Aller au contenu

Orthopauny

Membre
  • Compteur de contenus

    135
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Orthopauny

  • Rang
    Rattus Interessus
  • Date de naissance 03/05/1989

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Versailles
  • Nombre de rats
    3
  • Ratouphile depuis
    16/01/2011
  1. Orthopauny

    Cas d'abcès dentaire où le loulou s'en sort vivant ?

    Plein de courage pour toi, il faut que tu gardes le moral, je crois que ça joue beaucoup sur la hargne que peuvent avoir nos rats à s'en sortir.
  2. Orthopauny

    Cas d'abcès dentaire où le loulou s'en sort vivant ?

    Hum, ne pas se relire après avoir écrit sur son téléphone, ça donne des petites coquilles...
  3. Orthopauny

    Cas d'abcès dentaire où le loulou s'en sort vivant ?

    Ton sujet tombe tellement bien Il y a trois semaines, avant de partir au travail, je jette un regard à mes deux vieux pépères dans leur cage et c'est le drame. Kiwi, quasiment trois ans, qui n'a plus que les pattes avant qui fonctionnent, qui vient de passer de rat obèse à rat maigrichon en quelques mois, ce Kiwi que je trouve faible ces derniers temps a une boule sur la joue. Je me dis que c'est la fin. Soit je le laisse comme ça et avant la fin de la semaine il faudra l'endormir, soit je le fais opérer et vu sa forme, il ne supportera pas l'anesthésie. Le lendemain, on se rend chez le véto le cur gros. Je n'arrive pas à retenir mes larmes pendant l'examen. Nous décidons de tenter l'intervention, de toute manière, si on ne fait rien, ça va se dégrader très rapidement. Lorsque je quitte la salle sans mon rat, je suis persuadée que c'était la dernière fois que je voyais Kiwi. Et pourtant... Quelques heures plus tard, je vétérinaire m'appelle pour me dire que l'intervention s'est bien déroulée, qu'il a supporté l'anesthésie sans problème. Les soins post-op sont un peu lourds, on retourne chez le véto tous les deux jours pour drainer le pus, parfois tous les jours lorsque l'abcès s'est trop reformé. Le vétérinaire tâtonne un peu, une fois on laisse ouvert, l'autre on referme... Évidemment, en parallèle, Kiwi reçoit des antibiotiques (grosse découverte à ce propos : mélanger les médocs avec de la crème d'avoine, ça doit donner le truc le plus délicieux qu'il ait jamais mangé). Et petit à petit, l'abcès se résorbe. Mon Kiwi reprend même des forces, je le trouve plus vif qu'avant et le vétérinaire m'a rassurée sur sa corpulence : il n'est pas maigre, il a juste un gabarit de papy. Et ce matin même, on vient d'enlever les agrafes qui suturaient la plaie. Son abcès est guéri, il n'en reste plus rien. Bien évidemment, j'ai conscience qu'il a eu de la chance et que vu la situation de base, c'est une fin inespérée. Malheureusement, ce genre d'histoire a plus souvent tendance à mal terminer. Mais garde un peu espoir, parfois, nos petits pépères sont plus forts qu'on ne l'imagine. Bon courage !
  4. Orthopauny

    Rat voleuse

    Il y a deux jours, un de mes gros a essayé de voler mon balai... Et il a réussi sans problème. Je ne parle même pas du vol de chaussette directement sur mon pied.
  5. Orthopauny

    diffuseurs huiles essentielles

    Alors, de base, certaines huiles essentielles ne se diffusent pas (menthe poivrée par exemple) ou alors en quantité minime. Tu vas par exemple prendre un flacon de 5cl, mettre trois gouttes de menthe et rajouter plein d'autres choses dedans. Après, pour les ratous, je ne connais pas les huiles interdites. Quoi qu'il en soit, il faudra que tu fasses attention à ne pas faire de diffusion trop longue.
  6. Orthopauny

    Faciliter la domination pour l'une d'elles...

    Je me permet de donner mon expérience d'intégration "ratée". J'avais trois pépères. Un des trois décède et comme je trouvais qu'un groupe de trois fonctionnait mieux qu'un couple, j'ai adopté un nouveau loupiot. Cela a pris un peu de temps, du coup mes deux gros ont pris l'habitude de vivre comme un vieux couple. Le petit nouveau , après quarantaine, est présenté aux deux monstres, sur terrain neutre et après aspersion d'eau de fleur d'oranger sur les trois Loulous. Et là, catastrophe. Après une période d'indifférence totale, les deux gros martyrisent le petit, le laissent à l'écart et l'empêchent de bouger. De plus, ils sont hérissés, lui arrachent des touffes de poils... Bref, vilains pas beau méchants. Ne voulant pas que le jeunot soit blessé, j'interviens systématiquement ! Résultat : le petit passe plusieurs semaines seul dans sa cage de quarantaine, à se morfondre et à se faire traumatiser pendant les rencontres (que j'abrège à chaque fois). On finit par se demander s'il ne faudrait pas reprendre un copain pour le Loupiot isolé... Mais si l'intégration échoue, on se retrouve avec trois cages dans notre petit appart. Pas question non plus de replacer le dernier arrivé. Une seule solution : les forcer à fraterniser ! Fini le canapé douillet pour se rencontrer. On passe à une petite cage en plexiglas. Ils y restent des après-midi entières (sous haute surveillance) avec seulement de l'eau et un peu de nourriture. Au début, ça s'affronte assez méchamment. Mais nous tenons bon : tant que ça ne saigne pas, on n'intervient pas (DU TOUT !). Et là, ô miracle, ça commence à tisser des liens. Chacun a perdu de bonnes touffes de poils, mais personne n'est vraiment blessé. Et un jour, après quelques joutes ratesques, quelle ne fut pas notre surprise de les voir dormir en tas dans leur petite cage en plexi ! Nous avons laissé passé quelques jours encore à les faire se rencontrer comme ça, puis, le grand moment est arrivé ! Après nettoyage complet et nouvel agencement de la cage, nous réunissons nos trois loupiots sous le même toit. Et ça fonctionne nickel. Au moment où j'écris, ça roupille comme trois patates, épuisées par leurs aventures de la nuit dernières ! Conclusion : il faut vraiment se forcer à les laisser régler leurs histoires tous seuls, sans intervenir. Par ailleurs, nous faisions toujours les rencontres à des heures d'ouverture du cabinet véto. Sait-on jamais quand même...
  7. Orthopauny

    il me sort le bout de tissu

    Sinon, il considère que c'est sale. Ici, autant mes pépères sont de vrais porcs et pissent dans les sopalins qui leur servent de dodo, autant, quand lesdits sopalins sont crades, ils me les mettent en boule dans un coin pour que je les enlève. Comme un ado qui met son linge à laver pour maman...
  8. Ici, la marbo ne passe qu'en forme liquide... sur des curly !
  9. Orthopauny

    Aliments préférés des rats

    Le muesli ici, ça les rend totalement dingues. Il ne faut pas mettre les doigts au milieu !
  10. Orthopauny

    Bruits de cochon d'inde

    Au tout début de mon expérience ratesque, j'ai adopté deux petits ratons. La demoiselle qui me les a vendus m'avait assuré que les bruits de cochons d'inde des petiots qu'elle me filait étaient normaux, que leur mère faisait pareil. Résultat, (et après visite vétérinaire pourtant !) le premier loupiot nous a quitté une semaine plus tard et le second quelques semaines après. Donc : véto !
  11. Orthopauny

    Nouveau venu

    J'avais un petit rat qui s'appelait Twitch... C'est mon copain qui avait choisi le nom
  12. Oui, les oreilles et... L'intérieur des narines !!!
  13. Il y a quelques mois, qqn avait ouvert un post où il était question d'attaques de pied il me semble. Il en était sorti que beaucoup de nos rats ne semblaient pas vraiment traiter nos pieds de la même manière que le reste du corps (comme les paupières et les ongles d'ailleurs). Je pense que ces parties ont des odeurs spéciales qui leur plaisent/déplaisent particulièrement !
  14. Le sopalin, c'est juste LE truc pour lequel vivent mes rats. Que ce soit moi qui le donne ou eux qui le volent, le sopalin, c'est la Vie ! En revanche, au début, je leur coinçais aussi des bidules entre les barreaux. Le problème, c'est que quand je passais mes doigts à travers, ils ont vite pris l'habitude de mordre. Après avoir arrêté de leur donner des trucs comme ça, ils ont rapidement arrêté. Sinon, en joujou, les mains, tout simplement. En gros, je fais comme si ma main était un rat et je la fais "courir", sauter... Ça les amuse beaucoup, mais il faut quand même faire attention à ce qu'ils ne franchissent pas la limite du jeu pour passer dans l'énervement. Si tu connais bien tes rats, tu le sens direct. Après, comme cela a déjà été dit, tu peux les faire jouer avec n'importe quoi, ils ne sont vraiment pas difficile en général !
  15. Orthopauny

    Aprivoiser mon rat...

    Quant à Florine : Ne t'inquiète pas, une semaine sans sortie, même si c'est bof, elle survivra. En revanche, sur sa réaction, ça peut être tout l'un ou tout l'autre. Soit un grand bonheur de te retrouver, soit la grosse bouderie !
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.