Jump to content
Sign in to follow this  
douphie

Paralysie des rats

Recommended Posts

issu de : Peptide Helps Paralyzed Rats Recover Function, Brett Smith, 6 dec 2014
 

Mobilité retrouvée pour des rats paralysés grâce au peptide

 

Une lésion médullaire peut être catastrophique et changer la vie des rats, avec la plupart du temps peu d’espoir de retrouver toute leur mobilité.
Cependant, une nouvelle étude menée par une grande équipe de chercheurs nord-américains laisse entrevoir un espoir grâce au peptide sigma intracellulaire (PSI) , selon un article du journal Nature.
Les chercheurs ont découvert que le PSI aidait les rats de laboratoire atteints de lésion médullaire à retrouver la continence urinaire, la mobilité, ou les deux. Ils ont ajouté que les résultats pourrait signifier que ce composé pourrait être utilisé dans le futur pour traiter des lésions similaires chez l’Homme.

« C’est une guérison sans précédent », a déclaré récemment un auteur de l’étude Jerry Silver (professeur de neurosciences à la Case Western Reserve University de Cleveland), « chacun des 21 animaux a retrouvé une fonctionnalité ».
N’importe quel patient atteint de lésion médullaire aujourd’hui considérerait le retour d’une seule de ces fonctions comme extraordinare, surtout la continence urinaire, a-t-il ajouté. « Par ailleurs, le PSI a également un potentiel thérapeutique pour les maladies où le corps produit une cicatrisation destructrice telles que la crise cardiaque, les blessures nerveuses périphériques et la sclérose en plaques.

Quand un animal souffre d’une blessure au système nerveux central (SNC), des molécules appelées glycoprotéines se rassemblent dans le tissu cicatriciel au niveau de la localisation du trauma et dans le réseau périneuronal . Dans les tissus normaux, les glycoprotéines sont des facteurs essentiels dans les connexions intracellulaires et elles jouent un rôle majeur dans le soutien de la structure du système nerveux.
Cependant, après une blessure, les glycoprotéines sont extrêmement nombreuses dans le tissu cicatriciel et dans les réseaux denses autour des synapses dans le SNC. Il en résulte une barrière puissante empêchant la régénération d’avoir lieu. Les glycoprotéines dans les endroits blessés créent une masse adhésive, s’emmêlant et empêchant le bout des fibres nerveuses de former des connexions convenables qui transmettent des signaux entiers par des impulsions électriques.
Dans cette étude, les chercheurs ont conçu le PSI pour bloquer l’interrupteur des récepteurs à glycoprotéines des neurones. Ils ont également ajouté une navette appelée « activateur de la transcription » pour envoyer le PSI à travers le SNC et à travers la membrane des cellules. Ceci permet au PSI d’être libéré de manière systématique (contrairement à l’injection directe dans la moëlle épinière).

Bradley Lang, auteur de l’étude et étudiant diplômé du Silver Lab à Case Western, a déclaré : « Notre stratégie thérapeutique a été conçue pour être facilement transposable, notre but est de finir par utiliser ce traitement comme suite thérapeutique logique aux lésions médullaires ».

Les chercheurs ont utilisé 26 rats paralysés qui ont tous reçu des injections quotidiennes pendant 7 semaines. L’équipe a évalué les capacités à remarcher,à recontrôler sa continence et a vu 21 des 26 rats retrouver une ou plusieurs fonctionnalités après le début des injections.
Silver a dit : « Nous ne savons pas pourquoi tel animal retrouve telle capacité, c’est l’une des grandes questions restantes … ».

Malgré ces questions restantes, les chercheurs ont déclaré qu’ils étaient optimistes concernant l’utilisation un jour du PSI comme traitement humain des lésions du SNC.

Silver a déclaré à l’AFP News Agency « nous sommes très enthousiastes à l’idée qu’un jour des millions de personnes pourraient retrouver leur mobilité perdue à cause de lésion médullaires ».
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.