Jump to content

Valhalla

SRFAssoci'Actif
  • Content Count

    1,252
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Valhalla

  • Rank
    Rattus Passionnatus
  • Birthday 01/21/1998

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Toulouse
  • Nombre de rats
    3 et deux petits anges
  • Ratlover since
    2013

Recent Profile Visitors

2,095 profile views
  1. J'adore le papa Bienvenue aux lardons ! Je vote pour 12 petits
  2. J'ai déjà eu de la gabapentine pour mes rats Je saurai pas trop faire un retour dessus, j'en ai eu notamment parce qu'ils se bouffaient les pattes en hospitalisation et les premières heures de retour à la maison (y compris lorsque les vétos ne les avaient pas touchés...). Pour le CBD ça se fait pas mal sur les chiens, et les gens ont de bons retours. Après il me semble que concernant les chiens on manque un peu de recul et d'études sur les effets secondaires. Pour les rats je ne sais pas.
  3. Merci pour toutes ces réponses intéressantes ! Je trouve aussi que nos rats se rapprochent plus de la notion de "dominant par occasion", où finalement leurs relations dépendent des préférence de chacun pour telle ou telle ressource, et de qui aura la priorité sur quoi. Mais la réaction de cet individu sera non seulement dépendante de la ressource en question, mais aussi du rat qu'il a avec lui, de l'environnement, etc... Effectivement, ces 3 rôles se remettent en place mais uniquement car il y a présence du facteur de stress (= l'eau). Car sans ce facteur, cette hiérarchie fixe n'est plus visible et chaque rat va se nourrir par lui-même. En tout cas effectivement cela montre bien que les rôles sont interchangeables en fonction des autres individus présents, et qu'on ne peut donc pas qualifier un rat de "dominant" et un autre de "soumis", comme si c'était un trait de caractère ou dans sa nature étant donné que ce statut est variable en fonction de l'environnement. C'est assez intéressant de voir que ce même schéma se reproduit à chaque fois, peu importe les groupes. Mais c'est pour moi une étude beaucoup trop éloignée de la réalité de nos cages pour pouvoir être extrapolée à nos domestiques. C'est très intéressant comme question, de savoir où est la "limite", qu'est-ce qui finalement est juste de la communication, et qu'est-ce qui est vraiment problématique. Je pense que la limite de la blessure dans la majorité des cas est plutôt fiable. Mais il faudrait aussi voir la fréquence des bagarres et leur intensité. Pour citer l'article que j'ai mis plus haut, dans les groupes de loups il y a peu de comportements réellement agressifs les uns envers les autres mais plutôt des séances de soumission ritualisées et je trouve qu'en un sens ça rejoint plutôt bien nos rats : "Ainsi, les loups utilisent ces complets ritualisés avec la même harmonie. Si le loup « alpha » (en gardant l’appellation scientifique, soit le père de famille) veut manger avant les autres, il communiquera son envie et les autres se reculeront. Si un membre le refuse, la communication s’installera : mimiques (cros sortis, oreilles rabbatues), oreilles en arrière, échine hérissée, queue dressée. Puis l’un quittera ces signaux pour signifier son abandon : queue et échine basses, regard fuyant. Si l’agression perdure des deux côtés, un combat ritualisé a lieu, où un loup se soumettra de son plein gré avant toute blessure grave. Aucun animal n’est forcé d’être en bas de l’échelle sociale. Ils agissent tous de leur plein gré." Et du coup je suis totalement d'accord avec ça Pour ce qui concerne le fait d'intervenir, personnellement je pense qu'il faut évidement laisser la communication se faire. Mais si par exemple, tous les jours à l'heure du repas, il y a des conflits, il y a des moyens d'éviter ces conflits par une gestion différente de la ressource "nourriture", plutôt que d'attendre qu'ils se mettent d'accord et que ça s'empire potentiellement de jour en jour. Ça ne peut que apaiser la troupe et chaque individu individuellement (en plus d'apporter une occupation et un enrichissement de plus avec le foraging par exemple). Sur une troupe avec déjà peu de conflits, il n'y a pas de raison d'intervenir Oui l'espace disponible pour chacun des rats est une ressource comme une autre et il y aura forcément plus de conflits à 7 dans une Alaska qu'à 4 dans une Royale
  4. Hello, Je m'intéresse pas mal au comportement canin depuis l'arrivée chez moi d'un chien au passé pas très drôle et avec lequel on a du énormément travailler pour qu'il puisse être serein et bien dans ses pattes au quotidien. J'ai eu a faire a diverses problématiques plus ou moins compliquées à gérer et pour lesquelles je me suis formée auprès d'éthologues et comportementalistes. Chez le chien, les notions de hiérarchie et de dominance intra ou inter-espèces sont de vieilles croyances, qui persistent beaucoup aujourd'hui mais qui ont été invalidées depuis longtemps par les scientifiques. Ces notions sont malgré tout très ancrées et font beaucoup de dégâts sur les méthodes d'éducation de nos chiens, en entraînant un manque de compréhension global du comportement canin. Cette théorie avait initialement été créée suite à l'observation de groupes de loups créés artificiellement dans des parcs et avec une observation qui se déroulait au moment des repas. Par la suite, l'observation des groupes de loups sauvages, puis de chiens féraux, a montré une organisation totalement différente (familiale chez les loups, avec très peu de conflits et aucune hiérarchie fixe chez les chiens féraux) : https://www.cynotopia.fr/hierarchie-chien-dominant Chez nos rats domestiques c'est quelque chose qui revient extrêmement souvent. "Untel est dominant, celui-ci est soumis et celui-ci est neutre". Et on explique parfois les conflits par le statut apparent que l'on attribue nous-mêmes aux rats. Or, je me pose également des questions quant à cette hiérarchie et cette organisation qui serait si stricte. Je n'ai jamais observé chez moi aucun groupe avec des rôles fixes. Et en dehors des intégrations je n'ai quasiment jamais eu de conflit dans ma cage pour autant. On parle très souvent de l'étude des "rats plongeurs" pour parler de la hiérarchie et la dominance chez le rat : des groupes de 6 rats devant nager en apnée pour récupérer leur nourriture finissent par avoir toujours la même structure. Deux rats qui exploitent et se font amener ma nourriture par deux rats exploités qui nagent et amènent la nourriture aux exploiteurs puis seulement après mangent leur part, un rat qui est me "souffre douleur" et ne nage pas et n'exploite pas, et un rat qui est autonome, qui nage et qui est suffisamment fort pour se défendre des exploiteurs et manger sa propre nourriture. Or, avant de mettre de l'eau entre les rats et la nourriture, aucune organisation de la sorte n'existait. La conclusion de cette étude n'est donc pas qu'il y a une hiérarchie fixe chez les rats, mais que le stress et la peur sont des moteurs d'une organisation hiérarchique fixe (les rats les plus stressés étant les exploiteurs car ce sont finalement ceux qui ont le plus peur de devoir nager et perdre leur place). Or, nos domestiques dans leur cage bien plus spacieuses que celles des rats de laboratoire, qui n'ont normalement pas de facteur de stress intense dans leur environnement et avec un accès facile à la nourriture sont très loin des conditions de cette étude. Je n'ai pas encore eu le temps de regarder quels autres articles on peut trouver sur ce sujet (si vous en avez sous la main je prends ^^), mais je pense que c'est assez réducteur de mettre nos rats dans des cases dominant/dominé/neutre/régulateur... Je pense que lorsqu'il y a des conflits c'est très important de regarder l'environnement. Le rat que l'on qualifierai de "dominant" est peut-être seulement davantage porté sur la nourriture et va donc plus la défendre qu'un autre. Ce n'est pas pour autant qu'il ne va pas vouloir, par exemple, partager son dodo préféré ou accepter d'être mis sur le dos par un autre rat. Il y a parfois des façons simples de régler des conflits, qui me paraissent parfois un peu noyées sous ces théorie de hiérarchie qui sont bien pratiques pour expliquer les comportements des rats ("laisse faire ils vont s'expliquer entre eux, c'est le temps d'établir la hiérarchie"), mais qui ne reflète pas forcément la réalité et surtout n'apporte pas de solution pour apaiser les tensions. Des conflits au moment du repas peuvent être réglés en proposant du foraging, ou un autre type de nourriture (bouchons VS mélange). Des conflits concernant les dodos : revoir l'espace de la cage, le nombre de dodos disponibles, lesquels sont davantage prisés etc... Voilà voilà pour la petite réflexion du jour
  5. Bonjour, tu peux déjà essayer d'identifier le pourquoi des bagarres Ici c'était souvent la nourriture, notamment quand ils avaient un mélange avec des ingrédients dont certains étaient plus prisés que d'autres. Maintenant quand je leur donne j'éparpille un peu partout dans la cage (voire sur leur terrain de sortie), dans leurs jouets, hamacs etc... Ça apaise déjà pas mal les tensions car ils sont occupés à chercher la nourriture plutôt qu'à guetter ce que l'autre mange. Tu as quoi comme cage ? Il y a assez de dodos différents pour les deux ? (Au moins 4 ?) En tout cas je dirai que tant qu'il n'y a pas de blessés ça n'est pas la peine de séparer. Les bagarres peuvent être impressionnantes mais ils ont parfois besoin de régler leurs comptes entre eux. De plus les tiens rentrent peut-être dans l'adolescence donc ça peut jouer aussi
  6. Nemo est parti ce matin Hier il a commencé à présenter de nouveaux troubles neuro (il avait l'air totalement perdu + faisait le balancier avec sa tête de droite à gauche). Il continuait de manger normalement et se faire la toilette, dormir avec les copains et n'avait pas l'air douloureux. J'ai téléphoné à la clinique qui n'avait absolument aucun créneau et déjà des urgences, ils m'ont dit de rappeler si ça s'empirait. J'ai augmenté la cabergoline sans grande conviction. Je suis allée le chercher dans sa cage vers 5h ce matin pour finir ma nuit avec lui dans le lit, avec l'intention d'appeler la clinique vers 8h pour l'y amener. Il s'est fait une petite toilette et s'est tranquillement endormi contre moi sous mes gratouilles. Il est doucement entré dans une sorte de coma... Vers 7h il a eu de courtes convulsions et il est mort dans mes mains quelques secondes après J'aurai du insister pour l'amener hier mais je savais qu'il n'y avait probablement plus grand chose à tenter et je crois que j'avais besoin d'un peu de temps pour accepter tout ça... De plus je n'avais pas été convaincue par leur prise en charge de troubles neuros sur un autre de mes rats, ce qui ne m'a pas aidée à me décider (mais je crois qu'ils ont beaucoup amélioré la prise en charge depuis). Etant donné qu'il avait l'air paisible et pas douloureux, et qu'il se nourrissait je n'ai pas trouvé le courage d'y aller avant. J'espère n'avoir pas été trop égoïste et qu'il n'a pas trop souffert Il n'aura finalement pas atteint les 3 ans... Il va beaucoup beaucoup me manquer
  7. Il me semble qu'aucune dominance inter-espèce n'a jamais été prouvée Donc peu de chance que ça soit ça. Je dirai plutôt du jeu ou une attirance particulière comme le dit DeuZette (beaucoup de rats mordillent les pieds !) Tu peux aussi essayer de rendre l'environnement plus intéressant que le fait de venir te mordiller en variant les jouets, en leur faisant chercher de la nourriture dans des boites de fouille, etc...
  8. Bonjour ! Je cherche à faire garder mes 3 loulous (une femelle non stérilisée et deux mâles castrés) du 30 juillet au 8 août. Idéalement sur Toulouse mais je fais le trajet Toulouse-Genève donc je peux aussi les déposer sur la route Uni a quelques soucis respiratoires et est actuellement sous antibios, il faudra peut-être encore en donner au moment de la garde selon l'évolution. Nemo approche les 3 ans et a plusieurs traitements à prendre. Et Noia est un papy également mais en pleine forme Je cherche quelqu'un qui a un peu l'habitude des soins (rien de très compliqué !) et surtout qui peut se rendre chez un vétérinaire rapidement en cas de besoin. Rémunération à voir ensemble Merci par avance !
  9. Quelques nouvelles : Nemo a du aller une ou deux fois aux urgences vétos (ou peut-être plus, un moment j'ai arrêté de compter ><) depuis mon dernier message. Mais ça fait maintenant 3 semaines environs qu'il n'a pas eu de grosse obstruction. Du coup depuis j'ai un peu mieux compris ce qu'il se passe, ça n'est en fait absolument pas un étouffement mais vraiment une accumulation de nourriture dans l'oesophage. Et quand ça ne passe plus ça lui provoque des spasmes et donne l'impression qu'il s'étouffe mais ce n'est pas le cas. Ça se produit à repetition car la première a du beaucoup abîmer l'oesophage, et avec l'inflammation qui a du se suivre d'une fibrose le passage est réduit. C'est apparemment relativement courant chez les chevaux donc j'ai appliqué les conseils que j'ai trouvé pour faire passer une crise sur un cheval : le faire marcher/se déplacer et masser la gorge. Je ne sais pas si c'est grâce à ça mais depuis 3 semaines il a seulement fait de mini obstructions (maxi 3-4 minutes). Quand j'entends que ça ne va pas je fais ça directement et ça passe. Du coup elles sont également moins régulières (il en faisait 2 ou 3 par semaines et actuellement c'est plutôt 1). Il ne mange que des pots pour bébés et patees pour perroquets en revanche, je ne l'ai pas repassé au solide et je ne sais pas si je le ferai un jour. Je dois aller à la clinique la semaine prochaine pour voir s'il faut lui faire limer les dents. Bref ça va vraiment mieux j'avais peur que ça ne fasse que s'empirer ! En dehors de ça il a pu retrouver ses copains dans la cage, il est très content et vit sa petite vie de papy tranquillement ! Toujours en demandant à sortir et avec un grand appétit
  10. Merci Tani ! Cette portée n'a pas eu de chance malheureusement Ne t'inquiète pas Noïa est très en forme et je n'aurai pas accepté la transfusion si cela représentait un trop gros risque pour lui Il s'est très rapidement réveillé, a été réhydraté et à peine 10 minutes après il était aussi en forme que s'il ne s'était rien passé.
  11. Merci beaucoup pour vos messages et pour ton retour isi Effectivement je pense que le maximum a été fait pour le coup...
  12. Ma petite Cosmic est partie aujourd'hui après un week-end passé aux urgences Je l'ai retrouvée dimanche matin avec du sang qui sortait de la vulve (sachant qu'elle a été opérée d'une tumeur mammaire et stérilisée (OVH) au passage début mars). Je l'ai donc amené à la clinique. Le saignement était assez conséquent, les vétérinaires ont décidé d'ouvrir directement pour voir ce qu'il se passait mais aucune cause n'a pu être trouvée. Une première endoscopie du vagin a été réalisée et n'a rien révélée. Néanmoins le saignement semblait s'être arrêté et j'aurai du la récupérer le lendemain. Or, le saignement a recommencé dans la journée et s'est poursuivi toute la nuit. Elle a été prise en charge le lundi par un autre vétérinaire. Une seconde endoscopie a permis d'identifier un très léger saignement qui paraissait provenir du moignon de l'utérus. Ils l'ont de nouveau opérée pour tenter de trouver la cause du saignement. Ils ont remarqué que le tube digestif avait adhéré au moignon de l'utérus suite à la stérilisation. Un gros caillot sanguin (de la taille d'un pois) s'était formé à l'intérieur du moignon. Elle a fait une grosse hémorragie lorsque le vétérinaire a détaché le tube digestif. L'hémorragie a pu être arrêtée mais Cosmic a nécessité une transfusion sanguine (et c'est Noia, son oncle, qui lui a généreusement donné 5ml de sang). Malheureusement et malgré la réussite de la transfusion réalisée hier soir, tout ça été très lourd pour elle et elle est décédée ce midi De plus, elle avait de nouveau saigné ce matin. La cause du saignement est donc toujours incertaine et devait probablement se situer à l'intérieur de la ceinture pelvienne (zone inaccessible, que ce soit chirurgicalement ou par endoscopie). Cela pourrait être dû à une formation tumorale dans cette zone. J'ai essayé de faire un résumé le plus clair possible (en espérant n'avoir pas dit de bêtises - le veterinaire a très gentiment pris le soin de tout m'expliquer mais j'étais un peu secouée). Je suis désolée pour le manque de précisions sur la cause du décès au final, j'ai eu tous les détails lorsque je suis allée chercher son corps et je n'ai même pas pensé à demander une autopsie sur le coup... C'est un départ précoce et totalement inattendu Elle va beaucoup nous manquer...
  13. Hello, je pensais l'avoir mis ici mais Nemo s'était (encore...) étouffé dimanche soir dernier. J'avais espoir que ça passe seul mais j'ai fini par l'amener aux urgences véto et je l'ai récupéré lundi. Il a passé la nuit sous oxygène car il était toujours en dyspnée après avoir été sondé. On a depuis augmenté la dose cabergoline et ajouté de la paraffine liquide matin et soir (en continuant de donner uniquement du liquide à manger). Pour le moment ça a l'air de bien fonctionner. RAS depuis lundi. Il est même très en forme je trouve ! Il partage sa cage avec une des filles actuellement et fait les sorties en même temps que tout le monde. Ses pattes arrières ne reviennent pas du tout (au contraire) donc ce problème de mobilité là n'a visiblement pas de rapport avec une TP. J'ai du mal à dire si la cabergoline a un effet mais dans tous les cas on continue. En tout cas ça ne le gene pas pour se toiletter correctement et se déplacer un peu.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.