Aller au contenu
Lowa

Micmac

Messages recommandés

Je vais vous sortir un gros pavé... J'imagine que personne n'aura le courage de le lire, mais ça m'a fait du bien de l'écrire, et ça me fait du bien de le poster ici... J'avais déjà écrit pour lui, mais je n'étais jamais allé jusqu'au point de les poster, et peut être bêtement je pense que ça va m'aider à désacraliser son départ.

 

Micmac est décédé le 10août, à quasi 1an et demi, je n'arrive pas à arrêter de penser à lui, et je n'arrive pas à m'en remettre et à décupabiliser.

Je lui "parle" parfois le soir quand je vais dormir et que je pense trop fort à lui et que je m'en veux. Des fois j'écris.

 

Micmac, c’est probablement complètement stupide de te parler alors que tu n’es plus là, mais je crois que j’en ai besoin. Tu es parti à la mi-août, quelques jours avant mon anniversaire, et je n’arrive toujours pas à m’en remettre, je pleure très souvent et je pense vraiment beaucoup à toi.

 

Je suis tellement désolée. J’avais bien vu que tu te fatiguais ces deux derniers mois, je pensais pas que c’était si grave tu sais, juste un petit coup de froid, juste un peu de fatigue, peut être la chaleur. Tu sais j’étais pas très bien « dans mes baskets » comme on dit, je vous ai laissé un peu de côté toi et bémol pendant l’été car avec ce boulot d’été épuisant, déprimant, rabaissant et la dépression c’était vraiment pas facile de faire autre chose que dormir et s’enfermer seule les quelques heures où je me trouvais à la maison, heureusement Papy et Mamy vous ont sorti chaque jour quand je ne le faisais pas.

 

Je m’en veux de pas vous avoir plus sorti, surtout toi qui allais si vite partir, je m’en veux de pas avoir plus pris au sérieux tes soucis… Au mois d’août quand on a t’a emmené chez le véto il n’était pas très confiant… Tu n’avais pourtant qu’un an et demi… Tu tenais mal sur tes patounes, tu saignais du nez… Tu ne mangeais pas ou très peu tes graines, tu ne buvais pas vraiment, on devait te nourrir à la seringue… Je le faisais plusieurs fois par jours, ton papy aussi… Quelques jours avant ton départ, ça n’allait pas très fort, en panique j’ai appelé le véto, on ne pouvait rien faire de plus… Je t’ai donné ton médicament, comme chaque jour, en espérant que tu irais mieux, tu semblais si faible.

 

En plus de tout ça, j’avais du te séparer de Bémol, qui était trop agressif et t’empêcher de te reposer… Tu étais donc tout seul… Tu devais probablement être mal =(

Je suis désolée que tu aies souffert tu sais, et je suis désolée que tu aies du vivre tes dernières semaines avec nous sans copain de cage. Je crois me souvenir que le jour de ton départ, j’ai glissé ma main dans la cage avant d’aller travailler, je pensais te retrouver l’après midi et te donner du rénutryl à la seringue… Ce jour là, papy ne travaillait pas, quand j’ai eu ma pause d’après midi je l’ai appelé pour qu’il vienne me chercher, sa voix était bizzare… Il est arrivé en voiture, je suis monté, il m’a dit qu’il y avait une mauvaise nouvelle… J’ai tout de suite compris.

 

C’est allé si vite, en une semaine ton état s’est complètement dégradé.

 

Ce jour là, papy t’a sorti pour te donner ton médicament avec un peu de lait, tu es tombé sur le côté, puis sur le dos, tes pates ne répondaient plus, toi plus trop non plus, et tu perdais énormément de sang du nez et des oreilles… Papy t’a emmené en urgence chez le vétérinaire pour t’aider à partir et éviter au maximum que tu souffres plus longtemps. Tu es parti dans les mains de papy. Je m’en veux tellement de ne pas avoir pu être là tu sais, je t’aimais et t’aime tellement. Toutefois, je suis si heureuse que Papy fut là ce jour-là, c’est vraiment rare qu’il soit présent la semaine, je suis heureuse que tu n’aies pas souffert une après midi entière avant de mourir, que tu n’aies pas souffert seul, quelqu’un était avec toi, quelqu’un a pu te parler, t’aider à partir et être là à ce moment là, mais ce n’était pas moi… J’ai quand même pu dire au revoir à ton petit corps sans vie, je suis partie avec toi m’isoler et j’ai pleuré, et je t’ai parlé, je t’ai dit tout ce que je pouvais et tout ce que je devais te dire. D’ailleurs quand tu m’as fait cette grosse frayeur, quelques jours avant de mourir, je t’ai dit toutes ces choses, je t’ai dit à quel point tu étais fabuleux, et que je t’aimais et que j’étais désolée… J’espère que même si tu n’as pas tout compris, tu as senti que j’étais là pour toi.

Micmac, je m’en veux tellement. Tu sais j’ai eu plusieurs rats avant toi, je les ai tous perdus dans des situations vraiment pas faciles, j’ai toujours mis du temps à m’en remettre, parfois je me suis sentie un peu coupable, mais, tu sais, cette histoire je ne m’en remets pas… Si je t’avais emmené chez le véto début juillet quand tu commençais à être un peu fatigué ? Tu serais peut être toujours avec moi et Bémol…

 

J’ai beau tenter de me déculpabiliser, je n’y arrive pas tu sais. Tu sais même ta naisseuse était très triste de ton départ, elle s’en veut beaucoup de t’avoir fait souffrir et d’avoir fait souffrir certains membres de ta famille ratesque, en effet ta portée n’était pas une si bonne idée que ça, et il y a eu beaucoup de soucis, à cause d’un mauvais choix de reproduction… Elle est désolée que tu aies souffert à cause d’un mauvais choix, et moi aussi tu sais.

 

Mais jamais je ne regretterai de t’avoir connu et d’avoir partagé ta vie, je regrette juste que tu aies du souffrir du fait d’être né.

 

Tu étais vraiment génial, ce fut vraiment une belle rencontre toi et moi, et toi et Azote… Tu l’as rendu tellement heureux quand tu es arrivé alors qu’il était seul et s’ennuyait… Une seconde jeunesse ! Tu rendais en quelque sorte tout le monde heureux autour de toi, par ta « gentillesse », ta douceur, ta patience. Et même si les débuts furent houleux avec Bémol, après le départ d’Azote vous êtes devenus les meilleurs copains de cage du monde, c’est dommage que son agressivité est tout gâchés les 2mois précédents ton départ…

 

Tu me manques tu sais, j’espère souvent quand j’ouvre la cage que tu seras là, caché sous un tshirt, ou peut être blotti sous la cabane, ma petite patate toute blanche toute confortable, mais non, t’es plus là =( Ton « petit » corps tout blanc, tout gras, de 700g ! Avec cette petite tête et ses deux taches grisâtres dessus… Tu étais si parfait Micmac… J’aurai tellement voulu vivre plus avec toi, te donner tout ce que je pouvais… Je regrette tellement d’avoir fait ce boulot de merde cet été, à cause de lui je t’ai perdu, j’en suis certaine. Peut être que tu serais parti quand même si j’avais fait plus attention avant, mais au moins j’aurai eu plus de temps pour être avec toi et j’aurai été moins déprimée… Je m’en veux tellement, tu me manques tellement ! Tu sais en septembre on aurait eu une nouvelle vie tous les trois, toi moi et Bémol, à Bordeaux, tous ensemble, c’était prévu tu te souviens, je vous en parlais à tous les deux le soir en sortie… On allait enfin avoir notre petit chez nous, et une plus grande pièce pour se balader au sol… Mais tu es parti avant de voir tout ça, voir à quel point c’est génial, et toutes les heures de sorties que j’aurai pu t’accorder que je n’ai pu faire cet été.

 

Oh mon Micmac, si tu savais comme je t’aime. Je ne t’oublierai jamais.

 

Pardon pour tout, et merci pour tout ce que tu as été et ce que tu restes dans mon cœur.

 

Je pense bien à toi, très souvent et j’espère avoir été à la hauteur lors des autres moments de ta vie.

 

Je t'aime, je t'aime, je t'aime, tu laisses un trop grand vide... à l'image de ta gourmandise^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sad.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis vraiment désolée Lowa, je me retrouve beaucoup dans tes paroles, ta peine et ta culpabilité, tu as tout mon soutien pour supporte la perte de MicMac et je te souhaite d'arriver à être plus sereine vis à vis de son départ, car il a eu une courte mais belle vie avec une maitresse qui l'aimait très très fort.

Plein de courage.. :*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci c'est gentil :$ Je me trouve parfois un peu "stupide" de toujours pas réussir à faire le deuil alors que ça fait déjà plusieurs mois =/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pris le temps de lire, c'est une histoire vraiment triste mais ne t'en veux pas trop. Les problèmes sur la portée sont indéniables, sa maladie était probablement inévitable. Je suis sur qu'il a été le plus heureux des rat à tes cotés :cpasgrave:

Il ressemblait beaucoup à Beebop, une grosse patate gourmande pleine de gentillesse. Souvent je lui parle de ses frères et sœurs (c'est un peut idiot...) en disant qu'il a beaucoup de chance et qu'il a intérêt de passer les 2 ans pour conjurer le sort. L'idée de le perdre me fait monter les larmes aux yeux, je comprend tout a fait que tu ais du mal à faire ton deuil.

 

Courage !

Calam (Et Beebop qui à servit de mouchoir, parce que répondre à ce post ça fait pleurer :blush: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous sommes très nombreux ici, je pense, à avoir ressenti la même chose pour un de nos rats : et si j'avais réagi plus tôt ? et si j'avais fait plus attention ? et si j'avais pensé moins à moi et plus à lui ?

C'est humain, et je suis certaine que tu as fait tout ce que tu as pu, dans les circonstances, et beaucoup plus que beaucoup d'autres dans la même situation.

Alors bien sûr, il reste toujours un regret, une blessure, mais j'espère que cela t'apaisera de savoir que tu n'es pas la seule à ressentir ça, et que tu as fait beaucoup plus pour lui que tu ne le crois. Cela se voit dans tes lignes.

Courage :*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te comprend quand tu dis ce que tu dis... J'ai moi même perdu une de mes rates au début du moi d'une maladie respiratoire et je me sent tellement coupable!! j'ai l'impression de ne pas l'avoir assez aidé, de ne pas l'avoir assez sorti, de ne pas lui avoir dis combien je l'aimais et c'est très dur... Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve difficile et ne te culpabilise pas trop. Ton rat a eu une belle vie avec toi et c'est le plus important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Roh vous êtes choux, quand je pense à lui je viens revoir ce post parfois, et je viens du coup de voir vos réponses...

Merci beaucoup :blush:

C'est vrai que ça fait du bien de se sentir moins seule, et c'est bien vrai que c'est "humain" de toujours se dire que peut être si on avait agit autrement ça aurait été une issue différente mais il faut accepter la réalité =/

 

Merci à toutes les trois, vos mots me mettent du baume au coeur, parce que ce soir aussi, c'était difficile en pensant à lui...

Des gros bisous à vous aussi =)

 

Et puis un calin spécial à Calam et à Beebop, t'as intéret à vivre 3ans ou plus!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai aussi tout lu, il ne faut pas culpabiliser comme ça, parfois on crois bien faire, mais la vie en décide autrement, c'est triste mais nous n'avons pas le choix...

Courage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.