Aller au contenu

koontzie

Membre
  • Compteur de contenus

    343
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de koontzie

  • Rang
    Rattus Avertus
  • Date de naissance 04/01/1985

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Saint-Max
  • Nombre de rats
    5 ratous restants, 17 anges...
  • Ratouphile depuis
    2004

Visiteurs récents du profil

266 visualisations du profil
  1. koontzie

    Besoin de conseils svp

    Tout a été dit, je viens juste rebondir sur deux points qui me paraissent très importants: 1/ Les rats ont un besoin vital de vivre à plusieurs: en prendre qu'un seul c'est exclu, sauf si on veut le rendre malheureux. La présence humaine ne remplacera JAMAIS celle d'un compagnon de cage; se dire "je serai là tout le temps avec lui, je lui consacrerai énormément de temps pour compenser" ne servirait qu'à se donner bonne conscience... Donc oui, l'adoption c'est deux rats minimum. 2/ Il n'y a pas d'"astuce" pour les petits budgets. Moi-même j'ai un petit budget, donc je parle en connaissance de cause. Si on ne se sent pas prêt à investir pas mal d'argent dans les rats, quitte à se priver soi-même parfois, je pense qu'il vaut mieux renoncer à l'idée d'en avoir. La cage doit être spacieuse: c'est un budget en soi, déjà (avec les divers aménagements). Mais, surtout, c'est le vétérinaire qui peut s'avérer être un véritable gouffre financier. Ce sont des animaux merveilleux, oui, mais aussi fragiles. Soucis respiratoires, tumeurs, abcès... la facture peut monter sacrément vite, et être très salée. Hospitalisations; chirurgies (pour enlever des tumeurs/abcès qui peuvent récidiver), différents traitements à essayer quand un ou deux ne fonctionnent pas, une urgence un dimanche ou dans la nuit, l'euthanasie... c'est un investissement à réellement prendre en considération. Et il y a un paquet de gens qui n'y réfléchissent pas avant, et qui viennent ensuite poster sur divers forums / pages facebook, cherchant des conseils pour éviter de passer par la case véto alors qu'ils ont un rat malade, ou expliquant d'emblée qu'ils n'ont pas la possibilité d'aller chez le vétérinaire, ou d'opérer un rat parce que ça coûte trop cher... C'est vraiment exaspérant. S'engager avec un petit budget c'est jouable si on assume par derrière (piocher dans les économies, se priver soi-même d'achats pour le plaisir ou de sorties, payer en plusieurs fois etc.); si on prend et respecte l'engagement d'emmener son rat chez le vétérinaire s'il le faut, quel que soit le prix. C'est ce que je fais, et certains mois ne sont pas évidents du tout, sincèrement. ça fait plusieurs mois que je n'ai non seulement pas pu mettre un sou de côté, mais j'ai vidé en partie mon compte épargne, parce que les urgences et soucis vétérinaires s'étaient accumulés. Concernant le vétérinaire, j'ajoute qu'il faut aussi t'assurer qu'il y en ait un ou deux près de chez toi qui s'y connaissent bien en rats, justement pour que tu aies quelqu'un vers qui te tourner en cas de souci. Et ça, le faire en amont; avant de te retrouver avec deux rats et découvrir ensuite, s'il y en a un malade, qu'il n'y a aucun véto qui soit compétent pour le soigner/l'opérer etc. Tu n'es pas véhiculée; moi non plus, et ce n'est pas toujours simple. Il y a les transports en commun : je mets 35 min de trajet environ pour aller chez mon véto habituel; environ 20 pour aller chez celui que je vois quand mon véto n'est pas là, alors que j'ai une clinique littéralement à deux pas de chez moi, mais ils ne s'y connaissent pas en rats, donc impossible d'y faire soigner mes loulous. Quand aucun des deux vétos n'est dispo, je suis coincée: le troisième véto est à plus d'une heure de route de chez moi, très peu accessible. Du coup, quand j'ai eu besoin d'y aller, j'ai du faire appel à un taxi. Quand j'ai eu des médicaments à y récupérer: taxi aussi. Et donc frais supplémentaires...! Je dois paraitre pénible, avec cet aspect financier, mais vraiment, ce n'est pas à prendre à la légère...!
  2. koontzie

    Respiration bizarre

    +1 avec Delfiini --> véto, et sans attendre. Les soucis respiratoires sont une véritable plaie: plus c'est pris en charge tôt, plus il y a des chances que ça guérisse. Quand ça s'installe, que ça descend dans les poumons, la situation peut réellement se dégrader, et c'est une réelle souffrance pour le rat, qui doit lutter pour chaque petite bouffée d'air... Si ton loulou mange moins (difficile de manger quand on a du mal à respirer) et qu'il te semble patraque en prime, ça montre qu'il ne faut pas trainer. Donc ne te pose pas de question, il faut aller voit un vétérinaire (assure-toi avant qu'il s'y connait en rats, effectivement les modérateurs peuvent t'en conseiller un ou deux par message privé), et sans trop tarder. Quand ça se soigne bien, ton loulou en aura pour une à deux semaines d'antibiotique, et ce ne sera pas excessivement onéreux. Si, en revanche, ça venait à s'installer et à devenir chronique, là tu pars sur des traitements plus longs, plus coûteux et plus stressants (allant d'essais de molécules différentes pour trouver celle qui fera enfin effet, en passant par des radios des poumons, une éventuelle hospitalisation dans un caisson à oxygène, ou encore dans certains cas, des nébulisations à faire...).
  3. koontzie

    Se résigner?

    Casp m'a fait une rechute avant hier soir. Ce n'était pas aussi terrible que la première fois, mais je dirais l'étape juste avant que ça ne dégénère... Du coup, la cortisone qu'il ne prenait qu'un jour sur deux, on est repassé à tous les jours, et augmenté un peu la dose du diurétique... Pour le moment ça semble avoir suffi, mais j'ai comme l'impression qu'il va sans doute falloir que Casp revoie le vétérinaire... L'idée de l'emmener ne me réjouit pas du tout, parce qu'il est angoissé de nature, donc les déplacements chez le véto ça lui crée un stress supplémentaire et, du coup, le fait respirer encore plus rapidement... mais je ne sais pas si j'aurai le choix. En attendant, je persiste à surveiller... pas moyen de souffler...! :(
  4. koontzie

    angoisse pour ma petite Ortie

    Chouette, c'est une bonne nouvelle! Bon chouchoutage, et fais bien attention aux fils!^^ Il y a des rats cool qui n'y touchent pas, et d'autres qui prennent un malin plaisir à les arracher...! En général, les rats cicatrisent super vite (c'est assez impressionnant). La tumeur pourra récidiver tout comme ne pas récidiver, je crois que c'est impossible de dire que ça reviendra forcément, sauf si le véto n'a pas réussi à tout enlever, donc ne psychote pas trop pour le moment, et profite du répit! ;) Si la copine est très inquiète, tu peux les laisser se voir sous haute surveillance, voir lui montrer aussi où est la cage de convalescence (tu as pensé à mettre des tissus ou du sopalin, plutôt que de la litière, dans la cage de convalescence, pour éviter que ça n'irrite les fils?). A chaque fois que j'en avais un qui se faisait opérer, je montrais aux autres où il était, pour rassurer tout le monde (et moi aussi au passage^^). Je demeure persuadée qu'ils se rendent bien compte quand il y en a un qui est malade et/ou convalescent, et vu que les rats communiquent par ultrasons, si ça se trouve, elles papotent quand-même, même si tu n'entends pas...! ("Hé! T'es où?" "Dans une autre petite cage, mais ça va, je t'entends! Me suis fait opérer." "Ah, ok!"^^ ), (Comment ça, je fais de l'anthropomorphisme? )
  5. koontzie

    angoisse pour ma petite Ortie

    C'est bien que tu aies trouvé une clinique où ils s'y connaissent en rats! Vu l'emplacement, que ce soit un kyste graisseux, une tumeur mammaire ou un lipome, il vaut mieux retirer, de toute façon, parce qu'en grossissant ça finira sans doute par la déranger pour marcher. Bon courage pour l'intervention de vendredi, et tout plein de bonnes ondes à ta puce!
  6. koontzie

    Se résigner?

    Casp a eu sa visite de contrôle aujourd'hui. Mon véto a dit que son insuffisance respiratoire demeure sérieuse (il respire toujours très vite), mais lui-même a constaté qu'il allait quand-même mieux; que ça n'a pas empiré. Il a fait une radio pour comparer avec celle du mois dernier: apparemment niveau pulmonaire il y aurait une amélioration visible, donc c'est plutôt positif. On poursuit le traitement vu que ça semble aider. Par contre, toujours impossible de dire d'où vient réellement ce souci; si c'est cardiaque ou purement respiratoire. Mon véto a admis que le cas de Casp demeure assez atypique (les symptômes classiques des soucis respiratoires n'ayant jamais été présents), mais là c'est manifeste que je n'en saurai jamais davantage...Reste seulement à espérer qu'il ne fasse pas de rechute dans l'immédiat, et que le diurétique continue à aider à évacuer l'eau qu'il y a dans l'un de ses poumons.
  7. koontzie

    Se résigner?

    Oh non, je suis vraiment désolée, je ne m'attendais pas à lire de telles nouvelles! Bon voyage à elle sur le nuage de gruyère, et tout plein de courage à toi...
  8. koontzie

    angoisse pour ma petite Ortie

    Les tumeurs mammaires sont effectivement fréquentes, mais ça ne signifie pas que c'est la fin de vie de ta petite puce, ne t'inquiète pas: ça s'opère! Après effectivement le tout c'est de trouver un vétérinaire qui s'y connaisse vraiment bien en rats, et qui opère au gaz, de préférence. Le plus compliqué ce sera sans doute ça et pas l'intervention elle-même qui, pour un véto qui s'y connait, c'est limite une intervention de routine... Après, je te dis ça mais moi c'est pareil, dès que je trouve une grosseur ou autre truc anormal sur mes rats, c'est direct panique totale, et pourtant j'en ai depuis de nombreuses années...!^^ Ayant eu principalement des mâles (qui ont quand même trouvé le moyen de me développer pas mal de trucs qu'il avait fallu enlever chirurgicalement, abcès, kystes, tumeurs...); la seule ratoune que j'ai eue, tout au début de mon expérience ratounesque, n'avait pas développé de tumeur mammaire, donc je ne peux pas te répondre pour la stérilisation. Là, l'important c'est de voir avec ton vétérinaire s'il a déjà opéré des rats, et s'il peut t'indiquer un confrère compétent si jamais il ne le sent pas. Et ne pas trop tarder pour la chirurgie, parce qu'effectivement ça peut grossir assez rapidement et commencer à devenir gênant pour ses déplacements... Bon courage!
  9. koontzie

    Se résigner?

    @Delfiini : comment va Adhara ? Depuis qu'il a son nouveau traitement (prescrit par mon véto habituel, donc) j'ai l'impression que Casp va mieux. Il ne m'a pas fait de détresse respi depuis son hospitalisation (depuis le 19 octobre donc), sa respiration demeure rapide globalement parlant quand il est réveillé,/ en mouvement, plus que celle de ses frères, mais au repos, ou quand il dort, il parvient désormais à avoir quasiment le même rythme qu'eux. J'ai l'impression que le traitement fait effet, donc, à mon grand étonnement (je partais défaitiste à vrai dire). Ma balance de cuisine ayant rendu l'âme, impossible de le peser mais à l'oeil, il semble nettement moins "creusé". Il a un rendez-vous de contrôle mercredi qui vient, je vais demander à mon véto si, en faisant le bilan de ce qui a fonctionné pour lui et de ce qui a échoué, il est désormais en mesure de poser un diagnostic plus précis sur ce dont Casp souffre. Parce que je demeure réellement persuadée que ce n'est absolument pas un souci respiratoire "classique".
  10. koontzie

    Se résigner?

    Oulàlà décidément...! Je croise les doigts pour ta puce pour que ce traitement fasse effet. Casp a lui aussi un nouveau traitement, mais contrairement à toi je suis incapable d'expliquer ce que ses médocs sont censés faire exactement dans son corps: quand je suis trop stressée j'ai du mal à retenir dès que ça devient technique... et inutile de préciser que j'étais extrêmement stressée!^^ Il a à nouveau de l'enro, mais combinée à deux autres cachets. Il a eu aussi des injections durant son hospitalisation. Il aura donc passé presque deux jours sous oxygène et j'ai pu le récupérer aujourd'hui en fin d'après-midi. Ce n'est pas top top, mais au moins il respire "normalement": un peu comme ce que tu as décrit aussi: toujours trop vite, mais pas au point d'être en panique totale et/ou incapable de manger. Je vais surveiller de très près, j'ai vraiment la trouille que ça recommence comme mercredi soir, le pauvre va m'avoir régulièrement sur son dos, pour que je puisse foncer à la clinique en cas de besoin. L'oxygène et l'hospitalisation lui ont fait du bien, j'espère juste que le traitement pourra le maintenir dans un état convenable... Tout comme toi, s'il commence à avoir trop de rechutes, je demanderai à mon véto de l'aider à partir: moi non plus je ne souhaite pas qu'il parte de cette façon, en luttant pour respirer...
  11. koontzie

    Se résigner?

    Je reviens donner des nouvelles, la situation ayant évolué... en empirant! :-( Le traitement tenté par le troisième vétérinaire n'a pas aidé. Il m'en avait donné un suivant, pour tenter de décongestionner les sinus, mais aucun effet non plus. La respiration de Casp demeurait trop rapide. Lui faire passer un scanner ou une endoscopie juste pour poser un diagnostic et sans certitude de pouvoir le sauver m'était financièrement impossible. En revanche, j'ai bien précisé au vétérinaire que j'étais prête à mettre cette somme dans des traitements concrets à essayer, s'il en restait, mais je n'ai pas eu de réponse (c'était un mail). J'ai donc voulu ramener Casp chez mon véto ce samedi, mais le destin en a décidé autrement: Casp m'a fait une grosse détresse respiratoire hier soir, j'ai dû aller en urgence à la clinique; heureusement c'était mon véto qui était de garde. Casp est sous oxygène depuis hier soir, donc, et il y reste au moins jusqu'à demain fin d'après-midi. Il respire mieux dans le caisson, mais ça empire dès qu'il en ressort... Il a eu une radio et une échocardiogramme. Pas de souci de cœur apparent, encore une fois (je commençais à vraiment penser que c'était le cœur, finalement). L'un des poumons est net; dans l'autre il y a de l'eau. Pas en quantité énorme non plus, mais ce n'est pas propre. Ce qui est bizarre, c'est que l'état des poumons, même s'ils sont touchés (enfin, surtout un), n'est apparemment pas aussi terrible que ce à quoi on aurait pu s'attendre en voyant l'état dans lequel se trouve Casp, donc tout ça reste vraiment bizarre et incompréhensible. Il a des injections de je ne sais plus trop quoi en attendant, pour tenter de virer l'eau (si j'ai bien compris (mais c'était assez technique) c'est possible que l'origine soit infectieuse, parce qu'il n'y a pas d’œdème apparent)... J'avoue que je n'ai plus vraiment d'espoir que Casp guérisse; qu'on trouve par miracle ce qui ne va pas... Dorénavant, je crois que ça va être surtout une surveillance accrue (s'il revient à la maison tout court...) et des soins en cas de rechutes... S'il y a trop de rechutes, je demanderai à mon véto de l'aider à partir...
  12. 115 pour un simple rhume, à Nancy??? Tu es allé dans quelle clinique? Il y a des vétos compétents et nettement moins chers que ça, sur Nancy et environs, je serais curieuse de ce qui a pu être fait et prescrit pour un tel tarif. Des bons vétos fiables, qui s'y connaissent en rats, tu en as un à Nancy, un à Essey et un à Ludres. Je peux te transmettre les coordonnées en mp. Pour l'agressivité hormonale tu n'as pas 36 solutions : seule la castration pourra calmer le rat concerné. Les frais seront moins élevés si tu y vas avant que ton AH ne blesse sérieusement un de ses copains de cage (en castrer un coûtera moins cher que de devoir en castrer un ET en faire recoudre un second dans la foulée...). Une blessure au visage, je ne plaisanterais pas avec ça non plus : si ça s'infecte et que ton loulou se retrouve avec un abcès facial, ça te coûtera nettement plus cher, sera plus pénible à soigner, et il y a un risque que ton rat ne s'en remette pas... Les animaux peuvent être un gouffre financier, j'en sais quelque chose (je suis allée chez le véto 9 fois en août, et 6 fois en septembre, et je n'ai qu'un temps partiel, et le salaire qui va avec...!). Mais c'est à prendre en considération au moment de les adopter. On peut faire des économies sur les sorties, les loisirs... mais pas sur des soins. D'autant plus que les rats c'est fragile, et il y a peu de choses qu'on peut soigner soi-même. D'ailleurs, à part pour les égratignures superficielles à désinfecter, et une petite foulure de la patte qui se remet seule, je ne vois pas trop comment on peut zapper la case véto... Un « simple rhume» peut dégénérer en soucis respiratoires plus graves si pas ou mal soigné... Donc il te faut une cagnotte véto à tout prix, mettre de l'argent de côté rien que pour ça, afin de pouvoir aller chez le véto en cas de besoin...
  13. koontzie

    Se résigner?

    Comme promis je reviens donner des nouvelles suite à ma visite. Alors la résignation n'est pas encore de mise, finalement! Le véto dont @Cerise m'a parlé pense que Casp n'a peut-être pas un souci de poumons à proprement parler, mais possible inflammation de la trachée (qui serait réduite, du coup, rendant la respiration plus sifflante et plus rapide parce que moins d'air passe, ce qui l'oblige à pomper plus vite). On essaye un autre traitement pour voir si cette hypothèse se confirme ou pas: je dois rappeler dans une semaine pour dire comment ça évolue; si Casp respire mieux ou pas. Mes impressions de radios n'étant pas de qualité suffisante, il va demander à l'autre vétérinaire de lui transmettre les originaux pour mieux voir et va me rappeler à ce moment pour dire ce qu'il en pense. Je suis soulagée, parce que du coup je ne suis pas dans l'attente passive; on essaye quelque chose et il y a une chance pour que Casp respire mieux. Si c'est bien un souci de trachée, il ne pourra pas guérir à proprement parler, mais avec le traitement sa respiration pourra s'améliorer (et la mienne avec, du coup, vu mon stress à chaque fois que je le regarde respirer!^^ lol). Je n'y connais rien, mais l'approche m'a rassurée, et l'hypothèse que ce ne soient pas les poumons mais la trachée rendrait cohérentes mes observations comme quoi les symptômes ne Casp ne correspondaient pas vraiment à ce que j'avais pu constater chez mes loulous passés, qui avaient des soucis respiratoires "pour de vrai", eux... Bref,affaire à suivre!
  14. koontzie

    Se résigner?

    Ah. Si c'est risqué, vaut peut-être mieux pas tenter le diable, c'est la poisse totale avec mes rats dernièrement, je ne fais qu'enchainer les visites chez le véto... :-/
  15. koontzie

    Se résigner?

    Euh??? du *sildenafil*?? Bah si tu as des pistes avec chiffres à l'appui, histoire que je ne me ridiculise pas totalement, pourquoi pas...!^^ Même si c'est expérimental, ça vaudrait la peine de tout tenter, parce que manifestement rien d'autre ne semble agir sur la respiration rapide... Je n'ai plus les ordonnances, mais je me souviens de tout ce qui a été essayé (sauf du contenu des piqûres qui durent 8 jours), donc je pourrai déjà dire quels médicaments ont été utilisés. Ça ne va pas être bien compliqué, vu que Casp a pu goûter à toutes les molécules classiques pour ce genre de problèmes...
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.