Aller au contenu
kerma_despinarla

Charte des éleveurs

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Suite à des échos négatifs, à de nouveaux courants de pensée autour de la reproduction, à des départs de la Charte, à une incompréhension de ce qu'est la Charte, nous avons décidé d'ouvrir un sujet afin de venir à "votre rencontre", de faire évoluer notre vision de la reproduction, de nous remettre en question et de vous informer sur la Charte.

 

Ce sujet est là pour VOUS donner la parole, vous qui ne savez pas ce qu'est la Charte, vous qui avez des questions à poser, vous qui avez des reproches à émettre.

 

Vous avez la parole, nous vous demandons seulement de respecter quelques règles afin que ce sujet puisse vivre sereinement :

- argumentez vos critiques

- soyez le plus clair possible dans vos idées

- n'oubliez pas que chaque personne qui participe à ce topic est humaine : certains propos peuvent être blessants, veillez à les formuler de manière à ce que ce soit constructif et non une série d'insultes

 

L'objectif est d'avancer, pas de se défouler.

 

Ce topic sera encadré sur chaque forum par des Signataires.

Ceux qui s'occuperont de la discussion sur ce forum sont Arkane, Darhya et kerma_despinarla, nous ferons un compte-rendu de vos remarques aux autres Signataires et répondrons à vos questions.

 

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est la Charte, nous vous invitons à lire ce topic informatif ainsi que les principes de la Charte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Up :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

allez je m'y colle.

Pour moi la charte des éleveurs, ça compte pas vraiment.

Je m'explique.

J'aime bien le principe, de dire "voilà une repro validée par des gens "qui s'y connaissent", une ethique validée, un gage de qualité.

 

Sauf que, pardon à vous, mais je ne vous considère ni comme importants, ni comme influents, ni comme "vous y connaissant plus que les autres".

Je ne connais même pas tous ceux qui sont les "signataires", mais je trouve que le CFIR est un outil plus intéressant, et que le CFIR pourrait tout aussi bien faire "ce que vous faites".

Il y a trop d'outils qui se recoupent. On s'y perd.

 

Après je ne fais pas de repro donc forcément l'utilité de la charte m'est moins évident qu'à d'autres. Mais en matière de repro, je me fis bcp plus à certaines personnes qui ne sont pas dans la charte (ou n'y sont plus) qu'à vous.

 

C'est pas très sympa comme commentaire, mais c'est comme ça que je le pense.

 

Et aussi, je trouve que le milieu du rat en france devient de moins en moins sain, de même que les gens. Et la charte n'y coupe pas. ça revient pour moi à "des gens qui ont pris un petit pouvoir et qui s'en délectent".

J'ai conscience que ce que je dis est probablement faux, mais puisque vous voulez travailler sur l'image de la charte, c'est une bonne piste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
allez je m'y colle.

Pour moi la charte des éleveurs, ça compte pas vraiment.

Je m'explique.

J'aime bien le principe, de dire "voilà une repro validée par des gens "qui s'y connaissent", une ethique validée, un gage de qualité.

 

Sauf que, pardon à vous, mais je ne vous considère ni comme importants, ni comme influents, ni comme "vous y connaissant plus que les autres".

Je ne connais même pas tous ceux qui sont les "signataires", mais je trouve que le CFIR est un outil plus intéressant, et que le CFIR pourrait tout aussi bien faire "ce que vous faites".

Il y a trop d'outils qui se recoupent. On s'y perd.

 

Les signataires de la charte ne se considèrent aps comme une élite. Les non-signataires ne sont pas moins expériementés ou n'ont pas forcémment de mauvaise pratique.

On est signataire car on a eu ce souhait de se regrouper autour d'une éthique (très basique) commune. Les points à remplir ne sont pas très stricts.

LE CFIR est très intéressant mais peu de gens s'en serve.

De plus comme je le disais ailleurs, de mon expérience personnel, je sais que la charte et les signataires ont fait que certaines personnes se sont rendues compte de l'utilité d'avoir un suivi de leurs portées... Ce n'est peu être que sur un faible échantillon mais si ça donne cette envie de transparence... ne serait-ce qu'à 2 ou 3 personnes, je pense que ça ne sert pas à rien :)

De plus beaucoup de projets sont prévus, rien n'est encore mis en place car au stade de brouillon ou de réflexion mais cela nécessite d'avoir un groupe de travail.

 

Après je ne fais pas de repro donc forcément l'utilité de la charte m'est moins évident qu'à d'autres. Mais en matière de repro, je me fis bcp plus à certaines personnes qui ne sont pas dans la charte (ou n'y sont plus) qu'à vous.

Comme dit plus haut, les signataires n'ont jamais prétendu être une élite. Nous sommes juste un rassempblement d'éleveurs ayant une même éthique de base. On peu très bien être "débutant", montrer de la motivation et avoir envie de faire bien les choses. les signataires ne sont pas évaluer en fonction de leur ancienneté ou expériences.

Bien sûr que beaucoup de personnes non signataires auraient largement leur place mais certains ne sont pas intéressées par le projet, n'ont pas/plus assez de temps et pour d'autres nous sommes en pleine remise en question concernant les critères d'acceptation de projet un peu hors charte.

 

C'est pas très sympa comme commentaire, mais c'est comme ça que je le pense.

Y'a pas de soucis, le topic est fait pour ça. C'est mieux de nous faire savoir ce que tu en penses que ce soit bon ou mauvais et qu'on puisse en discuter plutôt que de critiquer sans donner d'explication et être ouvert à la discussion.

 

Et aussi, je trouve que le milieu du rat en france devient de moins en moins sain, de même que les gens. Et la charte n'y coupe pas. ça revient pour moi à "des gens qui ont pris un petit pouvoir et qui s'en délectent".

J'ai conscience que ce que je dis est probablement faux, mais puisque vous voulez travailler sur l'image de la charte, c'est une bonne piste.

Le problème c'est qu'avant la charte, cela existait déjà. Peut-être que le fait que nous ayons souhaité nous rassembler en un groupe renforce cela mais les signataires sont ouverts à la discussion et aucun signataire n'a jamais traité une personne qui ne l'est pas comme quelqu'un de moins bien.

 

Je m'exprime mal, désolée, je suis pas encore bien réveillée :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, je m'y colle un peu aussi, parce que c'est quelque chose qui me tient à cœur.

 

Alors évidemment je ne suis pas dans une position très facile pour alimenter le débat, étant ouvertement pro-charte bien que non signataire (comme beaucoup savent, une bête histoire de site web pas fini). Du coup, je vais devoir emprunter un peu les habits des autres pour essayer d'être constructive. J'ai lu des trucs hallucinants à droite à gauche et c'est pas forcément évident de se mettre à la place des "anti" et de comprendre leur raisonnement derrière ce qui relève bien souvent du procès d'intention, voire du pur fantasme.

 

D'abord, je voudrais expliquer comment je vois la charte et pourquoi je pense que c'est un bon projet. Cela pourra peut-être ouvrir une piste sur pourquoi les gens ne la voient pas comme ça, et se demander si c'est juste un problème d'image, ou si c'est moi qui me trompe sur ce qu'elle est.

 

1. De la notion d'éthique.

Pour moi, la charte est aujourd'hui dans le monde du rat la seule chose qui mérite réellement le qualificatif d'éthique. Il faut voir que le mot éthique est totalement galvaudé dans la communauté ; tout le monde confond "méthode", "principes", et "éthique". Or, avoir une méthodologie, une vision personnelle, une manière de faire ne constitue pas une éthique ! On lit parfois "je fais comme ça PARCE QUE c'est MON éthique, donc ça ne se discute pas" : c'est totalement antinomique. Au fait, c'est quoi, l'éthique ? L'éthique, c'est précisément s'interroger sur sa méthode et ses principes, c'est une sorte de méta-morale, qui ne vise pas à prescrire, mais à se demander si les prescriptions sont bonnes. Je ne sais pas si je suis bien claire. Mais pour moi et c'est essentiel, la charte n'est pas une démarche normative ("dire ce qui est bien") mais éthique ("réfléchir à ce qui est donné comme bien").

 

Alors visiblement, beaucoup de personnes (la majorité) perçoivent la charte comme quelque chose de dogmatique, visant à normaliser des pratiques, à prescrire. Ce n'est pas mon cas, mais je pense que si cette idée domine, c'est qu'il y a un problème de communication.

 

2. De la notion d'engagement.

J'avais un peu suivi l'étape de rédaction de la charte et j'y avais participé brièvement pour une chose, pour insister sur l'apparition de la notion (et du vocable) d'engagement. La proposition a été conservée, le texte faisant apparaître ce "les signataires s'engagent devant leurs adoptants et les autres rateries", un truc comme ça.

 

Quelqu'un écrit sur un autre forum, que finalement avoir une page "mon éthique" sur son site est autant un engagement que d'être signataire de la charte, et que ça n'apporte pas plus de garanties que ces engagements seront respectés. Pour moi, c'est totalement faux. C'est justement parce qu'il y a un collectif que l'engagement a plus de poids. Il constitue à la fois un groupe de conseil, alimentant la réflexion sur les pratiques (cf. éthique...), et aussi un garde-fou, parce que si je fais une connerie ou un choix discutable, m'étant placée sous le regard de mes pairs, je suis plus susceptible d'avoir à me remettre en question.

 

Pour faire une métaphore un poil tirée par les cheveux, je comparerais avec le mariage, qui n'est autre qu'un engagement devant la société. Alors on peut penser que c'est une vieille institution poussiéreuse qui immisce la société d'une manière intolérable dans la sphère privée (et on retrouvera sûrement dans ce point de vue, les éleveurs qui pensent que les autres rateries n'ont rien à dire sur leurs pratiques maison). Je vais pas me lancer dans une sociologie du mariage, mais globalement l'idée au départ, c'était quand même qu'une fois engagés sous le regard de toute la société, il est plus difficile de trahir ses engagements envers son conjoint. Toutes proportions gardées, signer la charte c'est un peu dans le même esprit, pour moi.

 

Alors c'est vrai que ni la charte, ni une page "éthique" sur un site perso, ni un "contrat d'adoption" n'ont de valeur contractuelle, mais je trouve que prendre des engagements via la charte est plus fort, parce que les autres sont là pour te dire si tu ne les respectes pas. Mais visiblement ce n'est pas perçu comme tel.

 

3. Dogmatisme vs. amélioration continue des pratiques

C'est une des choses les plus paradoxales à mes yeux. J'ai l'impression que la charte a une image dogmatique et que les gens n'y adhèrent pas "parce que je ne veux pas qu'on me dise ce que je dois faire". Alors que la charte est tout le contraire, c'est justement des personnes qui se regroupent pour dire : "aucun d'entre nous n'a la science infuse, alors on se regroupe pour y réfléchir ensemble et avancer ensemble". C'est crucial à mon sens dans le problème d'image : les non-signataires voient les signataires comme des gens qui se prennent pour une élite et qui savent tout. Quelqu'un qui se prend pour une élite et qui croit tout savoir ne va justement pas se placer sous le regard de ses pairs et entrer dans une démarche critique !

 

La charte est pour moi une démarche qualité et non un label qualité. Une démarche d'amélioration continue des pratiques, c'est-à-dire de réfléchir ensemble à ce qu'il est bien de faire, réfléchir a posteriori sur des choix pour voir si c'étaient les bons. La réflexion commune c'est l'inverse du dogmatisme ! La charte est là pour dire "voilà comment nous faisons et pour quelles raisons, voilà les engagements que nous prenons pour essayer d'améliorer nos pratiques et l'élevage des rats domestiques". Personne dans la charte ne prétend faire mieux que d'autres dans l'absolu, les signataires prétendent juste avoir le souci de faire de mieux en mieux. Alors évidemment il y a un socle a minima d'obligations et d'interdits (sans quoi ça n'aurait pas non plus tellement de sens et se résumerait à un vœu de bonne intention), mais ce n'est pas le plus important à mes yeux.

 

Un des problèmes, peut-être, est que la charte a voulu aller un peu vite en besogne, en voulant se poser immédiatement comme un gage de confiance alors qu'elle n'avait pas encore mérité le crédit de confiance dont elle entendait bénéficier. Peut-être qu'en insistant sur ces notions (éthique, engagement, démarche et non label), cette confiance pourrait s'accumuler et déboucher in fine sur une meilleure image et une plus grande valeur, en terme de crédit de confiance, de l'appartenance à la charte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime beaucoup ton message et de mon côté, c'est aussi tout à fait la façon dont je vois la charte. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.