Jump to content

Bellefeegore

SRFAdjoint Solidarité
  • Content Count

    1,223
  • Joined

3 Followers

About Bellefeegore

  • Rank
    Rattus Passionnatus

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Lyon
  • Nombre de rats
    13 furies
  • Ratlover since
    août 2010

Recent Profile Visitors

1,420 profile views
  1. Autre question à se poser pour t'aider à prendre la décision de tous les garder ou non et pour se projeter encore plus loin que l'aspect 'pratico-pratique' du quotidien : Est-ce que tu penses que tu arriverais à gérer temporellement, financièrement et émotionnellement les soins et départs de 8 rats du même âge lorsque les soucis commenceront à arriver ?
  2. Bonsoir, Si j'ouvre ce post c'est plus pour effectuer un partage d'expériences que pour poser une question car, lorsque j'ai commencé à effectuer des recherches pour le cas de Skuld, je me suis rendu compte qu'aucun sujet sur ce problème n'avait été ouvert ici. Le rat et son passé Nom du rat : Skuld Sexe : femelle entière Âge : date de naissance estimée à la très grosse louche à début 2021 Provenance et date d'adoption : Adoptée le 18/09/2021 à Larkencielle . Elle est issue du sauvetage des 300 rongeurs effectué en mai par l'association. Antécédents (date, nature, traitements) : Conditions de vie désastreuses avant sa prise en charge par l'association. A toujours vécu en grand groupe. Conditions de vie : / Le problème actuel En deux mots : Néphrose (diagnostic posé par échographie, analyse urinaire et analyse sanguine) Avant l'apparition des symptômes : / Chronologie de la maladie : J'ai adopté Skuld le 18/09/2021. Le lendemain de son arrivée, le biberon (150 ml) était presque vide. J'ai laissé le bénéfice du doute au trajet de la veille, au tissu trempé en boule à côté de l'embout ou à une défaillance du biberon. Cependant, la même chose s'est répétée le lendemain, en une moindre mesure. Ayant peu à peu pu éliminer chacune des hypothèses, j'ai continué en parallèle à mesurer la prise de boisson, qui variait de 50 à 150 ml/ jour. De plus, selon les jours (qui correspondaient aux pics de prise de boisson) il arrivait que les urines - qui logiquement étaient très abondantes, le drybed 'gouttait' littéralement - sentent très fort. Aucun autre signe clinique, cela mis à part elle semblait en pleine santé au premier coup d'oeil. De prime abord, j'avais pensé à un diabète, une insuffisance rénale ou une potomanie. J'ai donc pris rdv pour un contrôle général et une bandelette urinaire. Prévoyante, j'avais mis Skuld dans une boîte de transport nue en espérant que la demoiselle daigne uriner dedans ou chez le vétérinaire. Que nenni. J'ai donc eu le droit de rentrer et d'essayer de prélever de l'urine moi-même pour la rapporter à la clinique afin que la bandelette puisse être faite. (Spoiler : vous trouverez les astuces pour une récolte de pipi réussie à la fin de ce sujet). L'analyse urinaire révèle alors une protéinurie et une faible densité urinaire justifiant une exploration par échographie et bilan sanguin. L'investigation par ces moyens montre une polyuropolydipsie associée à une protéinurie et des lésions rénales (reins de taille augmentée avec surface bosselée) compatibles avec une néphrose chronique progressive, qui représente l'hypothèse principale. Un des reins est plus atteint que l'autre. Les causes peuvent être l'âge (le sien étant inconnu) mais aussi les facteurs alimentaires (elle a souffert d'une alimentation inadaptée avant sa saisie). De fait, pour essayer de contrôler la néphrose, le protocole suivant a été mis en place : - Traitement à base d'imipradil - Contrôle du facteur alimentaire : alimentation peu riche en protéines (bouchons (Teklad + SSS) uniquement + extras peu caloriques et pauvres en protéines). Il faut également veiller à ce qu'elle ait tout le temps de la boisson à disposition. Au bout de quelques jours déjà, j'ai pu constater une baisse notable de la prise de boisson, de l'odeur des urines et de leur quantité. Pour le contrôle urinaire, vu que la demoiselle n'aime pas la manipulation et pour limiter le facteur stress, il a été décidé que je récolterai l'urine et que je l'apporterai à la clinique pour analyse. --- Quelques petites astuces si vous devez faire un prélèvement d'urine pour une bandelette : - L'urine doit être le plus fraîche possible (j'essaie de récolter au plus tôt 2h avant le rdv et je la conserve au frais) - Une seringue stérile à piston fait très bien l'affaire. Penser à la boucher et bloquer le piston pour éviter les surprises dans le sac. Favoriser un petit modèle (1 ml ou seringue à insuline) si les urines sont peu nombreuses. Maintenant, j'échange une seringue vide contre une pleine à la clinique, ça me permet d'avoir un coup d'avance. - L'urine doit être 'propre' (pas d'urine prélevée sur un étage avec une jolie crotte qui baigne dedans). Si, comme Skuld, votre rat est propre (pas de pipi autre que dans de la litière ou des tissus. Oui, il fallait que ça tombe sur elle. ) voici ma méthode pour une récolte : j'essaie de le l’attraper au moment du réveil (ou généralement ils vont uriner) et de la faire faire uriner sur un fond de sputnik propre afin de récolter plus aisément. --- Un premier contrôle urinaire a eu lieu 15 jours après le début du traitement et a montré une amélioration des résultats. Il a également révélé une alcalinisation des urines (hausse du PH) , pouvant évoquer une infection, la demoiselle a donc eu un traitement à base de doxycycline en plus. Un second contrôle, effectué 1 mois après la première bandelette, a montré une amélioration constante. Le PH urinaire étant revenu à la normale, arrêt du traitement antibiotiques. Prochain contrôle prévu dans 2 semaines, on verra ce que ça raconte. Pour conclure, je vais faire ma vieille radoteuse, mais je trouve que cette histoire illustre bien l'importance de la quarantaine. Si Skuld n'avait pas vécu seule à ce moment là - passant d'un grand groupe à un autre - il est fort à parier que, entre son état général ne présageant rien et sa prise de boisson 'noyée' au milieu de celle des autres, je serai passée à côté du problème jusqu'à ce que ça devienne critique. Point à noter qui a joué dans la pose du diagnostic : pour tous mes rats convalescents ou en quarantaine, j'utilise un biberon gradué de petite ou moyenne contenance (entre 60 et 150 ml) afin de vérifier précisément la prise de boisson quotidienne. En espérant que ce post n'a pas été trop pénible à lire et qu'il puisse aider quelqu'un qui rencontrerait le même cas de figure. Je suis preneuse de tous les retours d'expériences, conseils, etc. pour rendre la vie de Skuld la plus douce et longue possible malgré cette maladie. Merci.
  3. Il aura eu un départ aussi doux que sa vie chez toi et, même si ça n'enlève rien à ta douleur, ce n'est pas rien. Un bon voyage à papy Duck, je vous envoie du courage.
  4. Ouf, fini la torture ! (Enfin, jusqu'au post de la descendance de ceux-ci ! )
  5. Et encore, elle a grandi ! Je vais encore repousser la stérilisation prévue vendredi car elle n'est toujours pas à 200g ! Mais sans inquiétude, le contrôle véto est ok et elle est toujours harmonieuse et en pleine forme. C'est juste un mini machin ultra dynamique. Pour preuve qu'elle a grandi, une photomoche d'elle en septembre, quand elle ne faisait que 140 grammes avec Sidragasum, mon plus grand gabarit, qui en faisait... 666 ! Et les frangines chez Erorua, que j'avais honteusement oubliées la dernière fois, et qui sont belles comme tout ! Babel17 ressemble beaucoup beaucoup à sa maman je trouve !
  6. Désolée pour Kiviuq, il aura été choyé chez toi. Toutes mes pensées pour vous deux.
  7. Le temps passe et la troupe évolue. Tout comme les jours raccourcissent à l'approche de l'automne, ma troupe a perdu ses deux zoranges lumineux à la fin de l'été : Tamashi nous a quittés le 24 aout, à quelques jour de ses 18 mois. Sa radio de la semaine précédente montrait des poumons propres, évolution qu'on devait continuer à 'sécuriser' avec deux semaines de traitement supplémentaire. Malheureusement je l'ai trouvé en dents de scie le matin et déposé chez le vétérinaire. Il avait une visite en fin d'après-midi pour faire le point, heureusement Erorua est arrivée avant moi car il a fait un arrêt respiratoire et malgré la tentative du vétérinaire pour le relancer, il n'est pas reparti... Je l'ai raté à 10 minutes près. Et ça fait mal. La seule chose qui apaise un peu ma peine c'est qu'il n'est pas parti seul. Il n'aura passé que 3 mois à la maison... Mamie Huginn, quant à elle, s'est envolée le 1 octobre chez le vétérinaire. Il était temps pour elle de partir. Fidèle à elle-même, elle a grimpé jusque sur mon épaule alors que les sédatifs de la première injection commençaient à faire effet et elle s'est endormie là-haut, en cette place qu'elle et sa soeur affectionnaient particulièrement quand elles étaient bébés. Elles peuvent à nouveau parcourir le monde ensemble, d'une façon ou d'une autre - même si seulement dans mon esprit. De nouvelles recrues sont également arrivées depuis août et ce sont intégrées sans aucun heurt : Lumoojatar ('Enchanteresse' en finnois), douceur polaire née le 23 mai, en provenance de chez Tani. Une demoiselle discrète et joueuse qui est devenue la meilleure copine de Cassimara ! Sa cousine Zabulus, diablotin miniature, née le 13 juillet en provenance de chez Ambrozy. Elle est adorable même si elle me fatigue tellement elle est toujours làààààà et branchée sur 1000 volts ! Je ne peux rien faire sans qu'elle soit sur moi, en train de me tirer les cheveux, les doigts, le truc que je déplace, de me grimper dessus ou d'essayer d'entrer dans mes oreilles. Heureusement qu'elle a plein de copin.es. Bon, parfois, elle dort aussi. Mais que parfois. Et pas vraiment. Il faut toujours surveiller au cas où il se passerait un truc à ne pas rater. Et enfin Skuld, 10 mois environ, issue du sauvetage des 300 rongeurs effectué en mai par l'association Larkencielle. Skuld est une rate adorable, très décidée (particulièrement quand il s'agit de nourriture) et surtout complètement dans son monde. Elle n'aime pas être manipulée mais réclame câlins et bisous. Elle a malheureusement une néphrose - probablement causée par la maintenance désastreuse d'avant son sauvetage - mais le traitement fait effet, ce qui nous laisse espoir de passer encore de longs moments en sa compagnie. Du côté des anciennes, dame Astrophel fatigue, la faute conjuguée du Temps vole-âge et d'une saleté qui grignote sa capacité respiratoire. A part quelques poils en moins, les frangines Enjolras et Eponine restent fidèles à elles-même. Enjolras fête d'ailleurs son 1er anniversaire d'amputation et dramapouique toujours autant ! Sytry est toujours un parfait petit daemon Dziewona la généreuse cultive ses rondeurs afin de servir d'édredon aux copains qui en auraient besoin Kokoro, très affecté par le départ précoce de son frère, se remet doucement à goûter aux plaisirs de la vie. Bien que castré depuis belle lurette, il joue le galant des rares dames encore entières lorsqu'elles sont en chaleurs. La cage est alors le théâtre de scènes cocasses, notamment lorsqu'il s'éprend d'Enjolras, grand-mère tricycle à la voix de mouette. Sidragasum - bien au-dessus des intérêts bassement charnels de son compagnon et de toute cette décadence - continue de se perdre dans des méandres philosophiques et métaphysiques : "To be, or not to be: that is the question." Serpencendre l'émotive prend soin des plus fragiles en jouant le Cerbère d'igloo. Et lorsque son protégé s'envole, elle se met à construire frénétiquement des nids, chose qui ne cesse que lorsqu'un nouveau est intégré... Ouroboros. Hinkypunk cherchait une nouvelle maman. Elle trouvé Sadalbari, mais Sadalbari s'est envolée. Puis Hinkypunk a trouvé Skuld. Hinkypunk aime Skuld. Skuld dort avec Hinkypunk. Hinkypunk meumeute tout plein. Hinkypunk est heureuse je crois. Les Cassi² se portent à merveille. Elles sont toujours les premières partantes pour explorer avec Zabulus sur leurs talons. En ce moment elles ont peur du plumeau, mais cela s'explique par le fait que ce dernier est systématiquement suivi par une Zabulus en furie qui leur saute ou leur tombe dessus, ce qui ne rassure guère Cassimara qui n'y voit pas grand chose avec ses grains de grenade en guise d'yeux... Et vu que Cassibodua est une éponge vis à vis de sa frangine, je me retrouve avec 2 rates qui se jettent dans les bras des z'humaines au bruit des franges bruissantes du plumeau qui se font trompettes de l'Apocalypse, annonciatrices de pluie de raton diabolique... Et quelques photos de dodos en tas car c'est chouette, les tas de rats :
  8. Merci pour les précisions sur la radiothérapie vs fibrosarcome ! S'il n'y avait que que lui ... Beaucoup d'autres se sont fait avoir depuis ! Le pire c'est que des fois je la regarde faire sa vie et je lui dis : 'Mais pourquoi tu n'utilises pas ta deuxième patte ?' Oh wait...
  9. Les Cassi² se portent à merveille. Elles sont toujours les premières partantes pour explorer, avec Zabulus dans leurs pattes et Lumoojatar jamais très loin derrière. En ce moment elles ont peur du plumeau, mais cela s'explique par le fait que ce dernier est systématiquement suivi par une Zabulus en furie qui leur saute ou leur tombe dessus, ce qui ne rassure guère Cassimara qui n'y voit pas grand chose avec ses grains de grenade en guise d'yeux... Et vu que Cassibodua est une éponge vis à vis de sa frangine, je me retrouve avec 2 rates qui se jettent dans les bras des z'humaines au bruit des franges bruissantes du plumeau qui se font trompettes de l'Apocalypse, annonciatrices de pluie de raton diabolique...
  10. Zabulus va bien. Elle est adorable même si elle me fatigue tellement elle est toujours làààààà et branchée sur 1000 volts ! Je ne peux rien faire sans qu'elle soit sur moi, en train de me tirer les cheveux, les doigts, le truc que je déplace, de me grimper dessus ou d'essayer d'entrer dans mes oreilles. Heureusement qu'elle a plein de copin.es, à moins ils satureraient je pense. Sur son perchoir favori Bon, parfois, elle dort aussi. Mais que parfois. Et pas vraiment. Il faut toujours surveiller au cas où il se passerait un truc à ne pas rater.
  11. La prochaine fois je ferais encore mieux pour le texte alors !
  12. Merci Nevelijah. Et maintenant, gentes créatures, sous vos zyeux zéblouis (oui, eux mêmes), pour une revue exceptionnelle, le reste de la troupe ! Ne vous fiez pas aux apparences : cette rate ne se dort pas dessus perpétuellement, elle tente de léviter pour rejoindre ses homologues moutonneux dans le ciel. Voici Anaximandre, le vieux sage ! Vous avez déjà tâté les dents d'un T-Rex ? Non ?! Mieux encore, voici Nopsca, le Godzilla miniature ! Explorer de son nez les orbites d'un crâne ne lui fait pas peur : voici Recluse, l'exploratrice ! "Je pourrais faire un truc, mais j'ai pas trop envie là. Reviens me réveiller quand c'est fini." Voici Tristelune, la force tranquille ! Voyez-donc, son crâne s'échappe de son nez et pourtant, il est toujours vivant ! Voici Corum, le doux esprit frappeur. Il sait faire disparaître des chips de bananes dans sa bouche et les transforme en toute autre chose. Voici Hawkhmoon, l'alchimiste sensible ! 'Tu m'as vue ?' "Pof" 'Tu sens mon nez dans ton oreille ? '. Elle maîtrise l'art du déplacement furtif : voici Babel17 la ninja ! Si le spectacle vous a plus, cher public, nous vous conseillons fortement de vous pouvez donner une friandise à Alligators 427, la charmeuse qui se fera un plaisir de venir la manger sur votre épaule !
  13. Pour fêter les 1 an d'opération de l’affreux Jojo, une petite photo de la demoiselle : Elle prend de l'âge (27 mois déjà !) mais se porte comme un charme. Et pour ceux qui connaîtraient le même cas de figure et passeraient par là, il y a juste un soin un peu particulier que je dois effectuer de temps en temps : lui nettoyer le museau et l'oreille du côté où elle n'a plus de patte antérieure, car la porphyrine et le cérumen s'accumulent et vu qu'elle a de la voix, personne dans la cage ne va s'aventurer à la toiletter !
  14. Désolée pour ta perte @les_ptits_moustachus... L'association Larkencielle a posté un message hier sur sa page FB pour l'accueil d'un rat mâle âgé, tu pourrais peut-être les contacter ? Il y a également un ou deux papys à adopter à l'Arche de bagheera. Sachant que ces deux associations acceptent les covoiturages et se situent en région parisienne.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.