Jump to content
Sign in to follow this  
Etienne

le re-homing

Recommended Posts

J'ai raté ce post, alors je réponds au sujet lui même, quitte à répéter autrui...

 

C'est là que le débat ressort. Pour ma part je ne vois pas en quoi cela pourrait être choquant. On décide qu'une ratte de un an et demi ne sera plus reproduite. C'est un principe sain, qui permet de préserver sa santé. A présent, cette ratte (qui a donné au monde de beaux bébés :amoureux3: ) a droit à une retraite bien méritée, choyée dans une famille d'accueil (si possible avec les copines de cage qui sont dans sa situation).

En quoi le fait de se débarasser d'un rat parce qu'il a fini de servir peut-il être considéré comme sain ?

Chez nous les rats ont la même période de "reproductibilité", mais on ne s'en débarasse pas ensuite, on les garde, parce que nos rats on les aime, reproducteurs ou non. Franchement, me dire "bon ben Pahaliah, ça y est ,tu as fini de te reproduire, tu dégages maintenant", ça ne me viendrait même pas à l'esprit (même si ça fait des déçus clindoeil.gif )

 

Leur trouver une bonne famille, c'est bien gentil, mais ça implique que l'on n'est pas soi même une famille suffisament bonne pour lui... Pourquoi le rat n'aurait-il pas droit à une belle retraite dorée dans sa propre famille, dans le groupe où il a grandi, au milieu de sa tribu, rat et humains compris ? C'est bien gentil de trouver des humains gentils, mais le rat est un animal social, qui vit en groupes fermées et stables; en le séparant des autres rats on brise ses repères, on le destabilise, bref même si on imagine qu'il va pouvoir s'intégrer correctement à un autre groupe (ce qui est assez rarement le cas), on le maltraite.

 

Et enfin, comment peut-on prétendre faire de la sélection en se basant sur des rats qui n'ont même pas passé la moitié de leur vie chez nous ? A qui veut-on faire croire que tous les animaux rehomés sont suivis régulièrement, que les adoptants donnent plus de nouvelles que la normale (c'est à dire un adoptant sur 3 environ), que les éleveurs qui se sont débarassés de 2 "vieux" d'un an par mois pendant les 2 dernières années prennent tous la peine d'aller voir comment chacun des 48 rats qu'ils ont placés à 100 km de chez eux... ?

 

Voila, c'est fait, maintenant je peux lire les autres réponses :)

 

Concernant la distinction élevage / particuliers, en France il ya un cadre légal précis qui distingue les particuliers, qui reproduisent leurs rats en tant que hobby, sans but lucratif, et les éleveurs, à but lucratif, dûement enregistrés à la chambre d'agriculture, qui paient des impots sur leur élevage, etc. etc.

Par conséquent nous sommes tous des amateurs, meêms les ratteries qui ont 30 ou 40 portées par an. Et d'ailleurs les ratteries anglaises qui pratiquent le culling et/ou le rehoming aussi, ne sont rien de plus que des amateurs de rats domestiques.

 

Pour ce qui est de l'âge, nous on a 30 ans, et franchement même si on ne rêve plsu de refaire ole monde on continue à rêver d'un monde sans rehoming. Le pseudo-retard de la France en matière de couleur, c'est un complexe d'infériorité très mal placé. Franchement, je suis sur plusieurs forums anglo-saxons, et les français qui ont un peu d'expérience s'y connaissent aussi bien que n'importe quel éleveur anglais, voire mieux. Sur la mailing list rat-genetics, pour ne citer qu'un exemple, il ne doit y avoir que 6 ou 7 membres capables de répondre à des questions poussées sur la sélection et la génétique (dont moi même, sans fausse modestie), et beaucoup de français pourraient très largement tenir la comparaison s'ils parlaient un anglais à peu près compréhensible, ou s'en donnaient la peine ^^

Il ne faut pas oublier que 80% des ratteries ne vivent que 2 à 3 ans dans le meilleur des cas, que ce soit en France ou en Angleterre, ou en Hollande (et encore, en Hollande c'est généralement encore plus bref, d'après une éleveuse hollandaise avec qui je discutais il y a peu)

Alors oui, en France on échappe au carcan des sociétés d'amateurs, mais franchement même si cela existait je ferais tout mon possible pour ne pas être impliqué dans ce monde là, ce que je connais des sociétés canines et félines, notamment la place réelle du bien-être de lanimal dans leurs précoccupations, au delà des beaux discours officiels, m'ayant amplement suffi.

 

Quand aux éleveurs qui rehoment leurs animaux et adoptent d'autres animaux rehomés, là je trouve ça carrément paranormal... Pourquoi ne pas avoir gardé sa bestiole si c'est pour prendre une autre vieille bique 1 mois plus tard blink.gif ?

 

Je ne comprend pas que l'on fasse la distinction entre une sélection correcte et le fait de garder tous ses rats. Ca prend plus de temps, bien sûr, mais il n'y a rien d'incompatible. C'est choisir la solution de faciliter que mettre de coté l'animal sous prétexte qu'on veut "faire de la sélection, alors les non reproducteurs sont trop encombrants". Bien sûr du coup nous on a 40 rats pour assurer une ou deux lignées. mais si on travaille avec deux ou trois autres ratteries on arrive très bien à se faire une programme de sélection sans avoir plus d'une douzaine de rats.

On peut toujours faire des saillies externes, par exemple.

Et sinon, si on n'a pas les moyens financiers, ou si on ne veut pas se donner les moyens en temps de s'occuper correctement de ses rats jusqu'au bout, je ne vois pas très bien pourquoi on veut se lancer dans la reproduction. C'est encore plus contraignant que de se contenter de faire vieillir un rat, c'est des foules d'emmerdes, des frais astronomiques... Bref, pour moi si on est obligé de recourir au rehoming, alors on n'est pas prêt à se lancer dans la sélection, ou même simplement dans la reproduction.

 

Concernant le culling, je voulais seulement préciser qu'à la base ce n'est pas éliminer les noirs et les agoutis, c'est simplement éliminer des bébés surnuméraires. Après les critères sont à définir. Il y a aussi le culling médical, l'élimination des malformés ou non viables. Certains considèrent que les femelles peuvent avoir du mal à mener à bien correctement 20 petits (ce qui est faux, mais la validité des critères et motivations n'est pas nécessaire, culling signifie seulement "tuer des petits en trop")

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardon Gwen, et je précise au passage que j'ai rien contre les chiens à la mode. C'est contre la mode que j'en ai. smile.gif

 

Par rapport à ce que dit Limë, faudrait voir aussi un peu la gueule du truc:

 

"Donne rat de 2 ans car pas le temps pour tout le monde"

 

C'est pas pareil que:

 

"Recherche retraite paisible pour rat âgé [...]" suivi d'un pavé sur l'extraordinaire caractère du loulou.

 

Là on voit déjà les différences de mentalité. Mais bon, je reste contre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je parle surtot pour un elevage (pour moi elevage je compte la grosse structure plus que le particulier ) happy.gif

 

apres chui pas spécialement pour non plus vu que ca ouvre la porte a tous les abus :) et evidement les gens les abus ils aiment bien.

 

apres j'ai jamais fait du re-homing, j'ai deja mes vieux adorés a gerer lol, plus ca serait pas serieux happy.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
wouai mais le vieux caniche il n'est pas autant a la mode et cool que le jeune rott qu'est un chien dangereux, qu'est ce que tu crois toi  ideesnoires.gif

473514[/snapback]

 

le must, c'est quand même le poulet..... avec la grippe aviaire, ton rott', c'est un agneau !

 

*s'en va mourir de rire plus loin....

 

 

 

 

dejadehors.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ndlm générale : Essayons de rester dans le sujet, le parallèle est intéressant mais je vois déjà les fous des chiens rappliquer en meute icon_biggrin2.gif.

 

Gwenwyfhar, pour la modération

Merci de tenir compte des ndlms.

 

*s'en va mourir de rire plus loin*

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à Pascual et Stella pour les infos sur les élevages et rateries à l'étranger. ça fait partie des choses que je cherchais à savoir ^^

 

 

 

Je n'ai pas choisit de faire de la repro, mais de faire de de la selection..

473149[/snapback]

 

merci d'avoir fait la distinction.. Je comprends bien les différences d'optique entre les deux.

 

Il y a forcement une part d'affectif enorme dans ce que je fait.. Mis a part la reproduction ou certains rats exclusivement ont des petits et pour les femelles c'est juste une a deux fois dans leur vie, contrairement a un elevage a but lucratif, ces animaux sont avant tout les miens, et je n'envisagerai meme pas de m'en séparer.

473149[/snapback]

 

oui, j'imagine ^^ (dommage ^^ )

 

 

Et tout ca est accentuer par notre societé de consommation ou les gens sont de moins en moins responsable et ou ils refusent de regarder un tant soit peu vers l'avenir, meme pour un rat qui a une durée de vie courte on arrive pas a savoir si on pourra l'assumer toute ca svie.... c'est la qu'est essentiellement le probleme... Faut changer en permanence pour etre dans le cou.. ratou ne convient plus avec les couleurs du salon hop poubelle et on en reprend un autre...

473149[/snapback]

 

oui, même si ce n'est plus vraiment du rehoming, mais carrément du n'importe quoi... ^^ enfin.;. icon_mi_9.gif

ça marche pas chez les ratous les abonnements sans engagement ? newshocked2as.gif

 

 

 

Franchement, me dire "bon ben Pahaliah, ça y est ,tu as fini de te reproduire, tu dégages maintenant", ça ne me viendrait même pas à l'esprit (même si ça fait des déçus  )

 

innocent.gif zut, ma tentative de ratnapping légal a échoué innocent.gif

 

 

Alors oui, en France on échappe au carcan des sociétés d'amateurs, mais franchement même si cela existait je ferais tout mon possible pour ne pas être impliqué dans ce monde là, ce que je connais des sociétés canines et félines, notamment la place réelle du bien-être de lanimal dans leurs précoccupations, au delà des beaux discours officiels, m'ayant amplement suffi.

 

 

ça a l'air d'être un avis très largement partagé ici ^^ j'avoue débarquer un peu (de la planète Uranus, mais 'faut pas le dire) donc je ne connais pas vraiment ces milieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai discuté avec une personne, dont le frère est éleveur professionel de chèvres. Il a un troupeau de 400 betes, ils les utilisent pour faire de la laine, du lait ...

J'ai été assez "choquée" d'apprendre qu'une fois qu'un bouc avait été suffisamment reproduit, ou qu'une chevre ne donnait plus assez, les animaux étaient abattus, et incinérés.

Dans un élevage professionnel, qui doit etre rentable, il n'y a pas de place pour les animaux "fatigués"

 

pour les rats, je pense que c'est pareil. Un élevage professionnel ne va pas se permettre de nourrir des bouches inutiles. Alors, dans cette optique, le re-homing pourrait etre une meilleure façon de faire, que de "claquer ses vieux contre les murs"

Et puis, ca voudrait aussi dire que l'éleveur (professionel, j'insiste : des batteries pour rats !) se soucierai un minimum de la vieillesse des animaux : parce que ca prend un temps précieux et inutile, de replacer ses vieux rats.

Pour les rats, qui auront eu une vie pas terrible, passer sa retraite dans un doux foyer peut certainement etre agréable.

 

mais de toutes facons, pour moi, l'élevage des rats ne devraient pas se faire "à la chaine". Comme ont dit certains, certains particuliers font ça très bien. L'idéal serait que les gros élevages des rats à la chaine disparaissent, et que certains particuliers sérieux arrivent peu à peu à les remplacer...

Je ne défend pas le re-homing, puisque je suis contre les élevages qui sont susceptibles de le pratiquer.

Je pense simplement que c'est mieux pour le rat d'etre placé, que d'etre tué.

 

chez les particuliers, le re-homing est pour moi une pratique limite barbare. Le minimum est vraiment que la personne le dise franchement. Mais je n'adopterai jamais dans une ratterie qui pratique ce genre de chose. Les particuliers sont censés être proches de leurs rats, les aimer.. ils ne sont pas censés agir comme les gros éleveurs industriels.

Si les petites ratteries se mettent à agir comme les gros qui cherchent la rentabilité, il n'y a pour moi plus aucun intéret à adopter chez les particuliers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

JUste deux petites reflexions :

 

Je suis partagée sur la question du rehoming, même si en très grande partie je partage l'avis général qui a été exposé au long de ces messages.

Toutefois je me dis que quand on a pas mal de rats, on a pas le même contact avec tous. Ce qui, attention, ne veut pas dire que le rat soit moins sympa, mais parmis beaucoup de congénères il me parait naturel que seuls les plus "charismatiques" ressortent réellement du lot.

Ceux là bien sur, les "exceptionnels", ne sont pas proposés aux rehoming pour leurs prioriétaires.

 

Mais pour les autres, attention ceux qui sont en bonne santé et "normaux-sympas", je ne serais pas choquée qu'une ratterie fasse du rehoming pour certains. Imaginons un rat pris bébé dans l'intention de peut être le marier à un autre, et la repro ne s'est finalement pas fait. Un rat qui en grandissant s'avère légèrement plus petit que ce qu'on souhaite pour le faire reproduire. Un rat dont le marquage/la couleur n'a pas tenu sa promesse. Un rat prévu pour développer une lignée, ce qui ne s'est pas fait finalement. Un rat qui ne s'entend pas avec ses congénères, mais sympa avec les humains.

Là je ne parle pas de femelles épuisés et usées ayant portées 6 fois dans leur première année, bien sur.

 

Je ne serais pas choquée qu'une "ratterie" propose ce genre de ratou à l'adoption. A condition toutefois pour que ça reste ethiquement acceptable pour moi, qu'il soit entendu que ces ratoux seraient dispos pour une adoption éventuelle, mais que sinon ils restent chez la personne, et choyés tout comme les autres. C'est là le point important pour moi. Ce n'est pas dans l'optique de se débarrasser d'un rat, mais si quelqu'un souhaite l'adopter, on peut en discuter et ça peut éventuellement se faire.

 

A un moment j'aurais aimé trouver à adopter un rat déjà un peu âgé, parce que j'avais envie de reprendre un ptit rat pour me tenir compagnie, mais je n'étais pas assurée de ce que j'allais faire dans les deux ans suivant l'éventuelle adoption. J'aurais donc volontiers adopté un loulou d'un an, un an et demi, à ce moment là.

Ca ne m'aurait pas embêté d'en reprendre un sympa et habutué à l'homme, choyé chez lui, mais qui en fin de compte ne correspondait pas ou plus aux objectifs de repro de la ratterie. Ou bien pourquoi pas un loulou sympa avec les humains, mais n'acceptant pas d'autres rats, pour ne pas complexer de le laisser sans un copain.

 

Je ne sais pas si j'arrive à faire passer ce que je veux dire. Donc en résumé certains aspects du rehoming ne me dérangeraient pas, je pense.

 

 

 

Second point : Concernant le rehoming provenant de l'industrie de production de masse d'animaux. Franchement, je n'en voudrais pour rien au monde. D'abord ça me parait matériellement impossible (une ferme à rongeur se débarrasse de combien de milliers de "vieux" par mois/ans ?)

Puis franchement des rats usés par une repro intensive, consanguins, jamais manipulés par l'homme, ayant vécus toute leur vie dans des cages minuscules... Je préfère les savoir euthanasiés en fin de compte.

Et pour ma part tant pis pour le rat, je ne souhaiterais pas accueillir chez moi des rats traumatisés. On a tout de même des animaux pour vivre en harmonie avec eux, on ne peut pas venir assumer derrière toutes les dérives de la société de consommation et de la connerie humaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie à 40.000 % le dernier paragraphe. Etre ratouphile et aimer ces satanés bestioles qui puent et coûtent cher (si si je les aime ^^), ça ne signifie pas qu'on est là d'abord pour récupérer les conneries d'autres. Enfin, ça c'est pas que pour le rehoming, c'est pour toutes les questions de placement à mon sens (même si après, évidemment tu te laisses piéger par le bestiau qui n'a rien demandé et qui te fait craquer... mais bon... aut' débat...).

 

Pour le reste, chuis en forme, perso j'ai les neurones qui ont connecté tongue.gif.

 

Mui... replacer ceux qui sortent du cadre repro...

 

J'aime beaucoup la distinction que fait Stella (elle est forte Stella ^^). Sélection / reproduction.

Pour moi, dans le cadre de la sélection en vue de faire des portées amateur (parce qu'on parle uniquement de ça), les éleveurs devraient prendre en compte ce facteur "déchets" (Mach' est un gros déchet par exemple tongue.gif). Une régle du jeu en quelque sorte, acceptée dès le début.

 

J'ai du mal à croire à l'aspect altruiste de la repro, du genre "je veux proposer au monde du rat qu'il est plus beau et génial et fort et costaud parce que les gens méritent des animaux exceptionnels et que donc il faut que je fasse passer cet objectif avant toute chose, il faut que j'apprenne à déshumaniser mon approche, que je ne m'attache pas".

Nan.

S'il y a repro, même pour les ratteries que j'estime et qui ont une éthique qui me séduit, c'est d'abord pour faire mumuse avec du bébé, voir grandir et évoluer positivement du rat. Certes, c'est mieux quand tous les adoptants sont contents et que la génération est apte à être reproduite. Tous les ratouphiles éleveurs veulent que leurs ex petits se portent bien et meurent de leur belle mort parce qu'ils aiment ces bestioles. Et c'est dans cet égoïsme qu'il y a de l'intérêt pour moi.

 

Mais donc, dans cet esprit là, il me semble que c'est pousser un peu loin l'égoïsme et le côté "petit sorcier dans son labo avec ses reproducteurs" que de choisir de replacer les hors-objectifs.

 

Un éleveur qui en arrive à penser ainsi, déjà j'ai du mal à croire qu'il a chouchouté le rat... c'possible ça de passer du temps avec un bestiau et d'arriver à le placer "juste" parce qu'il a un gène de travers, un poil qui rebique ou un oeil qui louche ?

 

J'ai des chieurs, des malades, une ex-mordeuse, des discrets, des qui n'en ont rien à battre de ma tronche, des collants (hein Birthday, hein Brownie.. tiens un rat de refuge d'ailleurs, icon_rolleyes.gif). Evidemment, j'ai des chouchous, des coups de coeur, c'normal. Mais même ceux qui sont le plus distants, bah nan, niet, pas possible. Je pourrais pas les replacer.

 

Donc l'éleveur qui passe à cet échelon n'est plus un ratouphile dans le sens passionné pour moi. Il fera peut-être faire des progrès aux lignées grâce à son approche scientifique. Mais je n'adopterais pas chez lui. En tant qu'adoptante, je ne privilégierais pas ce mode de fonctionnement. Tout comme je vais pas aller adopter chez celui qui voulait faire mumuse et voir ce que ça donnait un mâle et une femelle dans une même cage.

Ce n'est pas parce qu'il y a des objectifs qui paraissent honorables au bout de la course qu'on doit perdre dans l'affaire le coeur vital du tout : le rat, l'individu

 

("bordil, je veux qu'on m'aime, je suis ni un numéro ni une banque du sperme" s'écria le rat au fond de la nuit)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai des chieurs, des malades, une ex-mordeuse, des discrets, des qui n'en ont rien à battre de ma tronche, des collants (hein Birthday, hein Brownie.. tiens un rat de refuge d'ailleurs, ^^). Evidemment, j'ai des chouchous, des coups de coeur, c'normal. Mais même ceux qui sont le plus distants, bah nan, niet, pas possible. Je pourrais pas les replacer.

474137[/snapback]

 

 

 

C'est là où mon argumentation pèche : par manque d'expérience personnelle. N'ayant jamais eu à entretenir une colonie entière, "j'imagine" qu'on a pas les mêmes relations avec tous, et que certains seraient plus facile à replacer que d'autres car même si ils sont globalement sympas, ben tout de même sur 40 rats ils ne sortent pas du lot, et donc on a pas développé de relation réellement "personelle" avec eux. Mais ça reste de la théorie, strictement.

 

Je ne sais ce qu'il en est réellement, et tu viens apporter une pierre montrant que la théorie c'est jolie, mais qu'en pratique finalement c'est pas tout à fait ça.

 

Moi même je ne sais comment je réagirais placée dans le même cas ^^

 

 

A priori, ça ne me dérangerait pas d'adopter dans une ratterie pratiquant de la manière dont je l'ai décrite, mais c'est pas forcément pour autant que moi même, placée dans le même cas de figure, je pourrais le faire... Tout le paradoxe de ce qu'on peut tolérer chez les autres tout en sachant (ou ne sachant pas) qu'on ne le ferait pas soi même spamafote.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca, les manettes entre les différents seuils, chacun les pousse selon sa propre vision et sa propre expérience ^^.

 

Typiquement, je vais prendre 4 cas sur les 40 passés et actuels :

 

- Crème, récupérée en refuge. Elle mordait au sang quand on essayait de la choper dans la cage. Du coup, les relations ont longtemps été limitées, y a forcément eu un peu de fight entre elle et moi, ... D'autres auraient pu vouloir la placer puisque n'ayant pas une relation privilégiée avec.

Pas possible... au bout de 2 mois j'y étais vachement attachée, autant que les autres qui me léchouillaient la main (ou me bouffaient mon canap' ^^). Et pourtant, elle avait même fait chier une ratte en intégration.

Elle est là la poulette. Avec son caractère bancal.

(sauf qu'en plus c'est une double victoire de l'avoir avec moi puisque maintenant elle se laisse très bien faire et deviendrait presque câline, même dans la cage)

 

- Tipoune alias La Savonnette. Pendant des mois, il a vécu sa vie loin de moi... quand je voulais le prendre pour X raisons, c'était une anguille. Pourtant, en même temps, il était très affectueux... fallait juste pas que je m'approche, c'était à lui de venir dormir à côté du clavier.

J'aurais pu aussi le placer et profiter des autres.

 

- Machiavel la serpillière. J'aurais du le mettre en repro (parce qu'il est moche icon_biggrin2.gif et parce qu'il a un caractère peinard), il m'a fait une tumeur précoce donc oubli de cette idée. Bon, au cas où certains n'auraient pas encore compris, c'est un de mes chouchous ^^. Bah il le serait pas de tous. Pareil, il n'a pas besoin de moi pour vivre. Lui, ce qui l'intéresse c'est explorer des territoires inconnus. Il fait partie des dominants mais les autres, en fait, il en a rien à battre non plus. Il demande rien, il se balade, escalade et plante des drapeaux sur des sommets inconnus drole.gif.

 

- Rimbaud et Baudelaire... mes Dupont-Dupond. Rimbaud, idéal ratesque (agouti lisse standard tongue.gif) et Baudelaire bleu us agouti berkshire étoilé. Ils sont fabuleux avec les humains. Ca c'est de la patate qui tient en main. Jusqu'à présent, santé parfaite, beaux gabarits. Sont juste des gros flippés qui pensent que tous les rats du monde veulent leur mort :roll. Ils vivent ensemble chez mon ex...

Bah je peux te dire que c'est un véritable déchirement pour moi. Pitin, ça me fait chier de les laisser là-bas... pis je suis pas prête de les récupérer vu qu'ils sont en totale liberté sur un lit chez mon ex, les pauvres ils aimeraient pas réintégrer une cage, aussi spacieuse soit-elle.

Ce sont mes bestiaux. Ils l'ont été dès que j'ai été les chercher. A partir de ce moment-là, impossible qu'ils me quittent définitivement.

 

Après, qu'est-ce qui motive du rehoming ou non ? Si c'est tous les reproducteurs à la retraite ou tous les hors normes, là on est fixé. Après les chouchous, ça va dépendre des attentes qu'on les éleveurs d'un animal de compagnie.

Perso, j'ai pas les mêmes attentes que certains. J'ai pas besoin que le rat soit sur mes genoux et se laisse gratouiller des heures. A lui d'avoir son caractère, à moi de m'y adapter.

Certains ne voudront que des patates et replaceront tous les autres... Difficile à concevoir selon mon optique.

 

S'il y en a un qui manque dans la cage, pour moi, c'est un choc... même si je surmonte bien les décès.

 

Et je ne veux pas imaginer non plus l'effet sur un animal habitué à sa tribu d'être replacé. La remarque était très pertinente. Où est la considération pour l'animal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quoi ca encore le rehoming j'ai déja entendu le terme mais je sais pas c'est quoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est quoi ca encore le rehoming j'ai déja entendu le terme mais je sais pas c'est quoi?

474256[/snapback]

Ben ça fait deux pages qu'on en parle, il ne te reste plus qu'à lire les posts smile.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout est dit je me pointe juste parce qu'un concept me fait 'sourire' :

'Retraite paisible', avoir une vie après reproduction sympa, du temps, etc.... Vi m'enfin genre avant la retraite et durant sa periode de reproduction le rat a aussi le droit de bien vivre et d'etre paisible lol.

Share this post


Link to post
Share on other sites

y a même des reproducteurs qui se la coulent très douce alors qu'ils devraient faire des bébés drole.gif

*cherche un trou de souris où se cacher*

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a une énorme marge entre les objectifs de repro des rateries anglaises et les notres, ça s'appelle le standard.

 

Nous, on fait du rat de compagnie, gentil, sain, on y ajoute de la couleur, des marquages, des oreilles dumbos quand c'est possible, doucement mais sûrement (bon, je parle là pour les rateries qui font un minimum de sélection et qui ont un minimum de sérieux, je n'englobe pas les portées aléatoires qui fleurissent ici et là).

 

En Angleterre, ils n'ont pas le temps, ou ne le prennent pas. Il y a des concours à préparer, des lignées à lisser dans un temps donné, des défauts physiques à corriger. Oui, la santé et le caractère sont dans leurs préoccupations, mais d'autres critères entrent en compte, et aller vers un standard ne se fait pas en deux portées, eux, ils ont des délais.

 

En France, rien de tout ça. Alors retard de la France niveau repro ? non, franchement non, car rattraper notre retard dans la considération du rat non plus en tant qu'animal domestique mais en tant que standard, moi perso chui pas pressée du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

un petit ,un grand UP pour ce post,car je voulais en faire un dessus justement.

2 ans après,est-ce que ça a vraiement changer?

 

des "rateries "françaises continuent à replacer tous leur cheptel de "vieux" pour réadopter du sang neuf.....en angleterre et aux US,ça continue sans soucis.

 

on critique le culling en parlant de ceux qui éliminent les agoutis standards lisse,les noirs et hooded,pourtant on lance la pierre à ceux qui en produisent parceque justement ils sont peu placables .où est le paradoxe?

 

 

et y a t-il vraiment eu évolution en france depuis 2 ans par rapport au rat domestique??

 

attention je ne fustige personne smile.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, en 2 ans, je n'ai pas vu cette évolution. Même si certains particuliers le font pour que leur vieux rat seul ne finisse pas tout seul. Donc seulement dans le but d'améliorer sa vie à lui et non le compte en banque de l'humain. Un réel respect de l'animal, d'un point de vue éthique.

 

Je connais quelques éleveurs avec de nombreux rats ne pas pouvoir se séparer de leurs vieux rats rien que par affect tongue.gif (contrairement à un jeune rat, qui reste quand même une micro-souffrance de s'en détacher) . Parce qu'avant tout c'est justement un animal domestique avec qui on partage des moments et non de simples objets.

 

C'est pour cela que les ratteries françaises auront toujours du mal a pratiquer cela, sans parler que les autres gens ne peuvent concevoir que l'on peut se détacher aussi facilement de l'animal juste pour faire de la reproduction (en diminuant les coûts). ça revient a faire de l'industriel amélioré icon_cpasmafaute.gif . je ne vois pas comment les éleveurs peuvent apprivoiser, apporter de l'affection aux ratons (lien assez privilégié sur une portée) s'il y a ce détachement vis a vis de l'animal ?

 

Mettre un rat dans une cage et le regarder vivre, je ne sais pas si c'est l'envie des français.

 

je trouve les français ayant des gouts très divers. C'est juste que certains standard sont trop produits par rapport a d'autres (équilibrer le nombre d'individus de certains standards permettrait de produire des rats qui répondent mieux à la demande sans en faire disparaitre pour autant, en france on élimine pas un standard, on améliore une lignée même en ignorant presque l'idée de standard). Rien qu'avec ma portée les ratons porte 3 couleurs + l'albi + le siamois , peut etre même une couleur cachée mdr. ça fait un beau mix smile.gif et plein de possibilité. on est très loin du standard icon_mrgreen.gif

 

Après c'est a chacun d'éviter d'être égoïste. Un rat c'est un rat quelque soit sa couleur. Je trouve que le caractère bien plus important ainsi que les conditions dans lesquels ils ont été élevé. jusqu'ici je touche du bois (0 agressifs hormonaux, des rats très sociables et proches de l'homme). En choisissant un éleveur on peut très facilement obtenir cela ou limiter la tendance.

 

Je trouve avec l'expérience qu'il y a des adoptants qui sont bien plus attachés a la qualité du rat qu'a son apparence icon_cpasmafaute.gif

 

Personnelement, je suis contre cette volonté de standardisation de certains francais sauf si c'est dans le but d'éviter qu'une diversité ne disparaissent ou qu'il soit très difficile a obtenir. Donc dans le but de le préserver smile.gif

 

Après ce sont mes impressions, vis a vis de tout ça, j'ai peut être faux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Rat'tatouille

je répond juste en rapport avec le "standard" dont parle biboune, mais quand on parle de "standard" c'est pas uniquement sur le "marquage", couleur etc du rat hein.... le "standard" du rat c'est aussi ça morphologie : on en revient à la santé du rat du coup, car travailler des lignées sur des "museau pointu" ou des "petites oreilles" a force on a des problèmes de santé assez important comme des ottites, surdités (lignée a petites oreilles) ou des problèmes respiratoires et truc du style (lignée a museau pointu) d'où d'un coté l'importance du standard, mais bon le marquage, la couleur, le poils etc ne rentre pas vraiment en compte de ce coté là, c'est plus la morphologie et elle rejoint la santé du rat

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

C'est pour cela que les ratteries françaises auront toujours du mal a pratiquer cela, sans parler que les autres gens ne peuvent concevoir que l'on peut se détacher aussi facilement de l'animal juste pour faire de la reproduction (en diminuant les coûts). ça revient a faire de l'industriel amélioré  icon_cpasmafaute.gif .

974770[/snapback]

 

bah honnetement,j'ai vu des personnes d'ici(des rateries),utiliser des fofo comme res** et cie pour replacer des rats trop vieux ou /et déjà repro, sous X prétextes et on les revoit 15 jours après avec pleinnnn de nouveaux rats à la "mode" tout juste près à la repro!

 

donc ,bon,pour moi,il y en a en france qui le font,le re-homing,sans avoir l'honneteté de le dire et c'est encore pire que de le pratiquer et de l'avouer je trouve icon_cpasmafaute.gif ça fait un peu trafic d'animaux tout ça.

 

et peut on réellement parler de re-homing quand l'animal a été gardé au début dans un but de reproduction et que finalement on ne le fera pas et doncqu'on replace le rat pas encore trop vieux?

 

quant aux standards.....c'est difficile de se prononcer.Peut-on aimer un animal si celui ci ne correspond pas aux "critères" quel'on a établit? sur quoi se base-t-on pour créer un standard?

dans certains concours,si le bout de la queue du rat ne touche pas le bout du museau celui ci est disqualifié d'office!!! est-ce l'essentiel franchement.........

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

sad.gif pour les ratteries dont tu parles.

Je préfère avoir affaire à des amoureux des rats, et non à des gens qui ne voient dans leurs rats qu'une réserve génétique.

Mais je n'ai jamais adopté dans une raterie, si un jour je le fais, je veuillerais à éviter ce genre de rateries (il y a déjà bien assez de rats en réel danger sans ajouter des retraités de repro).

 

Enfin, je sais pas ce qui leur passe par la tête : moi, je suis plus attachée aux rats que j'ai depuis un moment, en général !! mellow.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas lu tous vos avis, mais je donne le mien tout de même.

 

Je ne connaissais pas cette pratique, je suis dans "le monde des rats" depuis même pas un an donc je ne connais pas tout, mais après m'être renseigné je pense que mon avis ne diffère pas des votre:

 

En effet, je trouve abhérant qu'un propriétaire de rat aimant puisse "larguer" ses rats de cette manière, par contre pour ce qui est de l'élevage intensif, je suis complètement pour, un reproducteur devrait pouvoir finir sa vie dans de bonne conditions, au calme, tranquille...D'ailleurs je ne cache pas mon envie de donner à des vieux rats une fin paisible...(quand j'en aurai les moyens, surout la place et l'argent qui me manques...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

le rehomming ou le culling y'en a toujours, et bien sur jamais dit "ouvertement". C'est toujours en regardant les choses d'un peu plus pres qu'on s'en rend compte, car oui on est pas si cons, ca se voit...

 

Perso des portées ou y'a JAMAIS un noir ou un agouti sauf si il a un marquage de ouf ou est double rex, ou on voit rarement les ratons avt que les poils aient poussé (ou si quand la portée est composée a 100% de double rex bleu russe et que c'est su avt naissance grace a la génétique), ou y'a tjs un nombre de morts assez élevé, désolée mais pour moi c'est gros comme le pif au milieu de la figure!

 

De meme les vagues de SDA (on en rigole car a force...) récurrentes de certains qui ne touchent que les vieux et les non reproductibles, faites moi rire.... En plus bonjour la pub pour ceux qui se tapent un vrai SDA, et qui en souffrent sad.gif

 

je connais aussi des ratteries qui font tout ca, mais qui bien sur vont s'en defendre becs et ongles. Perso je prefere encore une personne qui le fait et le dit, l'assume et voila, que qq qui fait ca sous le manteau....

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Personnellement, je prefere aussi quelqu'un qui va assumer ouvertement ses choix, et par ailleurs, afficher que les rats qu'il possede ne sont la que pour repro et qu'ensuite ils seront a adopter au meme titre que les petits. Le re-homing a la limite, meme si je trouve que c'est laisser la responsabilité d'assumer les deboires de la vieillesse d'un rat a quelqu'un d'autre, bah ça me dérange pas du moment que tout le monde (cesseur et adoptant) est prevenu et conscient des conditions de cette adoption.

Par contre le culling, haha, ça, je trouve ça innommable.

 

ben tiens, si on le faisait avec les humains, ça serait super la classe "nan mais je voulais une fille", "nan mais il est brun, moi je voulais un blond aux yeux bleus" "nan mais il est tout moche j'en veux pas"...

 

Trop facile

trop triste aussi.

 

Quand on adopte un animal, je trouve normal de s'en occuper jusqu'a la fin. Sa fin a lui, pas celle qu'on a decidée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.