Aller au contenu
ChaSwee

Moi, mes rats, et la poisse. Mégaoesophage.

Messages recommandés

Coucou tout le monde!

 

Alors je sais pas trop intituler ce sujet parce que j'ai plusieurs choses à vous demander et à vous partager.

Pour commencer, j'ai deux rats, deux mâlous de 1 an. Pour mon deuxième niveau santé RAS depuis toujours. Mais pour le premier, je dois vous avouer qu'il a une malchance incroyable. Il est d'abord né avec un retard évident de croissance, mais voilà, débile ou pas, c'est aussi pour ça que je l'ai choisi lui, parce que les petites choses toutes fragiles ça me brise le coeur en même temps que ça le gagne. Pour vous illustrer la différence de poids entre mes ratous: l'un fait 800 grammes, l'autre à peine 330.

 

Bon,suite à ce "léger" retard de croissance et de masse jamais rattrapé, monsieur c'est révélé être épileptique. Bon. D'accord. Puis monsieur à décider d'être en enrhumé toute sa vie. Ok. Pas de soucis. Mais voilà, il y une semaine, une nuit, je le retrouve allongé, le ventre complètement rentré, entrain de respirer comme si l'air manquait. Je le prend sur moi, il bavait énormément, poil hérissé et tout le blabla. Je lui propose de boire, refus. Je lui propose de manger, il essaye, puis régurgite tout. Et oui, après avoir avalé, mon rat a réellement "vomis". Impossible me direz vous, eh bien c'est ce que je pensais aussi. Le lendemain matin, aucune amélioration, on file chez le véto. Elle écoute tout, poumons, cœur, le tripote de partout, et décide, au vu de son état et du manque de diagnostique, de faire une radio intégrale. Et là, grande surprise, une énorme masse noire entre les deux poumons de mon loulou. Un mégaoesophage. Pour faire court, le clapet qui empêche le rat de vomir, il se trouve à la fin de l’œsophage, mon ratou lui, a une malformation, connu chez les humains, parfois chez les chiens, extrêmement rare chez les chats, presque inexistante chez les furets et jamais connu chez les autres rongeurs, qui a pour conséquence que la nourriture solide qu'il avale, se stocke dans son œsophage en descendant trèèèèèèès lentement dans l'estomac, parfois trop lentement, et la c'est l'étouffement, blocage de l'estomac et rat qui est obligé de se laisser mourir de faim si rien ne se débloque.

 

Et à ce moment là, tout s'explique enfin. Plus petit à la naissance, donc possible malformation. Ne rattrape son retard parceque la nourriture ne descendra jamais correctement. Peut être pseudo crises d’épilepsie qui sont peut être des crises dûes à cela, enrhumé à vie, parce que la nourriture lui ressort par le pif. Malgré cela il avait toujours été plein de vitalité, petit et mince mais pas maigre. Seulement voilà, à la pesée du véto, au lieu du 330 de la dernière fois,on tombe sur un 290 grammes. Il a dû perdre ses 40 grammes en une semaine sans même que je m'en rende compte.

 

C'est la que la véto m'assène le dernier coup : chez les humains, une seule solution, remplacer l'oesophage. Chez les animaux, nourriture liquide à vie. Sauf que d'après l'état de mon loulou, elles me font (oui les deux vétos ce sont mises sur le coup tellement le cas était peu commun) comprendre que ce serait un miracle qu'il ressorte de cette crise, qu'il fallait prendre une décision, tenter le tout pour le tout sachant que le lendemain matin il sera peut être retrouvé mort au fond de sa cage par manque d'oxygène, ou alors qu'il mourra de faim d'ici peu si il ne parvient pas à avaler; ou l'euthanasie. Honnetement, j'étais assomée, je m'attendais à tout sauf à ça, je me suis mise à pleurer incontrolablement au moment où elle m'a demandé si je voulais le piquer. J'aurais été incapable de dire oui, mais en même temps il faut toujours pensé à la souffrance de l'animal. Sauf que ce rat, c'est mon petit bout de coeur, et j'ai voulu tenter le tout pour le tout.

 

Je ne le regrette aucunement, le miracle à eu lieu. Il a passé la nuit, il a commencé à s'alimenter avec le liquide (recovery pour oiseau malade et blédine), il a pris consciensement ses médicaments ( = je lui ai fais maintes prises de karaté pour l'obliger à tous les avaler jusqu'à la dernière goutte). Plus aucun régurgitement depuis, énérgie retrouvée, et aujourd'hui au controle véto, 307 grammes et des "c'est vraiment bien! plus rien à voir!" de la part de la véto.

 

Voilà pour mon expérience inédite du mégaoesophage, viens ensuite le second problème: Mes deux amours sont maintenant séparés. Déjà par problème de tranquilité du malade (BEAAAUUUUUCOUUUUUP de repos a dit madame la docteur) mais aussi par différence d'alimentation. Liquide a volonté et interdiction de manger du solide, l'autre appréciera moyennement. Donc voilà, je les sors tout les soirs tout les deux sur mon lit, Sweeney (mon petit malade) passe son temps a me coller et à dormir sur moi, Raoul (la grosse boule) est surexcité d'enfin sortir et de ne plus être seul, il saute sur l'autre, le pousse, le renifle de partout, cours comme un malade de bonheur. Une fois dans la cage, il va s'allonger dans un coin et ne bouge plus. Je crois qu'il a du mal avec la séparation, beaucoup plus que l'autre (qui pourtant est le dominant) qui passe son temps collé à moi (eh oui, medicaments toute la journée donc forcement tout le temps avec moi). Et la je sais pas quoi faire. Je veux pas de déprime d'un coté, pas de problèmes d'alimentations et de soucis de santé de l'autre, et je veux qu'ils puissent continuer à se chamailler au moins 1heure par jour mais ça n'a pas l'air suffisant pour Raoul, alors que puis je faire ? Est ce que vous avez déjà eu des séparations forcées comme ça ? Ce genre de cas et de problèmes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne connaissais pas ça, merci pour le partage d'expérience.

Tu es souvent chez toi.
Tu pourrais ne nourrir le petit malade qu'en t'a présence.Tu crois qu'il tentera quand même de manger solide?
C'est tendu quand même, arf....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être que tu l'as déjà trouvé mais il y a ce forum http://megaoesophage.forumactif.info/ qui recueuille des témoignages de proprios d'animaux atteints de mega oesophage, c'est des chats et des chiens mais tu peux peut-être y trouver des idées.
Le seul cas que j'ai vu c'était un chat qui mangeait dans des gamelles en hauteur de la nourriture liquide (patée diluée, bouillie de croquettes)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà, bon courage a toi et a ton loulou <3

 

Je n'avais jamais entendu parlé de ça. Merci pour le partage. ^^

 

Pour Raoul, je ne vois pas vraiment d'autre solution que de lui trouver un autre pote :cpasmafaute:. Au moins, il ne sera pas seul dans sa cage.

 

Pour Sweeney, je n'ai pas de conseil, ne connaissant pas cette maladie. Par contre, ta véto t'as parlé de ses dents? Il faudra surement qu'elle les coupent régulièrement vu qu'il ne pourra plus les user en mangeant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.