Aller au contenu

Scotis

Membre
  • Compteur de contenus

    41
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Scotis

  • Rang
    Rattus Debutus

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Oise
  • Nombre de rats
    2
  • Ratouphile depuis
    2011
  1. Hello ! Des nouvelles, pour vous remercier de votre très bon avis et aussi informer les autres qui peuvent avoir le même soucis. Daniel n'a pas attendu que les autres finissent de se remette de leurs opérations qu'on a dû le séparer définitivement des copains. Il a profité que les dominants soient ailleurs pour harceler les autres. Toujours aucune agressivité envers les autres, avec vos avis on a décidé de pas tortiller du popotin pour l'emmener se faire enlever les lucioles. Seul pendant une semaine, il a renversé sa cage, péter quelques mécanismes, dès qu'il sentait l'odeur d'un autre rat sur nous, c'était mouton-partie, le rat qui papillone des oreilles, qui stress, qui vombrit aux moindres contacts avant de comprendre que c'est nous. Bref, c'était clairement pas vivable pour lui, il était trop stressé pour même vivre seul. Après le retrait des lucioles, on a un rat caaaallllmmme, même seul, qui en balade, s'amuse, profite des bonbons sur nous, bref, un amour. Pour le moment pas d'intégration définitive, juste des balades avec les copains. Et quel changement ! Votre réponse était donc parfaite, la castration l'a changé pour le mieux et il est devenu parfait ! Rien à redire sur son comportement. Impressionnant. Merci encore à vous ! Daniel vit bien mieux.
  2. Je suis de retour. Visiblement il s'est battu avec un des copains hier, mais juste de la remise en place visiblement. Il ne crache plus sur les copains. Est-ce qu'il a finit de stressé ? Concernant le véto', son avis est qu'il est trop jeune encore pour savoir s'il est vraiment trop hormoné, surtout si là il est calme. Donc, on va attendre que tout le monde se remette de l'opération et rentre à la maison, ensuite, on verra. Merci à vous de votre aide, ça aide à se faire une idée précise du problème de Daniel (et la solution ).
  3. Bon, à voir si il reste copain avec tout le monde encore quelques jours ... Moi, ça me dit bien d'attendre, voir si c'est passager ou non, mais j'ai pas envie de le faire attendre trop non plus. Le stress ça a jamais été bon ... Et dans son cas, ça doit pas l'être du tout. Mais dans le même temps, si c'est juste passager, ce serait dommage de lui faire subir une chirurgie pour " rien " (entre guillemet, ça peu pas être mauvais dans le sens où je comptais pas lui faire faire de bébés). On va dire qu'il a un sursit à cause des opérations des autres, hein, pis on avisera pour son bien . Cela laisse un p'tit mois, pour voir comment ça évolue. En tout cas, merci beaucoup de ton avis Artefact, ça éclaire grandement.
  4. Ce qui est étrange, c'est que dans le cas de Daniel, pendant trois jours il va être parano' puis d'un coup, vivre comme un raton classique (dormir avec les autres, manger avec les autres et caetera). De plus, depuis qu'il a intégré la cage avec tout le monde, il a reprit du poid et reprit sa belle couleur non-carencé. Dans le genre étonnant, aujourd'hui ils sont partis chez papi/mami (parce que nous on part une semaine) en début d'après-midi et depuis tantôt il dort avec les autres dans le même dodo, lave les copains, apportent de la nourriture, bref, fait son bon gros dominé. Visiblement, il papillonne moins des oreilles égalements. Trois de nos rats voient le véto demain, donc la question de la castration sera abordé tout de même. Mais son comportement d'aujourd'hui m'étonne, comme si le raton avait été échangé. Peut-être un soucis d'aménagement de la cage ? Disposition de celles-ci qui ferait que ? Ou c'est le choc du transport (deu heures de routes avec eau et nourriture) qui a fait que les copains lui paraissent moins vilain d'un coup ?
  5. Merci d'abord Artefact pour les remplacements de lettre. Ensuite, pour la castration, j'en ai toujours entendu parlé dans le cas d'agressivité (hormonal ou non). J'avoue qu'on y a pas du tout pensé, du coup. Je vais attendre ta réponse complète Artefact. Merci de votre aide, en tout cas.
  6. Hello, Tout d'abord, j'ai fait quelques recherches sur le forum avant de vous e*poser mon soucis, je n'ai rien trouvé qui touche de près ou de loin le cas de mon rat (enfin, à mon sens), pardon si j'ai mal cherché. J'ai ensuite un soucis de clavier, ma lettre entre le w et le c ne marche pas, donc je le remplace par un asteri*, j'en suis désolé, ça complique la lecture. [Ndlm. Je me suis permis de remplacer les * par des x pour le confort de lecture. -Artefact] Je pense que le mieux, c'est de tout déballer de façon rapide, histoire que vous compreniez la situation un minimum. A la mi-mars, nous avons adopté trois nouveaux garçons pour les intégrer à nos trois vieux. Parmi les jeunes, deux inséparable ado de six mois Jack et Daniel. Jusque là, tout va bien dans le meilleur des mondes, la quarantaine se passe bien, les nouveaux au départ timide se révèle curieux et dans le cas de Jack et Daniel, câlin. Pendant cette quarantaine, Jack nous fait des flaques d'urines rouges et en deux jours, déperrit jusqu'à nous faire un arrêt cardiaque dans nos bras. Insufficence hépathique. C'est là que Daniel nous fait une depression, perte de poil, mauvaise alimentation, sa peau devient grasse, il roussit, il ne joue plus, bref, une bonne depression ... Son copain de cage l'astiquotte et une semaine plus tard, Daniel reprend du poil de la bête. Comportement normal quoi (il vient de perdre son ancienne maison, son frère et ami de toujours, on comprends la baisse de forme). La quarantaine étant finit, on a commencé à présenter tout le monde en lieu neutre. Les cinq garçons ne s'affrontent pas. On présente dans des lieux plus petits, à part la fuite, rien ne se passe. On finit par présenter dans une grosse caisse de rangement (normalement). Là, ça se bagarre, se retourne. Après quelques temps de présentation, qu'importe le lieu, ça se retourne vitouf puis ça se calme. Fin avril, on lave à fond la grande-cage et tout le monde ensemble ! C'est là qu'on a commencé à constater des soucis chez Daniel. Après deux jours où tout le monde cherche une place définitive, une hierarchie se fait, les deux nouveaux en bas de l'échelle. Cela pouick beaucoup, mais c'est le temps de se faire retourner, on a rien noté d'étrange, pas de bobos rien. Mais Daniel a vite commencé à pouicker à la mort dès qu'un autre rat l'approche (qu'importe le rat), puis à cracher, puis à faire le serpent avec sa queue. Pas vraiment agressif (sinon pour les oreilles), puisque dès qu'il voit que son attitude ne sert à rien, il fuit, réveillant toute la cage. Les dominants ont donc commencé à venir plus souvent le voir, ça se finit en course-poursuite, mais Daniel n'accepte plus de se faire retourner. Un mois après cette intégration qui semblait se passer bien, Daniel vit en parfais paranoïaque, presque bipolaire. Un jour on le retrouve à dormir dans une sputnik avec l'un des dominants, le lendemain il crache sur tout les copains et vit en ermite dans un coin. Ses " crises " se font la nuit et se caractérise par au début des crachements sur un rat qui passe là (par hasard les trois quart du temps), puis par courrir dans la cage en tout sens, en hurlant à la mort, manquant de se casser la margoulette en cherchant à faire du wall-jump ou sauter sur un endroit escarpé, au passage il fait souvent tomber un autre raton et cela finit en poursuite général. On essaie de laisser faire, mais quand on voit un rat tomber, on intervient pour câliner et calmer tout le monde. En dehors de ça, il est stressé. Ses oreilles vibrent dès le moindre bruit, il sursautte facilement, il tremble quand on le touche. Il n'est pas dangereux, il ne mord pas, que ce soit les rats ou nous, pas de porphyrine en excès. Il est juste très stressé et un brin paranoïaque. Un bruit va le réveillé et il va faire le siffleur sur tout le monde. On a fait des recherches, pour comprendre. On a également tenté de limiter les bruits dans la chambre où il est avec nous. Suite à nos lectures, on a instauré une vie plus cyclique (sortie uniquement le soir et pas au bon vouloir des membres de la cage, nourriture et eau distribué à heure fixe), plus (en plus grand nombre) de sources d'eau et d'alimentation, de venir le caresser dès qu'il stresse (cela marche quelques temps, mais dès qu'un copain vient réclamer des câlins, il recommence à cracher). A force de stresser les copains, nos trois vieux commencent à avoir des soucis de santés lié au stress. Nous avons un rendez-vous chez le véto la semaine prochaine, pour deux de nos vieux (opération pour l'un, pour l'autre on attends ce rendez-vous pour savoir), mais n'étant pas là, ce sera les parents de mon conjoint qui s'en occuperont, ils n'auront peut-être pas la possibilité de poser la question pour Daniel. C'est pour cela que je viens chercher des conseils qui pourront l'aider à se détendre, c'est vraiment du stress et cela fait mal au coeur de le voir mal. Quand je dis qu'il est paranoïaque, j'entends par là que s'il est (par example) dans la sputnik près de la gamelle et qu'un rat s'en approche pour se nourrir, il va sortir sa tête de la sputnik tel une anguille et commencer à cracher, faire le serpent avec la queue, bref à se " défendre " lui et son territoire. Il nous fait le coup je ne sais combien de fois par jour ou nuit (surtout la nuit). J'ai entendu parler de la fleur de Bach, mais pour en avoir eut et avoir vu les effets sur ma soeur, je ne suis pas persuadée de ses effets sur du long-terme (mais après, mon avis est peut-être tronquée, je ne suis pas praticienne d'aucune médecine, encore moins à usage vétérinaire). Tous les avis sont bon à prendre, n'hésitez pas à y aller de votre avis ou témoignage, cela peut nous mettre sur une piste.
  7. Scotis

    Mange seulement si...

    Par chez moi, à tord ou à raison (j'ai jamais " étudié " la question) ce que j'aime, ils aiment. Par exemple, je suis une grande amatrice de pomme, j'en mange donc très régulièrement, si jamais j'ai la porte ouverte, mes monstres me sautent dessus et m'en réclame. Quand je mange d'autres fruits, c'est moins le cas (dépend du fruit). J'ai aussi remarquer que si je présente un aliment, il est plus vite goutté si dans les jours précédents j'en ai mangé et qu'ils ont eut l'occasion de sentir mon haleine.<br /><br />Il y a quelques temps j'ai emménagé chez beau-papa (famille recomposé tout ça) et ce cher monsieur adore les poivrons. Il m'arrivait donc souvent d'en manger et mes ratons aiment bien venir sentir mon menton et mes lèvres quand je reviens d'un repas. La première fois que je leur ai présenté des poivrons, ils n'ont eut aucun doute à me le prendre des mains et le manger sans aucun soucis, alors que des aliments nouveaux sont très boudés d'habitude.<br /><br />C'est à double tranchant, car j'ai déjà retrouvé Fred voulant éventrer le dentifrice pour visiblement en manger (maintenant je range directement dans l'armoire et je laisse plus trainer sur le bureau) ...<br /><br />Donc, c'est peut-être que du hasard, j'ai jamais vraiment fait attention comme je l'ai dit plus haut, mais ça m'avait déjà traversé l'esprit.<br /><br />Après, de là à dire qu'il me considère comme un congénère et donc comme le goûteur de la bande, il y a un monde.
  8. Scotis

    Un conte de noel ? -_-

    Meuh, il est choupi (bon, les autres aussi, hein, mais j'ai adoré sa position, on dirait qu'il danse la samba d'un sens). Donc voilà la retouche que j'ai fait sur l'une de ses photos (que j'ai honteusement volé sans demander la permission) :
  9. Scotis

    dent trop longue

    Ho bah je savais pas ! Merci beaucoup .
  10. Scotis

    dent trop longue

    Pourtant, c'est déconseillé car poussiéreux. Il y a des précautions à prendre quand on met du foin (dans un ratelier après l'avoir secoué, peut-être) ?
  11. Scotis

    dent trop longue

    Alors, ici pour les dents des loulous (j'en ai un qui a tendance à pas trop ronger), c'est noisette et autre fruit à coque en petite quantité, plein de bois de noisetier (la chance d'avoir un arbre qu'on a élagué cette automne) et comme c'est un gourmand, tout ce qui peut faire les dents et qui se mange (pâte non cuite, biscotte ou pain dur et autre). Je lui met plein de chose qui se rongent et il se gère comme un grand. Pour le moment, ses dents ont une taille normale, mais si je ne lui met rien à disposition, ça pousse.
  12. Scotis

    [60] Cherche deux rat(on)s

    Je me permet de remonter le topic car il y a deux semaines on m'a envoyé un mail en me demandant si c'était toujours d'actualité. C'est en effet le cas, nous sommes toujours à la recherche de deux nouveaux copains pour vivre avec nous. Je me permet cependant d'ajouter qu'en plus de pouvoir me déplacer sur Paris, Senlis, Compiègne et ville de moins de 10/20km de Compiègne, je peux me déplacer dans les Vosges, près d'Epinal. Si les deux loulous ne sont pas dans ses villes, je peux me déplacer plus loin, mais pas sans voiture (donc ça sera en train ou autre transport en commun).
  13. Scotis

    Les surnoms de vos rats

    Moi c'est moins glamour : les couillus, les boubous (c'mignon, mais ça veut rien dire) ou les loulous. Des fois, j'me laisse aller à dire mes ratounoud'amourtoudoux. Fred a hérité de p'tit machin étant jeune (il se faufilait partout, le bougre), maintenant c'est monsieur câlin ou pitchou. Jammy, gros tas (il est pas spécialement gros, mais il a un bon bide de maman enceinte), ma maman graisseuse (hum), Sophie (comme le jouet pour enfant qui couine) ou encore jackouille (il a un air terriblement idiot à l'occasion, pis des dents qui ressortent). Dans tous les cas, s'ils réagissent à ma voix, qu'importe le nom, ils se reconnaissent pas.
  14. Scotis

    C'est pas sorcier !

    Ce sont des amours, en vieillissant, ils sont encore plus câlins, des amours ! Pour des ratons d'animaleries, ils sont vraiment adorable. En comparaisons des trois loulous de mon homme, leur seul défaut est de ne pas faire attention aux dents sur les doigts lorsque je donne à la main du miam et de ne pas faire de léchouille. Autant dire que pour des non-manipulés, ce sont des anges. Quand tu dis chiant à nettoyer c'est que les portes ne sont pas assez nombreuse ou pas assez grande ? Sur les photos, ça me parait pas assez grand les ouvertures, mais j'ai du mal à me rendre compte. Pour les étages, c'était plus ou moins prévu (histoire de faire plus d'espace de course poursuite pour les futurs jeunes). Après, je ne veux pas spécialement cette cage-là, mais c'est celle qui suite à mes recherches me paraissait le mieux me convenir. J'ai eut d'autre modèle coup de coeur, mais ils avaient des défauts plus ou moins important et j'ai finalement arrêter mon choix sur celle-là, je ne l'ai pas commandé, il est toujours temps de changer de choix. Ce n'est pas urgent ce changement, les deux sont bien dans leur cage et les futurs copains sont pas encore là (j'ai une piste, j'ai une raterie sympathique dans ma ville tenue par une fille sympa, mais là, futur-papa et futur-maman font connaissance, si je prend sur cette portée, c'est pas avant trois mois voir plus). ---- Des nouvelles tant qu'on y est ! Nous sommes actuellement en vacance ! Qui dit vacance dit plein de câlin, de sucrerie (on a découvert les cacahuètes, c'est marrant) et d'attention. Vous saviez que les boites de Smarties vide, remplie de graine et autre friandise font de bon cadeau surprise ? En prime, d'une boite à l'autre, le contenu change ! C'est drôle comme chose ! Nos bouts de bois change souvent, histoire qu'on se fasse les dents dessus, les noisettes aident aussi à se faire les dents et on adore ça, faut nous voir courir de partout avec ! On est tout fou. Jammy a prit l'habitude de manger les cheveux de la p'tite voix d'ailleurs, comme ça, ça lui ai venu d'un coup. On a maintenant une petite cachette en carton temporaire derrière l'écran de maman. Comme ça, en sortie, on peut se cacher. Le pot vide-poche de maman accueille souvent des bonbons et on fouille souvent dedans, il y a aussi des bouts de tissus pour nos dodos et d'autre jouet du style. Par exemple, on a une souris pour chat dedans. Maman la range dedans, mais on va la chercher à chaque fois pour la dépiauté, d'ailleurs, elle a perdu sa queue en plume. On hait les plumes ! Faut nous voir courir après quand on nous en présente une. Niveau bouffe, comme on commence à être vieux et notre nourriture, pas forcément bon pour nos reins et qu'on trie, maman en met moins dans la gamelle, mais plus souvent. Comme ça, on trie moins. Enfin, ça c'est ce qu'elle croit. En réalité, ce qu'on mange pas, on le met au fond de notre cabane, mais elle ne s'en rend compte qu'en fin de semaine. Comme elle a remarqué notre manège, on a commencé à en jeter par terre aussi. Bref, trier, c'est mieux que de manger ce qu'on aime pas ! On finit lentement notre Rat Nature enrichie en graine de courge et on va bientôt couper ça avec du mélange maison. La p'tite voix sent d'avance qu'elle va devoir changer la composition quelques temps le temps de trouver un truc qu'on mange à 100%. Même pas peur ! Elle a déjà fait pas mal de repérage dans son magasin habituel, fait des calculs sur des sites, relevés plein de mélange de plein de gens sur leur site et ainsi de suite ! Et voilà des photos ! Jammy et sa gamelle d'amour, une grande histoire. Fred derrière sa cachette. Pas vu ! Fred et sa noisette, dans le tuyau, histoire que Jammy ne viennent pas la voler (manquerait plus que ça). Le roi du bureau et son royaume. Si mignon quand il ne vole pas de chaussette ou de petite culotte et qu'il dort ...
  15. Scotis

    11 petits boudins

    Que de jolies bouilles !
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.