Aller au contenu
Noriane

Taurine

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai lu récemment (même très récemment, aujourd'hui !) un témoignage lié à la taurine dans l'alimentation de nos rongeurs. Dans le témoignage en question, il est question de gerbilles, et non de rats, mais voilà les grandes lignes :

Un jour, découverte d'une tumeur de la glande de marquage, très importante et quasi inopérable vu la tumeur et l'âge de la gerbille. Ils décident donc de ne pas l'opérer, et de le chouchouter au maximum pour sa fin de vie (et son pote avec en passant). Changement d'alimentation : une partie de la nourriture industrielle remplacée par des céréales et pois chiches écrasés, et un ver de farine par jour, pq c'était leur friandise préférée.

Au bout de 2 mois : plus de tumeur... !!

La personne qui détaille cela admet parfaitement que c'est un très gros coup de chance que cette tumeur ai finalement disparu !

Cependant, voilà aussi ce qu'elle détaille et qui m'a interpellée : apparemment, tous les rongeurs omnivores (comme les gerbilles, mais aussi comme les rats pour le coup!) ont besoin d'une assez grande quantité de taurine dans leur alimentation. Cet acide aminé aurait une propriété potentiellement intéressante : il bloquerait la fabrication d'une molécule appelée "facteur de nécrose tumorale" (ou TNF). La taurine serait donc un anti-TNF naturel.

 

De ce que j'ai pu lire (et comprendre... !!), les TNF sont impliqués dans les réactions inflammatoires, souvent aiguës, qui peuvent mener à la nécrose de cellules (à autre chose aussi, mais là, j'ai pas compris j'avoue...).

Je sais que, pour les pathologies humaines comme la maladie de Crohn par exemple, on utilise des anti-TNF en traitement des phases de crises (inflammations violentes des parois intestinales), et globalement, ca marche plutôt pas mal (testé et approuvé... ><)

 

Mes questions portent donc sur les points suivants :

- Quel est vraiment l'intérêt de la taurine dans l'alimentation de nos rats domestiques ?

- Peut-elle avoir un rôle, potentiellement préventif, sur les tumeurs ? Si oui, de quelle manière ?

- Peut-elle avoir un rôle sur d'autres pathologies éventuellement ? (je pense par exemple à un cas auquel j'ai été confrontée : Lucha, dont le corps s'est nécrosé progressivement de partout, ayant a priori pour cause une vascularite, soit une inflammation des vaisseaux sanguins. Voir sujet : http://www.srfa.info/index.php?/topic/87062-vascularite/?hl=vascularite )

 

Voilà voilà, c'est ce qui me tourne dans la tête en ce jeudi soir ^^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

était ce REELLEMENT une tumeur ? A t'elle été biopsée, analysée ? ;)

 

La taurine est l'acide aminé dont le chat n'est pas capable de synthétiser une quantité suffisante pour son organisme et seul le chat a besoin d'un apport alimentaire supplémentaire. Elle est présente dans tout apport carné.

 

Publication du CHU de Montpellier intéressante qui te répertorie les effets sur l'organisme : http://www.chu-montpellier.fr/publication/inter_pub/R277/A5271/LaTaurine.pdf

 

 

 

(sinon pour nos rats et l'action anti tumorale, je n'y crois pas des masses)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Roh dommage, ça aurait été top!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça aurait été super en effet ... pouvoir éviter à nos petites bêtes d'avoir ces saletés de tumeurs ><

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors pour la tumeur : la personne qui témoigne dit qu'elle a senti une grosse boule, mais qu'elle n'était pas sûre de ce que ca pouvait être. Et que le verdict du véto a été : "tumeur de la glande de marquage"

Je ne sais pas s'il y a eu biopsie et/ou analyse.

Je me doutais que cela n'aurait pas d'impact sur les tumeurs. Je pense qu'elle a été influencée par le nom "facteur de nécrose tumorale".

 

Je vais aller lire cet article dès que j'aurais un peu de temps :)

Et je reviendrais poser des questions !! xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remonte le sujet, suite à un post ouvert récemment qui m'a fait repenser à l'article posté par Rattounette :

Dans cet article (page 3) est évoqué une action antiépileptique de la taurine.

 

Des avis ? Des infos supplémentaires ?

Est-ce que cela peut-être intéressant, ou bien les effets secondaires seraient trop importants par rapport aux bénéfices ? (ils parlent d'automutilation dans l'article quand même... :/)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas trouvé l'article dont tu parles, mais je viens de lire un article intitulé "Taurine and epilepsy" trouvé sur Pubmed (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23410665).

D'après eux, la taurine pourrait atténuer les crises d'épilepsies dans certains cas chez les animaux, mais pas systématiquement. De plus, son efficacité diminue avec le temps, et il ne sert à rien d'augmenter les doses pour avoir une efficacité conservée (si activité il y a) car l'organisme s'adapte en l'éliminant plus rapidement. Les dérivés de taurine ont été testés comme médicament anti-épileptiques mais pour l'instant aucun n'a eu de résultats suffisamment satisfaisants pour être ajoutés à l'arsenal thérapeutique de cette maladie.

Voilà!

Par contre ca pourrait avoir des effets sur le coeur et l'inflammation (j'ai vu des articles la dessus, mais je ne les ai pas lus!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'article dont je parle est celui linké par Rattounette dans ce même topic, 2ème post

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.