Aller au contenu

Leilin

Membre
  • Compteur de contenus

    155
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Leilin

  • Rang
    Rattus Interessus
  • Date de naissance 27/08/1987

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Bordeaux
  1. Leilin

    [Adoption][69] Bébé rate agoutie

    (C'est inadapté car trop petit et ne lui permettant pas de grimper, mais là n'est pas là question : trouve lui une bonne famille d'adoption et ce sera réglé ! Et puis si tu comptes reprendre des rats plus tard on a une section articles où tu peux trouver des infos de tous types, comme quelle cage choisir (l'ABC du premier rat)... voilà, fin du HS et merci d'essayer de la replacer chez un bon adoptant !
  2. Leilin

    Construction d'une cage a rat

    Juste un petit truc en passant : tu disais que tu mettrais quelques étages dans la partie "penderie"... je sais pas quelle hauteur totale fait la chose, mais ça m'a l'air haut donc mets quand même assez d'étages pour que l'espace entre deux ne soit pas trop grand et qu'ils ne puissent pas faire une trop grosse chute si jamais ils tombent (tu y as peut-être déjà pensé ou peut-être que la configuration rendra ça impossible, mais dans le doute je le dis quand même )
  3. Leilin

    Allergie?

    Mon allergologue classait mon degré d'allergie à diverses choses (je n'ai pas la chance de n'en avoir qu'une T_T) sur une échelle de 6, et en fouillant j'ai trouvé la correspondance : http://www.ulb-ibc.be/repertoire%20_IBC/IgE_specifiques.aspx J'étais classe 5 pour beaucoup de choses et le suis encore pour les acariens et graminées (le reste est descendu à 4) et je n'ai jamais été en danger... mais je pense que ça dépend surtout de ton type de réaction : pour moi yeux rougis et nez qui coule, pas de quoi tuer quelqu'un. Je crois que tu es à peu près dans le même cas que moi (j'avais aussi de l'asthme et même de façon plus intensive que ce que tu décris) et même si ça peut paraître spectaculaire et que ça t'empêche de faire quoi que ce soit d'autre que d'éternuer en rafale ou dormir, je ne pense pas que ce type d'allergie puisse être vraiment dangereux. Ceci dit !! Je sais aussi que le dosage IgE seul n'est pas suffisant car il n'y a pas de corrélation simple entre lui et la violence de tes symptômes : c'est une aide diagnostique, mais c'est ton allergologue qui déterminera vraiment ce qui est dangereux, la façon de traiter tout ça, etc. Donc plutôt que de faire des comparaisons hasardeuses, je te conseille d'en parler directement avec lui !
  4. Leilin

    Gardiennage : question

    Je pense que si tu les gardes en cage séparées, ce sera comme refaire une intégration quasi à chaque sortie ensemble en fait, avec le stress que ça implique pour les deux groupes : soit tu les intègres et les laisses ensemble tout le temps (mais ça dépend combien de temps tu les as en garde) soit tu ne les mélange pas, mais je ne pense pas que des rencontres en pointillés soient une bonne idée, je pense même que c'est potentiellement risqué en fait ! (attends d'autres avis, ceci dit !)
  5. Je dirais que tant qu'il n'y a pas de blessures ou, au pire, que ces dernières sont bénignes et ne se concentrent pas autour de la gorge ou des testicules (ce qui dénoterait une volonté de tuer l'autre rat), il n'y a pas à s'inquiéter. Du moins c'est ce qui est considéré comme acceptable lors des intégrations... après tes deux mâles sont déjà intégrés, donc il faut peut-être être moins tolérant et arrêter la bagarre avant, mais tant qu'il n'y a pas la moindre blessure et qu'aucun ne semble apeuré vis à vis de l'autre... Sinon ils sont bien installés ? Tu as une cage assez grande, de la nourriture adaptée, des cachettes à leur disposition ? Tu les as depuis longtemps ? (parce que, si leur adoption est récente, je suppose que ça pourrait aussi être dû au stress du changement, ça va peut-être se régler tout seul)
  6. Leilin

    Questions mélanges

    Au passage, c'est principalement dans l'enveloppe du blé que sont retenus les pesticides et autres produits utilisés dans la culture du blé, donc si tu prends du complet, je te suggère de prendre du bio, ça limitera le souci !
  7. Leilin

    Moi, dans la vie, je teste des litières ><

    C'est cool tout ça ! Je me demandais quand même : y'a de la colle en général dans le carton... aucun risque que ce soit nocif ?
  8. Moi j'ai cru il y a peu que je pourrais enfin adopter et j'ai fouillé partout pour faire une petite (très petite, c'est vrai) liste de rateries qui m'avaient l'air plutôt pas mal, j'ai aussi regardé ce que des gens en qui j'ai confiance conseillaient et approuvaient (quand je dis que j'ai confiance en ces gens là, je base cet avis sur ce qu'ils prônent ici ou ailleurs sur les forums et leur site, essentiellement). Bref, en vue d'adopter un jour, ça fait déjà presque 2 ans que je suis inscrite ici et plus encore que je lis tout ce qui se dit ici et sur d'autres forums. Je pense sincèrement que c'est soit la facilité-rapidité / soit la galère et l'écumage du net pour trouver ce qui correspond à ce que l'on veut, on ne peut avoir les deux et ça vaut pour à peu près tout dans la vie à mon avis, pas que les ratons ! Finalement, ma possibilité d'adoption s'est vue encore un peu repoussée et selon le délai, il faudra peut-être que je me retape toute la recherche parce que ma petite liste sera peut-être devenue au moins partiellement obsolète... mais bon, je trouve qu'il vaut quand même mieux ça que l'animalerie ! Le sauvetage, on aime ou pas, mais au moins on n'alimente pas un marché, on ne crée pas d'offre qui encourage la demande ! Je ne vois pas comment on peut se résigner à aller acheter un raton à jardi-trucmuche "juste" parce qu'on ne trouve plus assez facilement de raterie sérieuse. Je suis peut-être extrémiste, mais perso si je trouve pas de truc sérieux, je préfère encore ne pas avoir de rat que d'avoir encouragé le marché du rongeur tel qu'il est actuellement organisé ici ! Bref, au final, pour une newbie qui n'est pas là depuis 10ans et qui n'aime pas facebook, trouver un raton ça se résume à : s'inscrire sur des forums / googler tout affixe ou pseudo qui passe à portée (surtout si cité par une personne que l'on a identifié comme "référence" dans la communauté) / mp ces personnes pour avoir leurs avis, recommandations et/ou s'inscrire à leur sus-mentionné fan-club si elles sont elles-même des rateries / attendre dans l'ombre et lire ce qu'il se passe à droite à gauche.... jusqu'au beau jour où l'on pourra entrer directement en contact avec les rateries repérées pour se forger son avis en direct live et peut-être demander enfin ses petits ratons C'est laborieux, c'est long, faut de la résistance... mais bon, je dois être vieux jeu, mais je me dis que c'est normal et que ce qui l'est moins c'est d'espérer d'avoir tout vite et d'être déçu quand ce n'est pas le cas au point d'aller au supermarché du rat pour régler le souci ! NB : prenez pas ça mal, je ne critique personne vu que tous ceux qui ont parlé d'animalerie jusqu'ici sont apparemment ceux qui n'y ont précisément jamais (ou presque) acheté ! Et je pense aussi que ceux qui se sont exprimés sur ce sujet n'ont sûrement pas été ceux qui ont le plus donné dans la facilité, justement ! ....Mais j'ai juste été super surprise de voir que vous vous disiez quasi prêts à recommander "l'adoption" (c'est surtout un achat) en animalerie parce que google n'avait pas l'obligeance de tenir sa liste de rateries à jour ou qu'il y avait plusieurs forums / media à parcourir au lieu d'un seul il y a 10 ans... j'avoue que je ne m'attendais pas à lire ça, précisément de gens qui se triturent le ciboulot pour le bien être du rat ici ou ailleurs quotidiennement ! Dans ma tête ça fait "Gnéé ?!? :o"
  9. Leilin

    Restriction alimentaire et longévité

    J'avais lu une étude sur le fractionnement des repas aussi : deux groupes de rats à qui l'on donne rigoureusement la même chose (même aliment, même quantité) mais un groupe où c'est donné en une seule fois tandis qu'à l'autre on donne en 3 (ou 4 je ne sais plus) petits repas... et bien le premier groupe était significativement plus sujet à des problèmes de poids avec une quantité non négligeable de rats clairement obèses. (maintenant faudrait que je retrouve l'étude si vous voulez plus de précisions) D'où ma question : si le fait de restreindre un peu la nourriture en quantité et pourquoi pas de la faire chercher au rat ne peuvent être des mauvaises idées (vu qu'on a toujours tendance à donner trop et que toute stimulation intellectuelle est bonne à prendre, surtout chez un animal domestique), est-ce vraiment une bonne chose de le faire jeûner pendant moins de 24H ? Je veux dire, si l'on en croit les sources données le jeûne peut être bénéfique : ok, pourquoi pas. Mais on parle de jeûne de 24H ou plus environ, si c'est moins ça revient plutôt à l'expérience dont je parle : un seul plus gros repas, non ? Et si on adopte des jeûne longs il faut être sûr de son coup parce que je ne sais pas à quelle vitesse un rat va se mettre à métaboliser ses réserves protéiques au lieu de graisseuses, ou combien de temps il peut patienter sans sensation désagréable de faim. Après j'ai pas de rats, je ne me rends peut-être par compte de la faisabilité de la chose, mais j'aurais peur de prolonger un jeûne trop longtemps (nos rats domestiques ont la chance de ne pas connaître le stress de la faim des animaux sauvages, je n'aimerais pas le leur rappeler !) ou au contraire de favoriser des problèmes de poids en le maintenant trop court... Idem, le scatter feeding ok, mais en plein de cachettes différentes car sinon on en revient à une prise unique de toute la nourriture de la journée... (Bon je dis ça dans le cas de rats restreints, parce que si la quantité de nourriture journalière, cachée ou pas, est assez importante, ils en feront des réserves et se réguleront tout seuls je suppose... dans ces expériences de labo on ne doit leur donner que la quantité juste, pas plus, et ils doivent manger quasiment tout assez rapidement...) Bref, je me demande comment tout ça interfère et ce qu'il est possible de faire sans stresser son animal, que ce soit en terme de stress métabolique ou psychologique d'ailleurs (le corps peut très bien déclencher des processus peu souhaitables pour lutter contre la faim sans que le rat ait plus que ça une réelle sensation de faim !) fr.wikipedia.org/wiki/Jeûne --> pas inintéressant, en intro
  10. Comme je te comprends Artefact, pour m'être déjà posées ses question à une certaine époque... comme tu le dis, "comment pouvons-nous décider qu'abréger est mieux qu'accompagner ?" Au final, moi je me suis seulement dit que pour accompagner, il faut être deux à faire la route. Toute la difficulté est de deviner ce que "veut" l'autre, s'il est encore et toujours mû par une certaine volonté ou s'il a au contraire déjà renoncé et décidé, accepté sa fin. Difficile de pouvoir trancher sans subjectivité, sans que l'empathie ne prenne le dessus sur la raison... cependant il faut essayer je pense, car nous sommes les seuls à pouvoir agir. Tu te demandes qui nous sommes pour pouvoir décider de leur mort... mais qui sommes-nous pour décider de leur vie ? Les conditions de vie que nous leur offrons étirent considérablement leur durée de vie ainsi que le processus de leur mort, tout autant qu'elles facilitent leurs vies et allègent les souffrances de leur corps qui se meurt. Notre responsabilité est partout, découlant de l'immense et total pouvoir que nous avons sur leur vie, du jour où nous les accueillons chez nous à celui où nous devrons leur dire adieu. Une fin de vie sans précipitation peut être un aussi beau cadeau à leur faire que l'instantanéité d'une mort sans souffrance, tant que le choix a été fait pour eux et par eux, seulement décrypté par nous... là encore une bien lourde responsabilité. La notion de dignité est bien trop humaine, l'inéluctable de la mort et le désir, qui découle de cette perception, d'abréger une vie que l'on sait finissante pour fuir des jours sans espoir sont encore les reflets de peurs et de tabous humains... je pense que le seul critère valable est la souffrance : bien qu'elle fasse partie de la vie, c'est dans bien des cas nous qui la rendons possible sur une si longue durée. Grâce aux bonnes conditions de vie qui ont jusque là rendus nos animaux heureux tout au long de leur existence, nous sommes en mesure d'étirer de même leur agonie. C'est donc à nous de savoir dire adieu à temps pour qu'ils n'aient pas à connaître le revers de la médaille d'être un animal domestique chez un humain aimant et attentionné. Je pense que c'est un devoir qui nous incombe et qu'il doit être accompli comme tel : un devoir, dur, triste... jamais une solution de facilité, une fuite : il faut être responsable jusqu'au bout ! Et pour juger de la souffrance éprouvée, et surtout de leur ressenti vis à vis d'elle on se base en effet souvent sur les critères que tu as énumérés : l'envie de vivre, au travers de leur volonté de manger, de se laver, notamment, mais aussi de leur façon d'être en général. Mais ils ne sont que les témoins de leur souffrance éventuelle, il ne doivent pas être traduits autrement : un rat qui ne se lave plus n'en est pas moins digne, un rat qui ne marche plus n'en est pas plus pitoyable, il n'y a pas de notion de déchéance. Il n'y a que ce qui doit être fait pour eux et jamais pour nous, comme tu l'as ressenti de si belle manière pour Croquenote. (je viens de voir la réponse de Manzelle, je poste tout de même car bien que l'on soit d'accord en tout autre point, je persiste à croire qu'il faut essayer de voir si l'animal souffre ou non et s'il continue à lutter pour sa vie ou s'il a déjà atteint ses limites à lui. Un animal en fin de vie n'est pas un patient en état végétatif à mon sens : il est un être toujours bel et bien capable de souffrance et je crois que cette souffrance passe avant celle de ses maîtres. Plusieurs organismes visant à s'assurer du bien être animal ont érigé la capacité à souffrir comme le critère nécessaire et suffisant pour avoir précisément le droit à ce que cette souffrance soit réduite au maximum... à partir du moment où il n'y a plus souffrance on pourra se demander ce qui est éventuellement mieux pour les maîtres, avant on doit veiller à ce qui est mieux pour celui qui la subit, cette souffrance.)
  11. Leilin

    Cohabitation cochon d'inde/rats

    Ta décision est déjà prise, mais juste pour enfoncer le clou : la cohabitation entre différentes espèces de rongeurs/lagomorphes est dans quasi tous les cas à éviter sous peine d'en voir un finir tué par l'autre ! Les rats et les cochons d'inde ne font pas bon ménage : les deux sont territoriaux et établissent des hiérarchies de manière très différentes donc dans une même cage ça finira en bain de sang dans la grande majorité des cas si ce n'est à chaque fois (quand je bossais en jardinerie j'ai entendu plusieurs cas de ce genre et ça se soldait toujours par la mort du cochon d'inde ) De plus, leur nourriture, leurs besoins en terme de cages et d'aménagement, ainsi que leur éthologie (cochon d'inde ayant plus besoin de calme comparé au tempérament joueur/explorateur de beaucoup de rats, etc) sont très differents et impossibles à combiner dans un même espace de vie ! Même s'ils ne s'écharpent pas, les besoins des deux ne pourraient être assouvis et ils seraient malheureux/stressés/fragilisés.
  12. Leilin

    Calendrier SRFA 2014

    Bravo à tous : il est super ! *_*
  13. Leilin

    besoin de conseil pour agility

    L'epub est un format ouvert, ça devrait pas poser de souci. Et pour le lire sur ordi je vous recommande Calibre comme logiciel : je l'utilise peu vu que j'ai une liseuse mais je l'ai trouvé bien fichu quand j'ai eu à m'en servir, sinon il existe des add-on qui permettent d'ouvrir le fichier avec firefox il me semble (EpubReader ou du genre je crois, à vérifier) Le livre est assez répétitif, ce qui permet de l'ouvrir à la page du tour que l'on veut apprendre et d'en avoir toutes les explications ou presque sans avoir à tout lire depuis le début (bien que je crois me souvenir que les sections d'introductions étaient assez intéressantes aussi, même si moins orientées "pratique")
  14. Leilin

    besoin de conseil pour agility

    Il me semble que c'est une des options une fois l'achat complété sur Amazon... Atta, je vérifie ! Rah suis une quiche : achat en epub à la fnac, c'est un autre bouquin que j'avais récupéré en pdf sur Amazon (un LN, si jamais t'en cherche Lïme ), du coup si ça se trouve le Rat Health Care y est aussi !
  15. Leilin

    Mon rat fait ses réserves

    Le fait qu'il soit peureux, qu'il te colle à ce point en sortie et quand un autre (ton père) s'en occupe ou qu'il passe toute sa journée à dormir sont potentiellement des conséquences de sa solitude... S'il a été bien accepté par ton père (ce qui semble être le cas), prendre un second rat serait une bonne idée : si ta cage est déjà de taille raisonnable tu n'auras sûrement pas à en changer, la différence de coût en nourriture et litière sera très négligeable, ton compagnon sera plus épanoui et son attachement à toi deviendra plus sain (dans la mesure où il t'aimera toujours autant mais ce ne sera plus par manque et solitude, seulement par attachement à ta personne), tu aimeras chacun de tes rats différemment car ils auront des personnalités différentes mais ça ne veut pas dire que tu n'aimeras pas les deux (comme on aime nos amis sans qu'ils soient tous identiques ou qu'on veuille partager les mêmes choses avec eux) et tu feras le bonheur de deux petits êtres ! La seule différence notable en terme de coût c'est potentiellement le budget véto, c'est tout. Pour le reste ce ne sera que du mieux (Tu trouveras dans la section articles du forum plein d'info sur l'art et la manière de mettre tout ça en uvre !)
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.