Aller au contenu
evepandore

Les uns après les autres...

Messages recommandés

Je sais qu'ici nous parlons d'habitude de nos petits compagnons qui ont rendu l'âme, mais je voudrais profiter de cet espace pour parler, si vous le permettez, de ceux que je vais sincèrement regretter, même s'ils sont toujours en vie et confiés entre bonnes mains, du moins je l'espère...

 

J'ai eu une portée de 7 ratons, totalement imprévue. Voilà 6 semaines que je prenais soin d'eux, que je jouais avec eux, que je les regardais évoluer à une vitesse fulgurante. Je ne pouvais garder qu'une femelle (les dures compromis de la vie de couple...), donc j'ai trouvé des adoptants pour les 6 autres.

 

Il y a quelques minutes à peine, mon premier p'tit loulou, Sweeney, est parti rejoindre sa nouvelle famille.

P1040845.JPG?psid=1

J'en ai les larmes aux yeux, et à 28 ans, c'est difficile d'expliquer cette tristesse à son entourage (déjà peu réceptif au principe d'adopter un rat en soi)... A défaut, je partage ma peine ici... Ils vont maintenant partir les uns après les autres. Nounours, mon préféré qui fait des gros mamours, part demain. Vendredi, ce sera grisou ; Samedi ce seront les sœurettes Petit cœur et Tâche d'encre qui partirons ensemble.

 

Ben oui, ça me fait chialer, ça me noue la gorge, parce qu'ils vont trop me manquer ! c'était un vrai bonheur de les voir jouer tous ensemble, de les voir tous accrochés à la grille le matin quand je me levais, de les voir se bousculer autour de ma main pour jouer aux grat-grat sur le ventre, de voir mon corps se faire assaillir des pieds jusqu'au sommet du crâne par 8 énergumènes (7 + la mère) dès que je m'asseyais auprès d'eux, de me faire violer les trous de nez et d'oreilles, et de résister aux assauts de Nounours qui voulait à tout prix me lécher les dents, et qui me faisait tellement rire à s'acharner sur mes lèvres, qu'il y arrivait, à avoir accès à mes dents ! Ça va me manquer d'être le parc d'attraction de 7 bestioles surexcitées et extraordinairement câlines... Je n'aurai plus mes ptites léchouilles par dizaines chaque jour, je n'aurai plus cette impression de joyeux bordel dans ma chambre...

 

Je sais que ça fait digne des allumés de "confessions intimes" de dire ça, mais c'était comme mes petits bébés... Je les ai vu naître et comme je travaille à domicile, je me suis occupée d'eux et de la mère à 100%. Alors les abandonner les uns après les autres, c'est super dure ! En plus on n'a jamais la garantie totale qu'ils seront bien là où ils seront :( Je suis en train de pleurnicher comme une madeleine !

 

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d'avoir de la peine de faire adopter vos portées ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais eu à vivre ça, mais je me doute que ça doit vraiment pas être facile, alors courage :calin:.

 

PAR CONTRE, tu dis que tu les "abandonnes", et ça j'aime pas du tout du tout du tout xD.

Je suis certaine que tu as fait le maximum pour leur trouver de BONNES familles, alors à part leur offrir une belle petite vie, tu ne fais rien, ne te dis surtout pas que tu les abandonnes, parce que c'est pas vrai. :)

 

Allez, t'en fais pas. Ils ont marqué ta vie, ça c'est sur, mais tu as marqué la leur, et grâce à toi, ils ont été élevés comme tous les ratons devraient grandir, alors merci pour eux et longue vie à ces loulous! :3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Gwen pour ce petit message de réconfort.

 

A l'instant c'est mon ptit Nounours d'amour qui vient de partir rejoindre sa nouvelle vie. C'était mon chouchou :bye: Punaise, c'est dure !

P1040913.JPG?psid=1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes mes pensees, et si ca peut te rassurer a 39 ans aussi ca arrive.. :x

J'ai actuellement les departs de ma petite portee de rescapés qui me noue la gorge regulierement aussi, j'en ai pourtant qui vont vivre juste en face de chez moi, ce qui me console un peu. mais qu'on ai prévu ou non une portee je pense qu'en faisant le choix de l'accompagner jusqu'a ce jour, on ne peut que s'attacher. que ce soit l'inquietude, l'attendrissement, les coups de coeurs (incontournables j'ai envie de dire :') ) c'est parce qu'on les bichonne que cela apparait.

La periode est tres courte ne fait et je le realise moi meme, on a l'impression de les avoir vus apparaitre la veille ou presque.

Mais ces petites crevettes toute roses et nues qui t'ont engeolée par leurs mini pouik tu leur a donné les meilleures conditions que tu as pu afin qu'elles se fassent un joli pelage, une belle silhouette, une idee tendre de ce qu'une grosse main peut apporter a un tout petit ratou (et pas que niveau bouffe :D)

Tu leur a preparé un bagage de tendresse a chacun.

 

La difficulté ne s'efface pas, meme en se disant tout cela la separation est compliquée, on croise ou non des personnes aptes a comprendre ce moment de tristesse mais tu auras des nouvelles je suppose, et au fil de celles ci ca pourra s'adoucir.

 

Je n'ai pas forcement le tact dans certain propos mais je vais me permettre ce risque en esperant que tu saisiras: l'abandon ce n'est pas tenter de leur donner le mieux, l'abandon c'est s'en desinterresser au point de lacher une ratoune et ses bebes de quelques jours dans une cave.. Si tu les abandonnais je ne pense pas que tu t'en soucierais vraiment a ce point. abandonner c'est oublier et fermer les yeux sur eux, c'est tres loin de ce que tu fais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.