Aller au contenu
Tani

La nutrition de la rate gestante et allaitante

Messages recommandés

Suite à la brochure automne-hiver 2016 sur l'alimentation :

 

https://drive.google.com/file/d/0ByRVWKLFj_0ueVREMmVKblFhelE/view

 

voici quelques sources pour approfondir la question et comprendre l'importance d'une alimentation très protéinée chez la rate gestante et allaitante (entre 18 et 20%).

 

Sur l'alimentation en général :

 

Nutrient Requirements of Laboratory Animals, Fourth Revised Edition, 1995

https://www.nap.edu/read/4758/chapter/1

 

http://shunamiterats.co.uk/

 

 

 

Voici ce qui en ressort d'un précédent post sur la question (viewtopic.php?f=83&t=837) :

 

- En fin de gestation une femelle mange 25% de plus qu'en entretien classique.

 

""Food intake of rats fed diets adequate in protein increased 10 to 20 percent (Menaker and Navia, 1973) or 20 to 30 percent during the first days of gestation and up to 140 percent by days 16 to 18 of gestation (Morrison, 1956)." P17

"Restriction of the diet during gestation decreases the size and viability of the young and may induce resorption (Perisse and Salmon-Legagneur, 1960; Berg, 1965). Protein appears to be more critical than energy for satisfactory reproduction (Hsueh et al., 1967; Menaker and Navia, 1973). P17)"

 

- Pour les lipides pas de changement pendant la gestation, mais ensuite il peut y en avoir un peu plus tant qu'ils sont de QUALITE.

 

"The requirement for pregnancy is met by diets adequate for growth, while that for lactation is somewhat higher. P18 - wift and Black (1949) showed that the greatest improvement in energy retention occurred when dietary lipid content was increased from 2 to 5 percent; additional increments in energy retention were smaller when lipid content was above 5 percent. Deuel et al. (1947) reported that the greatest reduction in number of days required to reach puberty occurred when the percentage of lipid in the diet was increased from 0 to 5 percent. Relatively small changes occurred when lipid was greater than 5 percent of the diet. Burns et al. (1951) demonstrated that 5 percent lipid was satisfactory for absorption of carotene and vitamin A. Loosli et al. (1944) reported only slight improvement in weight gain of rat pups when lactating females were fed diets that contained more than 5 percent lipid. Furthermore, many lipids provide sufficient EFA when included in the diet at these concentrations. "P19"

 

- Lors de la lactation la femelle mange 2 à 3 fois plus qu'en entretien.

 

"Même lien qu'au dessus "the values have been converted to dietary content by assuming a dietary intake of 15 g/rat/day for growing rats or adult rats at maintenance, 15 to 20 g/rat/day during pregnancy, and 30 to 40 g/rat/day during lactation."

 

- Elle "produit à la demande", avec un pic vers les 3-4 semaines des ratons, puis ça descend ensuite. Il faut donc veiller à lui apporter autant de nourriture que necessaire, en faisant en sorte qu'elle contient les vitamines et autres nutriments essentiels.

 

"Lactating rats consume from two to four times more energy than nonlactating female rats, and the magnitude of increase depends on the number of offspring being nursed (Nelson and Evans, 1961; Peterson and Baumgardt, 1971b; Menaker and Navia, 1973; Grigor et al., 1984).P17"

 

 

L'importance des protéines sur les reins des petits et de leur mère :

 

Suckling a protein-restricted rat dam leads to diminished albuminuria in her male offspring in adult life: a longitudinal study

http://bmcnephrol.biomedcentral.com/articles/10.1186/1471-2369-7-14

 

L'article a été résumé dans un précédent post : viewtopic.php?f=83&t=837&p=14364&hilit=alimentation+rate+gestante#p14364

 

"Il a été montré (http://www.biomedcentral.com/1471-2369/7/14) que si on réduit la dose de protéines données à la mère lors de la lactation, ses petits seront moins sujets à des soucis de rein durant leur vie. Cependant cette déficience en protéines fait tout le contraire chez la mère! C'est même de lui en donner plus qu'en entretien qui va favoriser la protection de ses reins à elle. Du coup il est possible de mixer les deux en donnant:

- Des protéines en plus lors de la gestation (environ 20% de protéines dans l'alimentation finale)

- Un mélange "entretien" durant les 3 premières semaines de lactation (donc à 12-14% de protéines)

- De nouveau les protéines à 20-25% lors de la phase de croissance jusqu'à 8-10 semaines

- Un mélange "entretien" à partir de là.

Attention, ce type d'alimentation va donner les petits qui grandissent moins vite. Rien de dangereux, au contraire même, mais faut pas vouloir des monstres de 200g à 7 semaines. De plus ça reste assez théorique, donc à vous de voir."

 

Vous pouvez lire l'intégralité des discussions pour en apprendre davantage sur le sujet en vous rendant sur les posts précédents du forum :

 

viewtopic.php?f=83&t=837

 

viewtopic.php?f=83&t=635

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.