Aller au contenu
elvir@

Adieu les vermines

Messages recommandés

Il y a quelques semaines, j'ai perdu mes 2 dernières rates.

 

Comme ça.

2 "frangines" de coeur, venant du même bac, de la même animalerie où je les avais eu en promo, les 2 pour le prix d'1/4 de rat "vendable".

On s'est jamais bien entendues Travia, Neuneu et moi, mais vous avez fait partie de ma vie pendant un peu plus de 3 ans 1/2 ! Moi qui m'attendait à vous perdre d'une saleté dans la fleur de l'âge, vous n'avez jamais eu un rhume.

 

Je suis rentrée ce jour-là, je vous ai trouvées bien lentes à venir réclamer (Neuneu) et me souffler dessus (Travia !). Je me suis approchée, et quand j'ai vu que vous ne vous leviez pas quand j'ouvrai la cage, j'ai compris. Après tout, on ne se laisse pas tomber quand on a déjà fait les 4 coups ensemble !

 

Vous terminez une époque, et en parlant de vous, je vais aussi parler de toutes les autres, à qui je n'avait pas fait d'hommage à l'époque.

ma Vous allez faire une sacrée bande là-haut, avec Rune, ma 1ere, ma toute douce, qui avec sa complice Malte, mon chien-rat, ma flèche, ma futée mignonne, qui ont grignoté une sacrée partie de mon coeur, avec Poulet, encore une récupérée, donnée avec la cage que j'achetais, parce que de nouveau en cloque et un peu vieille (8 mois...) pour être vendue, ma patate, ma Grosse Poulet qui me tenait chaud pendant mes heures de révision, ma mémère tranquille, morte à 3 ans d'un arrêt cardiaque la tête dans la gamelle, et Minus... Minus le crâne de piaf, Minus qui n'a jamais rien compris à la vie, qui a toujours fait chier tout le monde avec sa bouille mignonne, le cadeau non désiré et empoisonné, mais qui a bien réveillé la troupe à son arrivée, et qui est morte sans raison à 1 an et des brouettes...

 

Vous avez toutes marquées ma vie, même toi Travia, chieuse entre toutes, qui n'a jamais pu m'encadrer, tu me manqueras mon agoutie du démon, pour ces petits moments, peu nombreux, qui me faisaient t'aimer quand même : quand, en promenade, tu as fait un détour pour mordre mon ex qui me gueulait dessus, quand tu t'es barrée de ta cage pour sauter sur mon lit et venir dormir dans ma main... Bon ça en fait que 2, mais pour moi, venant de toi ils valent de l'or.

 

Amusez-vous bien là-haut, je sens que ça va bouger.

 

Adieu les vermines

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très touchant ton témoignage j'en ai des frissons

courage à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. On a beau s'y attendre "s'habituer" à ces départs, ces petites bêtes laissent toujours un vide disproportionné quand elles s'en vont.

Merci encore de ton soutien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.