Aller au contenu
kakola

Même pas un au revoir

Messages recommandés

Septembre 2007

 

La cage est terminée, entièrement construite de me petites mains bricoleuses, à la taille voulue, au style voulu, aux couleurs voulues. Mes 2 futures habitantes seront dans un triplex de luxe… Ne souhaitant pas acheter en animalerie, je parcours les sites internet à la recherche de petites rates à adopter. Mes toutes 1eres rates!!

Malgré les heures passées à surfer, je ne trouve rien ! Pourtant en région parisienne, le choix devrait être vaste ! Finalement je craque, je vais en animalerie…

 

J’observe le compartiment des femelles. Parmi toutes ces adorables jeunes ratounettes, une retient particulièrement mon attention : une grise (bleue), bien plus petite que les autres, bien plus active, bien plus « rigolote ». Je demande à la vendeuse (incompétente, cela dit au passage…) si je peux les voir de plus près afin d’en choisir 2. Elle ouvre le haut du compartiment. La plupart des ratounes filent se cacher dans la petite maison ou bien au fond de la cage. La petite bleue, au contraire se lève sur ses pattes arrière : « Oui, que se passe-t-il ? ». Je mets ma main dans le bac, elle grimpe aussitôt le long de mon bras. La vendeuse me dit que c’est justement sa préférée celle-ci. Je la comprends et je craque également littéralement pour cette petite bleue en lui disant que je la prenais. En attendant, je la remets dans la cage afin de choisir une 2eme rate. Il y en avait une bonne quinzainz, des hooded, des blanches, des bleues… Ne sachant trop comment choisir la 2eme, je remets ma main dans le bac et décide de prendre la 1ere qui viendrait me « renifler ». Et oui Shy, ce fut toi !

 

Arrivée à la maison, visite de leur nouveau logement. Choix du nom de mes 2 pitchounettes. Chipie, ma puce, mon coup de foudre. Je n’aime habituellement pas ce nom, trop souvent entendu chez les animaux mais il t’allait tellement bien que je n’ai rien trouvé de mieux. Shy, tout l’inverse, réservée, apeurée, perturbée dans ce lieu inconnu… Ma belle Shy.

Des mois de bonheur passés à les faire se promener dans l’appartement, des moments de folie ou vous couriez, sautiez et grimpiez partout toutes les 2 comme des folles ! Mais grâce à « l’appel magique de la croquette », ce n’était pas bien difficile de vous faire revenir !

Chipie tu étais surtout un vrai pot de colle, toujours à vouloir grimper le long de la jambe, façon petit chaton. Impossible de bricoler si tu étais de sortie, impossible même de jouer de la guitare puisqu’en moins de 20 secondes, tu te retrouvais systématiquement dans une de mes mains… Tes déplacements étaient la plupart du temps des petits bonds tout guilleret, tout léger !

Toujours à l’affût de l’ouverture de la porte de la cuisine, il suffisait que je m’y dirige pour que tu y sois arrivée avant moi… Mais tu aimais aussi la chaleur de la couverture du canapé, tu aimais y rester 1 heure ou 2 d’affilée, bien au chaud, invisible dans ta grotte aux murs doux et chauds !

 

Mais Chipie, ta santé était fragile, toujours en train d’éternuer. Rien d’alarmant (pratique même pour te retrouver dans l’appartement sans utiliser la méthode « croquettes » !) jusqu’au jour où des râles sont apparus quand tu respirais. J’ai un peu laissé traîné et puis ça empirait. Véto. Antibio. Guérie illico! 3 semaines plus tard (nous sommes alors en mai 2008), les râles sont à nouveau apparus mais ta pêche n’a pourtant jamais disparue ! Et qqs jours plus tard, une grosse boule sur ta joue…Tu es moins vive, tu en perds même l’équilibre et ne sautille plus. A nouveau véto donc, qui cette fois te prescris des antibios sur une durée beaucoup + longue. Après une semaine de traitement, tu es déjà rétablie, la boule a disparue, tu as retrouvée toute ton énergie !

 

Mardi 27 mai 2008, 19h

 

Nettoyage de la cage. Vous êtes à ce moment là de sortie, comme d’habitude. Chipie, tu as le privilège d’accéder à toutes les pièces de l’appartement contrairement à Shy dont le statut de rongeur la rend « destructor ». Toi non, même pas un fil électrique attaqué. Tu pars vadrouiller dans les chambres. Je ne m’inquiète pas. Au bout d’une bonne ½ heure, la cage est propre. Je t’appelle. Pas de réponse. Ca fait un moment que je ne t’ai pas vue mais rien d’anormal jusque là. J’attends encore un peu et commence à te chercher. Je ne te trouve pas et n’entends pas tes « atchoum ! ». Ah coquine, tu aurais encore trouvé une bonne place au chaud sous une couette ..??!! Je vais voir sur le balcon de la chambre, des fois que tu aies eu envie de prendre l’air. RAS. De toute façon, sur le balcon, juste 1 chaise, rien de très intéressant pour toi.

 

Cela fait plus d’une heure. Je commence à me poser des questions mais ne m’inquiète pas vraiment. Appel de la croquette… Personne… je décide cette fois de te trouver. Je soulève les couettes, les vêtements qui traînent, rien… Etrange… Je retourne sur le balcon, toujours rien, juste cette chaise en plein vent (c’est un peu la tempête ce soir !). Au bout de 2h je commence cette fois à sérieusement m’inquiéter. Je t’appelle, je fouille partout, (j’ai même ouvert le frigo, c’est pour dire…) Chipie, où es-tu ??? Je fouille et refouille et rerefouille 10 fois au mêmes endroits…Rien ! Et c’est là que j’ai un flash… La chaise… La chaise sur le balcon est adossée à la rambarde !!!! Non, je ne peux pas y croire. Je vais sur le balcon, je me penche, les larmes au yeux. Ouf ! Je ne vois rien en bas, 2 étage + bas.

Je continue mes recherches et 3h après ta disparition, je commence à pleurer, j’ai l’air d’un chiot qui cherche sa maman en vain… Mais je persiste. Non ce n’est pas possible, pas toi. Pourquoi serais-tu tombée de ce balcon ? Tu es une bonne grimpeuse. Je vais faire un tour dehors avant qu’il fasse nuit. Je ne te vois pas.

23h. Dehors il pleut des cordes, c’est la tempête (toi qui étais si petite et légère), de l’eau commence à ruisseler partout, sur la pelouse, dans les allées. Le vent fait un boucan pas possible. Et je t’imagine dehors, par ce temps, toi qui aimes la chaleur et le confort des tissus bien épais et je pleure. Mais je ne veux pas y croire. Tu aurais survécu à ta chute et te serais déplacée pour te laisser t’en aller un peu plus loin, toute seule, à l’abris des regard? Un chat t’aurais repérée ? Quelqu’un t’aurais trouvée ?

A minuit je vais me coucher, à l’affût du moindre bruit, des fois que tu sortes d’un placard « coucou, j’étais là ! ».

 

Le lendemain matin, je refais un tour dehors avant d’aller travailler, toujours les larmes aux yeux. J’attends toute la journée un appel téléphonique en réponse à l’annonce que j’ai mise dans la résidence. 2 jours plus tard, je crois que c’est terminé…Il faut que j’arrête d’espérer. Le 3eme soir, je rentre de soirée. Il est 1h du matin. Je m’arrête en bas de l’immeuble. Silence total. Je cherche de l’oreille un mini « atchoum ». Je me déplace de quelques mètres. J’attends. J’espère encore. Je persiste. Et si jamais…??? La nuit est douce, étoilée, agréable et ce silence… J’espère une dernière fois. La dernière fois. 1h15. Je rentre me coucher.

 

Depuis le 1er soir où tu as fait partie de ma vie, je m’étais dit que le jour où tu t’en irais, je mettrais ton petit corps dans une petite boîte, te ferai un dernier bisou et irais t’enterrer dans la forêt.

Ma Chipie, tu n’avais que 9 mois, tu es partie sans que je puisse te dire au revoir...

 

hommagechipie2nc4.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon de toutes façons,vais pas te faire la morale,hein,je pense que t'as déjà assez de peine comme ça et que tu dois t'en vouloir assez comme ça.

je peux juste que te souhaiter bon courage, et peut -etre qu'elle est morte chez toi,vaux mieux penser ça ,mais bon.............................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oula qu'elle histoire.... ^^

je n'ai rien a dire à par te souhaiter bon courage, essayer de surmonter cette tristesse pour ta petite Shy.... ça doit être vraiment dur de vivre ce que tu vis !

 

alors bon courage à toi! :bisoux:

et aurevoir à ta petite chipie... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voulais juste te laisser un petit message de soutien...

Courage à toi pour la perte de ta petite Chipie. :)

Et essaye de ne pas trop culpabiliser, ta ratoune était heureuse, tu lui laissais le droit de se balader partout et ça c'était super pour elle (même si ça a causé sa disparition).

 

J'ai trouvé l'histoire de ta Chipie très triste, j'en ai eu les larmes aux yeux en lisant ton message, ça m'a toute retournée, et c'est pour cela que je voulais te soutenir comme je le peux...

Ca ne te ramènera pas ta puce, ni effacera ton chagrin mais bon...

 

Courage, courage!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos messages, c'est agréable à lire et touchant.

 

Pour la culpabilité, heureusement je ne culpabilise pas trop. Même si un peu quand même. Mais c'est surtout une accumulation de faits inhabituels. La fenêtre de cette chambre n'est habituellement jamais ouverte (je ne savais même pas qu'elle était ouverte), la porte de la chambre était fermée mais il y a un 2eme accès en passant par l'autre chambre puis la salle de bain. Et puis sur ce balcon il n'y avait aucun risque mais il se trouve que cette chaise n'était pas à sa place habituelle ni dans sa position habituelle et au pire, si j'avais vue Chipie sur la large rambarde (muret) du balcon, je n'aurais jamais pensé qu'elle soit allée voir de l'autre côté mais ce soir-là, il y avait vraiment d'énormes rafales de vent et Chipie ne pesait que 250g...

 

En fait, je ne fait que supposer ce qu'il s'est passé mais je ne vois pas ce qu'il a pu arriver d'autre. :toobad:

 

Après, ça ne sert à rien de culpabiliser. C'est arrivé, c'est malheureux, mais je n'y peux plus rien maintenant.

Je pense à d'autres scénarios catastrophes qui doivent arriver régulièrement: rat tué par un chien ou un chat sous ses yeux, écrasé parce qu'on s'est assis dessus ou autre, mort électrocuté...bref doit y'en avoir des histoires horribles...

 

Du coup je cherche maintenant une nouvelle copine pour Shy mais je vais éviter l'animalerie cette fois.

 

Photo de Shy et Chipie:

 

shychipieaw8.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.