Aller au contenu
KlaRA

Eternuement qui deviennent chronique

Messages recommandés

Barnabé à très peu éternuer dans sa vie. Il a maintenant 28 mois. En janvier il a eu un rhume et je lui aie donner des antibio. Mais depuis de temps en temps il continuais à tchoumer.

En avril il a recommencer et à reçu a nouveau des antibio pendant 15 jours. Rebelote il continue a éternuer. Plus autant c'est vrai, mais malgré les antibio, il n'arrête pas.

J'ai consulté ma véto, elle me conseille de faire des aérosols et de mettre de temps en temps un bol d'eau bouillante avec de l'Eucalyptus dans la pièce.

Bon, ni les aérosols, ni des inhalations ne font de l'effet. :mm:

 

Il ne fait pas de bruit respiratoire, mais semble avoir le nez un peu boucher. Cela ne touche pas les poumons, heureusement.

 

Maintenant j'ai entendu parler du L52. C'est de l'homéopathie et ma véto n'y connais rien dit-elle.

Quelqu'un peut me dire de quoi exactement il s'agit et si cela est d'une utilité de lui donner cela?????? Et comment?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le L52 , je ne peut pas t'aider, mais j'ai un rat qui éternue tout le temps aussi. Ce que je fait, c'est que quand se ne le gène pas, je le laisse tranquille, et quand sa commence à le géner, je l'emmène chez le véto, qui le calme avec des antibiotiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En premier lieu, as-tu éliminé toutes les causes environnementales qui pourraient causer ces éternuements ? (changement de litière, lessive et assouplissant si tu utilises du drybed ou que tu laves les hamacs avec, changement de nourriture, humidification de l'air si l'hygrométrie est inférieure à 45%, baisse de la température, etc...)

Les éternuements pourraient être liés à une cause environnementale, donc mieux vaut toujours chercher à ce niveau-là en premier lieu.

 

 

Sinon pour en revenir à l'homéopathie, le L52 c'est effectivement un traitement homéopathique qui se présente sous forme de gouttes dans une solution alcoolisée, donc à donner avec parcimonie (5 gouttes pour 100ml d'eau, à mettre dans le biberon).

 

 

Tu peux aussi utiliser :

 

Pour les éternuements (efficace en cure pour un rat chronique, mais ne remplace pas les antibiotiques !)

 

4 à 5 granules de chaque, dans l'eau de boisson (150ml environ) :

 

* NUX VOMICA 9CH, GELSEMIUM 9CH, ARSENICUM ALBUM 9CH, IPECA 9CH

1 comprimé CORYZALIA

1 comp. SINUSPAX

1 dosette oligosol Cuivre-Or-Argent

 

 

Ce traitement ne peut pas faire de mal aux autres rats, même s'ils ne sont pas malades.

Donner du germe de blé en complément (riche en vitamine A) 2 à 3 fois par semaine, saupoudré dans leur alimentation habituelle ou leurs extras (légumes ou blédine, par exemple).

 

 

* - inhalations de pérubore (1/4 comprimé deux fois par jour, à placer dans un bol d’eau, pour un rat). Placer le rat dans une boîte de transport. Mettre le comprimé dans un bol d'eau bouillante, à côté de la boîte de transport. Recouvrir le bol et le boîte de transport d'une serviette pour que les vapeurs de pérubore puissent se diffuser dans la boîte. À ne pas faire trop fréquemment pour éviter une irritation du système respiratoire du rat (sur une durée de 5 jours à une semaine grand maximum, faire une pause de 3 jours environ avant de reprendre les inhalations si nécessaire). Le pérubore étant très fort, mieux vaut privilégier le calyptol ou le Pul Phyton si vous en trouvez, moins agressifs pour les voies respiratoires de nos rattous.

 

- Pul Phyton en inhalations : 1/6ème d'ampoule dans un bol d'eau chaude, même technique que pour le Pérubore.

 

- Huile essentielle d'eucalyptus radié (eucalyptus radiata) en inhalation : une à deux gouttes pour un bol d'eau chaude, deux fois par jour pendant 5 jours. Convient pour un encombrement des voies respiratoires supérieures.

 

- Huile essentielle d'eucalyptus globuleux (eucalyptus globulus) en inhalation : une à deux gouttes pour un bol d'eau chaude, deux fois par jour pendant 5 jours. Convient pour un encombrement des voies respiratoires basses (attention, cette HE peut être irritante, ne surtout pas dépasser les 5 jours d'inhalations, et ne mettre de préférence qu'une seule goutte dans le bol d'eau).

 

- Allium Cepa 9CH : 3 à 4 granules à faire fondre dans un peu d'eau au fond d'une cuillère et à faire prendre au rat une fois par jour, attention à ne pas toucher les granules avec les doigts pour ne pas enlever le principe actif imprégné en surface !

 

- Nux Vomica 9CH : même principe que l'Allium Cepa.

 

- Infusion de thym + miel (miel de thym si possible) à mettre dans le biberon à température ambiante (on ne donne pas d'infusion chaude aux rattous !), peut se donner tous les jours pendant une dizaine de jours, attention en revanche à ne pas donner une infusion trop concentrée, le thym étant un cardiotonique (augmente la fréquence du rythme cardiaque).

 

 

Ceci dit, si les éternuements persistent, avec écoulements de porphyrine en prime, faire pratiquer une bactériologie avec antibiogramme pourrait aider à trouver un traitement adapté...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'environnement, oui, j'ai tout vérifier.Il est dans mon séjour (env.40m carré), bien aéré mais sans courant-d'air. Pour l'instant il n'y a plus de chauffage, lorsqu'il y a du chauffage, il y a des humidificateur et toujours un bon taux d'humidité. Cet hiver nous avions 20 à 21° dans le séjour. Pas de sent-bon genre bougies ou autres. Le linge avec du vinaigre comme adoucisseur. La litière c'est du chanvre, mais j'ai aussi essayer du no-smell (coton)et il n'y a pas de différence.

 

Avant il a eu deux rhume, mais qui se sont très bien guéris avec les antibio. C'est depuis la mort de son copain que, peut après il a eu un rhume à nouveau et qui ne s'est pas bien guéris.

Puis maintenant il a eu 15 jours d'antibio et là, si ça va mieux, il continue cependant à éternuer de temps en temps.

 

Comme antibio il a eu de la Doxycycline et de la Marbofloxacine associé. Mais la véto ne veut plus lui en donner, elle trouve qu'il en a eu beaucoup maintenant et comme il ne répond pas cela ne sert à rien. Donc elle me propose de faire des aérosols et des inhalation.. Ce que j'ai déjà fait (perubore, eucalyptus radiata, lysomucyl)

Je lui donne également de l'Engystol pour renforcer son immunité.

 

Comme rien n'a donner jusqu'ici, je me tourne vers l'homéopathie.

 

Je verrai donc avec ce que vous me conseiller.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ceci dit, si les éternuements persistent, avec écoulements de porphyrine en prime, faire pratiquer une bactériologie avec antibiogramme pourrait aider à trouver un traitement adapté...

 

Je savais pas qu'il était possible de faire un prélèvement et un antibiogramme. Tu as fais ça chez quel véto?

 

Je suis impressionnée par tes connaissances en phyto et homéo! Tu as déjà fait des essais avec certaines de ces préparations? Avec succès?

Tu n'aurais par hasard jamais essayé l'essence de thym à faire inhaler au rat sur un bout de ouate, ou l'echinacea purpurae à ingérer? J'ai testé ça sur ma chronique qui recommençais à couiner, et c'est passé sans antibio! Soit c'est son immunité qui a suffit, soit ça l'a aidé... Mystère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@KlaRA : peut-être que ça vaudrait le coup de tester une autre famille d'antibios, ici j'ai eu le cas chez trois jeunes rats qui étaient atteints d'un staphylocoque conhii résistant à l'enrofloxacine/marbofloxacine/doxycycline (entre autres, mais c'étaient en l'occurrence les trois traitements que nous avions essayé sans succès). Il s'est avéré que le germe en question était en revanche sensible au co-trimoxazole, ce qui a permis de les soigner.

 

C'est en ça que la bactérologie avec antibiogramme me paraît utile : dépister un germe qui serait résistant aux traitements ayant échoué.

 

 

@petitpipillon : j'ai fait ça chez ma véto qui n'est pas spé NAC, normalement on peut le faire à peu près chez n'importe quel véto, il suffit de les appeler pour savoir s'ils peuvent effectuer ces prélèvements, dans le doute ;)

Pour les préparations en question, je n'ai mis que celles que j'ai pu tester justement, la plupart ont été données avec succès mais uniquement dans le cadre d'affections respiratoires légères ou pour améliorer les conditions de vie de rats chroniques respi.

Pour l'essence de thym ou l'echinacea purpurae je n'ai jamais tenté, je vais creuser dans cette direction en tout cas, merci ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma véto m'avait dit que changer d'antibio ne servait à rien.

Je vais lui en parler à nouveau.

 

Une chose que j'ai cependant remarquer. Lorsque je donne de l'Engystol, cela va mieux.

Pour l'instant je lui en donne et les éternuement sont bien moins fréquent.

 

Mais je vais aussi lui refaire des inhalations.

 

J'ai aussi essayer les gouttes de cétirizine -Ndlm :seule la citation de la molécule est autorisée- sur lui (toujours sur le conseil de ma véto), ça, ça ne donne rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en même temps, un rat éternue ça veut pas forcément dire qu'il est malade, un éternuement c'est naturelle (on est bien d'accord, faut pas non plus qu'il éternue non stop lol, mais un rat qui éternue quelques fois sur la journée ça n'a rien d'anormal ou de dramatique et ça ne nécéssite pas forcément un traitement quel qu'il soit) .... s'acharner fait parfois pire que bien ... et le jour où le rat a réellement un rhume : antibio et cie ne fonctionne plus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.