Aller au contenu
MollyV

Intégration difficile ou arrêt définitif ?

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Voilà le topo : après une vilaine période de décès chez nous, nous avons décidé d'adopter de nouveau. La première adoption est arrivée il y a bien un mois maintenant. Deux mâles, dont nous avons fait les quinze jours de quarantaine par rapport à nos rats. Puis nous avons commencé les présentations en terrain neutre. Nos vieux sont généralement plutôt bonne pâte et nous avons pu présenter petit à à petit les deux petits jeunes à nos trois vieux (du dominé au dominant de notre troupe). Et chose merveilleuse, tout va super bien, en moins d'une heure tout le petit monde se fait des câlins. Du coup, à l'issu de notre tournée de présentation, on fait le gros nettoyage vinaigre blanc, et tout le monde dans la grande cage (d'abord les jeunes puis les vieux). Là encore, quelques petits cris, des retournements et des câlins.

 

Sauf que 48h00 après, voilà un des jeunes qui ne quitte pas son sputnik. Pas alarmés vraiment (après tout, cela fait parti de l'intégration, le temps de trouver sa place) nous regardons de loin. Et là, en fait, il est séquestré dans son sputnik par un de nos vieux rats : il fait ses besoins là où il dort et ne descend plus manger. Du coup nettoyage du sputnik où il assigné à résidence pendant le sommeil des autres, pour lui assurer une hygiène et quelques croquettes glissées discrètement tout pareil. On repart dans notre rôle d'observateur attentif, espérant que le jeune bonhomme puisse rapidement se trouver sa place.

 

24h00 blessure au sang qui nous oblige à intervenir et les séparer (nous retirons le jeune et le mettons au repos dans une cage de repos, histoire de surveiller la gros plaie). Après nouvelle lecture des articles et des messages sur le forum, nous attendons quelques jours que la plaie soit refermée et la croûte bien en place. En même temps, l'autre jeune lui s'entend vraiment super bien avec les autres : il joue avec tous nos vieux, et nos vieux s'occupent bien de lui. Nous pensons alors que ce jeune ne connaît pas bien les codes sociaux, même si nous n'y croyons qu'à moitié étant donné son comportement en regard de son jeune frère.

 

Nous revenons de faire les présentations dans l'ordre : tout se passe super bien avec tous nos rats sauf le dominant. En fait, à l'instant même où le dominant est arrivé et s'est retrouvé face à lui, il s'est mis à lui sauter dessus, poils hérissés, et le mordre au sang à la cuisse et à la patte. Nous avons réussi à les séparer, nettoyer la nouvelle plaie, soignée avec les premiers soins élémentaires et remis au repos dans sa cage. Il n'a pas l'air traumatisé non plus : à part la douleur qui l'empêche de marcher correctement, il vient nous renifler et n'est pas prostré dans un coin...

 

Du coup, que fait-on mal ? Doit-on chercher à le replacer ? Dans la mesure où il s'entend bien avec les autres rats, je ne me vois pas le garder seul (même s'il a l'air sincèrement bien et content dans sa cage... mais en même temps, depuis que nous l'avons récupéré, ce rat a toujours l'air sincèrement bien et content...) bien que l'idée de m'en séparer me serre le ventre (c'est mon raton, ce petit bout, on s'entend bien on se papouille on joue bien ensemble...)

 

Quels conseils ? Des témoignages de choses similaires ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans un cas comme ça, j'avais tendance à sortir le dominant de la cage quelques temps (pas trop non plus que la dominance ne se refasse pas), pour que le niveau soit bien intégré au groupe, ait bien l'odeur commune et tout.

 

Et après je remettais le dominant, qui acceptait bien plus facilement le nouveau.

 

Attend de voir si quelqu'un a une autre solution a te proposer.

 

Sinon refaire des présentations en bonnes et due forme, entre le groupe et le nouveau en terrain neutre avant de penser à le mettre dans la même cage.

 

Bon courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a refait la présentation en bonne et due forme déjà, en terrain neutre et tout, sauf que le dominant s'est immédiatement jeté sur le nouveau et l'a attaqué au sang. Notre dominant n'est cependant agressif / violent qu'avec celui-ci. Nous intégrions deux jeunes (Flynn et Félicien) et Félicien a été accepté sans problème, notre dominant est même très protecteur avec lui et bien tendre.

 

En comparaison anthropomorphique, notre dominant semble avoir pris Flynn en grippe et refuse de lui laisser la moindre chance de se soumettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas je te dirais d'essayer de sortir ton dominant un jour ou deux, une fois Flynn guérit, pour qu'il puisse s'intégrer au reste du groupe.

 

Ici ça à toujours marché, même si c'était qu'avec le chieur de la cage et non le chef suprême ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme le dit Sonya, reformer le groupe autour du nouveau, on isole le malou dominant quelques jours, le temps que le petit s'intègre aux autres, s'imprègne de leurs odeurs. On commence par des sorties communes quelques jours encore , puis on intégre le "vilain malou" :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous essaierons donc cette solution en croisant fort les doigts. il est étonnant de voir notre Ezio d'un naturel si tendre nous donner l'impression d'être en crise. Quand il a le malheur de sentir Flynn sur mes doigts il se gonfle comme un ballon et va chercher des noises à notre très vieux papy qui ne demande rien que des câlins, manger et dormir... Et c'est d'autant plus perturbant que l'autre intégré en même temps est toujours en train de jouer avec Ezio et que tout se passe vraiment bien.

 

Pour le moment la morsure à la cuisse de flynn s'arrange bien, il est sous traitement pour aider à bien se rétablir et il gambade bien sur trois pattes. Il n'a pas l'air malheureux et déprimé de l'isolation, ce qui nous rassure tout de même. Nous nous arrangeons de plus pour lui éviter le sentiment de solitude sans négliger l'autre cage (une organisation de ministre :-D)

 

Dois-je profiter de l'isolement pour essayer de faciliter avec de l'homéopathie pour déstresser le mâlou récalcitrant en attendant le rétablissement de l'autre loustic ? Ou profiter de cet isolement pour essayer d'agir sur les odeurs ? Cette blessure nous a vraiment fait peur et nous craignons de traumatiser ce jeune alors qu'il est un ange de douceur et de gentillesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Désolé mais j'ai également un problème d'intégration entre Dewey (mâle d'un peu plus de 2 ans ayant vécu en cohabitation 1 an avec 2 femelles) et Leminwinks (mâle d'un peu plus d'1 an que j'ai repris à la suite de la perte de mes 2 petites femelles).

Mes 2 tentatives se sont soldés par des échecs : dans la baignoire, c'est surtout le plus jeune qui est le plus violent, il grince des dents, fait les gros yeux, ébouriffe ses poils et mort jusqu'au sang.

La prochaine fois, je ressaie dans l'appartement de mes voisins mais j'ai vraiment peur que cela recommence. Sans compter que le plus jeune est vraiment super jaloux et ne cesse de me marquer abondemment.

Merci de votre aide.

 

 

Pour ton intégration avant le retour du dominant, je pense que c'est mieux d'agir sur les odeurs de la cage commune et surtout avec les autres ratons pour voir comment se forme la hiérarchie sans lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon après consultation avec la vétérinaire, et longue conversation, le petit loup sera replacé la semaine prochaine dans une famille aimante. Nous espérons sincèrement que tout ira pour le mieux, c'est un amour de rat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.