Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'pododermatite'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • .: Le site SRFA :.
    • News et Fonctionnement
  • .: Le Rat Domestique :.
    • Articles et Informations
    • Questions, Problèmes, Débats
    • Vos Rats
    • La Galaxie SRFA
    • Petites Annonces
  • Club Traduction's forums_forum_132
  • Club Traduction's forums_forum_133
  • Club Articles et Informations's forums_forum_162
  • Club Articles et Informations's forums_forum_164

Categories

  • Le rat pour les nuls
  • Maintenance
  • Comportement
  • Santé
  • Reproduction

Categories

  • Adoptant·e·s Ratouphiles Associé·e·s
  • Éleveur·euse·s Ratouphiles Associé·e·s
  • Projets de Reproduction
  • Portées

Categories

  • content_cat_name_21
  • Goodies
  • Thématiques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Pronom


Localisation


Nombre de rats


Ratlover since


Prefix


Hobbies


Personal website


Skype

Found 4 results

  1. SRFA

    La pododermatite

    Qu'est-ce qu'une pododermatite ? Mon rat peut-il en avoir une ? Quels sont les facteurs prédisposant ? Et surtout : comment ça se traite ? Vous trouverez de nombreuses infos à ce sujet dans cet article. I - Qu'est-ce-que la pododermatite ? Il s'agit d'une infection bactérienne de la peau située sous les pattes de l'animal. Chez le rat, la pododermatite se déclare généralement sur les pattes arrières, au niveau de la plante du pied. Ce n'est pas contagieux, ni pour les compagnons de cage, ni pour l'Humain. Symptômes, apparition et évolution L'inflammation est en général progressive et peut passer inaperçue un certain temps, si l'animal ne montre pas de signes de douleur ou de gêne. Elle débute par de simples irritations et, non traitée, elle dégénère en infection profonde à la manière d'une escarre, suite à infection bactérienne. Stade 1 - Inflammation légère de la peau, se manifestant par des zones rondes et rougeâtres. Stade 2 - Inflammation moyenne de la peau et du tissu sous-cutané, se manifestant par des zones rondes et rougeâtres avec possible léger gonflement. Stade 3 - Inflammation de la peau, du tissus sous-cutané et des tissus profonds, se manifestant par un gonflement conséquent et un œdème. Stade 4 - Inflammation forte de la peau, du tissu sous-cutané, des tissus profonds et d'autres structures vitales (tendons, os), se manifestant par des lésions infectées et fibrotiques. Stade 5 - Infection, inflammation et destruction des structures (peau, tissus sous-cutanés, tendons, os...), perte de locomotion. À ce stade, l'amputation voire l'euthanasie sont fortement envisageables. Plus le stade est avancé, plus le pronostic sera mauvais. Il s'agit d'une affection difficile à traiter, qui doit être prise en charge le plus tôt possible (plus elle s'étend et s'aggrave, plus les chances de guérison diminuent). Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Stade 2 sur une patte arrière d'un grand mâle photo par Ancalimë Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Stade 3 sur une patte arrière d'un grand mâle photo par Ancalimë Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Stade 3 sur une patte arrière d'un grand mâle photo par Ancalimë Facteurs de prédisposition sol ou accessoires irritants (grille, litière dure type rafle de maïs ou granules...) surpoids (plus le rat sera lourd, plus ses pattes vont subir des contraintes élevées) inactivité (vieux rat, rat malade, rat fainéant, cage non adaptée...) mauvaise hygiène de la cage (litière souillée, urine stagnante...) mauvais appui sur la patte (blessure, malformation, vieillesse...) prédisposition génétique faiblesse générale (maladie, vieillesse...) Afin de traiter au mieux l'animal touché, il convient d'éliminer tous les facteurs pouvant entretenir ou aggraver son état. II - Traitements possibles La pododermatite est une affection tenace et difficile à soigner. Il n'est pas rare que l'animal ne guérisse jamais et que seuls des soins palliatifs soient possibles. Dans tous les cas, il convient d'adapter l'environnement de l'animal : Favoriser la mise sur Drybed® ou tapis de bain (lavés très régulièrement) et ne conserver la litière que pour le coin toilette ; Éviter que l'animal ne grimpe et n'aggrave ses plaies sur les barreaux ; Éviter tout accessoire pouvant causer des dommages. Soins locaux Ces derniers peuvent être envisagés durant les premiers stades de la maladie. Leur impact sera minime lorsque cette dernière sera trop avancée, seuls une intervention chirurgicale ou un traitement laser pourront améliorer la situation. Nous vous conseillons de voir un vétérinaire le plus rapidement possible, afin d'adapter au mieux le traitement. Toutes les indications présentes dans cet article sont données pour information, et ne remplacent pas l'avis d'un professionnel de santé animale. Stades 1 et 2 - Massages de zone pour favoriser la circulation. Possibilité d'utiliser des crèmes hydratantes et/ou cicatrisantes (Cicalfate®, Homéoplasmine® ), un spray cicatrisant et/ou désinfectant (Cothivet®). Désinfection régulière pour éviter la surinfection (Vétédine® , Bétadine®, bains de Dakin®). L'utilisation de violet de gentiane a donné des résultats encourageants à ces stades. Stade 3 - Une antibiothérapie doit être mise en place, parfois couplée à des anti-inflammatoires. Une désinfection doit être conservée et un traitement cicatrisant peut également être mis en place. À ce stade un vétérinaire doit impérativement être consulté. Stades 4 et 5 - Ne peuvent être soignés localement, la consultation vétérinaire est impérative, le pronostic vital de l'animal pouvant être engagé. Thérapie laser L-A-S-E-R sont les initiales de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation. Cette technique permet de produire un faisceau lumineux très précis et très énergétique. Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Traitement laser photo par Ancalimë C'est à ce jour la solution la plus viable pour espérer guérir une pododermatite. N'hésitez pas à demander à votre vétérinaire s'il en est équipé, ou s'il connait un collègue qui le soit. L'appareil émet un rayonnement qui active la micro-circulation et stabilise les cellules inflammatoires. Ses intérêts sont multiples : Aide à combattre l'inflammation Aide à combattre l’œdème Aide à combattre la douleur Aide au drainage et stimule la cicatrisation Le traitement consiste en plusieurs séances, très rapprochées au début, puis de plus en plus espacées dans le temps. La durée des séances et le réglage de l'appareil sont à l'appréciation du vétérinaire. Les résultats peuvent être visibles rapidement, parfois même dès la première visite. Le traitement est indolore pour l'animal. La seule contrainte est de bien couvrir ses yeux, pour éviter tout contact avec le faisceau lumineux. Exemple : Arigato, grand mâle entier de 700g et 23 mois a été traité pour une pododermatite des deux pattes arrières. Cette dernière a tout d'abord été traitée par des soins locaux, mais cela n'a pas stoppé son avancée. L'utilisation du laser a donc été recommandée. Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Pododermatite patte 1 avant traitement photo par Ancalimë Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Pododermatite patte 2 avant traitement photo par Ancalimë Le traitement a consisté en 3 séances de 3 x 1 minute la première semaine, puis 2 x 3 minutes la deuxième semaine, puis 1 séance de 2 x 1 minute les deux semaines suivantes. Malheureusement Ari est décédé d'un autre souci après sa sixième séance. Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Pododermatite patte 1 en cours de traitement photo par Ancalimë Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Pododermatite patte 2 en cours de traitement photo par Ancalimë En 6 séances les résultats ont été considérables, les lésions étant quasi cicatrisées. Si nous avions pu aller jusqu'au bout, avec des séances de maintien de temps en temps, il aurait surement pu n'avoir qu'une très légère rougeur, là où il avait une plaie. Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Pododermatite patte 1 à la fin du traitement laser photo par Ancalimë Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité Pododermatite patte 2 à la fin du traitement photo par Ancalimë Le traitement au laser représente donc un espoir majeur contre cette pathologie autrefois considérée comme incurable une fois les premiers stades dépassés. Bien que la pododermatite reste une affection grave et tenace, pour laquelle une guérison définitive ne sera pas toujours possible, des soins rigoureux et adaptés peuvent au minimum en retarder son évolution et apporter du confort aux rats atteints. La résignation n'est donc pas de mise ! Encore des questions ? N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats ! Première publication 20/04/2020. Dernière révision : 20/04/2020
  2. Bonjour à tous, je suis nouvelle ici (je viens juste de prendre connaissance de ce site) J'ai un rat nommé Silver, un mâle qui va bientôt avoir deux ans. Je l'ai récupéré chez quelqu'un qui ne pouvait plus s'en occuper. Il a toujours vécu seul, et c'est toujours le cas. Il est de nature assez fainéant, ne sort le matin que pour aller se recoucher dehors à un autre endroit. Mais il est aussi très joueur (quand il veut) et câlin. Il a déjà eu un abcès sous la joue, qui s'était en allé rapidement (changement d'alimentation, et stress parce qu'il a changé de propriétaire.) Hormis cela, il n'a jamais eu de gros soucis de santé. Mais mercredi 31, j'ai remarqué cette rougeur à la patte, après l'avoir vu boité. Il a un traitement vétérinaire depuis mercredi 7, et prenait des bains de bétadine 3 fois par jour jusqu'à visite du vétérinaire, qui m'a dit que ce n'était pas trop méchant, et qu'il fallait arrêter la bétadine. Mais depuis que je l'ai arrêté, j'ai l'impression que cela a ulcéré et que c'est de moins en moins beau...J'ai également arrêté de lui donner de l'Arnica Montana en homéopathie. Il a une pommade et avait des médicaments à ne prendre que pendant 3 jours (donc il ne peut plus en prendre maintenant) Au bout de combien de temps cela part-il, sous ce traitement? J'ai lu que l'on pouvait faire une infusion de sauge, mettre de l'arbre à thé etc...Est-ce une bonne idée? J'ai aussi pensé à de l’hamamélis (en eau), c'est anti inflammatoire et pas trop irritant pour la peau... Mais il est très en forme...Je ne l'ai d'ailleurs jamais vu aussi dynamique et heureux de vivre ! (bisous, câlins, caresses, jeu, grimpette etc...) Je vais joindre une photo d'avant le traitement vétérinaire et après. Merci de vos réponses ^^'
  3. Alors... Il y a un peu plus d'une semaine lors de la sortie de mes rats, je me suis aperçue que Speedy avec une boule rouge sous la patte arrière. Comme j'ai l'habitude de me renseigner directement sur internet, j'ai très vite eu la réponse à ma question. Mon Loulou, me faisait une pododermatite, et je ne l'avais pas vu avant... Pas faute de le manipuler, mais je dois avouer que je regarde peu sous les pattes, un tors. La pododermatite était déjà bien avancée. Rendez-vous chez la veto des le lendemain... 1h30 de transport, plus tard, elle me confirme le diagnostic. Mais Speedy malgre la rougeur et la grosseur semble avoir la peau qui résiste. Petite croûte, aucune ouverture (pour le moment)... La veto semblait optimiste. Elle m'a donné des vitamines en goutes pour aider à l'élasticité de la peau, ainsi qu'une crème en pharma vitamine E, et de l'argile que l'on donne normalement pour la digestion aux chiens. Je dois passer ces deux derniers en massage sous les pattes, car sa deuxième est un peu rouge aussi. Speedy est un rat de forte corpulence, mais il est au régime depuis quelques temps... Lol. Et comme ils font tout de paire avec mon deuxième rat, Curly commence aussi à m'en faire. Bref... Cela fait une semaine que je suis le traitement à la lettre, goûtes le matin, pommade et argile matin et soir, changement de la cage tous les jours... Etc mais je ne trouve pas d'amélioration, au contraire, parfois c'est plus "moche"... Tout dépend des jours. Alors je voudrais savoir si certains d'entre vous ont des conseils... Bandage? Autre pommade? Produit "miracle"? Mes ratoux continuent d'évoluer normalement, je semble même m'inquiéter plus qu'eux... Mais bon ! Je suis preneuse de vos avis. Merci à tous, et bonnes fêtes de fin d'année !
  4. Cet article a déménagé ! Retrouvez-le dans l'onglet Articles ou en suivant ce lien :
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.