Jump to content

Recommended Posts

Je fais aussi partie de la team des inscrites ur les forum avant adoption et donc début direct en raterie. Même si d'autres espèces animales ont fait les frais de passage en animalerie et mauvaise maintenance pendant mon adolescence... Mais pas les rats.

Mes deux premiers rats, Sam et Dexter, ont été hyper marquants chacun à leur façon. Le premier à été "le rat de ma vie", je n'ai jamais retrouvé une telle relation par la suite. Il a vécu 3 ans et à donc cotoyé un grand panel de mes premières et secondes voir 3ème générations de rats. Nous étions fusionnels, il vivait en liberté et je l'emmenais partout, il etait parfait,nous aviosn une sorte de connexion, à tous les stades de sa vie. Il a eu plusieurs vies en une seule vie. Bref. Le 2ème, son cousin, m'a malheureusement quitté à peine un mois à la maison, après un départ tellement plein d'amour pour lui, ils etaient si compélmentaires avec sam... d'un terrible accident domestique dont je ne me remettrai jamais mais qui d'une cetaine facon à donné toute l'orientation à ma vie ratounesque d'après, notamment concernant la reproduction. Depuis que je les ai adopté, j'ai toujours eu un représentant de cette famille dans ma cage (en descendance directe) et cane depend pas de moi mais je souhaite que ca dure le plus longtemps possible.

Voilà pour moi ! 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'adoption de mes premiers rats a été assez symbolique car elle correspondait à mon premier 'vrai appart' et à la première fois que je m'installais avec quelqu'un. On avait pris le temps de mûrir le projet l'année d'avant, alors que j'étais dans une chambre universitaire dans laquelle les animaux n'étaient pas autorisés. Je m'étais alors renseignée au maximum sur les forums, mais sans m'inscrire sur les plus gros, car je n'osais pas. (Le grand méchant web ça fait peeeeeur!)

 

Une fois le déménagement prévu, nous avons commencé à nous mettre en quête et à acheter du matériel. Nous ne souhaitions pas acheter de rats en animalerie donc nous avons regardé du côté des portées kinder, des sauvetages et des rateries. L'un des écueils étant que mon ex préférait adopter des ratons juste sevrés. Je me rappelle que nous avions contacté une raterie, qui avait des ratons plus âgés à l'adoption mais déjà 'trop vieux ' selon ses critères (ça plus le trajet, on avait finalement laissé tomber l'idée). Je n'ai plus les mails de cette période, mais grands dieux, on a vraiment du passer pour des pignoufs... (et si la raterie en question se reconnaît, désolée, nous étions jeunes et larges d'épaules...:transpire:). J'avais également contacté une particulière qui avait laissé une annonce et son mail sur SRFA, mais ça n'avait rien donné car il ne lui restait qu'une demoiselle à placer et on ne voulait pas avoir à commencer avec une intégration.

Au final  on avait repéré une annonce sur rescue, don de ratons issus d'une portée kinder, à quelques heures de voiture de là où on s'installait. On contacte le gars,  on échange un peu et  et on réserve 2 femelles. L'attente est longue, mais on patiente avec des photos. On avait même arrêté des noms, Antarès et Hateya. Joie!

 

Pour la cage, une obscure grande-tante de mon ex nous avait proposé de nous donner une 'grande volière'. Joie! Bien entendu nous l'avons crue sur parole, et avons totalement oublié de demander les dimensions. Une fois la volière récupéré, il s''est avéré que nous n'avions pas les mêmes notions de 'grande' : il s'agissait d'une 'Rekord 4',  juste assez grande pour servir de cage de quarantaine pour deux ratons... Première déception. Nous l'avons cependant aménagée et avons bricolé en reliant 2 cages en attendant de trouver plus grand. Un mois et des brouettes plus tard, une Furet XL venait prendre sa place.

 

Puis le grand jour est arrivé et après x heures de voiture, nous voilà sur place. Le gars nous donne rdv sur un parking (la base...) et arrive avec une boîte en carton contenant les 2 rates. 1ere surprise : elles ne ressemblent pas à celles des photos tellement la lumière était jaune dessus (elles étaient bleues en vrai, 'oranges' sur les photos), 2 eme surprise : une des puces 'manipulées' manque de tomber sur le parking en essayant de s'échapper des mains du gars lors du transfert; 3eme surprise : ils nous avoue avoir menti et qu'en fait c'était une portée voulue faite 'pour avoir de beaux rats' à vendre, mais vu que ça ne marchait pas, son père voulait qu'il les foute dehors. Là on se regarde et on encaisse le truc. Mais on a fait  x heures de voiture et les puces sont là. Puis il les donne, donc on ne cautionne pas le truc.  Mais bon, déception énorme et sensation de s'être fait rouler.

 

Hateya et Antarès, finalement nommées Volga et Nébuleuse, n'ont été manipulables que tardivement,  on a passé des heures à les apprivoiser, à essayer de gagner leur confiance.On a même adopté une mamie sociable en replacement pour accélérer les choses. Finalement ça a payé, mais parfois, le découragement nous a guetté. ça n'a pas été facile, mais elles ont été de merveilleuses compagnes pendant 22 et 26 mois. D'autres copines de sauvetage, de replacements, puis de raterie, sont venues agrandir la famille entre temps, mais ça c'est une autre histoire.

 

 

 

 

 

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis une fainéante et je me permets de faire une copie de mon message de présentation.

 

Je suis bénévole SPA depuis mi 2019. Nous faisons famille d'accueil pour chat et j'aide au ménage. Fin 2019, deux rates et un rat sont abandonnées. Vous devinez donc la suite : même en séparant le mâle des femelles, la SPA se retrouve avec deux rates pleines. La première portée est un échec : rate trop jeune mais la deuxième rate commence 2020 avec 6 ratons en bonne santé.  C'est à ce moment là que je me retrouve à devoir nettoyer leur cage. J'ai grandi dans une ferme et pour moi les rats, c'est plutôt des nuisibles. Je suis donc un peu embêté au moment de nettoyer leur cage. Je fais quoi si il en a un qui se fait la malle ? Il y a des chats dans la pièce, j'ai pas envie qu'ils aient un casse croûte spécial raton...Et puis, avouons le, j'ai peur de me faire mordre. Heureusement les nanas de la SPA sont supers et avec leurs conseils et un peu d'aide, maman rate et ses petits retournent sans encombre dans une cage toute propre. la fois suivante c'est donc sans appréhension que je nettoie leur cage.  Pendant ce temps papa rat et l'autre rate (et à priori ça serait la fille de papa rat et maman rat) sont adoptés et les ratons grandissent à vue d’œil. C'est magique !

 

Arrive l'heure du sevrage et il faut donc les sexer et en profiter pour les nommer. Je suis là, j'ai le temps, on sépare donc les petits et au final: 5 mâles et une femelle. On évalue aussi rapidement leur comportement et les noms sont attribués, avec comme inspiration les rats/souris dans Cendrillon. Le moins doué devient Pataud, il y a aussi Gusgus etc etc. Duck rentre dans mon pull et ne veut pas ressortir. Je me fais charrier "celui là, il veut rentrer avec toi". Bref, on rigole bien et je rentre chez moi un peu triste. Ils vont bientôt pouvoir être adoptés, et j'aimais beaucoup les retrouver lors de mes passages là bas... Ce soir là j'en discute avec mon chéri. Il est moyen chaud, mais on passe toute la soirée à regarder les besoins des rats sur internet et il accepte de venir les voir. A la SPA, Gusgus saute sur mon chéri et achève de le convaincre. Deux semaines plus tard (le temps de trouver la cage), on adopte donc Gusgus et Duck. Gusgus devient Gus.

 

Nous nous sommes pas mal renseignés sur SRFA entre autre avant d'adopter les rats (taille de cage, besoins de vivre à plusieurs,...) mais nous avons fait l'impasse sur la nourriture. Je pense que j'ai du me dire "C'est facile, je leur donne la même chose qu'à la SPA" et ne pas lire la section alimentation, parce que "ben on sait". Ils n'ont donc pas eu une alimentation complètement équilibrée au début mais maintenant ça va (et dans un mois ils vont passer d'une alimentation "croissance" à une alimentation "adulte" ^^). 

 

Niveau famille on a eu toute les réactions. Du petit neveux qui en veut lui aussi maintenant (mais il a 3 ans alors c'est non ^^) aux papas respectifs qui n'ont jamais les même avis d'habitude mais là "Beaaaark, des rats". Nous en tout cas ils nous ont définitivement conquis. 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici aussi, inscrite sur SRFA avant adoption, je me suis renseignée des mois avant de convaincre l'homme ^^
Au final on a craqué sur deux ratounes jeunes adultes qui étaient issues d'un sauvetage et en famille d'accueil en attendant une famille. C'était pas tout près de chez nous (région parisienne à l'époque) mais on a profité d'un passage aux environs au retour de nos vacances pour les récupérer. On les a rebaptisées Starbuck et Malicia. C'est d'ailleurs Starbuck ma photo de profil.

Elles étaient adorables et je garderais toujours une nostalgie particulière parce que c'était les premières. 

On a eu pas mal de galères avec elles, erreurs de débutants :

- Cage avec barreaux trop espacés = fugue dans la nuit. C'est étrange quand on est réveillé la nuit par des bruits incongrus, et qu'en allant vérifier dans le salon, il manque une rate dans la cage :rire:

- Espace de sorti pas assez sécurisé = fugue dans l'appartement. Heureusement on arrivait à les récupérer facilement. et on a fini par améliorer le truc.

- Sortie en liberté dans tout l'appart parce que "oh ça va, elles rongent pas..." = surprises ! Cables, livres rongés... 

Mine de rien, on a été obligé de faire travailler les neurones parce qu'elles étaient malignes comme tout et trouvaient toujours un truc interdit à faire ^^

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La première adoption est une adoption raterie aussi !

Je suis restée inscrite quatre longues années sur Forum Rats et SRFA avant de les avoir car pareil, chez mes parents qui étaient archi contre, et pas le courage ni l'autorité de les mettre devant le fait accompli (ils auraient lâché les chiens dessus). Pourtant ce sont de grands amis des animaux aussi. 

Et même en étant chez moi, toujours des remarques, des "ils sont pas encore morts" , etc. Là je vais chercher la relève demain, ils ne sont toujours pas au courant. 

Entre ça et l'ex qui m'a empêché d'en reprendre, et même d'adopter sur la portée ou l'un des miens était le père, j'étais très bien entourée ...

En revanche j'ai toujours été bien conseillée et entourée sur Internet, mes 3 frangins venaient de chez @nualan

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh, Tsum, je ne savais pas que c'était pour une raison pareille que tu n'avais pas réadopté après tes trois petits Undertale :(

Je comprends d'autant plus pourquoi ça t'importe de trouver des descendants de Frisk...

 

En tous cas, plein de belles histoires ici, dures, drôles, émouvantes... merci pour tous ces partages <3

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.