. Ils doivent le renouveler tous les 5 ans.

     

    laserarthrose.jpg

    Traitement de l’arthrose au laser : une technique qui ne vous sera pas offerte partout !


    La spécialisation par la pratique
    Cependant, obtenir le diplôme européen n’est pas le seul moyen de se « spécialiser » en pratique. Beaucoup de vétérinaires se présentant comme « spécialistes NAC » sans diplôme officiel réunissent deux caractéristiques :

    • La formation continue : alors qu’ils exercent déjà, ils suivent des cours ponctuels à l’école vétérinaire ou via des organismes de formation, assistent à des congrès et des séminaires…
    • L’exercice exclusif : par goût, ils ont choisi de ne recevoir en consultation que les NAC. Cette pratique leur permet de voir de nombreux cas et de ne jamais « perdre la main » !


    Notons enfin qu’un vétérinaire « spé NAC » peut très bien être un mordu de perroquets ou de tortues… et un généraliste, un amoureux des rats formé « sur le tas » et très compétent !


    Spé NAC or not spé NAC ?
    Spécialiste ou pas, le plus important est d’abord de bâtir une relation de confiance avec votre vétérinaire ! Sur des cas simples, un vétérinaire « généraliste » de la filière animaux de compagnie est formé pour une première prise en charge votre rat. Sur des maladies plus complexes, s’il manque d’équipement ou de connaissances, il vous orientera vers un confrère « spécialisé », c’est-à-dire surtout un confrère compétent qu’il connaît et estime… diplôme ou pas !

     

     

    croix-veterinaire-.jpg

     

    La liste vétérinaire SRFA

     

    SRFA collecte vos conseils d’adresses vétérinaires et les communique sur demande privée aux nouveaux membres cherchant un vétérinaire « OK rats » dans leur département. Votre vétérinaire vous satisfait ? N’hésitez pas à envoyer un message privé à une modératrice ou une administratrice pour maintenir cette liste à jour !

     

     

     

    Texte : Artefact. Photo : Dehlia T.

    • Like 2
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Join the conversation

    You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

    Guest

    Artefact

      

    Ça fait autopromo mais j'assume, moi j'aime beaucoup cet article ! j'ai appris plein de choses en me documentant pour l'écrire, et je pense qu'il est bien utile vu le flou qui règne sur la notion de "spé NAC" un peu partout. Lisez mon article, il est bien ! :jettefleurs:

    • Like 2

    Share this review


    Link to review

  • .: ADHÉSION :.

    Comment adhérer ?

    C'est très simple : téléchargez le formulaire pdf ci-dessous et suivez-en les instructions !

    Pas clair ? Retrouvez toutes les précisions sur la page Adhésion.

     

    Télécharger le formulaire

    Combien ça coûte ?

    La cotisation des particuliers s'élève à 15 euros annuels, payable par chèque, virement bancaire ou Paypal. Vous représentez une association de protection animale déclarée en préfecture ? L'adhésion 2020 vous est offerte (un représentant par association.)

     

    L'adhésion est valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Toute adhésion conclue à partir du 11 novembre 2019 sera valide pour l'année 2020.

  • .: NOS ACTIVITÉS :.

    Tous les services SRFA en un clin d’œil !

      Logo Clubs SRFA   Logo Articles SRFA  
      Clubs   Articles  
    Logo Association SRFA
    Activités associatives
      Logo Association SRFA   Logo Echo Des Sputniks
    Magazine trimestriel
      Logo Forums SRFA   Logo Ratouphiles Associés  
      Forums et Communauté   Ratouphiles Associés

     

     

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.