Jump to content

Nuance

SRFAdhérent
  • Content Count

    14
  • Joined

  • Last visited

About Nuance

  • Rank
    Rattus Nouvellus
  • Birthday 10/08/1991

Profile Fields

  • Pronoun
    elle
  • Location
    Sainté / Lyon
  • Rat count
    3
  • Rat owner since
    11 ans

Contact Methods

  • Site perso
    www.anaischesnoy.com

Recent Profile Visitors

94 profile views
  1. Bonjour ! Je crois que je viens de voir ton annonce sur le bon coin, et ta cage imac mid 80 me serait bien utile comme cage de quarentaine pour mes deux futurs bébés ! Est-elle toujours disponible s’il te plait ?
  2. J’ai adopté une rate, Ortie, qui avait été abandonnée dehors (et très probablement malmenée). La toute première fois qu’elle est arrivée chez moi, dans sa cage de quarantaine, ça s’est très bien passé. Je pense qu’elle était trop déstabilisée pour réagir. Dès qu’elle a commencé à reprendre consistance par contre, c’était une autre histoire. Quand j’approchais ma main d’elle, elle mordait à sang. Et elle était vigoureuse, la peste ! En y faisant attention, j’ai remarqué que c’était seulement quand j’approchais mes mains d’elle, pas le coude par exemple. Donc j’ai insisté, en me disant qu’à force de contact elle finirait par prendre confiance (je suis particulièrement têtue et je ne crains pas bien la douleur, je n’étais pas à une morsure près), et je lui ai présenté mon bras, mon coude, même mon dos, pour qu’elle vienne à ma rencontre sans les mains, et ce aussi souvent que possible., De fait, j’étais souvent à moitié dans sa cage et c’était bien je crois, pour qu’elle s’habitue à ma présence dans « son » territoire. Une fois sortie, elle ne mordait plus non plus, et là j’en profitais pour la caler contre mon buste, limite dans mes vêtements, qu’elle sente le calme, et je la caressais de bons petits moments comme ça. Après quelques jours comme ça... Elle a commencé à changer totalement d’attitude. C’est devenue la rate la plus délicate. J’ai eu des tonnes de rates adorables qui confondaient parfois mon doigt avec la bouffe que je leur tendais, par maladresse. Ça ne lui est jamais arrivé à elle. A partir du moment où elle a arrêté de mordre, elle est devenue ultra précautionneuse. Mais bon, ce n’était que le cas de mon Ortie. Chaque rat a son caractère, et un degrés de traumatisme pour ceux qui mordent par peur... Je te conseillerais de la patience aussi ! Ainsi que de la persévérance, et beaucoup d’affection. Les gants ça les affole plus encore je trouve, ça rend tes mains plus menaçantes, j’éviterais. Comme Ancalimë l’a dit, évite le contact direct (avec les mains en tout cas). Bon courage !
  3. Fichtre, certains motifs d’annulation sont assez fous ! C’est drôle d’en arriver à élaborer de pareils mensonges pour ne simplement pas assumer. Autant mettre sa créativité ailleurs.
  4. J’ai survolé un peu toutes les pages parce que je trouve le sujet super intéressant ! J’ai la sensation que toutes ces problématiques sont cohérentes avec le mode de consommation de tout, en général. Tout, tout de suite, et le moins cher possible (le plus souvent). Et comme beaucoup de gens semblent considérer les animaux comme n’importe quelle autre marchandise, ça ne me surprend pas que ça s’applique aux rateries. Je ne sais plus qui a utilisé le terme de “fast-raterie”, mais ça me parait adéquat ! Pour moi qui n’ai jamais voulu faire de reproduction, le cheminement s’est fait comme ça : Ado, mon père m’a offert ma première rate comme une surprise. Elle était seule et dans une petite cage, ce que j’ai vite corrigé. Mes suivantes ont été adoptées dans des animaleries, et j’ai ensuite découvert les forums et j’ai commencé à me sensibiliser plus ! Par méprise je me suis dit que c’était mieux d’adopter chez des particuliers qu’en animalerie (les rateries semblaient difficiles d’accès à l’handicapée sociale que j’étais alors. ) et j’ai adopté chez des gens (proches géographiquement) chez qui ne me viendrait jamais à l’esprit d’aller maintenant. C’était la période de la surabondance ! J’ai eu beaucoup de rats, et vite ! Et j’ai grandi, j’ai réfléchi (ahah) et j’ai eu de moins en moins de ratouilles ( ce qui était plus cohérent avec mes moyens et mon temps), et j’ai adopté de manière de plus en plus responsable - à mes yeux. C’est à dire via raterie, ou sauvetage de rats réellement abandonnés en extérieur. (Pour le coup, je fais partie des personnes qu’on a appelé en urgence parce qu’on a trouvé un rat et que, comme j’en avais déjà, blablabla.) J’ai pris quelques replacements aussi, mais avec des personnes avec qui j’ai beaucoup échangé préalablement. Et pour mes deux futures dondons, pour le coup, j’ai fait une pré-réservation un an en avance, sachant très bien que potentiellement il y aurait pu avoir annulation ou échec, donc longue attente sans garantie, que la raterie n’est pas à côté de chez moi, et que l’aller-retour en train n’est pas cheap ! Mais j’ai aussi envie de soutenir les rateries. Je me laisse de la place pour un peu de raterie, un peu de sauvetage. Je trouve que c’est un bon équilibre. Bref, je me répète mais pour moi la manière dont on consomme en général s’étend au delà du monde de l’animal de compagnie, et l’englobe très probablement. Effectivement pour ce qui est de la communication autour des rateries et des portées, les sites et forums sont sans doute moins efficaces que des groupes FB et autres réseaux actuellement, mais bon ! Si on veut consommer de manière éthique, quoi qu’on mette derrière le mot, je pense qu’on peut faire la démarche de se renseigner et de chercher des alternatives, soi-même, et ne pas attendre des données toute cuites. On s’informe et on fait des choix. Comme pour une adoption consciente. Même si ça implique de sortir de la facilité de Facebook pour se rendre sur un forum ou site d’initiés. Personnellement j’essaie de faire du mieux que je peux pour plusieurs choses. Ça me parait normal d’essayer de faire pareil pour mes rates, et les gens adorables qui les élèvent ! Mais beaucoup de gens ne s’emmerdent juste pas.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.