Aller au contenu
  • Épilepsie, convulsions

       (0 avis)

    SRFA

    Première publication : 14/02/2006. Dernière révision : 30/05/2013.

     

    Épilepsie, convulsions

    Voici un article qui vous décrira l'épilepsie chez le rat et qui vous aidera à mieux comprendre son mécanisme

     

     

    Qu'est ce que c'est ?

    L'épilepsie est un dérèglement du système nerveux, provoqué par une altération neuronale lors d'une stimulation excessive et brutale.

    C'est-à-dire que suite à une hyperactivité cérébrale, la communication entre les cellules ne fonctionnent pas correctement. Les neurones reçoivent et émettent alors leurs informations tous en même temps. C'est à ce moment là que survient la crise.

    Les crises se manifestent selon des formes et une fréquence variables, en fonction de la région cérébrale touchée.

    A quoi reconnaît-on une crise épileptiforme ?

     

    • Les symptômes apparents :

    - perte de connaissance
    - convulsions
    - raidissement des membres
    - relâchement des sphincters (vessie, rectum)
    - yeux révulsés
    - mouvements désordonnés
    - membres qui pédalent
    - mâchoire qui claque
    - difficulté à respirer
    - hypersalivation
    - trémulations (tremblements)
    - cris

    Lors d'une crise, le rat ne présentera pas forcement tous ces symptômes. De même, une insuffisance respiratoire ou une perte de connaissance ne signifie pas que l'animal est épileptique.

    • Les différentes formes de crise :

    Il existe deux grands types de crises. Les crises généralisées et les crises focalisées.

    • La crise généralisée :

    Elle touche tout le système nerveux de l'animal, et comporte 3 phases :

    - l'aura ou phase tonique, qui induit un changement dans le comportement de l'animal, qui peut alors montrer de la surexcitation, de l'agressivité, une perte des repères, etc… La crise peut s'arrêter là, ou engendrer la seconde phase appelée ictus.

    - l'ictus ou phase clonique : l'animal présente les symptômes décrit ci-dessus.

    - la phase post-ictal ou de récupération : l'animal semble amorphe et désorienté, c'est ce qu'on appelle un état confusionnel, mais il est toujours en phase de crise et inconscient. Il peut également présenter des symptômes de polydipsie (boire beaucoup) et de polyphagie (manger beaucoup). Laissez le récupérer et ne le brusquez pas.

    • La crise focalisée :

    Elle affecte seulement une partie du corps. L'animal reste conscient mais peut paraître désorienté. Elles peuvent être accompagnées de diarrhée et/ou d'hypersalivation.
    La crise focalisée peut être suivie d'une crise généralisée.

    Si une crise épileptiforme dure plus de 4 minutes, contactez d'urgence votre vétérinaire. A ce stade, elle peut causer des lésions neurologiques irréversibles.

    Pourquoi mon rat est-il épileptique ?

    N'importe quel animal ou individu peut faire un jour une crise d'épilepsie. Cela ne signifie pas pour autant qu'il est épileptique. L'épilepsie pathologique se démarque par des crises plus ou moins fréquentes pendant une certaine période ou tout au long de la vie.

    L'épilepsie peut être causée par des lésions cérébrales d'origines génétiques (gène recessif) ou accidentelles : tumeur, accident cérébro-vasculaire, infection, organe déficient, intoxication, prôbleme métabolique...
    Lorsque la cause est connue, on parle d'épilepsie symptomatique. Lorsque l'origine des crises ne peut être identifiée, on parle d'épilepsie idiopathique ou essentielle.

    • Les facteurs de crises:

    Ils peuvent être variables d'un animal à un autre. Lorsque votre rat fait une crise, essayez d'en déterminer la cause afin de pouvoir prévenir les prochaines. Pensez également que certains événements qui vous trouvez ordinaires, peuvent être impressionnants pour votre rat :

    - un changement d'environnement : un déménagement ou un simple tuyau qui a changé de place.
    - une porte qui claque, des cris, de la musique trop forte…
    - la présence d'un autre animal, même si il y est habitué.
    - l'intégration d'un nouveau rat dans son groupe.
    - l'excitation que lui provoque l'arrivée de sa gamelle pleine, ou le bonheur de se faire gratter le derrière les oreilles.
    - etc…

    Les rats ont une activité crépusculaire. Les facteurs de crise peuvent s'intensifier en soirée.

    Mon rat va-t-il mourir?

    La crise épileptiforme en elle-même n'est pas lethale. Cependant dans ses formes aggravées elle peut conduire à plusieurs types accidents :

    - la chute et les divers traumatismes dus aux chocs
    - une morsure de la langue
    - le coma
    - une série de crises rapprochées, dites subintrantes
    - un œdème cérébral
    - la crise cardiaque : l'accélération du rythme cardiaque lors des crises peut conduire au décès de l'animal.
    - la détresse respiratoire et l'anoxie cérébrale : Lors d'une crise, l'activité musculaire excessive empêche l'animal de contrôler correctement sa ventilation. Il peut se trouver en insuffisance respiratoire. Lorsque le manque d'oxygénation endommage le cerveau on parle d'anoxie cérébrale.

    Les tensions au niveau du cœur et des autres organes étant très grandes et affaiblissantes, leur espérance de vie est donc limitée.

    • Les risques opératoires :

    Les agents anesthésiques peuvent provoquer des crises d'épilepsie, des insuffisances respiratoires, une hypothermie, ou des dépressions cardio-vasculaires au réveil ou dans les heures qui suivent. C'est ce qu'on appelle un choc post opératoire.

    Quels sont les traitements ?

    Seul votre vétérinaire est habilité à vous donner un traitement approprié. Ils réduisent la fréquence et la durée des crises ; cependant il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement pour « petits animaux » qui permette de les guérir définitivement.

    Qu'est ce que je dois faire ?

     

    • En prévention :

    Évitez-lui les émotions fortes telles que le bain, les promenades en ville fièrement perché sur votre épaule, les réveils en sursaut, etc… et bien évidemment tous cris ou gesticulations excessifs et inutiles. Il n'est pas non plus nécessaire qu'il assiste à la soirée d'anniversaire de vos 18 ans.

    Assurez-vous que le numéro de téléphone de votre vétérinaire se trouve en évidence. Une fois dans l'urgence, il sera beaucoup plus difficile de le retrouver au milieu de la pile de factures ou dans la poche de votre pantalon au fond du bac à linge.

    Préparez à l'avance sa boîte de transport et laissez la dans un endroit accessible. Vous gagnerez du temps en cas d'urgence et ça vous évitera de courir chez le vétérinaire avec votre rat (malade) bringuebalant négligemment au fond d'un sac.

    Réaménagez sa cage et sécurisez sa zone de sortie.
    Vous pouvez tendre des hamacs entre les étages afin de lui éviter de trop grandes chutes en cas de crise, et enlever les accessoires contondants.

    Si vous devez vous absenter, confiez le à une personne capable de s'en occuper, et remettez lui le numéro de téléphone de votre vétérinaire. Elle pourra le joindre en cas de problème ou de doute quant au traitement à administrer.

    • En cas de crise :

    Essayer de ne pas paniquer.

    Notez bien ce que vous observerez, vous aurez besoin de le raconter le plus précisément possible à votre vétérinaire afin qu'il puisse faire un diagnostic et déterminer le traitement le plus approprié à votre animal.

    Il ne faut absolument pas stimuler l'animal, donc ni lui parler, ni le toucher. Il faut, dans l'ideal, mettre un carton par dessus. Un carton, par dessus l'animal en sortie ou sur la cage. Le carton sert à éviter les blessures et surtout à baisser l'intensité lumineuse ( donc un stimuli en moins ). Surveillez tout de même votre animal, afin de vérifier qu'il ne se blesse pas.

    Si l'animal risque de se blesser en s'agitant, le prendre avec une serviette éponge et le mettre dans un carton.

    N'essayez pas de le prendre sur vous, vous risqueriez lui faire plus de mal que de bien. Faites aussi attention à vos doigts : la contraction des muscles à ce moment là est telle, que si il refermait sa mâchoire sur votre main vous auriez beaucoup de mal à la dégager. Votre animal est inconscient pendant la crise et même le rat le plus gentil du monde pourrait vous mordre.

    Si la phase d'ictus dure plus de 4 minutes ou si votre rat déclare plus de 2 crises dans la même journée, consultez immédiatement un vétérinaire.

    Après une crise, pensez à réhydrater votre rat si il ne le fait pas lui-même.

    Vous pouvez tenir un "agenda des crises", en notant le jour, l'heure et les éventuels facteurs déclanchants. Il vous sera utile ainsi qu'à votre vétérinaire.

    • Les soins vétérinaires :

    Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire régulièrement pour des visites de contrôle, même si l'état de votre rat semble stable.

    Respecter le traitement qu'il vous a donné. Téléphonez lui si vous avez un doute, ça ne coûte rien.

     

     

     

    Encore des questions ?

    N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats !



    Retour utilisateur

    Il n’y a aucun avis à afficher.


  • .: ADHÉSION :.

    Comment adhérer ?

    C'est très simple : téléchargez le formulaire pdf ci-dessous et suivez-en les instructions !

    Pas clair ? Retrouvez toutes les précisions sur la page Adhésion.

     

     

    Combien ça coûte ?

    La cotisation s'élève à 15 euros annuels, payable par chèque, virement bancaire ou Paypal.

    L'adhésion est valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Toute adhésion conclue à partir du 12 novembre 2018 sera valide pour l'année 2019.

  • .: TOUS LES SERVICES SRFA :.

    Tous les services SRFA en un clin d’œil !

      M. Mascotte SRFA   Nouveau Logo SRFA  
      Clubs   Articles  
    Nouveau Logo SRFA
    Activités associatives
      Nouveau Logo SRFA   EchoDesSputniks
    Magazine trimestriel
      M. Mascotte SRFA   Logo RA  
      Forums et Communauté   Ratouphiles Associés  
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.