Aller au contenu
  • Le diabète chez le rat

       (0 avis)

    SRFA

    Première publication : 27/09/2011. Dernière révision : 26/05/2014.

     

    Le Diabète chez le Rat

     

    Parce que oui, le rat aussi peut souffrir de diabète!



    Les symptômes du diabète sucré

    • amaigrissement progressif, bien que le rat mange correctement.
    • le rat boit énormément donc urine beaucoup, les litières sont très humides.
    • le rat se vautre, rampe et semble fatigué bien qu'il reste énergique.

     

    Dans ces cas, prenez rapidement rendez-vous chez le vétérinaire !

     

    Le rôle de l'insuline

    L'insuline est une hormone libérée par le pancréas lors de l'apport de glucose dans le sang, c'est-à-dire lorsque sont ingérés des aliments glucidiques. Elle permet de faire entrer ce dernier dans les cellules,afin de le mettre en réserve.

    Lors d'un apport massif ou trop rapide de sucre dans le sang, l'insuline est libérée de façon excessive, favorisant la mise en réserve de sucre sous forme de triglycérides (graisses).

    A cette libération excessive d'insuline s'ajoute une deuxième conséquence néfaste : la baisse de la glycémie à une valeur inférieure à la normale. C'est ce qui est appelée l'hypoglycémie réactionnelle.

    Les aliments à indice glycémiques élevé ainsi que les repas riches en glucides entraînent une sécrétion importante d'insuline, suivie d'une hypoglycémie réactionnelle, à l'origine d'une fringale deux à trois heures après le repas.


    Le traitement

    • Principes d'alimentation du rat diabétique

    - Le respect du régime alimentaire prescrit (nature, quantité, rythme d'administration) est un élément important de l'équilibrage du diabète. Sauf exceptions autorisées, le rat ne doit pas recevoir en particulier « d'à côté ».

    - L'objectif premier du régime alimentaire imposé au diabétique est de limiter les fluctuations importantes de la GLYCEMIE pendant et après les repas. Afin de maintenir cette glycémie la plus constante possible, les aliments dont la digestion est lente sont privilégiés.

    - Les « sucres lents » sont à favoriser.

    - L'incorporation dans le régime alimentaire de fibres que l'on retrouve dans les légumes verts ou le son de blé est intéressante. Les fibres permettent de ralentir la digestion du glucose dans l'intestin.

    - Les autres constituants de l'alimentation du rat diabétique diffèrent peu de l'alimentation du rat sain. La consommation de viande de volaille, de viande rouge maigre et de poisson est recommandée. L'apport brutal de matières grasses est à éviter.

    - Un rat diabétique doit toujours avoir de l'eau à sa disposition.

    - Les « sucres rapides » présents dans le sucre et les gâteaux sont à proscrire impérativement. Leur digestion rapide est suivie d'une augmentation brutale de la glycémie.

     

    • La correction des troubles du poids

    L'obésité est un facteur de prédisposition à l'apparition du diabète sucré. L'obésité conduit à une altération de l'activité de l'insuline. C'est pourquoi il est important de faire maigrir le rat présentant un excès de poids pour un meilleur contrôle de la maladie. La perte de poids peut améliorer considérablement la réponse aux injections d'insuline. La perte de poids doit être progressive sur plusieurs mois (2 à 4 mois minimum) afin de ne pas interférer avec le traitement médical du diabète.

    Inversement les animaux présentant un amaigrissement lors de l'évolution de la maladie doivent retrouver un poids normal,' afin de répondre de façon optimale au traitement médical. Ainsi il est recommandé de distribuer une ration très appétente et assez riche en calories (tout en évitant l'emploi des sucres rapides).

    A noter : pour un rat vivant seul atteint de diabète, il est préférable d'adapter un régime alimentaire vu avec le vétérinaire.

    Dans le cas d'un rat diabétique vivant en groupe, il est plus délicat d'adapter un régime alimentaire, soit il faut revoir les bases du mélange fourni en nourriture et garder un taux de protéines ne dépassant pas les 15 %, et abaisser le taux de matières grasses entre 2 et 3 % ou bien préférer les bouchons de marque Mazuri type RM1 faibles en graisses.

    Quoiqu'il en soit, il faut également rajouter en complément journalier fibres et sucres lents (légumes frais comme l'endive, la carotte, le concombre, etc certains fruits comme la pomme, etc... ) et bannir les sucres rapides.

    Lors de la mise en place du nouveau régime, il faut éviter de modifier brutalement l'alimentation du rat diabétique. L'essentiel est que le rat mange. Il est nécessaire de pratiquer une transition alimentaire sur plusieurs jours en augmentant progressivement les quantités de la nouvelle nourriture tout en diminuant les quantités de l'ancienne.

     

    • Mode de vie du rat diabétique

    Le mode de vie du rat diabétique doit être aussi régulier que possible. Ceci concerne essentiellement l'activité physique. Les efforts violents sont à proscrire. En effet, lors d'un effort physique important, les muscles utilisent du glucose pour produire de l'énergie, le taux de glucose dans le sang risque alors de chuter brutalement. L'activité physique est entretenue, le rat diabétique continue à mener une vie normale. Le point important est que les instants de jeux et de promenade doivent être répartis dans la journée et si possible aux mêmes moments d'un jour à l'autre.

     

    • Comment conserver l'insuline ?

    Un flacon neuf d'insuline qui n'a jamais servi doit être conservé au réfrigérateur, de préférence dans le bac à légumes (ne jamais le placer dans le bac à glaçons).

    Un flacon entamé doit être conservé à température ambiante hors du réfrigérateur.

    Dans tous les cas, les flacons doivent être conservés à l'abri de la lumière. Ces règles doivent être respectées même lors d'un voyage, il faut conserver le stock neuf d'insuline dans un paquet réfrigéré entre 2 et 8°, et le flacon entamé dans les conditions habituelles. Si par erreur le flacon d'insuline est congelé ou chauffé, les températures extrêmes détruisant les molécules d'insuline, ce flacon n'est plus utilisable. Un flacon entamé se conserve en général 3 semaines.

     

    • Comment manipuler l'insuline avant l'administration ?

    Il est conseillé de retourner le flacon en maintenant les extrémités avec le pouce et l'index, ceci plusieurs fois et de façon régulière, ou de le faire rouler entre les paumes des mains.

     

    • Préparation de l'injection d'insuline

    L'utilisation de seringues graduées pour insuline et aiguilles doit être unique. Il est conseillé de ne pas injecter l'insuline alors qu'elle est froide.

    Lors de l'utilisation d'un nouveau flacon (conservé au réfrigérateur) il est recommandé de préparer l'injection en avance. Cependant, il ne faut jamais utiliser de l'eau chaude ou le micro-ondes pour réchauffer l'insuline (ce qui inactiverait les molécules).

    L' insuline doit être administrée par injection sous-cutanée, à l'aide d'une seringue à insuline graduée pour une solution à 40 U.I./ml.

    La préparation de l'injection comprend plusieurs étapes :

    - insérer l'aiguille dans la partie en caoutchouc du flacon alors que ce dernier est placé à l'envers, aspirer lentement et de façon constante le contenu du flacon.

    - aspirer un volume supérieur au volume souhaité, tapoter légèrement la seringue puis repousser l'excédent d'insuline et les éventuelles bulles d'air jusqu'à atteindre le volume souhaité.

    - le volume à administrer doit être mesuré en se basant sur le bord du piston en contact avec l'insuline contenue dans la seringue (celui le plus proche de l'aiguille). Il est important de respecter la dose prescrite, il est conseillé de toujours vérifier la dose d'insuline avant l'injection. Cette vérification est essentielle car un surdosage d'insuline peut provoquer un crise d'hypoglycémie dangereuse pour la santé du rat.

    - Le surdosage de l'insuline se traduit par de l'hypoglycémie . Il faut alors administrer immédiatement au rat une solution de glucose (sucre,miel). Transporter le rat chez le vétérinaire en urgence car il y a risque de coma diabétique.

     

    • Réalisation de l'injection d'insuline

    L'injection s'effectue sous la peau, on parle d'injection sous-cutanée.

    Il existe une technique particulière concernant la formation du pli et l'orientation de l'aiguille afin de réaliser l'injection dans les meilleures conditions :

    - Il faut soulever la peau en la maintenant entre le pouce et l'index afin de réaliser un pli en forme de pyramide.

    - Ensuite, il faut maintenir l'aiguille parallèle au corps du rat et non perpendiculaire c'est-à-dire qu'il ne faut pas diriger l'aiguille vers le centre de l'animal, car dans ce cas, c'est une injection dans le muscle qui risque d'être effectuée (ce qui est inadapté à l'insuline utilisée).

    - Il est recommandé de piquer la peau avec l'aiguille à la base du pli de peau. Il peut en effet arriver que l'aiguille traverse le pli de peau de part en part, la peau est alors franchie deux fois, le contenu de la seringue ne sera pas injecté dans la peau mais en dehors de l'animal. Le fait de piquer à la base du triangle évite ce problème. Par précaution, on relâche le pli de peau avant l'injection, le fait que le pli disparaisse montre que l'aiguille n'a pas traversé deux fois la peau.

    - L'injection doit être réalisée le plus rapidement et le plus calmement possible. La pression exercée sur le piston afin d'injecter l'insuline doit être constante ; la vitesse d'injection ne doit pas être trop rapide au risque de sortir de la peau par un mouvement brusque, ni trop lente car la patience de nos animaux domestiques a ses limites.

     

    • Sites et horaires des injections d'insuline

    Le choix du site d'injection est important. Ce sont les parois latérales du thorax qui sont utilisées, en alternant côté droit et côté gauche à chaque injection. En effet, les injections effectuées au niveau des parois latérales du thorax permettent une diffusion et une action de l'insuline constantes d'une injection à une autre.

    Le respect des horaires des injections est primordial pour la réussite du traitement. Les injections sont réalisées à douze heures d'intervalle, c'est-à-dire tous les matins et tous les soirs à la même heure (par exemple,tous les jours à 8 H et 20H).

     

    Phase d'entretien

    Il est nécessaire de contrôler un éventuel surdosage ou sous-dosage d'insuline et de procéder aux adaptations nécessaires. Une fois la dose d'entretien définie et le rat stabilisé, il faut mettre en place la gestion du traitement à long terme. La stabilisation précise et la surveillance poussée pendant la phase d'entretien contribuent à limiter les complications du diabète chronique.


    Tableau d'exemple sucres rapides, moyens et lents :

    TABLEAU_SUCRES_2.pdf

    Ici, vous pourrez suivre l'évolution de Patapon rat diabétique appartenant à Cat_et_Kev qui, grâce à un traitement d'insuline a gagné 6 mois de vie supplémentaire.

     

    Encore des questions ?

    N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats !



    Retour utilisateur

    Il n’y a aucun avis à afficher.


  • .: ADHÉSION :.

    Comment adhérer ?

    C'est très simple : téléchargez le formulaire pdf ci-dessous et suivez-en les instructions !

    Pas clair ? Retrouvez toutes les précisions sur la page Adhésion.

     

     

    Combien ça coûte ?

    La cotisation s'élève à 15 euros annuels, payable par chèque, virement bancaire ou Paypal.

    L'adhésion est valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Toute adhésion conclue à partir du 12 novembre 2018 sera valide pour l'année 2019.

  • .: TOUS LES SERVICES SRFA :.

    Tous les services SRFA en un clin d’œil !

      M. Mascotte SRFA   Nouveau Logo SRFA  
      Clubs   Articles  
    Nouveau Logo SRFA
    Activités associatives
      Nouveau Logo SRFA   EchoDesSputniks
    Magazine trimestriel
      M. Mascotte SRFA   Logo RA  
      Forums et Communauté   Ratouphiles Associés  
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.