Aller au contenu
Rozo

Double décès

Messages recommandés

Flak est morte hier après deux et demi de vie: ont a été l'enterré dans un chouette coin en forêt. Et aujourd'hui sa soeur Flik l'a rejointe : donc encore un voyage en forêt. C'est toujours triste mais de plus en plus j'arrive à m'y faire (sans compter que ses rates étaient celles de mon meilleur pote qui venaient de ma première portée de ratounets). Cependant leur frère qui est chez moi (Rapace) lui va très bien mais je saais que quand il partira là ça va vraiement me faire un coup. Comprenez, ce rat est vraiment la crème de la crème des rats, c'est le plus gentils et le plus calin que j'ai jamais vu.........

 

Bref. Et vous que ressentez vous quand un de vos ratounets vous quittent êtes vous de moins en moins sensible à ça ? Plus sensible ? Indifférent ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je ne vois pas comment je pourrais être insensible.

Chaque animal est différent, et malgré tout, je ne les aime pas tous de la même manière.

L'amour est aussi fort pour chacun des ratoux, mais ils sont tous tellement différent qu'on ne peut pas les aimer pareil.

 

Mon dernier ratou est plus calme que celui qui est mort, plus sociable, plus peureux etc et l'autre etait moins peureux, plus casse cou, plus curieux ...

 

Bref, non je ne suis pas indifférente à la pertes de mes bébés, loin de là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi j'ai deja eu 2 louloutes qui sont partie et a chaque fois sa se passe pareil, je pleure comme un bébé pendant toute une soirée voir plus, ensuite pendant les jours qui suivent je suis très triste et ensuite sa commence a aller mieux. Surtout que bon jen est d'autres louloutes du coup sa me permet de me concentrer sur autre chose.

 

voila.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Toscane

Le jour où je ne ressens rien à la mort d'un de mes rats, j'arrête illico d'avoir des animaux... :mm:

Après je te juge pas, tu penses comme tu veux, mais c'est mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme Angel-chan. C'est très dur de perdre un animal, quel qu'il soit. Mais encore plus pour certain.

Tout dépend aussi des circonstances.

 

Je viens de perdre un de mes vieux de plus de 2 ans et demi. C'est pas vieux vieux mais quand même. Il est mort dans la cage chez moi. J'ai pleuré à mort toute la nuit, le lendemain j'ai versé quelques larmes en l'enterrant et en fait après ça a été, même s'il me manque.

 

Mais cet été j'ai perdu mon Léon et là j'ai encore du mal à y repenser tellement ça me fait mal et tellement il me manque.

 

Je les aime tous, différent mais tous quand même.

J'ai pleuré trois ans à la mort de mon premier hamster quand j'avais 8 ans vv.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore aucun de mes rats ne m'a quitté.....

Avant eux, j'ai eu des souris et j'ai pleur tellement longtemps quand elles m'ont quitté que j'imagine même pas mon état lorsqu'un ou une de mes poilus va me quitter!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca varie totalement en fonction du rat et des circonstances... Patsi qui est mort à cause de moi en avril 2006, ça passe toujours pas, Spak mort à cause d'un de mes rats non plus, Zhat non plus parce qu'il a eu une maladie rare qu'il n'aurait pas du avoir.

 

A côté de ça, Nejny j'avais beau l'aimer de tout mon cœur, il a bien vécu et même s'il aurait pu vivre plus longtemps sans l'erreur de la véto (ça arrive), il a vécu plus de 3 ans bien comme il faut.

 

Ooda, j'ai pleuré sur le coup et c'était fini, Tchoudno qui est mort assez jeune d'un coup, j'en ai été dingue toute la nuit puis c'était comme s'il n'avait jamais été là. Tsepky, Zloy, Gasp, Frip, Lhiog, je savais qu'ils allaient mourir et c'est plutôt pas trop mal passé.

 

Ce qui est sûr, c'est qu'avec le temps, ma peine passe plus "vite", enfin avant je pleurais 4 jours, 10 jours quand j'en perdais un maintenant ça dure quelques heures puis c'est fini...Même pour mes chouchoux pour qui je me susi battue des mois. par contre, en reparler ça me fait monter les larmes aux yeux voire pleurer (surtout Ptasi, Spak et Zhat).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, je pense que sa dépend du rat, de la relation que tu as eue avec lui et...des circonstances de sa mort!

 

Je m'explique; jusque là, heureusement je n'ai perdu 'que' 3 rats.

Chaque mort a été une épreuve!

Je vais d'abord te parler de ma petite Luuna...

Luuna était une crème de ratte, dès le premier jour elle me léchouillait déjà, après quelques jours elle me reconnaissait...elle était intelligente, douce, elle a éduqué mes petits ratons sauvages, elle était là pour m'aider à tenir le coup dans des moments difficiles...bref elle m'a beaucoup marquée!

Elle est morte sans avoir atteint ses deux ans, d'un problème respiratoire dont j'ai tenté de toutes mes forces de la guérir...son calvaire, sa souffrance, la notre (elle physique et moi mentale de me sentir si impuissante...), a duré deux semaines, deux semaines durant lesquelles j'ai fais trois vétos, une semaine passée a l'étranger a me dire que j'étais un monstre de pas être près d'elle, elle qui avait été là pour moi...Et lorsqu'enfin je suis revenue, j'ai eu le culot de la laisser une heure sans moi...elle m'avait sentie, elle me cherchait, ma mère l'a prise sur elle pour la calmer...un peu...

Une fois dans mes bras, elle s'est apaisée mais la maladie a pris le dessus et je n'ai rien pu faire, pas même la soulager, même si j'ai essayé!!!

Bref, elle m'a beaucoup marquée, c'était une petit bête comme tout le monde en rêve, on était très liée toute les deux, et j'ai très mal vécu sa mort parce que je me suis sentie impuissante face a sa maladie et coupable de l'avoir 'abandonnée', même si je n'avais pas le choix!

 

Parlons un peu de Plume;

Plume était aussi un amour de rat, notre relation était encore plus forte qu'avec Luuna (si je m'absentais plus de deux jours, le petiot arrêtait de manger...heureusement je l'emmenais partout avec moi pour son plus grand plaisir).

Plume est mort sans atteindre non plus ses deux ans...d'une mort survenue très brutalement et très brutale en elle même. Apparemment, il a fait une crise d'épilepsie et il ne s'en est pas sorti...

Sa mort a été un choc car il ne présentait pas le moindre signe, le moindre symptôme, il était en pleine forme! Plume avait une santé plutôt fragile, il attrapait vite froid, il a eu une tumeur, fait une hypothermie de cause inconnue...mais avec Plume tout rentrait vite dans l'ordre et bien souvent le véto se moquait de moi en disant que mon rat m'avait fait une farce...qu'il avait fait 'semblant'...

Avec un peu de recul, sa mort m'a été plus facile à 'digérer' que celle de Luuna, malgré que j’aie tissé plus de liens avec Plume! Il a eu en soit 'une belle mort' et je n’aurais rien pu faire, rien de différent pour le sauver...

 

Et puis il y a Swiffer, mon premier rat ;

Il n’était pas aussi proche de moi que Plume, l'homme c'était pour lui une bonne source de nourriture, de trucs à mâchouiller, etc.,...Bref que je sois là ou pas, il s'en fichait un peu, si sa gamelle était pleine! Mais c'était mon premier rat, c'était quand même particulier!

Swiffer est mort d'une tumeur cérébrale, il avait déjà pris un coup de vieux avant ça et sa maladie a lentement progressé, je veux dire qu'entre les premiers symptômes qui ne l'empêchait juste d'être aussi bon sauteur qu'avant et le moment où la maladie l'a réellement affecté, il s'est passé un certain temps qui m'a laissé me faire a l'idée que mon ratou était sur son déclin! Et j'ai vu, l'ultime visite chez le vétérinaire comme un 'soulagement' pour lui! Et pour moi, de ne plus le voir souffrir, j'ai eu comme la certitude d'avoir pris la bonne décision...d'avoir 'tout' fait de ce qui était possible et que malgré la maladie, il avait pu profité du 'répits' que lui avait donné la maladie, comme pour pouvoir dire adieu...

 

Trois situations, trois animaux, trois relations, trois maladies...chacun a son histoire, chacun garde une place dans mon cœur!

 

Je ne pense pas qu'à 'force' de voire ses animaux mourir on s'habitue! Je pense qu'on arrive peut-être mieux à l'accepter comme la finalité de tout être...

Chaque situation est différente! Peut-être a tu su reconnaître les signes du vieillissement chez tes ratous et que consciemment ou pas, tu te soie mieux préparée à l'idée de leur mort...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai eu 7 morts à la maison en 2007. ça a commencé début février avec mon Copernic, 1an1/2, qui ne s'est pas reveillé de son opération: gros chagrin. Moche, (mon avatar) son copain de cage de 3ans, l'a rejoint le soir même, à croire qu'il avait tout compris :toobad: ça a été horrible, vraiment horrible :toobad:

 

et ça a continué: Zawi, 1an1/2, n'a pas survécu à l'opération de sa tumeur, c'était fin mars.... je l'ai vraiment très très mal vécu.

 

début avril, c'est Nuna qui a suivi :toobad: elle avait 2ans passé, je ne l'avais à la maison que depuis quelques mois mais je m'y étais attachée d'une force..... encore une fois, c'était horrible.

 

puis Nouille dans la foulée, qui a déclaré son agressivité hormonale au décés de Zawi. il a été castré, et le véto lui a enlevé une tumeur en même temps. Nouille ne s'est pas reveillé. même si c'était une plaie ce rat, bein j'ai cru que j'allais mourir :toobad:

 

fin juin, c'est ma Pouka, 2ans passés et pleine de métastases que j'ai du faire endormir :toobad:

 

enfin, mon Reviens!, 1an1/2 et une cardiopathie qui est mort chez sa nounou fin juillet :toobad:

 

 

c'est le décés de Reviens! que j'ai le moins mal vécu, surrement pasque je n'étais pas là.... même si je culpabilisais, je savais que Béa, sa nounou, avait été merveilleuse avec lui, et que je n'aurais pas fait mieux. c'est peut etre égoïste, mais quelque part ça m'a soulagé de ne pas avoir eu un décés de plus à assumer toute seule....

 

 

quoi qu'il en soit, pour moi c'est de plus en plus dur. à la mort de Nouille j'étais tellement démolie que je suis retournée habiter chez mes parents :mellow:

 

en résumé, j'ai eu la pire poisse avec les tumeurs, c'était des tumeurs mal placées et adhérentes de partout qui n'ont laissé aucune chance à mes doudous, et qui me les ont pris bien trop jeunes :toobad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez moi, 3 morts en 4 mois dont 2 à environs 2 semaines di'ntervalles...

La première très dure, ma première rate. En plus, j'ai pas mal culpabilisé, j'avais pas été très présente cette semaine là et elles étaient restées seules pour une fois parce que mes parents n'étaient pas là. En gros lundi-mardi-mercredi pas là, je rentre le mercredi soir tout va très bien, je m'accorde un aprem' shopping-copine, je rentre le soir et le vendredi matin je retrouve la belle presque morte en bas de la volière. Elle est morte sur moi, ce matin même. Et moi, en pleurs au téléphone avec ma mère, en vacances à l'autre bout de la France.

 

Et puis après, Nidhaal. Là aussi très dur, j'étais partie à un festival (où je bossais aussi pour payer l'opération d'une autre ratte) et elle était restée avec ses copines avec ma mère. Le jour où ma mère est venue me chercher au festi, elle m'a appris la mort de Nidhaal le matin même alors que j'avais juste décidé quelques jours avant de tenter l'opération pour elle aussi d'une tumeur.

 

Et puis la pire mort pour moi, ça restera Pulpipi. Parce qu'il était jeune et qu'on avait un lien très fusionnel. Il avait à peine 3 mois et ce fut très inattendu.

 

En fait ça dépend des fois, y'a des rats comme Nidhaal qui sont pas proches de moi, mais ca fait quand même mal. Mais y'en a d'autres, ils sont tellement proches de nous que ça laisse un vide immense. Pour Pulpipi et Miss-Higan, j'étais complètement perdue après...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi perso je n'ai encore jamais perdu de rat mais rien que quand j'imagine que

 

mon Billy n'a plus toute sa vie devant lui (2 ans) sa me fait pleurer.

 

Je te laisse imaginer le truc :mm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Humm.... vos commentaires sont très instrcutifs. En effet chaque rat = une ralation différente. Que les choses soit clairs : chaque mort d'un de mes rats m'affecte.

 

Mais disons que "j'ai l'impression" de m'y habituer c'est tout et comme en ce moment y en à eu pas mal ça accentue cette effet. Je pense pas être insensible bien au contraire, je pense que j'arrive à accepter "l'ordre des choses", c'est comme ça, de plus tous mes rats sont morts assez vieux avec une bonne vie, il faut l'accepter.

 

Pour moi la meillieur solution c'est de perpétuer leur famille (si possible), ou de les "remplacer" (si on peu dire car chaque rats est différent).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu vois moi quand Loupy (ma première ratounette) partira, je pense que j'aurai énormément de mal à m'en remettre car on partage beaucoup de choses ensemble mais j'ai de la chance d'avoir garder un des ses filles (une adorable patate) et ma Loupy a pleins de coupines qui m'aideront à supporter cette douloureuse épreuve.

Je n'y suis pas encore bien sûre, mais j'y pense souvent!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh désolée c'est pas une de ses filles mais un de ses fils (j'en ch** un peu ce matin lol) :mm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

chez moi chaque mort m'affecte enormement... ( :mm: meme la mort du poisson rouge de la famille qu'on avait depuis 11ans, m'a fait tout bizarre...)

Mais c'est vrai, qu'a chaque fois c'est très différent selon la relation....

 

Quand jai du faire euthanasier mon premier ratoux ca a ete tres dur, car j'ai tres proche de lui... on a vecu 1 an ensemble rien que lui et moi avant de lui prendre un copain...

A son depart, je n'ai pas repris de copain a Figaro (mon 2e), car il etait tres dominanat et agressif.... Nous n'etions pas specialement tres proche et il vivait un peu sa vie tranquil....

Je m'imaginais pas son depart comme une catastrophe et pourtant.... En vieillissant il etait devenu tres affectueux et restait autant que possible avec moi...

Quand la decision de leur faire euthanasier ca a ete pire que tout... Surtout que l'euthanasie ne c'etait pas tres bien passée....

 

Je me suis donc retrouvée sans ratoux, a pleurer pendant 3 semaines, a culpabiliser.... j'etais vrmt mal....

 

On m'a offert 2 nveaux monstres qq mois apres.... et mnt avec eux la relation et encore tres differente.... dc je veux pas penser au pire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi vécu le décès de mes ratoux différemment selon les circonstances de la mort ainsi que le rapport que j'avais avec le rat.

 

Pour ma Lily, morte d'une tumeur des ovaires, j'ai tenté tout ce qui était possible et imaginable, j'ai passé des nuits blanches à côté de la cage à la caresse et à veiller qu'elle soit bien au chaud, je l'a faisait manger parce que toute seule elle refusait d'avaler. Quand j'ai du la faire endormir je l'ai très très mal vécu, même si elle était très indépendante, toujours à faire des conneries et qu'on etait pas spécialement liées, c'était le 1er décès auquel j'ai du faire face et elle n'avait même pas 2 ans. J'ai pleuré quelques jours sans m'arrêter et puis j'ai concentrer mon attention sur sa copine de cage, Ratoune.

 

La puce m'a quitté quelques mois après, d'une tumeur elle aussi. Pour Ratoune j'ai encore vecu la chose d'une autre façon. C'était ma première ratte, une adorable léchouilleuse, caline avec tout le monde. Elle avait tout juste deux ans, et quand j'ai du la faire endormir je me suis effondrée chez le véto, rien que d'y repenser j'ai pleure...

 

Ensuite j'ai pris deux Mâles.

Pour la mort d'Oeudipe je m'en veux enormement. Il est tombé en pleine nuit d'un étage et c'est blessé a la colonne vertebrale. Je l'ai entendu tomber mais comme j'avais l'habitude que les deux se chamaillent je ne me suis pas levée. Le lendemain j'ai vu qu'il était paralysé des deux pattes arrières. Deux jours plus tard le loulou était paralysé des pattes avant, il ne bougeait plus. Le véto l'a endormi, je me suis senti coupable de ne pas m'être levée la nuit où il est tombé, mais ça a été tellement brutal comme mort que j'ai pas eu le temps de vraiment assimilé. Je suis restée totalement immobile quand le véto m'a dis qu'on ne pouvait qu'abreger ses souffrance.

 

Et enfin Virus, alias le moche. Une crême de rat, calineur, lechouilleur, gourmand, un amour. Il s'est battu des mois contre une maladie respiratoire alors que les pronostics étaient mauvais. Ca m'a fait enormement de mal mais il s'est tellement battu que pour moi il est decedé de sa belle mort. J'avais tellement pleuré avant sa mort que quand il est parti je me suis dis qu'il était enfin serein.

 

Mais depuis Virus j'hésite a reprendre des rats, les voir partir c'est tellement douloureux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le jour où je ne ressens rien à la mort d'un de mes rats, j'arrête illico d'avoir des animaux...    :mm:

Après je te juge pas, tu penses comme tu veux, mais c'est mon avis.

771859[/snapback]

 

:drapeaublanc: j'ai arrêté les rats...

Franchement, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps au moins 30 ou 40 fois, yen a 4 ou5 ou j'ai deprimé pendant des semaines, et pour finir mes derniers rats j'étais presque soulagée (oulala je sens que ca va etre interprété de trav) de les voir s'endormir.

Mais effectivement, au bout d'un moment ca soule de voir mourir un animal PARFAIT au bout de 1an, un an et demi, 2 ans (3 ans une fois sur une 50aine de rats)... et on finit par se detacher inconsciemment (pour certains, ouf me suis rattrapée, pas de generalités)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi je n'ai pas commencé par les rats, j'ai d'abord eu:

un Octodon, mon ptit panach d'amour, il était trés peureux au début mais il c'est vite sociabilisé, mais vers l'age de 4ans il à commencé à se renfermer dans son coin et était de moins en moins actif, puis, bizarement, pendant deux jours, il c'est remis à péter la forme comme un jeune et le matin je l'ai retrouvé mort à coté de sa gamelle :unsure: ......il a hérité d'une petite place dans mon jardin a coté d'un muret de pierre (et qu'est ce que j'ai pu chialler pour celui la!!!).

 

ensuite j'ai eu un cochon d'inde......il à duré 2 semaines......la premiere semaine tout allait bien et ensuite il à arrété de s'alimenter.......j'ai eu beau essayer de lui donner des purées avec un pipette et à l'hydrater du mieux possible, un matin avant de partir au boulot j'ai compris que ça arriverait aujourdhui....et 1heure aprés ma maman m'a appelé pour m'annoncer sa mort, vu que je m'en était doutée j'ai juste eu les larmes aux yeux et le soir il à lui aussi pris place a coté du petit muret.

 

Etant donné que je suis incapable de vivre sans un petit animal de ce genre, je me suis rendue dans une animalerie et ai craqué sur une petite rate hooded noire (Cachoue) trés affectueuse, elle c'est laissée apprivoiser trés vite et 3 semaines aprés son addoption je l'ai amenée chez mon pere, j'ai du m'absenter une journée et je ne sais pas ce qu'il c'est passé.....à mon retour j'ai voulu l'attraper et elle c'est sauvagement jetée sur mon doigt et l'a mordu à sang (je soupsconne mon petit frere d'avoir tenté de l'attraper et de lui avoir fait mal) j'ai eu beau essayer d'arranger ça, ma mère ayant peur que ma petite soeur mette les doigts dans la cage et que la rate la morde, je l'ai donnée à mon collegue de travail.

 

Ce collegue avait un mâle et l'a faite saillir (oui pas trés inteligent vu le caractere de la mere.....enfin bon), j'ai hérité d'un bébé, un adoreble ratoune, elle aussi hooded noire, que je nomme Idril, je l'ai gardée pendant un an et un matin sans prevenir alors que je m'appretais à partir à la gare pour me rendre à mon lycée, je l'ai trouvée morte, elle aussi à coté de la mangeoire, j'ai chialé pendant 2h30 dans le train et ai tiré la gueule toute la journée.....et ma maman l'a entérée au désormais cimetiere des rongeurs de mon jardin.

 

J'ai ensuite acheté deux rates albinos, qui m'on donné deux portées kinder(11+12ratous)(p***n d'animalerie qui sépare pas les sexes...)mais ne connaissant rien à l'élevage du rat je n'ai pas séparé les mamans et cela c'est terminé que j'ai trouvé les deux mamans un soir en train de dévorer les ratous :toobad: .....et désormais les mamans petent la forme^^ (suaf une qui à été victime d'avc apparemment deux jours aprés mon achat....mais bon elle va bien^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.