Aller au contenu
Théia

Il Est Reconaissant Envers Moi

Messages recommandés

bonjour

 

Voilà, mon rat Ernest a eu un gros soucis de santé le mois dernier, j'ai vraiment cru que j'allais le perdre :(

Finalement, il s'en est sorti bien qu'il soit devenu chronique, il a repris du poil de la bête et est de nouveau en forme :)

 

Ernest a toujours été assez peureux, par exemple quand j'ouvrais la cage, il venait me voir, mais n'osais pas grimper sur moi (il mettait juste les 2 pattes avant, et n'osais pas venir entièrement sur moi lol) mais depuis qu'il a eu ce problème de santé, je le trouve beaucoup plus proche de moi, il me fait beaucoup de léchouilles, viens me voir très souvent quand je suis devant la cage et grimpe beaucoup plus facilement sur moi

J'ai l'impression qu'il est reconnaissant envers moi de l'avoir guérit, vous pensez que c'est possible??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas si on peut appeler ça de la reconnaissance mais j'ai déjà eu le cas. Avec un rat qui n'était pas très proche de moi et avec les soins que je lui prodiguais il est devenu assez câlin, mais peut-être était-ce à force de le manipuler "de force" tout simplement. Par contre avec un chat, assez sauvage qui n'aimait pas être caressé ni rien, elle a eu un énorme abcès à la joue, et après l'opération elle est devenue très proche de nous, à chercher les caresses très souvent.

Reconnaissance peut-être, je ne pense pas avec la même conscience qu'un humain par contre, mais peut-être en effet un lien entre nous et l'arrêt de sa souffrance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai souvent eu la même impression, je pense que c'est possible... L'explication que je me donne en général c'est que le rat a eu peur de mourir, ce qui "débloque" quelque chose au niveau psychologique, à tel point qu'il "s'ouvre" un peu plus à tout ce qui l'entoure. J'ai eu beaucoup de rats qui sont passés à deux doigts de la mort, qui étaient très distants avant ça et qui sont devenus très collants et câlins par la suite et aussi beaucoup plus zen dans le groupe (alors qu'ils préféraient dormir seuls avant, ils ont recherché le contact des autres...).

 

Je ne sais pas vraiment ce qu'ils peuvent ressentir (si c'est de la reconnaissance ou autre) mais en tout cas clairement il y a souvent une différence de comportement avant et après un tel événement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil de mon côté. Un rat peureux qui après une grosse blessure s'est laissé faire (comme s'il sentait que je lui voulais que du bien) alors que d'habitude impossible de l'attraper, et qui ensuite a été plus proche de moi. Je pense que c'est le contact rapproché inévitable pendant la période de soins qui fait qu'ils se rendent compte qu'en fait... on pue pas laugh.gif Non mais bon, qu'on leur veut pas de mal et qu'on peut même leur faire beaucoup de bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que les rats ont une reconnaissance moi aussi.

Sun, mon peureux de service et le plus éloigné de l'homme a un jour fait une hémorragie et saignait par l'anus. Pendant près de 2h, je me suis occupée de lui, je l'ai rassurée, ai tenté de stoppé l'hémoragie en attendant de pouvoir aller chez le vétérinaire...

Suite a ça, il s'est montré très proche, vient a la porte, me lance des regards " d'amour " genre: yeux mi clos, frémissements, creucreutage, s'allonge sous les caresse. Et a présent il a un truc dans le regard ... je sais pas quoi, mais il a un truc dans le regard qui me montre qu'il m'aime et peut-être qu'il me remercie ? :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai souvent eu la même impression, je pense que c'est possible... L'explication que je me donne en général c'est que le rat a eu peur de mourir, ce qui "débloque" quelque chose au niveau psychologique, à tel point qu'il "s'ouvre" un peu plus à tout ce qui l'entoure. J'ai eu beaucoup de rats qui sont passés à deux doigts de la mort, qui étaient très distants avant ça et qui sont devenus très collants et câlins par la suite et aussi beaucoup plus zen dans le groupe (alors qu'ils préféraient dormir seuls avant, ils ont recherché le contact des autres...).

 

Je ne sais pas vraiment ce qu'ils peuvent ressentir (si c'est de la reconnaissance ou autre) mais en tout cas clairement il y a souvent une différence de comportement avant et après un tel événement.

 

Je suis pas persuadée que les rats aient réellement conscience d'avoir "failli mourrir" mais je me trompe peut être.

 

A mon avis le fait de manipuler le rat pour ses soins / traitement ect entraine une plus grande proximité ce qui explique ce changement plutot positif :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas trop m'avancer sur ce sujet vu que je ne suis pas dans la tête de mes rattous, mais un rat qui se sent mourant change souvent drastiquement de caractère. Beaucoup de rats tentent souvent d'ailleurs tout pour se jeter dans les bras de leur humain avant de mourir... Est-ce de la conscience ou un réflexe, je ne sais pas trop... Le seul truc qui me fait dire que ça va plus loin que la simple manipulation c'est que ces rats changent non seulement de comportement par rapport aux humains mais aussi par rapport aux rats (du moins chez moi ça a plusieurs fois été le cas) :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas trop m'avancer sur ce sujet vu que je ne suis pas dans la tête de mes rattous, mais un rat qui se sent mourant change souvent drastiquement de caractère. Beaucoup de rats tentent souvent d'ailleurs tout pour se jeter dans les bras de leur humain avant de mourir... Est-ce de la conscience ou un réflexe, je ne sais pas trop... Le seul truc qui me fait dire que ça va plus loin que la simple manipulation c'est que ces rats changent non seulement de comportement par rapport aux humains mais aussi par rapport aux rats (du moins chez moi ça a plusieurs fois été le cas) :)

 

j'aurai tendance à mettre ca sur le compte de "la présence de mon humain / de mes congénères dans un moment ou je ne suis pas au mieux de ma forme ma rassure et me soulage".

 

Après je pense qu'on aura jamais réellement une réponse franche et que, de fait, chacun peut imaginer ce que bon lui semble :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord avec Diane, c'est autre chose que la simple manipulation .

Il n'est pas rare que les rats en situation difficile pour eux ( peur, douleur) s'en remettent à nous .

 

 

Chez le véto par exemple, leur repère c'est nous et même un rat peureux se jettera éperdument vers nous plutôt que dans leur boîte de transport , pour fuir le véto .

 

J'ai remarqué aussi (et pas seulement chez le rat) que quand un rat ne va pas bien (douleur) ils ont un espèce de regard et sont collants, et ce même avant le véto et les soins et manipulations donc .

 

Je pense que ces différentes attitudes suivent la même "logique" s'en remettre à nous, c'est pour moi de l'ordre du ressenti, ça ne passe pas forcément par la pensée ( il ne se dise pas toute une longue phrase dans leur tête) et n'ont pas forcément le recule par rapport à leur acte mais c'est uniquement du feeling, et je les trouve très doué pour ça smile.gif .

 

Après, nous aussi on change notre attitude et le regard qu'on leur porte après une épreuve même si c'est de façon imperceptible et ça aussi ça rentre en jeux , ils le ressentent très bien aussi .

 

C'est pour moi une sorte de dialogue sans parole blush.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh le rat qui se jette dans tes bras au lieu de la boîte de transport chez le véto, c'est faux :P

 

 

Je pense vraiment pas qu'on puisse parler de "reconnaissance". Ca impliquerait un sacré processus de conscience et de pensée. Par contre un ressenti, oui. Mais forcément, je pense que l'attention qu'on leur porte quand ils sont malades y est pour beaucoup. En partie la manipulation, en partie le fait qu'on va plus se soucier d'eux, en les touchant ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh le rat qui se jette dans tes bras au lieu de la boîte de transport chez le véto, c'est faux :P

drole.gif Ah ouais ? Ça sent le vécu là tongue.gif

 

Ici, c'est 7 sur 7 rates , petit échantillon donc, peu représentatif, j'en convient .happy.gif

 

Oui, reconnaissance est un peu fort, rapprochement serait peut-être plus approprié ou affinité/lien renforcé .

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mes rats s'accrochent ou/et cours vers moi, jamais vers la boite de transport :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idem ici, même Helyan mon autiste s'est jeté dans mes bras quand il a senti que c'était la fin, aucun n'est allé se réfugier dans la boîte de transport... ça doit dépendre des individus de toute façon, bien évidemment :)

Effectivement, le fait qu'on fasse plus attention à eux même sans les toucher doit jouer, il est prouvé que les rats "ressentent" nos émotions donc ça semble logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

drole.gif Ah ouais ? Ça sent le vécu là tongue.gif

 

Ici, c'est 7 sur 7 rates , petit échantillon donc, peu représentatif, j'en convient .happy.gif

 

Sur 3 j'en ai 1 qui préfère la boîte de transport :P (et je parlais pas de "sur la fin", mais d'une visite quelconque) Pas très représentatif non plus mais en tout cas ça existe ^^

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis le fait de manipuler le rat pour ses soins / traitement ect entraine une plus grande proximité ce qui explique ce changement plutot positif :)

oui j'avais pas pensé à cet aspect mais je pense que tu n'as pas tort :)

 

sinon moi je n'ai pas remarqué de changement de comportement par rapport à son copain de cage, et chez le véto il préfère la cage de transport aussi ce chenapan xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, même si ça peut sembler couillon, je me suis toujours mis en tête que le rat pensait à peu près comme si nous étions ses parents.

 

C'est un peu agoiste comme raisonnement, mais les gestes qu'ils ont envers nous, leur comportement, tout cela m'a toujours laissée penser que nous étions plus que de simples maitres à leurs yeux, et que la bouffe, les calins, bah au final cela avait développé chez eux le sentiment que nous avons eu nous pour ceux qui nous ont élevés avec amour.

 

A ce niveau les avis sont différents, certains vont penser par exemple, que le rat ne va se rapprocher de nous que par intérêt (bah oui la bouffe c'est bien), mais je n'ai jamais vu cela comme ça. Parfois tu ne sens pas la bouffe, ils n'ont pas envie de manger, ils viennent uste chercher des calins ou jouer avec nous, n'est-ce pas ce que nous faisions quand nous étions enfant avec nos parents? (Fin bon moi je le fais toujours avec les miens   :blush: )

 

 

 

 

Moi je pars du même principe que Diane, il y a une sorte de reconnaissance qui se met en place, peut-être pas au même sens que nous. De toute façon je préfère penser que c'est comme ça, ça ne les rend que plus attachants.   :amoureuse:  :amoureuse:

 

 

 

 

Bon vu que j'ai dérivé du sujet je vais me recoucher! lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, pas de reconnaissance réelle, mais plutôt des liens qui se créent suite à une proximité qu'il n'y avait pas avant.

 

Je ne crois pas que les rats puissent être reconnaissants qu'on les soigne. Je ne sais même pas s'ils arrivent à savoir qu'on leur veut du bien (j'ai soigné problèmes respiratoires, un abcès, une otite, des foulures, entorses, fait opérer des tumeurs, donc des choses assez "différentes", et la plupart du temps, je me bat avec eux pour les soigner, voire même ils me font carrément la gueule :mm: )

 

Par contre, ce dont je suis convaincue, c'est que nous sommes le point de repère de nos rats (dans une petite/moyenne troupe, peut-être moins dans une grosse). Chez le véto, ils vont tous revenir vers moi, jamais vers la boite de transport.

J'ai perdu trois rats, les trois sont devenus ultra proches de moi "sur la fin" (avant même que moi, je me rende compte que c'était la fin). Je suis convaincue qu'ils sentent leur mort. Peut-être n'ont-ils pas conscience de ce qu'est réellement la mort, mais ils sentent qu'il y a quelque chose qui arrive, j'en suis certaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi ce point de vue-là Yanie, très souvent je peux leur tendre des friandises, ils s'en fichent, ils veulent juste un câlin ou jouer... Ils prennent la friandise puis la laissent tomber par terre pour venir dans mes bras, me léchouiller les mains, gringrincer sans réelle raison...

Pareil, il suffit que je leur parle doucement pour qu'ils se mettent à gringrincer de façon très expansive, je pense vraiment que là on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'intérêt par rapport à la nourriture ^^

 

En tout cas, clairement, j'ai constaté une grande différence de "reconnaissance/affinité/affect/lien renforcé" entre le comportement d'un rat avant une maladie grave/avc/opération de tumeur/épisode traumatisant quelconque et après sa guérison/remise en confiance que ce soit avec l'homme comme avec les rats (peut-être effectivement le ressenti du stress et de l'inquiétude que j'ai exprimé inconsciemment et que les autres rats ont probablement aussi exprimé à leur façon en agissant différemment de leur comportement habituel).

 

J'ai noté ce changement de comportement sur au moins 19 rats que j'ai eu à la maison et qui ont eu à un moment un état de santé critique (soit à moi, soit mes FA), c'était à chaque fois le même schéma : le rat vit un truc très difficile (état de détresse physique avec par fois en plus une détresse psychologique) et une fois guéri, même si avant c'était un petit con individualiste, il devient sympa avec les humains et les autres rats au point d'accepter de dormir en tas avec les copains et d'aller se pointer aux barreaux pour avoir des papouilles tous les matins (et apprendre à léchouiller pour la majorité d'entre eux, d'ailleurs o_O). Donc peut-être pas de la reconnaissance de la façon dont on l'entend d'un point de vue humain effectivement, mais il s'est toujours passé quelque chose même si le rat était bien apprivoisé à la base. Owain l'était très bien depuis son arrivée chez moi par exemple, mais c'était un petit con qui n'aimait pas qu'on le touche, râlait pour un rien, voulait dormir seul et tapait sur les copains même trois mois après castration (AH à un an) et qui a totalement changé après qu'il ait eu un gros abcès au ventre qui a nécessité des soins quotidiens très poussés pour éviter la septicémie vu la gueule du truc (je l'avais amené chez la véto pour l'opération d'une "tumeur foudroyante" qui s'est avérée être un énorme abcès dégueulasse avec coque adhérente apparu sans raison).

 

Ça a été encore plus flagrant chez les rats maltraités par leurs anciennes familles, ce qui a pu occasionner des comportements anormaux, peut-être même une sensibilité différente (certains avaient à la base des codes sociaux plus humains que rattounesques, vu que pas de sevrage psychologique chez beaucoup et rats qui avaient vécu seuls pendant un bon bout de temps). Du coup le débat m'intéresse énormément, pour essayer d'en comprendre plus sur eux et leurs mécanismes de pensée bien que je doute franchement qu'on arrive un jour à comprendre ce qui se passe dans leurs têtes...

 

J'aime bien rêver, donc je me dis qu'ils éprouvent une forme de "reconnaissance", pas forcément au sens humain du terme mais à leur façon :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, je pense qu'ils nous prennent pour les "chefs", car on s'occupe d'eux, de la bouffe, de la cage....Et comme dans la nature, un chef doit tout gérer et qu'ils ont confiance en nous, ils s'en remettent à nous quand ils vont pas bien où quand ils craignent pour leur sécurité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord avec ce qu'écrivent Diane (bel avatar!) Yannie et Petit ange, parce que leurs réponses sont à la fois intelligentes et intuitives, ce qui m'amène à me poser cette question : Pourquoi ne pas s'interroger sur ce qui nous rapproche, nous , le singe nu, de ces muridés, plutôt que ce qui nous différencie ( la capacité de conceptualisation, le langage...).

 

A moins de qualifier de reconnaissance une forme de rapprochement grégaire, une forme de regression liée à la maladie, sommes nous si differents? Grégaires, aventuriers, curieux, opportunistes, la nouvelle ratophile que je suis ne se lasse pas d'en apprendre sur eux. En fait, je les trouve fascinants, comme aucun autre animal avec lequel j'ai eu le plaisir de cohabiter, sans doute parce qu'il nous en apprennent aussi sur nous...

 

C'était la minute philo-anthropo-morphe d'epsylon. Je ne suis pas sure d'avoir été très claire :wacko: , mais je suivrais cette conversation avec interêt :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.