Jump to content

Petit-pain

Membre
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

About Petit-pain

  • Rank
    Rattus Nouvellus

Mes informations

  • Pronom
    elle
  • Localisation
    Lyon
  • Nombre de rats
    3
  • Ratlover since
    2018

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Du chanvre, mais je ne pense pas que ça vienne de là car mes rats avaient déjà des poux quand je les ai adoptés, je les ai vus le lendemain ! Et leur ancienne maîtresse me l'a confirmé par texto ensuite. Ah bon, le vinaigre ne servirait à rien ? Et quand tu parles du lavage au savon, tu préconises juste le jour du traitement ou de façon plus rapprochée le temps que les bestioles s'en aillent ?
  2. Bonjour, J'ai épluché pas mal de pages du forum en cherchant une réponse à ma question mais le sujet n'a pas l'air d'être si courant... Alors voilà, j'ai un problème de poux depuis que j'ai adopté mes deux nouveaux adultes il y a deux mois chez une particulière qui, visiblement, n'en avait que faire... Je les ai intégrés malgré ça avec mon autre rat qui commençait à faire une dépression tout seul, et donc ils ont eu tous les trois deux doses d'Advocate chat (imidaclopride + moxidectine ; il n'y avait plus le anti-parasitaire externe à base de selamectine chaton dont tout le monde parle ici...) Première dose entre les épaules le 17 mars, puis rebelotte 15 jours plus tard. Ça s'est beaucoup amélioré mais ça a du mal à partir complètement... J'ai pourtant nettoyé à chaque traitement la cage et les accessoires avec du vinaigre comme d'habitude, et j'ai enlevé tous les dodos en tissu pour le moment. Mon vétérinaire ne m'a donné aucun conseil particulier au sujet du traitement de l'environnement. J'aurais donc aimé savoir s'il existait des produits qui tuent ces insectes (oui, vive l'écologie...) non nocifs pour les rats et si vous aviez besoin d'en utiliser quand les vôtres avaient des poux. A quelle fréquence doit-on faire le nettoyage de la cage ? En ces temps de confinement, la litière se fait rare, je n'ai pas trop envie de la changer tous les deux jours si ce n'est pas la peine.... Lors du prochain traitement, les rats auront des sorties restreintes dans le couloir pour qu'ils ne se réinfestent pas dans tout l'appartement, et à ce sujet, j'aurais aimé savoir si des vétos ou des entomologistes par ici (lol) savaient combien de temps vivent les poux sans hôte ? Pour les poux d'humains, j'ai lu 3 jours mais comme ce n'est pas la même espèce. J'attends vos réponses avant de gaspiller inutilement ma nouvelle pipette. On souhaite se débarrasser définitivement de ces satanés parasites... Merci d'avance !
  3. Merci d'avoir répondu. Je suis un peu frileuse quant à la castration, surtout chez lui qui a bientôt 2 ans et qui n'a jamais été agressif ni envers moi, ni envers son frérot avant... C'était un gentil dominant qui ne le bousculait pas beaucoup, il y avait peu de bastons. Peut-on parler d'agressivité hormonale si elle se déclenche uniquement à la rencontre de nouveaux copains ? Je ne voudrais pas le perdre dans une chirurgie qui aurait pu être évitée. Parfois je me demande si ce ne serait pas le fait que les particuliers qui me l'ont cédé n'ont pas attendu les 6 semaines de sevrage, je l'ai eu à 5 semaines car ils partaient en voyage après. Comme il était avec son frérot et que les deux avaient les mêmes codes sociaux, ça ne posait pas souci jusqu'à présent mais il ne sait peut-être pas comment faire pour s'intégrer...
  4. Merci pour ta réponse ! J'avais peur de pousser à bout mon loulou qui crie à tue-tête mais ça semble donc normal... 4 mois, je comprends que tu aies été angoissée, c'est très long... J'essaie finalement de les sortir en terrain non neutre qu'ils connaissent mieux pour ne pas les stresser, les nouveaux sont plutôt sympas, pas du tout dans l'agressivité, c'est plutôt mon mâle qui chouine dans son coin et joue au peureux asocial en restant près de la porte. Son changement de comportement est tout de même très perturbant, ça serait bien de savoir ce qui se passe dans leur tête, oui lol.
  5. Bonjour, Je reviens vers vous pour demander des conseils à propos d'une situation que nous ne savons pas comment gérer. Puisqu'un de mes deux rats de 1 an et demi avait une tumeur et que je le savais en fin de vie, j'ai adopté deux autres malous adultes de 1 an le mois dernier pour tenir compagnie à celui qui resterait. La quarantaine a duré plus longtemps que prévu car finalement les nouveaux avaient des poux, et je les avais faits rencontrer mon mâle une seule fois avant de m'en rendre compte. Bref tout le monde est traité maintenant, mon rat vient de perdre son copain vendredi et il a un comportement déjà différent : il dort plus, sort beaucoup moins alors qu'il était hyper actif... Je crains une dépression. Donc depuis vendredi, j'organise des rencontres en terrain relativement neutre (la salle de bain, mais qu'il connaît un peu car il s'y faufile parfois en douce) que j'ai lessivé pour essayer d'enlever les odeurs. Auparavant c'était lui le dominant de la paire, il a eu des signes d'agressivité extrême envers les autres malous : le poil gonflé, il soufflait, les poussait avec ses fesses. Puis une petite bagarre a éclaté sans effusion de sang mais à la suite de laquelle mon rat a paniqué et couru en zigzag en se prenant des meubles et les murs sur son passage. Cela l'a radicalement changé. Maintenant quand il rencontre les autres, il est terrorisé. Il se met près de la porte, tente de fuir par tous les moyens possibles et crie très fort dès que l'un des nouveaux l'approche même pour le sentir, d'un cri que je ne lui ai jamais entendu. Il a si peur qu'il couine aussi quand je le prends pour l'éloigner des autres. Je suis désemparée dans ces moments où je ne sais pas s'il faut mettre un terme à la rencontre ou le laisser affronter les autres et se soumettre. J'ai eu des lapins avant d'avoir des rats qui sont parfois morts de crise cardiaque dans une situation de stress intense et je ne voudrais pas paniquer mon loulou à ce point pour le perdre lui aussi... Que me conseillez-vous ? Et que pensez-vous qu'il se soit passé entre sa phase de dominance et maintenant ? Je vous remercie par avance.
  6. Bonjour à toi, Je vis actuellement une situation similaire avec mon loulou de 1 an et demi qui a rdv aussi demain chez le vétérinaire (pour un dernier voyage, j'ai du mal à m'y résoudre...). Je trouve que la décision est d'autant plus compliquée avec les rongeurs qui ne montrent rien de leur douleur, lorsqu'on les voit toujours faire des efforts, sortir un peu, se satisfaire des friandises. Essayer, quoi. Le mien traîne une tumeur énormissime plus grosse que lui, trop infiltrante pour le refaire opérer, et à part le handicap que ça lui cause pour rentrer dans sa cage, courir comme avant et la toilette, il allait bien, il était toujours curieux et glouton jusqu'en ce début de semaine où j'ai remarqué un glissement : il mange tout ce qui lui passe sous le nez, une feuille entière de papier, des bouts de carton, du tissu, sans s'arrêter. C'est le seul signe de souffrance qu'il montre. Aurais-je pris la décision de le faire partir sans ça alors qu'il avait déjà avant des dépendances ? Ce n'est pas simple. Et contrairement à ce que j'ai pu lire sur le net, je ne trouve pas qu'en général, on le sait quand c'est le moment, sauf quand c'est trop tard et qu'on le voit vraiment dériver. Et là, on regrette d'avoir attendu. Ou alors, on le sait toujours au fond, mais on ne trouve pas le courage par "égoïsme" humain de se trouver séparés. Ton rat ne peut plus se déplacer, c'est surtout ça à mon sens qui rend sa vie limite, en plus de son incapacité à boire seul. Tu pourras demander à ton vétérinaire ce qu'il pense de ce comportement de câlinerie, s'il est vraiment capable de se contenter de son quotidien.... Certains considèrent que lorsqu'ils ont perdu une partie de leur autonomie, ce n'est plus la peine de continuer mais ça me semble plus complexe. Les rats ont été tellement domestiqués, choyés, et ont un environnement si différent de leur état naturel qu'on ne peut à mon sens pas comparer à ce qu'ils seraient devenus dans la nature dans leur condition actuelle. Après, il ne faut pas virer non plus à l'acharnement... Comme toi j'aurais la crainte de le faire partir trop tôt alors qu'il appréciait sa petite vie. Mais je pense que l'on veut surtout se préserver nous, humains, au maximum de la souffrance et qu'on espère à la fois pour eux et pour nous qu'ils s'éteindront tranquillement à la maison. Car c'est une épreuve bien difficile que de les amener à la clinique et attendre qu'ils ferment les yeux. C'est aussi notre responsabilité quand on décide de les faire entrer dans nos vies de savoir quand s'arrêter, s'il faut s'arrêter. Même si les au revoir sont si difficiles... Ça demande beaucoup, beaucoup de courage. Alors je te transmets tout mon soutien, peu importe quelle sera ta façon de l'accompagner dans sa fin de vie. Et s'ils n'ont pas la capacité de parole, je suis persuadée qu'ils sentent notre amour autant que notre détresse et qu'ils nous pardonnent nos choix même dans la souffrance. A bientôt.
  7. D'accord, merci à tout le monde pour vos réponses !
  8. Bellefegore, c'est une très bonne idée ça, la désensibilisation avec d'autres objets ! Vous pensez que mettre des gants en laine peut faire partie de ces objets ou il vaut mieux éviter ? Après, je ne vois pas trop comment les attraper pour aller en sortie, étant donné que la cage est à même le sol et qu'ils ont le salon à leur disposition, ils sortent tout seul... Merci beaucoup pour tes conseils, et aussi la proposition ; je te recontacterai si la situation n'évolue vraiment pas ! Moyshu, avec les miens je ne l'ai jamais fait mais j'ai lu ça plusieurs fois sur le net si jamais on a un rat mordeur. Je n'ai pas d'expérience à ce sujet, c'est bien pour ça que je viens demander conseil. Enfin visiblement ce n'est pas une bonne idée x) Mais aujourd'hui par exemple, il m'a encore pincé quand il faisait sa bêtise sur le canapé et que je remettais juste la serviette dans les coins, pourtant je ne l'ai même pas touché... Ça ne va pas certes pas jusqu'au sang, on voit juste la trace de dents sur la peau. Ancalmie, il a quel âge ta "cantatrice lyrique" (hahaha) ? Il mordille aussi ? J'ai tenté une première sortie d'intégration dans la salle de bain, pièce la plus neutre même si mes premiers chenapans la connaissent un peu puisqu'ils s'y faufilent quand la porte est ouverte (les vilains !). Je n'ai pas organisé la rencontre pour celui qui a sa tumeur, elle l'handicape déjà pour marcher, je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose... Pour le moment c'est plutôt mon malou qui soufflait et hérissait les poils mais il ne s'est rien passé de plus (personne sur le dos) et ils se sont beaucoup évités, donc je recommencerai demain.
  9. Bonsoir, merci beaucoup pour vos réponses ! Ça m'étonnait de voir que des rats de particulier étaient aussi méfiants mais visiblement c'est une situation assez fréquente, si l'on ne s'est pas bien occupés d'eux (ou selon leur caractère lol). Alors oui, ce sont bien des mâlous, déjà vu leur taille ce sont des gros patapoufs et aussi il y a leur derrière qui ne loupe pas ! Effectivement GlrdCarole c'est la question que je me pose. Mais en lisant le message de Bellefegore, j'ai l'impression qu'il faut juste éviter de le brusquer et donc de mettre les mains s'il n'aime pas ça, du moins en attendant l'intégration. C'est peut-être trop tôt pour lui montrer qui domine, puisqu'on ne se connaît pas assez ? Ça me rassure de lire tes expériences Bellefegore ! Je craignais qu'il y ait peu d'évolution étant donné qu'ils sont adultes mais tes ratous ont eu des suites différentes. Elle est rigolote ton histoire avec Elegy qui creucreutait uniquement avec des mots hihi. Je vais donc arrêter de m'acharner à mettre les mains tout le temps et être patiente. Par contre, puisqu'ils hurlent lorsque je les attrape, ça ne pose pas de problème pour l'intégration de déplacer la cage des petits nouveaux et la mettre sur le lieu de rencontre (un couloir) ? Ils ne vont pas vouloir défendre leur territoire ? J'ai un peu peur que le voyou qui mordille blesse un de mes rats...
  10. Bonjour, J'ai deux rats mâles adultes de 1 an et demi, récupérés quand ils étaient ratons chez un particulier. Ils sont adorables, n'ont jamais mordu, je m'étais beaucoup renseignée sur ce forum à l'époque pour bien m'y prendre et leur éducation est une réussite grâce aux conseils qu'on trouve ici. L'un d'entre eux est malheureusement victime d'une tumeur que j'ai faite opérer en septembre et qui est revenue deux mois plus tard, le véto disait que c'était beaucoup trop infiltrant sous les côtes pour tout enlever, une deuxième opération ne lui apporterait comme la première que deux mois de plus, alors j'ai pris la décision de laisser mon loulou avec sa boule qui grossit... Du coup, j'ai décidé d'adopter deux autres rats d'environ le même âge pour que son frérot ne soit pas tout seul lorsqu'il sera parti. Ils ont un 1 an. La dame qui me les a donnés disait sur son annonce qu'ils étaient adorables et affectueux mais au final je relativise ses paroles car lorsque l'on s'est vus en vrai, elle m'a dit qu'elle ne les sortait jamais, sauf peut-être de temps en temps sur son bureau ou sur elle mais sûrement pas tous les jours... Ils n'ont pas l'air d'avoir été beaucoup manipulés. Ils vivaient ceci dit en grosse bande dans leur cage. C'étaient des rats d'une portée des siens, donc qui n'ont pas connu l'animalerie. Cela fait deux semaines qu'ils sont en quarantaine et le contact est un peu bizarre. Curieusement ils viennent manger dans ma main et explorent toute la pièce à leur disposition depuis le 2e jour en m'évitant si c'est possible quand même, mais les deux paniquent et sprintent vers la cage dès que je fais un mouvement de travers et surtout l'un des deux pince, voire mord ! Il pince lorsque j'essaie de le caresser après lui avoir donné une friandise (qu'il vient chercher dans ma paume), il pince si je mets la main dans la sputnik (bon c'est peut-être de ma faute), il m'a même griffé jusqu'au sang et mordillé quand j'ai voulu remettre la serviette de protection sur le canapé qu'il était en train de déloger (là ce n'était pas justifié...). Et les deux sont ultra flippés si j'ose les attraper, ils se débattent en couinant, voire même le fameux petit monstre se retourne pour me mordiller. Ils ne sont pas du tout manipulables et très peureux, ce qui m'étonne au bout de quinze jours pour des rats de particulier qui n'ont pas été maltraités non plus et ont connu un peu d'amour humain.... Je sens la relation stagner. J'aurais aimé avoir votre avis pour savoir si c'est bon signe qu'ils me mangent au moins dans la main, si ces pincements vont s'arrêter avec le temps ou si je dois essayer de les forcer un peu en les attrapant pour les habituer... Ou juste les laisser tranquilles. Pour le petit pote peureux, j'imagine que ça va passer mais c'est celui là qui domine et qui mordille qui m'inquiète, et j'ai peur de ne pas savoir corriger ce trait puisqu'il est déjà adulte. Pensez-vous que c'est une mauvaise éducation ou la peur du nouvel environnement qui le fait agir ainsi ? Il faut le mettre sur le dos ou ça va le traumatiser ? Vous avez déjà eu à vous occuper de "vieux" rats comme eux ? C'est peut-être normal mais puisque ça s'était super bien passé avec mes premiers rats, c'est vrai que je m'attendais à autre chose... Les miens sont de vrais doudous alors les morsures, c'est tout nouveau et pas cool Je vous remercie vraiment de m'avoir lue et par avance pour vos réponses.
  11. Bienvenue sur SRFA !

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.