Aller au contenu

SKS

Membre
  • Compteur de contenus

    47
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de SKS

  • Rang
    Rattus Debutus

Me contacter

  • Site perso
    http://
  1. SKS

    LTR Nezumi X Cyan'

    J'adore sa bouille sur celle là.
  2. SKS

    LTR Nezumi X Cyan'

    Elle est géniale cette photo. :lol2:
  3. SKS

    2nd abcès en 3 semaine

    Pour les cathlons (ou cathéter) : taille rose ou bleu. C'est suffisant.
  4. SKS

    2nd abcès en 3 semaine

    OK j'en prend note. Cette donnée ne m'était pas encore connue (malgré toutes ms lectures). Quelques précisions : - dans les protocoles que j'ai décris, il n'est pas question de fermer la plaie. Le pansement occlusif n'est là que pour absorber les exsudats, contrôler leur qualité et quantité, servir d'isolation mécanique et offrir une barrière bactériologique tout en contrôlant la prolifération par son imprégnation par un antiseptique. Cette barrière mécanique permet d'éviter l'intrusion de corps étrangers dans l'abcès. Cette barrière mécanique permet aussi d'éviter la dissémination des germes à partir de la plaie vers d'autres localisations : peau, muqueuses, etc... Autant de risques infectieux que de portes d'entrée... Ne rien mettre est une solution, qui a cet inconvénient. - je n'ai mentionné qu'un nettoyage quotidien (alors que certaines revues vétérinaires anglosaxonnes préconisent deux nettoyages quotidiens au début... sport pour le rat). - l'utilisation d'H2O2 (utilisée pour l'évacuation des débris et pour solubiliser le magma purulent) est suivie d'un rinçage qui doit être effectué parfaitement, puis d'un sèchage (je te renvoie à mon post). La bétadine n'intervient qu'après ce rinçage. Je n'ai pas mentionné d'usage combiné, mais successif. J'ajoute donc que hors professionnel, l'utilisation des deux peut être effectivement délicate et donc sujette à précautions. Ce protocole est fréquemment utilisé en milieu médico chirurgical (et on rince bien). - A noter que certaines revues vétérinaires anglo-saxonnes préconisent l'usage de sucre en poudre au niveau du pansement à visée bactériostatique et pour favoriser le bourgeonnement cicatriciel. Pour le reste, nettoyage main, surface de travail, ça coule de source. On trouve des gels hydroalcoolique en vente libre en pharmacie pour la désinfection des mimines. Les gants stériles se trouvent aussi en pharmacie ou dans les magasins de matériel médical. L'usage des antibio peut se discuter en fonction de la localisation et du risque de dissémination. Par contre je déconseille les aiguilles au bout des seringues. Si le rat bouge, ça fait une brochette. Il vaut mieux préférer les cathlons souples sans les aiguilles qui leur servent de guide. Si le rat bouge, le cathlon souple pliera sans se rompre et sans le blesser. es cathlons se trouvent en pharmacie ou à défaut en magasin de matériel médical par gros conditionnement hélas. Mais par contre pas excessivement cher. Et puis si l'abcès dure dans le temps, ça sera utilisé. Pour info tout se trouve en vente sur des sites internet de matériel médical. A force de posts sur le sujet, on va finir par être exhaustif sur le sujet des abcès.
  5. SKS

    2nd abcès en 3 semaine

    J'ai lu le topic, of course. Mêcher a au moins un avantage : éviter que ça se referme et éviter le cloisonnement et/ou de devoir rouvrir sans arrêt. Et donc ça évite d'être trop agressif de ce côté. Après effectivement, entre la théorie et la pratique appliquée au rat... :lol2: Le pansement permet de recueillir l'écoulement et donc de coller des germes partout. Le changement pluriquotidien du seul pansement occlusif évite que ça barbote dans le pus. Par contre tu sembles avoir compris que les protocoles que je citais incluaient un nettoyage de la plaie pluriquotidien... En fait pas du tout. Il ne faut pas refaire tout le protocole de façon pluriquotidienne. Comme je l'avais écrit, seul le pansement est à changer. Après effectivement faire tenir le pansement sur le rat peut être sport. Bandes extensibles, croisement correct des bandes et elastoplaste devraient résoudre le problème en fonction de la localisation. Par ailleurs le changement de pansement est à adapter en fonction de l'écoulement. Je voulais le rajouter mais pas possible d'éditer les posts... Après je ne suis pas véto certes. Par contre, je peux t'affirmer que si lés vétos sont aussi "bons" en pansement que les médecins, ben on est pas sorti de l'auberge. :lol2: Pour info, une infirmière est dix mille fois plus performante en matière de pansement qu'un médecin.
  6. SKS

    2nd abcès en 3 semaine

    Juste quelques observations/précisions : Ne pas utiliser de coton tige sur une plaie car pas stérile (en plus des fibres peuvent se détacher et stagner dans la plaie). Je me permet de préciser les différentes phases de nettoyage et les dilutions. J'ai revu avec ma compagne infirmière les protocoles idéaux et alternatifs. Protocole Bétadine : - nettoyage Bétadine Scrub - rinçage sérum physiologique 0,9% - séchage avec compresses (de préférence non tissées plus douces et plus malléables) - application de Bétadine dermique diluée (3/4 sérum physio pour 1/4 de Bétadine) - méchage avec gaze iodoformée que l'on mouille avec la Bétadine diluée - application de Bétadine pommade - Pansement occlusif à changer au moins trois fois par jour au début Protocole alternatif Biseptine (ratoux allergique à l'iode) : - nettoyage Biseptine - rinçage sérum physio - séchage - application de Biseptine - pansement occlusif à mouiller avec la Biseptine. Dans ce cas, pas la peine de mècher car la Biseptine n'est pas reconnue comme efficace en mèchage. Respecter un temps de contact de 15 seconde avec la Biseptine à chaque fois Protocole alternatif Bétadine-H2O2 - Utiliser l'eau oxygénée en premier pour nettoyer - rinçage sérum physio - séchage avec la compresse - application de Bétadine dermique diluée (3/4 sérum physio pour 1/4 de Bétadine). - méchage avec gaze iodoformée que l'on mouille avec la Bétadine diluée - application de Bétadine pommade - Pansement occlusif Dans tous les cas : - l'utilisation d'une seringue avec un cathlon de perfusion souple sans l'aiguille est très utile pour la phase de nettoyage afin de bien faire remonter les merdes que l'on otera avec la compresse stérile - préférer les compresses en non tissé (pas nom tissé hein...) - le pansement occlusif à changer au moins trois fois par jour au début
  7. SKS

    bagarre=entaille..suis perdue

    Quelqu'un a t'il eu une expérience d'usage de colle biologique sur une plaie d'un de ses rats ?
  8. SKS

    multiples Crouttes

    Au final, c'est l'essentiel. Marrant, mais même chez les rats, en matière de patho et d'évolutivité clinique, y'a des mystères inexpliqués.
  9. SKS

    Photos de vos cages.

    Une question toute bête : quelqu'un a déjà songé à empiler deux Furet Plus, façon Furet Tower, avec le bac de celle du haut encastrée dans celle du bas, et avec un trou percé au bon endroit pour faire une communication entre les deux étages ? En quelque sorte, ça ferait un joli custom avec comme résultat une mini tower, aussi large que la Tower, mais moins haute (grosso modo 130 cm versus 160), et profonde de seulement 50 cm, ce qui la rendrait plus facilement mobilisable.
  10. SKS

    multiples Crouttes

    Jewat > oui ça pourrait la même chose avec deux expressions différentes. Surprenant. Parce que j'ai vu plus d'une fois un eczéma marginé de Hébra ou un herpès circiné (dermatophyties typiques de la peau glabre), masqués par l'application de cortisone et de diagnostic moins évident voire différé. T'es sûre que tu n'as pas surinfecté voire fait une allergie à un composant du dermocorticoïde utilisé ? T'as des photos de ta mimine ?
  11. SKS

    multiples Crouttes

    Pas tout à fait exact. Un dermocorticoide éteint la réaction cutanée, mais pas le champignon. Cela donne l'impression d'une guérison, mais c'est en fait un masquage temporaire avec un rebond lors de l'arrêt. Une dermatophytie est très polymorphe au niveau expression cutanée. Il arrive même que ça guérisse seul. En tout cas je passerai régulièrement pour voir comment ça évolue. Ce cas m'intéresse.
  12. SKS

    multiples Crouttes

    A priori, ça me semble être deux expressions cliniques (eczéma limite favus débutant d'une part et teigne tondante d'autre part) d'une même cause : dermatophytie. J'en mettrais pas ma main à couper, mais c'est ce qui me semble le plus probable vu le contexte et l'aspect. A savoir que certains Microsporum et Trichophyton ont pour habitat le sol. Par ailleurs toi ou ton compagnon avez vous des lésions sur le corps : eczéma, zone de démangeaison, intertrigo interorteil (un champignon), une onychomycose (champignon d'un ongle) ? Un prélèvement de labo permettrait de faire le diagnostic. Mais comme dit plus haut, il ne revient effectivement pas forcément positif. Après la clinique fait foi. Donc là je vote dermatophytie. Le traitement prescrit ne marchera pas dans ce cas. Par ailleurs je suis dubitatif sur l'opportunité de balancer une quinolone parce qu'on a retrouvé un staph cutané sur un prélévement, d'autant plus que c'est un germe commensal de la peau. Mais bon je ne suis pas véto je le reconnais. Mais à force de balancer des antibios à large spectre sur des germes pour lesquels il existe des antibios spécifiques, on achèvera de flinguer l'écosystème bactérien... et on sélectionnera des germes multirésistants... Perso, je ferais comme soin : désinfection chlorhexidine, rinçage sérum phy et un imidazolé local durant six à huit semaines. Eventuellement de la griséofulvine per os ou du kétoconazole per os (y'a un sirop pour celui-là) 15 jours à 3 semaines, ça permettrait de raccourcir le traitement local. Mais là encore, je rappelle que je ne suis pas véto, et que j'apporte juste mon expérience pro doublée de mes lectures sur la médecine vétérinaire (majorité de lectures anglo-saxonnes).
  13. SKS

    Une vie "hors norme" pour une ratte

    Et si on lui proposait un bain d'acide. :yeah:
  14. SKS

    multiples Crouttes

    Questions supplémentaires concernant les semaines qui ont précédé l'apparition des croûtes : - As tu introduit quelque chose de nouveau dans la cage ? - As tu laissé sortir ta ratte dans des lieux particuliers ? - y a t'il eu un événement particulier, environnemental ou autre ? Contact avec animal, un sol en particulier, un enfant présentant une dermatose ? En fait, s'il s'agit d'une dermatophytie (une teigne), les dermocorticoides vont l'éteindre temporairement avant que ça revienne au galop. Les parasites en question : Microsporum ou Trichophyton.
  15. SKS

    multiples Crouttes

    Est ce que ces lésion forment comme des petits godets ? Est ce que ça a parfois un aspect jaunâtre ? J'en ai l'impression sur la photo 3 derrière l'oreille.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.