Jump to content
Sign in to follow this  
Selia

Ma Boudig

Recommended Posts

pas facile d'écrire quand on chiale comme une madeleine

 

ma ptite puce, ma "survivor", vient de me quitter il y a quelques minutes.

elle qui avait survécu à tant de mésaventures vient de rejoindre Ludu.

 

si vous avez la flemme de tout lire (cest un vrai roman :s ) allez tout en bas, en bleu c'est ma matinée que je raconte.

 

J'ai eu Boudig autour du 10 Décembre 2003, en animalerie (je sais, je sais...), j'étais allée l'acheter avec un ami, qui me l'a finalement offerte (c'était mon anniversaire).

Je voulais une compagne pour ma Ludu qui avait alors autour de 5 mois.

Le premier problèmre, c'est qu'elle atchoumait. après véto et diagnostique d'une mycoplasmose, j'ai du les séparer. Ludu l'a super mal vécu, pas Boudig! c'était la rate la plus ZEN que j'aie connu! Elle était incroyable...

quelques souvenirs :

elle et moi avons fait des animations avec les gamins, j'avais une confiance totale en elle, en sa douceur

quand elle se baladait dans l'appart', elle revenait quand je l'appelais par son nom! elle grimpait sur le lit, me faisait un bisou, puis repartait, géniale.

 

à un moment on ne l'a plus retrouvée. on a cherché partout (sauf au bon endroit) et on a été obligés de partir. dès notre retour, on a bougé tous les meubles. au final elle était tombée dans les toilettes et setait planquee dans le coude, on sen est rendus compte quand mon copain a tiré la chasse toobad.gif on avait un sani-broyeur (heureusement quelque part sinon on ne laurait jamais retrouvée) et on a vu cette petite albinos essayer de sauter desepérement, je ai recupérée, rincée a leau tiede, elle avait qq coupures aux pattes et a la queue, un oeil exorbité (a cause du choc)...

je lai calinée, donné de la confiture (me disant que si elle mangeait yavait de lespoir) et elle a fini par sy interesser, ensuite elle ma reconnue enfin, jai eu le droit a un gos calin plein de papouilles!

je lai installée sur du tissu jai appelé un veto de garde qui ma dit que javais fait ce quil fallait, toutes les heures je me reveillais je mettais la main dans la cage pour verifier quelle etait toujours en vie. le lendemain one st allés chez la veto qui apres examen ma annoncé qu'elle etait en meilleure forme qu'a la derniere consult'! malgré les heures passées ds lhumidité...

 

fin de cet épisode où, je le sais, j'ai merdé (quelle idee de laisser la cuvette des toilettes relevée). enorme frayeur, gros soulagement.

 

ensuite ludu a eu une autre copine et boudig est restée seule. mais elle n'était pas malheureuse, j'en suis sure, contrairement a la grande majorité des rats qui ne peuvent vivre seuls.

nous avions une relation très forte, je lai toujours gardée avec moi, dans ma chambre, on s'est baladées ensemble...

 

Elle était la seule a avoir une relation aussi cool avec mon chat.

 

Vraiment, tous ceux qui la connaissaient la trouvaient differente des autres rats, je suis pas en train de délirer cetait un amour, une perle...

 

Quand ludu a été malade, amaï allait être seule alors jai pris le risque de remettre boudig malgré sa maladie (enfin elle se portait très bien) avec ludu et amaï, et ca s'est bien passé.

 

il y a donc un an ou presque, j'ai emmené ludu (ma premiere rate) chez la veto pour la faire piquer. et jai annocné a la véto que boudig avait une petite boule sans doute une tumeur, rdv la semaine dapres pour examen : en effet... j'etais effondree, une semaine apres avoir perdu ma premiere rate, ma boudig tant aimée etait malade...

on ma deconseillé de lopérer car elle avait déja 2 ans et cetait en gros lesperance de vie des rats malades (mycoplasme). jai demandé franchement combien de tps il lui restait et la veto la evalué a quelques semaines.

 

la tumeur a donc grossi. Grossi. Grossi. C'est devenu énorme. je l'ai remise à part pour qu'elle soit tranquille. à part une gene pour se deplacer elle avait un feroce appétit, et des que je la carressait j'avais droit a du gringrinçage acharné :/

les gens qui venaient me voir etaient de plus en plus choqués en voyant a quel point elle etait difforme. jen ai parlé a la veto qui ma dit que je ne devais pas la faire piquer tout ca parcequ'elle etait moche avec sa tumeur, que si je pensais qu'elle etait heureuse je ne devais pas me poser la question. ca ma soulagée.

n'empeche que je sentais quil faudrait que je lemmene, mais je narrivais pas a trouver LE moment.

 

j'ai voulu un nombre de fois incalculable poster sur le forum pour demander conseil aux personnes qui avaient laissé vivre leurs rats avec leur tumeur inopérable, mais je n'ai jamais osé, de peur de me faire lyncher par tous les autres, les courageux sans doute, qui avaient reussi a faire piquer les leurs avant ce stade.

depuis hier jai la creve je dors tres mal, ce matin je me suis reveillée vers 6h sans pouvoir me rendormir, mais je ne suis pas allée voir boudig. je m'en veux terriblement, jaurais voulu que mon 6eme sens me dise de la prendre...

mais je ne men suis occupée qu'à 8h30, quand mon copain est parti (on avait un jeu de role grandeur nature de prevu mais comme je suis malade je suis restee au chaud, et HEUREUSEMENT!).

 

j'ai voulu lui changer de tissu (je la mettais sur tissu pour que sa cage soit plus confortable, elle commencait a avoir une sorte d'escarre, la peau etait devenue si fine sous la tumeur...) mais quand je lai prise je lai trouvée horriblement froide! alors qu'avant sa tumeur etait très chaude. je lai lavée par endroits a leau chaude, puis je lai prise, jai essayé de la réchauffer, jai fait deux bouillottes improvisées que jai mises dans mon peignoir, puis boudig je lai posée sur moi, au milieu de cette chaleur, et je lai caressée pendant longtemps.

 

elle s'est rechauffee, puis elle a eu parfois des mouvements violents, elle qui ne reagissait pourtant a aucun stimulus (son, nourriture, boisson, caresse), et à un moment elle a fait mine de me mordre!!! ELLE, ma boudig!!! je crois que cest ce qui ma le plus choquée dans lhistoire. elle n'avais JAMAIS fait ca, de toute sa vie (en presque trois ans)!!! bon sauf quand elle sursautait le temps quelle me reconnaisse, je crois quelle devenait bien sénile ma fifille :closedeyes:

 

je ne pense pas qu'elle ait apprécié mes dernieres caresses. jai fini par lui foutre la paix, elle etait posée sur mon torse entre les bouillottes. elle sest ensuite mise a ouvrir et fermer la bouche (ce qui faisait un claquement de dent) toute les secondes. impressionnant. puis je lai sentie trembler, et ç'a été la fin. une de ses "mains" a tremblé encore un moment.

là elle est toute raide dans sa cage, je sais ou jaimerais lenterrer mais je ny vais que vendredi, je ne sais pas si je vais oser la garder une semaine au congelo comme un vulgaire bout de viandasse.

je suis soulagée, souvent j'ai espéré qu'elle meure calmement, dans mes bras pendant un calin... ca y est, c'est fait. pas de la facon dont je lesperais, puisqu'elle ne semblait pas me reconnaitre, et CA ca fait MAL.

mais au moins c'est fini. elle aura eu une vie bien remplie, pleine d'amour.

je ne sais pas si quelqu'un aura lu tout ca mais bon on va dire que cetait ma sceance de psy, ca fait du bien.

plus qu'a changer ma signature.

Share this post


Link to post
Share on other sites

jai oublié de mettre les photos que je voulais, alors je le fais maintenant.

 

boudig-felorn.jpg

quand felorn etait chaton, il la lechait, lui faisait sa toilette...

jai qq photos cest mimi comme tout.

 

 

boudig_acrobate.jpg

quand elle etait jeune et belle happy.gif

 

 

boudig_felorn_02.jpg

une autre photo avec Félorn

 

 

en revoyant mes photos, plein de bons souvenirs me reviennent...

cette miss adorait dormir la tete cachée (dans un rouleau d'essuie tout, etc...!) ou la tete en bas (pendant vers l'étage du dessous!)

 

 

jules.jpg

elle avait joué avec le bébé pendant une bonne demie heure, on ne lavait jamais vue comme ca avec nous! elle adaptait vraiment son comportement :/ elle allait le voir, et des quil voulait lattrapper, elle courait se planquer sous la table. et elle recommençait...

 

 

calinou.jpg

sa planque préférée. ca me faisait trop marrer quand elle laissait sa patte comme ça ixed.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arf... toobad.gif

Boudig, belle Boudig, soit heureuse sur le nuage de gruyère smile.gif

 

T'en fais pas Sélia, t'as toujours agi au mieux avec elle, et c'est à toi de faire ce que tu penses le mieux à présent. Laisser un corps au congélo, je l'ai fait une fois, c'est difficile et après on nettoie le frigo de fond en comble (c'est psychologique) mais si tu ne peux pas faire autrement d'ici à ce que tu ailles l'enterrer...

 

Moi j'ai renoncé à enterrer les animaux morts à partir du moment où j'ai réalisé qu'un chat ou un chien ou un renard peut venir creuser et déterrer. Je préfère l'incinération mais c'est toi qui vois.

 

Je te fais plein de gros bisous et papouilles spirituelles à Boudig qui doit avoir retrouvé Ludu là-haut.

 

Elle a eu une belle vie :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayant perdue ma Titounette il y a 4 semaines avec qui j'avais eu également une relation fusionnelle, je ne peux que te comprendre d'avoir écrit un bel et long hommage (j'ai fait pareil :closedeyes: ).

 

Courage Selia. Sa mort n'a pas été des plus heureuses (façon de parler) mais là où elle est maintenant, elle ne souffre plus et te remericie de là-haut d'avoir été avec elle lors de ses derniers instants.

 

^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Catrabbit...

pensées pour la tienne aussi :mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.