Aller au contenu
Mustiole

Les loutes

Messages recommandés

Haaaa la vie.

Qui nous oblige à faire des choses.

Comme à nous séparer de 9 rates, 2 rats et 1 furet. Pour des raisons diverses, et diverses raisons.

 

Edwige est morte l'été dernier. Elle s'est mise à maigrir atrocement, très vite. Et puis en quelques jours c'était fini. Après une journée entière sur mes genoux, à profiter de mes caresses et se voir offrir tout ce qu'elle pouvait vouloir manger mais en ne touchant à rien de ce que je lui proposais, elle a retrouvé sa cage de quarantaine pour la nuit et elle y est morte.

 

Il a fallu que je m'absente quelques jours pour rapatrier le furet dans sa nouvelle famille.

A mon retour Hyppo avait développé un abcès jusqu'au point de non-retour. Elle est morte en quelques heures, à mon retour.

 

Padam est mort, sans l'ombre d'une bonne raison.

 

Etiole a tenu le coup jusqu'à ce que l'ami chez qui elle était me l'amène. "Elle n'est pas en forme, elle respire mal et mange peu" m'a-t-il dit "je te l'amène tu me diras si on va chez le véto". A son arrivée, ma reine était HS, n'avait pas bu depuis des jours... j'ai commencé par la rassurée, lui parler, puis je lui ai donné de l'eau, et nous sommes partis chez le véto.

Des dernières retrouvailles, elle m'avait attendue... sur la route elle a entamée une détresse respiratoire, le véto l'a piquée pour la dernière fois alors qu'elle ne respirait qu'une fois toutes les quelques secondes.

Ce fut le plus dur.

 

Muss a développé une tumeur. Encore une. Cette fois c'est allé très vite, et la tumeur a fini par être aussi grosse qu'elle. Aussi proche d'un déménagement difficile, de la perte d'Etiole dont elle était très proche, et du fait de son tout petit gabarit et de son âge, j'avais décidé de ne pas la faire opérer. C'est comme ça.

Elle trainait cette énorme tumeur sans peine, ne s'est jamais plainte, grimpait, mangeait, courrait. Morte dans la nuit.

 

Poutre n'aurait pas du mourir. Ma toute petite. Une des plus jeunes. Un abcès difficile à soigner, qui finissait par partir. Mais qui nous cachait une tumeur nécrosée dans la machoire. On ne l'a vue que trop tard.

 

Je n'avais pas besoin d'écrire cela pour m'en souvenir mes zamours, mais ici j'ai raconté vos aventures, c'est ici que j'ai trouvé certains d'entre vous et ici que je suis venue apprendre à rendre votre vie la meilleure possible... vous méritez un dernier hommage ici.

 

bye2.gifwub2.gifbisoux.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.