Jump to content

Soli_Invicto

Membre
  • Content Count

    107
  • Joined

  • Last visited

About Soli_Invicto

  • Rank
    Rattus Interessus
  • Birthday 01/16/1986

Profile Fields

  • Location
    Québec
  • Rat count
    4
  • Rat owner since
    3 mois

Contact Methods

  • Site perso
    http://
  1. Au contraire, ton avis compte! Moi non plus je n'avais aucun rat de ratterie, que des rescues Malheureusement, ma zoonose (voir autre topic sur le streptobacillus moniliformis) a dû mettre fin, pour le moment, à mes activités ratounesques, mais c'est le hasard de la vie! Avant, mes adoptions ne concordaient avec aucune ratterie, donc je me suis tournée vers les rescues, et depuis que je n'ai plus de rats, il y a des ratous disponibles dans les ratteries près de chez mois J'ai juste mal calculé ça faut croire Mais ça ne t'empêche absolument pas d'avoir une opinion sur le sujet!
  2. AAAAAHHHHH MEA CULPA Je pense que je comprends le sens de vos réponses, je n'ai pas été suffisamment claire sur l'objectif de mon questionnement Vous pensiez peut-être que je cherchais à venir chercher des arguments pour mieux taper sur la tête de l'éleveur en question, mais détrompez-vous. Je vous ai parlé de l'autre discussion comme mise en situation seulement. Or, de cette autre discussion, j'ai envie d'une réflexion approfondie sur l'éthique. Ce que vous dites ici ne sert que moi, que ma propre réflexion, que mes propres angoisses, et ne sert en aucun cas d'arme contre des personnes que je ne connais pas. Je veux tout simplement savoir si ce genre de chose donne raison de se questionner (ou pas, certains ont avancé que l'hygiène compte davantage, et que le temps aussi). Si mon éthique est trop draconienne....ou si l'éthique de certains est trop laxiste (et si oui, basée sur quels critères?) Bref, j'espère avoir mieux cerné mon objectif et peut-être à mon tour rassuré certains d,entre vous sur mes intentions!
  3. Merci pour les réponses supplémentaires, elles me rassurent. Par contre, j'aimerais qu'on cesse de suggérer de ''parler à l'éleveur''. Je l'ai dis, je l'ai re-redit: j'ai passé PLUSIEURS HEURES à lui parler via courriel (elle n'est pas de la même région que moi) et concernant le rythme de reproduction et les petits (adoptés, non adoptés), la personne a soigneusement évité de me répondre sur ce sujet. Je ne ne m'avancerai donc pas à inventer une réponse, puisque je n'en ai pas, et ce n'est pas faute d'avoir essayé, à plusieurs reprises, de ma part et de la part d'autres personnes également. Je réitère aussi que ma question ne concernait pas les 50 rats, mais bien le nombre de portées, car sur le réseau québécois, je connais plusieurs éleveurs qui n'ont jamais dépassé le 2 portées par an, qui se spécialisaient dans un type de rat en particulier et qui sélectionnaient soigneusement leurs adoptants. D'ou ma surprise et mon questionnement éthique, puisque je me suis déjà présentée chez quelqu'un qui se disait éleveur mais qui faisait de la reproduction ''commerciale''. C'est donc avec cette expérience que je tente d'établir quels seraient les critères d'une bonne éthique de reproduction, et je suis consciente que c'est très vaste et que ça dépend de plusieurs aspects. Mais toutes les questions ont DÉJÀ été posées directement à la personne concernée, et ce n'est pas la PERSONNE qui était remise en question, mais le PROCESSUS entourant la repro. C'est la même interrogation que je demandais ici. Quels sont vos critères si vous avez une ratterie. Quels sont vos critères si vous êtes adoptants...
  4. Pardon, j'avais lu un an et demi ! Mais bon qu'importe, tu verras bien
  5. Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit précédemment. Par contre, je voulais aussi mentionner qu'il est possible que ton vieux décide qu'il n'a pas envie d'être avec tes jeunes, ça arrive parfois avec les rats vieillissants. Si vraiment, après tout cela, rien n'y fait, il se peut que tu aies à les séparer définitivement, parce que ton gros est trop vieux, bourru ou fatigué à cause des jeunes. Si tu lui donnes beaucoup d'attention, il ne s'en portera pas plus mal, et s'il tolère bien les sorties neutres, il pourra être en leur compagnie aussi. J'ai déjà eu à isoler deux femelles et une de mes amis, un de ses mâles, et tout a bien été après. Des fois on ne peut rien contre leur personnalité et leur caractère! Mais juste pour être sûre qu'on se comprend bien (désolée j'ai eu mon lot de mauvaises interprétations de forums récemment ) essaie tout ce qui a été mentionné précédemment, et si vraiment en dernier recours tu as à les séparer, sache que ce n'est pas dramatique
  6. Je vous remercie pour vos réponses franches. Elles contribuent à alimenter et enrichir ma réflexion sur le sujet. Héhé je trouve que cela représente bien l'état de mon esprit à ce stade, mais comme personne n'a de réponse ultime, et que, vous l'avez mentionné, l'éthique, comme plusieurs autres valeurs, est très subjective, je continue à jongler, à peser le pour et le contre. Merci de votre contribution éclairante
  7. On en entend moins parler justement parce que je suis un cas isolé (qui plus est je réside au Québec alors j'ai pensé en parler d'abord sur le forum québécois plutôt qu'ici, bien que ça peut tout de même arriver en Europe et en Asie, mais pour l'Asie, la bactérie est différente et provient généralement de rats sauvages, de conditions d'insalubrité). Évidemment je n'ai pas alerté les médias pour quelque chose d'aussi rarissime, mais d'absolument pas dangereux pour les autres (je ne PEUX PAS infecter un autre humain). Les gens à risque sont ceux qui manipulent régulièrement les rats, c'est eux qu'il faut avant tout informer. Il ne sert à rien de stimuler la paranoia populaire, juste de parler des symptômes et des dangers liés à cette maladie. Au Canada les labo la classent Type 2, c'est à dire ''bactérie à danger modéré''. C'est toutefois important de vous faire traiter si vous reconnaissez ces symptômes, car c'est tout de même mortel pour environ 10% des cas NON TRAITÉS. Sinon, la bactérie peut aussi s'attaquer aux organes (le coeur notamment, rendu à ce stade la maladie cause 53% de décès, mais aussi le cerveau, les reins, et les douleurs arthritiques peuvent rester permanentes). Bref, ne perdez pas de temps lorsque vous avez des symptômes aussi inhabituels et violents (ça prend tout d'un coup, et les symptômes se succèdent assez rapidement!). Plus c'est traité tôt, comme bien des maladies, plus la guérison est rapide et efficace. Encore faut-il bien spécifier au médecin les possibilités de zoonose parce que ce sont rarement les premières choses qu'ils vérifient (ils vont d'abord penser à un virus et éliminer toutes les autres possibilités. Si vous connaissez cette bactérie et que vous la soupçonnez, ils perdront moins de temps à trouver ce que vous avez, surtout si eux-mêmes n'en ont pratiquement jamais entendu parler). Une autre raison de la rareté est le fait que cette maladie est souvent prise pour une syphyllis, car elle en possède plusieurs symptômes, et se traite à la pénicilline elle aussi! Moi j'ai été testée pour les deux, et la syphyllis évidemment était négative. Je veux juste revenir sur ce que Lywann a dit précédemment (sur la présence dans le corps humain de streptobacilles): il paraît que le streptobacillus moniliformis est au départ une bactérie d'origine humaine qui aurait muté pour devenir cette bactérie innofensive pour les rats, mais dommageable pour nous! Autant la nature peut m'impressionner par sa capacité d'adaptation, autant je trouve cette situation désagréablement ironique
  8. Exact, la combinaison de mon système immunitaire + mes mauvaises habitudes + la provenance inconnue des rats de la SPA ont causé cela. Mon conjoint ne l'a jamais attrapé (ou s'il a été en contact avec la bactérie, visiblement son sytème l'a évacuée parce qu'il n'a développé aucun symptôme). Pourtant, habituellement je suis rarement malade. Depuis quelques années, mon système résiste à tous les virus qui passent. La dernière fois que j'ai eu un rhume remonte à plus d'un an et demi! Alors c'est vraiment une question de malchance en quelque part, parce que je suis moins malade et moins souvent habituellement que la plupart des gens que je connais! Mais n'oubliez pas que ce ne sont pas seulement les rats qui peuvent avoir cette maladie, tous les rongeurs, les furets, les belettes, etc. peuvent l'avoir dans leurs muqueuses sans que cela ne les rendent malades. Donc la question n'est pas de diaboliser uniquement les rats, car vous pourriez tout autant l'attraper de votre cochon d'Inde! Je pense qu'il est possible de profiter de nos animaux sans pour autant ''trop'' se priver. Oui les bisous sont fortement déconseillés lorsqu'ils permettent l'échange de fluides (ex.: la salive du rat et votre salive). Personnellement, je préférerais me priver de donner des bisous à mes rats et porter constamment des manches longues pour éviter les griffures que de me priver d'avoir des rats pour le reste de mes jours!
  9. Edit: J'ai fait mes petites recherches et la plupart des sites ''éthiques'' disent que la raison première d'un bon éleveur est d'améliorer la lignée. Mais on s'entend que si la réponse à ma dernière question est ''elle a peut-être une demande suffisante pour donner tous les bébés'', c'est répondre à une demande, faire de la repro pour FOURNIR une demande, et non pas faire de la repro pour améliorer une lignée... Enfin...je sais que j'ai des idées très arrêtées sur ce que devrait être l'élevage éthique et j'ai comme projet de monter un site informatif à ce sujet...
  10. Ne vous mélangez pas dans ma question 1)J'ai dit qu'AU DÉPART le nombre de rats a surpris (voyez-vous, il m'est déjà arrivé d'aller chez un ''éleveur'' qui finalement, avait aussi une quarantaine de rats dans des bacs de plastique, c'était un genre de breeder, même si ses intentions n'étaient pas mauvaises). Mais quand on a vu le nombre de portées en même temps, on a trouvé ça louche. 2) juste pour que le sujet ne dérape pas sur ''est-ce que j'ai le droit de me poser des questions sur le forum'', sachez que j'ai passé plusieurs heures la semaine passée à discuter avec la propriétaire, elle m'a bien parlé d'elle, je lui ai bien expliqué mes inquiétudes, tout est à jour de ce côté, la discussion ne tourne pas sur ce sujet et ce n'est PAS le but du sujet d'en parler. Sauf que je peux vous mentionner qu'elle a constamment évité de répondre à la question que je me posais: pourquoi autant de portées et, oui, comme plusieurs autres se le demandait, j'ai osé lui demandé en toute franchise: est-ce qu'ils vont parfois à l'animalerie. Silence complet. Elle répondait à tout sauf ça. Elle parlait de tout sauf de 2 choses: ses installations, et ou vont les bébés. D'ou mon interrogation sur l'éthique de portées. Je dis cela parce que je connais de nombreux éleveurs, que la plupart ne font rarement plus de 2 portées par an. 7 en 2-3 mois, c'est énorme en comparaison! Donc je pense que là-dessus, c'est normal que je me questionne... C'est bien sur le nombre de portées que je me pose des questions, et non sur le nombre total de rats, puisque certains refuges en ont tout autant. Mais même à supposer qu'une personne ait du temps et de l'argent pour cela...vous qui êtes éleveurs, seriez-vous capables de trouver une famille à TOUS ces ratons? 7x8 (ou 10) en 3 mois...?
  11. Je suis contente de voir que plusieurs d'entre vous aviez déjà au moins entendu parler de cette bactérie (dans des formations ou cours...), c'est déjà pas mal plus qu'ici! Je recherche activement des réponses à mes questions, car il y a de nombreuses zones grises...effectivement, il n'est pas dit que si je n'avais pas été immunodéprimée, je n'aurais peut-être jamais développé cette bactérie. Et que, somme toute, peu de gens vont la développer de toute façon. Évidemment, ça ne s'attrape pas dans l'air, ce n'est pas parce que vous vivez avec des rats que vous allez nécessairement l'avoir (à moins que vous ayiez comme moi la mauvaise habitude d'oublier de vous laver les mains, et d'apprendre à vos rattous à vous donner un bisou léchouillé sur commande, sur et dans la bouche...c'était brillant de ma part mais quand on ne connaît pas la possibilité de zoonose, dans mon cas ça ne m'a jamais vraiment écoeuré les bisous). Sur un site, les précautions de base étaient simples, en partant du principe que TOUS les rats en sont porteurs (moi les données étaient plutôt entre 50 et 100% pour un site des États-Unis). Il ne faut pas paranoier mais juste savoir que ça existe, bien se laver les mains, faire attention quand vous videz les litières (mettre des gants), éviter les contacts directs avec le nez ou la bouche du rat. Juste avec cela, vous évitez grandement de l'avoir. Sinon, lorsque les griffures ou morsures sont inévitables, bien nettoyer, et maintenant que vous savez les symptômes, soyez à l'affût. Vous pourrez ainsi avoir un traitement beaucoup plus rapidement si jamais vous deviez le développer, et il est très efficace. J'ai écrit à plusieurs personnes de la santé publique au Canada, quelques universités américaines également pour en savoir plus. Une femme affirmait dans un courriel que le faible taux de RBF chez les rats domestiques était peut-être du au fait que les rats sont souvent traités aux antibios, et que cela suffirait peut-être à tuer cette bactérie. Ne prenez pas ça au pied de la lettre, mais j'investigue encore cette piste. Elle m'a aussi affirmé qu'on pouvait faire tester les rats pour savoir s'ils sont porteurs, je cherche encore pour savoir si les vets sont en mesure de le faire et si oui, à quel prix... Vous pouvez prendre les infos et faire une fiche informative. L'important c'est que l'information circule, car moi je n'avais jamais entendu parler de cela avant, mon médecin oui mais n'avait jamais rien vu de tel dans toute sa carrière. Je ne dois pourtant pas être la seule à Québec qui a eu des rats dans les 25 dernières années! MAIS il est vrai qu'au Québec, le rat domestique n'est pas aussi ''à la mode'' si vous me permettez l'expression, qu'il ne l'est présentement en Europe. Ici, il y a de plus en plus de propriétaires, mais ça reste encore assez marginal, alors ça limite les cas répertoriés de contamination.
  12. Bonjour, Je reviens d'un très long séjour hors de ce forum. Lorsque j'ai commencé ici, j'avais encore mes deux premières rattes, qui provenaient d'animalerie à l'époque. C'était il y a plus de deux ans. Entretemps, j'ai trouvé des forums québécois sur les rats , étant de Québec je trouvais plus pratiques ces autres forums, j'ai donc délaissé SRFA. Durant la dernière année et demie, j'ai été propriétaire de 8 autres rats que j'ai tous dû euthanasier le même jour, à la fin novembre, car j'ai attrapé une zoonose extrêmement rare qui aurait pu me tuer. Voici l'histoire de ma zoonose, en espérant que l'information circule et que l'on connaisse mieux cette bactérie. Automne 2008, je suis propriétaire de 4 femelles et comme je rêve depuis longtemps de partir une cage de mâles, je fais une bonne action et je me procure, à la SPA de Québec, deux petits abandonnés d'à peine 4 semaines. Pour rendre le nombre plus solide, je contacte une fille de ma ville qui a eu une portée de fuzz et je vais leur chercher un ami. Tous les trois sont en santé, ils se laissent apprivoiser rapidement, ce sont des amours. Mi-Novembre 2008 En plein cours à l'université, je ressens les symptômes suivants: - Mal de tête lancinant - Douleurs musculaires généralisées - Frissons violents, jusque dans les os - Montée de fièvre fulgurante Je crois être quitte pour une bonne grippe musculaire. Je rentre chez moi me coucher, nous sommes jeudi. Vendredi, je suis incapable de me lever. J'ai tellement froid à cause de la fièvre que je prends une dizaine de bains chauds dans ma journée. J'ai du mal à tenir debout, je suis étourdie. J'ai mal partout. Samedi matin, incapable de me rendre au travail, ma mère (infirmière) m'accompagne chez le médecin. Il ne trouve rien en m'auscultant, me dit d'aller me reposer. Ma mère me laisse faire une sieste et s'occupe de me préparer un peu de nourriture à mon appartement. Je me réveille une heure plus tard: - Fièvre qui grimpe maintenant à 39,5 - Boutons rouges qui sont apparus en moins d'une heure sur la totalité de mon corps, le visage, les paumes des mains et la plante des pieds. Je me dirige à l'urgence avec ma mère. Convaincus que je fais une varicelle (non, je l'ai déjà eue), ils ne savent pas quoi me dire, à part de me reposer et de surveiller ma fièvre. Dimanche, je me sens mieux, la fièvre baisse un peu, j'essai de faire mes travaux d'université quand même. Je passe la journée en pyjama à l'ordinateur. Dimanche soir: - Des douleurs arthritiques aigues me prennent. J'ai tellement mal aux articulations que je suis incapable de me lever de ma chaise, de marcher, de m'assoir, de plier les jambes, de lever mes bras... Ce symptôme est présent dans 50% des cas. Lundi matin: ma mère m'amène d'urgence à l'hôpital, ou je suis mise en quarantaine pour cause de maladie inconnue. Je passe une batterie de tests pour des hépatites, des virus, des ITS...Le médecin apprend que j'ai des rats domestiques. Il se rappelle avoir entendu parler d'une maladie du genre, causée par une bactérie appelée le streptobacillus moniliformis, mais il n'a jamais vu cela en 25 ans. Il part faire ses recherches. Il ne prend pas de chances, il me donne de la pénicilline massivement (1 soluté aux 4 heures). - Je suis hopitalisée pendant 4 jours. Le médecin revient me voir le mercredi en me disant qu'il pense que je pourrai sortir bientôt. Or, en effectuant ses recherches, il découvre qu'un homme de Montréal a dû subir une opération à coeur ouvert car la bactérie avait endommagé ses tissus cardiaques. De plus, comme il a découvert du sang dans mon urine, il veut avant tout vérifier l'état de mes reins et de mon coeur avant que je puisse sortir. Finalement, tout est ok. Mais je dois encore prendre de la pénicilline intra-veineuse, aux 6 heures, jusqu'au dimanche suivant. Et en doses orales, 4 fois par jour, pendant la semaine qui suit. Mes rats? Impossible de savoir lequel m'a transmis la bactérie. Les médecins ont craint pour ma vie, il fallait que je les euthanasie pour ma sécurité et celle de mon conjoint. J'ai passé une fin de session vraiment merdique, et j'ignore encore si je pourrai ravoir des rats un jour. Personne si le forum du Québec n'avait entendu parler de cette maladie. Des gens en sont pourtant morts aux États-Unis récemment, et la maladie peut causer des séquelles graves et permanentes. IL FAUT QUE L'INFORMATION CIRCULE POUR PORTÉGER NOTRE SANTÉ Voici d'autres faits: - Le Rat Bite Fever, contrairement à son nom, ne s'attrape pas uniquement par morsure de rat (car je n'ai jamais été mordue). Seulement 10% des morsures donnent généralement cette maladie, elle est extrêmement rare en Amérique du Nord. - La bactérie, le streptobacillus moniliformis, est une bactérie présente dans la bouche et le mucus nasal, jusqu'à 100% des rats EN SANTÉ peuvent en être porteurs. Cette bactérie ne REND PAS le rat malade. Tous les rongeurs et les furets peuvent être porteurs. - La plupart des humains éliminent cette bactérie sans tomber malade. Dans mon cas, j'ai peut-être contracté la bactérie parce que j'avais été malade les semaines juste avant. Mon système immunitaire était peut-être alors déficient. - Se laver les mains souvent, éviter les contacts avec la bouche du rat et désinfecter correctement les blessures et égratignures sont les principes de base pour éviter la maladie. tre à l'affût des symptômes du RBF vous permet d'être rapidement traités si jamais vous le développiez. - Le traitement est TRÈS EFFICACE. Si vous êtes allergiques à la pénicilline, un autre antibiotique pourra vous être administré et sera lui aussi en mesure de détruire l'infection (erythromycine). - Puisqu'il s'agit d'une bactérie, l'immunité complète n'est pas possible. Par contre, je me renseigne encore pour savoir si mon corps peut le combattre plus facilement maintenant que je l'ai eu. Je ne sais pas si je peux le réattrapper, mais chose certaine, je devrai changer mes habitude. Je finis par une question: Est-ce que certains d'entre vous croyiez l'avoir contracté? Cette semaine, une fille m'a écrit un courriel sur un autre forum pour me dire qu'elle avait été très malade il y a 4 ans, mais les médecins n'avaient jamais trouvé ce qu'elle avait. Mais en lisant mon message, elle avait TOUS les symptômes. J'aimerais le savoir pour avoir une idée d'à quel point la maladie est ''rare'', car pour les animaux domestiques, il n'existe aucune statistique à propos de cette zoonose.
  13. Bonjour, J'ai cherché et je n'ai pas trouvé de sujet qui porte spécifiquemnt sur cette question. Je fais partie depuis longtemps d'un autre forum pour rattous et il est survenu une dispute générale lorsqu'une nouvelle sur le forum a dit s'être procuré un bébé rat d'un éleveur qui en avait une cinquantaine. Tout de suite on s'est posé la question sur le sérieux de l'éleveur car personne n'avait jamais eu autant de rats. Par la suite, nous avons trouvé le site Internet de la ratterie. Les informations sur le rat (santé, habitat, comportement, nutrition, etc.). étaient conformes, par contre, nous avons pu constater, en cliquant sur ''nos bébés disponibles'' que la personne avait fait, entre la mi novembre et le 1er mars, SEPT PORTÉES. Le sujet est devenue une bataille lorsque des gens ont accusé les septiques (comme moi) d'encourager la paranoia et de parler en mal des gens dans leur dos, alors que nous étions quelques uns à nous demander sérieusement si cette pratique était éthique. J'aimerais savoir, pour les éleveurs, quel est le maximum de portées VOULUES (pas des rescues de Kinder) que vous avez eu en même temps? Si ce n'est pas le cas, faites une moyenne des portées que vous avez généralement sur une échelle annuelle. Qu'est-ce qui justifie ce nombre de portées (annuel ou en même temps)? ''Fournissez-vous'' à la demande ? Avez-vous du mal à trouver des maisons pour vos bébés selon le nombre de portées que vous faites? Ensuite, dites-moi s'il vous plaît si c'est moi qui est folle, ou si j'ai raison de maintenir mes gardes devant quelque chose du genre. Est-ce que je pousse mon concept de l'éthique à l'extrême, ou est-ce que vous aussi trouvez que c'est abusif? Merci!
  14. Euh peut-être pas véto, mais j'ai bien l'impression qu'il est malade ton rat! Les miennes, stressées ou pas, n'ont jamais morvé comme ça... Bouillotte, isolement pour ne pas infecter les autres, assure-toi qu'il mange bien pour ne pas qu'il perde des forces. Je ne sais pas si des médicaments sont nécessaires (d'ou le véto, qui pourrait t'indiquer les soins appropriés) mais ce rat-là n'est pas en santé, c'est évident.
  15. Bonjour Rapide update: Ce matin Couscous est en pleine forme, elle court partout, elle mange encore comme une gloutonne. Aucun signe de douleur, je l'ai encore palpée hier soir et ce matin, et rien en vu! J'ai préféré la faire dormir encore seule cette nuit (à environ 15 cm de moi :lol2: )mais ce matin elle était toute excitée de retrouver les autres. Alors je croise les doigts (surtout qu'aujourd'hui il annonce une tempête de neige assez intense donc il ne me sera pas possible de sortir de chez moi si jamais il y a un pépin) mais rien n'indique que ce sera le cas, alors :trefle:
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.