Aller au contenu
Renacage

Une tumeur peut elle être SI foudroyante ?

Messages recommandés

Bonjour.

 

Je me tourne à nouveau vers vous pour vous amener une bien triste nouvelle. Notre rat Spindle nous a quitté mardi de la semaine dernière. Le loulou a toujours été le plus faible de la troupe des trois mâloux. Il était le plus petit en taille et le plus maigre. Cela ne l'empêchait pour autant pas d'être le dominant. Mais quel dominant adorable il était ! Il n'était jamais violent et savait se faire respecter sans forcer.

 

Il y avait de cela quelques temps, nous l'avions trouvé amaigri et plus à l'écart des autres. Nous avions pris la peine de lui faire faire des balades plus longues pendant lesquelles il redevenait lui-même et grignotait absolument tout ce qu'on lui donnait et qu'il reprenait donc du poids.

Puis, les premiers symptômes inquiétants sont apparus : problèmes respiratoires. Il éternuait beaucoup, mais il avait surtout une sorte de toux qui nous avait alarmé aussi sec. Il avait également depuis trois ou quatre jours un oeil qui sécrétait plus de porphyrine mais nous surveillions bien et n'avions pas de difficulté pour le nettoyer. Malgré tout, direction veto. Après un examen complet, ses bronches étaient bien prises mais pas ses poumons, Dieu merci. Il était donc sous anti inflammatoire et antibiotiques.

Au bout de quelques jours durant lesquels il remangeait un peu, son état s'était amélioré. Il était toujours sous quarantaine le temps de finir le traitement. Seulement, à un moment donné, son oeil a repris à couler et son oreille également. Suspicion d'otite, surtout vue la mauvaise odeur qui s'en échappait. On a retéléphoné aussitôt au vétérinaire qui a affirmé que le traitement était également efficace contre l'otite mais qu'il devrait être prolongé. Nous sommes donc passées reprendre des médicaments pour qu'il en ait assez, et au bout de quelques jours, miracle, son otite avait disparu (il ne se grattait plus l'oreille, plus de liquide qui s'en échappait et il sentait à nouveau le ratou). Il était redevenu gourmand, bref avait retrouvé sa forme.

Nous avions quand même rendez-vous pour un suivi. Normalement, ce rendez-vous aurait dû être le seize septembre... Dimanche, il allait bien. Lundi matin ? RAS, un rat en forme comme on en fait plus. Lundi en fin d'après-midi, son nez... Son nez sécrétait de la porphyrine en une quantité que je n'avais jamais vu auparavant, ça coulait, sans cesse, à grosses gouttes, il y en avait partout sur son lieu de sortie, dans sa cage, peu importait qu'on nettoyait. Appel veto en catastrophe, rendez-vous décalé d'urgence au lendemain matin. La piste d'une tumeur au cerveau commence à me traverser l'esprit, je le sentais mal. A part la porphyrine, il allait bien... Fin de soirée, la ballade continue, il alterne entre des phases de speed et d'apathie, l'inquiétude augmente. C'est là qu'il commence à pencher la tête. Il était froid, on lui avait fait une bouillotte maison, et tentions de le nourrir. En vain. Gavage d'eau et de nourriture. La nuit était déjà tombée, et ses symptômes s'aggravaient : impossibilité d'utiliser ses pattes arrières, détresse respi, perte d'équilibre, tête penchée, coup de tête dans les mains (comme pour soulager la pression sur son crâne), bref... TOUS les symptôme d'une tumeur au cerveau.

Il était à la fois câlin et fuyant jusqu'à ce qu'il rentre de lui-même dans sa cage. Il s'y est éteint pendant la nuit...

 

Ça fait tellement mal putain. Tellement de petits détails sur lesquels on est passées à côté... Cette grande cage paraît ridiculement gigantesque sans lui, ses deux copains me paraissent tellement moins équilibrés sans leur chef (ils ont retrouvé une domination évidemment, mais Jimbo est un bien piètre dominant, il n'arrive pas à la cheville de Spindle). Spindle était notre petit bébé, notre tout petit rat, le plus câlin, le plus propre. J'aime les autres autant que j'aimais Spindle mais ce rat me manque affreusement. Il n'avait qu'un an et un mois...

Est-ce que ça se pourrait que cette saloperie de crabe (si c'est un bien un cancer) le bouffait depuis plusieurs mois déjà ? Est-ce que ça peut-être SI rapide que ça ? (en une soirée tous les symptomes s'enchainent... Jusqu'au décès).

 

Nous n'avons pas fait d'autopsie. Tout est arrivé si vite qu'on a pas eu le temps de le réaliser, mais après en avoir parlé, l'idée qu'il se fasse charcuter pour être sûre de notre hypothèse nous paraissait inconcevable sur le moment... Il a été incinéré le mardi 6 septembre...

 

Merci de m'avoir lu. Bisous à votre troupe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolée pour ton ratou; j'ai perdu l'un des miens hier aussi... :(

Pour répondre à ta question, oui: ça peut aller très vite. En moins d'une journée j'ai pu voir pousser une grosse tumeur apparaitre sur la gorge de l'un des rats que j'avais il y a des années; en quelques minutes j'ai pu voir partir l'une de mes gerbilles (certes âgée, mais qui ne semblait pas aller si mal que ça); en moins d'un après-midi, Max a commencé à s'éteindre...

Ce que tu décris me fait en partie penser à Max aussi: les phases d'apathie et de coups de speed, j'ai déjà pu constater ça chez des rongeurs mourants, justement. Comme s'ils paniquaient de se sentir partir... Et c'est précisément ce que Max a fait hier soir, avant que je n'appelle le véto de garde pour qu'il l'aide à partir.

Un cancer est possible, mais j'avoue que le coup de la tête qui penche, ça me ferait personnellement davantage penser à un AVC, qui a pu être fatal...

Ne t'en veux pas: parfois on ne voit pas tous les signes. Tu as agi dès que tu en as vu: tu ne pouvais pas faire grand chose de plus. Parfois il y a un mal plus profond qui ronge, et on ne peut le voir qu'en faisant des examens complémentaires, pas forcément justifiés à la base... Mon véto avait voulu éviter une prise de sang à Max quand ce dernier était plutôt en forme (juste toux inquiétante). Quand on a fait la prise de sang (l'état de Max ayant empiré), le résultat a été très négatif: gros souci de coagulation, possible cancer du sang.

Je me demande si ton loulou n'avait pas quelque chose de similaire (même si l'AVC me parait plus probable): ça pourrait aussi expliquer sa maigreur, et le fait que tout se soit enchainé comme ça sur la fin.

Pour l'otite, parfois, quand elle est très profonde, elle peut aussi causer un souci de tête qui penche, mais apparemment il s'était bien rétabli?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant tout, merci beaucoup pour ta réponse. Un AVC, c'est une piste que je n'avais pas envisagé. Ça expliquerait beaucoup de choses néanmoins, dont la vitesse d'évolution...

 

Quand j'ai lu ton sujet concernant Max, j'avoue que j'ai pensé à Spindle également. Il est du coup probable qu'ils aient eu la même maladie (ce qui du coup reviendrait à un cancer et donc effectivement, ça peut dégénérer très très vite.). Je n'en reviens pas qu'on puisse constater l'arrivée d'une masse cancéreuse en un jour seulement. Désolée pour tes autres rongeurs.

 

Oui pour l'otite elle s'était rétablie (plus d'odeur, plus de sécrétion, plus de démangeaisons, bref, une oreille comme neuve), et le soucis de tête qui penche est revenu quelques jours après (le jour fatidique en somme)... Effectivement, un AVC c'est très très probable maintenant que j'y repense.

 

Tout ce que j'espère à présent c'est que ton petit Max et tes autres adorables loulous veilleront bien sur ta petite famille et sur toi-même. Je n'ai personnellement pas tendance à croire en quelque chose après la mort, mais tout ce que je sais c'est que Spindle était le dominant. Jimbo était le rat du milieu et Rasputin (le plus imposant physiquement) voulait être le dominant. Sauf que Rasputin est un gros tas violent. Pendant toute la quarantaine, Jimbo se laissait faire (surtout que Jimbo est un serial pouiqueur qui pigne pour un rien), mais depuis une semaine, Jimbo a inversé la tendance et est devenu le dominant. Du coup ça fait du bien de voir Rasputin "s'écraser" un peu face à son pote, parce que c'est un sale petit profiteur :D. J'espère donc de tout coeur que Spindle veillera bien sur eux...

 

Bref, merci de ton soutien, ça me touche réellement, et ton message m'a permis de m'éclairer un peu. Merci pour tout, et surtout, prends soin de toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien... C'est toujours difficile quand on perd son animal, donc je comprends parfaitement ton désarroi aussi... :( Je compatis sincèrement.

L'AVC me semble probable, mais ça ne reste qu'une hypothèse... Le cancer peut décimer rapidement aussi, surtout passé inaperçu pendant un bon bout de temps.

La question d'un au-delà après la mort, y compris pour les animaux, ça reste évidemment très personnel... Moi je pense qu'il y a quelque chose. Quand mon lapin est mort dernièrement, j'avais été très mal (il ne s'est pas réveillé suite à l'anesthésie générale, alors que je pensais pouvoir le retrouver dans l'après-midi...). Je lui ai demandé de venir me faire un signe... Et j'ai rêvé de lui trois jours plus tard, de façon très explicite, où je savais bien qu'il était mort, et dans mon rêve, je le remerciais d'être venu me revoir, montrer qu'il était toujours là... Après, on peut spéculer sur les capacités du cerveau à créer des rêves qui viseront à l'apaisement etc, mais bon, personnellement, je crois qu'il y a quelque chose. Et ça me réconforte de me dire que tous mes animaux se sont retrouvés après leur mort dans un endroit meilleur, sans maladies, sans souffrance... ♥

 

Merci pour ton soutien également (sur mon post!). Je connais ce besoin de savoir, de comprendre le pourquoi d'une telle perte... Mais parfois, malheureusement, ça reste au stade de l'hypothèse... Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon du coup j'ai pu parler un peu plus avec la veto, et maintenant qu'on a du recul, on pense plus à une méningite (bien que l'AVC semble probable). Ca expliquerait pourquoi les médicaments n'ont pas fait TOTALEMENT effet, car c'était déjà monté au cerveau... Bref, dur, dur tout ça.
Et comme les séries noires sont obligatoires, et bien c'est maintenant Jimbo qui a de gros problèmes respiratoires. Et Rasputin éternue. Ce sont nos deux seuls rats, je ne peux pas imaginer les perdre maintenant... Ces gros casses pied recrachent leurs medicaments, se débattent, pleurent, se font avoir qu'une seule fois pour une demi dose camouflée car ils comprennent vite l'astuce, et Jimbo pique les médicaments à son frère (après avoir gaspillé les siens). J'en peux plus, je les aime mais c'est tellement difficile parfois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est toujours dur...! :(

 

J'ai remarqué aussi que les ennuis avec les animaux, c'est très très souvent par séries! :nul:  Allez, courage! Soigne bien Jimbo; les soucis respi c'est toujours très pénible, mais pris à temps, il peut aller mieux! Idem pour Rasputin: si ce ne sont que des atchoums, ça devrait bien se soigner. L'un de mes rats d'avant, Spike, éternuait et faisait un bruit de "poule" quand je l'avais eu. Une semaine (ou deux je ne sais plus!) plus tard: plus rien. Et le souci n'était jamais revenu chez lui.

 

Pour les médocs, sois sans pitié, tant pis. Les miens sont pénibles aussi pour prendre les médicaments. Mon pauvre Max était très fort pour garder le liquide en bouche et recracher après. Comme il lui fallait quand même ses médocs, je ne pouvais pas me contenter des doses réduites. Du coup j'avais fini par lui mettre la pipette aussi loin que possible dans la bouche, même s'il se débattait, et tant pis. C'était pour son bien. Malheureusement ça ne l'a pas sauvé, mais au moins je ne peux pas me reprocher qu'il n'ait pas pris ses médocs comme il l'aurait fallu... Tiens bon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.