Aller au contenu
  • Le vétérinaire

       (0 avis)

    SRFA

    Première publication : 26/07/2005. Dernière révision : 30/05/2013.

     

    Le vétérinaire

    Qui est-il ? Que peut-il pour moi et mes rats ?

    Et surtout, ça coûte combien une consultation NAC ?



    Petite définition du vétérinaire

    Vétérinaire : Qui concerne l'élevage et l'étude de la pathologie animale. Le vétérinaire est donc celui qui soigne les maladies des animaux de compagnie et d'élevage.

    Il existe plusieurs spécialisations vétérinaire. Le vétérinaire praticien canin sera celui qui soignera les animaux de compagnie, tandis que le vétérinaire praticien rural sera celui qui soignera les animaux de la ferme. Enfin, le vétérinaire inspecteur s'occupera, lui, de contrôler les conditions d'élevage.


    Comment devient-on vétérinaire ?

    Cela se passe en 3 étapes :

    • Dans un premier temps, on suit une formation scientifique (2 ans).
    • Ensuite, durant 3 ans, on suivra une formation théorique, pratique et clinique : c'est la formation professionnelle vétérinaire.
    • Pour finir, pendant encore 1 à 4 ans, on terminera par une spécialisation.

    Soit au minimum, 5 ans d'études.


    Pourquoi doit-on avoir un vétérinaire ?

    Comme nous, les animaux tombent malades et comme nous, ils doivent être soignés. Chez les rats, une maladie peut se développer en quelques heures : le rat va parfaitement bien le matin et le soir, il est à l'article de la mort. D'où l’intérêt de se renseigner avant que l'animal ne soit malade.

    La difficulté est de trouver un bon vétérinaire. Le meilleur moyen reste le bouche-à-oreille et surtout l'expérience. Renseignez vous auprès des SRFAiens de votre région, n'hésitez à lancer un appel sur le forum (et à envoyer vos bonnes adresses aux modérateurs) pour que l'on vous conseille.
     

    • On appelle pour se renseigner !

    Si, par hasard, vous n'aviez pas obtenu de réponse, il vous ne vous reste plus qu'à expérimenter (c'est en forgeant qu'on devient...).
    Sortez votre annuaire et appelez les véto qui se trouvent prés de chez vous pour les interroger : est-ce qu'il a déjà eu à traiter des rats, des petits rongeurs ? Si non, est-ce qu'il peut vous conseiller un collègue ? Par contre, évitez les questions du style "qu'est ce que la porphyrine ?" : ne pas savoir ce que c'est ne signifie pas être incompétent ! Décidez-vous pour celui qui vous inspire le plus confiance ; choisir son vétérinaire, c'est aussi une question de feeling !

    Vous pouvez également joindre l'Ordre du Conseil des Vétérinaires.
     

    • Le vétérinaire NAC

    Faites attention à l'estampillage "vétérinaire NAC" (Nouveaux Animaux de Compagnie), car ce n'est en aucun cas un gage de qualité.
    Les NAC représentent un large panel d'animaux allant du serpent aux perroquets en passant par les poissons. Donc votre véto NAC peut très bien s'y connaitre en poisson d'eau douce mais n'avoir jamais vu de rat ailleurs que dans sa cave.

    De plus, le label NAC n'est soumis à aucune réglementation et les vétérinaires dits "NAC" n'ont pas du tout eu forcément eu une formation sur le sujet des rongeurs, et cette étiquette peut vite devenir un prétexte pour augmenter ses tarifs.

    Bref, ne cherchez pas à tout prix un vétérinaire NAC, un vétérinaire généraliste pourra probablement tout aussi bien s'en occuper. Après tout, le rat est un mammifère comme les autres !


    Quand et comment aller consulter ?

    Question idiote ? Pas tant que ça.

    • Quand :

    Tout d'abord, on observe bien son rat. Il n'est pas rare d'avoir un rat mourant qui, soudainement, se porte merveilleusement bien en arrivant chez le vétérinaire. Il faut donc être capable de décrire avec précision les symptômes (et si besoin, notez les sur un papier). Tous les détails sont importants et si le rat a des antécédents, signalez le !

    • Comment :

    Ensuite, on y va en boite de transport, dans le fond on y met le doudou fétiche du ratibus, un peu d'eau (ou un bout de concombre), éventuellement une bouillotte si le rat est en hypothermie (ou de quoi rafraîchir en cas de chaleur).

    Une fois dans le cabinet de votre vétérinaire favori, n'hésitez pas à lui donner des pistes (vu que vous vous serez évidemment un peu renseigné sur SRFA) et à lui poser des questions. Bref, communiquez !
    Ce n'est pas parce qu'il ne connait pas le SDA qu'il est mauvais alors, imprimez de la documentation et faites lui part de vos soupçons ! En cas d'opération, questionnez le sur le mode opératoire : l'anesthésie, l'avant, l’après opération. Pour être confiant, mieux avoir compris le pourquoi du comment de chaque étape.

    Le meilleur moyen, c'est de tout noter : notez vos observations, les conclusions du praticien et vos éventuelles questions. Quoi de plus rageant que de sortir du cabinet en se disant "Miiiiince, j'ai oublié de lui demander pour çaaaa !!"


    Combien ça coûte ?

    Les tarifs varient du simple au double. Cela dépend du vétérinaire, de la région, du type d'intervention, de si les consultations post-opératoires sont inclues dans le prix de l'opération, de si on est dimanche ou qu'il est minuit passé...

    Bref, ça dépend de pleins de choses mais c'est rarement donné. Le plus simple, c'est quand même de se renseigner sur le prix de la consultation histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise en sortant de chez le vétérinaire.

    Essayez également de constituer une enveloppe "spécial coup dur" dans laquelle vous mettrez, chaque mois, un peu de sous de côté.
    Si, malgré tout ça, vous étiez à court de monnaie, n'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire (eh oui, on range sa fierté et son orgueil dans sa poche) : demandez lui un paiement différé ou en plusieurs fois. La plupart des vétérinaires sont assez conciliants. Vous pouvez également aller consulter dans une école véto ; les tarifs y sont moins élevées et les élèves pas moins compétents.

    Bref, il existe toujours une solution !


    Conclusion

    Voici les principaux éléments à retenir :

    • Avoir au moins une adresse de vétérinaire dans ses petits papiers est indispensable. Peut-être qu'elle ne vous servira jamais, peut-être que vous irez toutes les semaines, mais au moins, vous aurez une adresse.
    • N'hésitez pas à appeler votre vétérinaire pour un conseil, un renseignement, une question. Il est le plus compétent pour vous répondre et vous conseiller un traitement.
    • Évitez l'auto-médication : le cas d'un rat ne peut pas se rapporter à un autre.

     

    N.B. : Vous connaissez un bon vétérinaire ? N'hésitez pas à en parler à un modérateur !
     

    Encore des questions ?
    N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique
    Questions, problèmes, débats !

     



    Retour utilisateur

    Il n’y a aucun avis à afficher.


  • .: ADHÉSION :.

    Comment adhérer ?

    C'est très simple : téléchargez le formulaire pdf ci-dessous et suivez-en les instructions !

    Pas clair ? Retrouvez toutes les précisions sur la page Adhésion.

     

     

    Combien ça coûte ?

    La cotisation s'élève à 15 euros annuels, payable par chèque, virement bancaire ou Paypal.

    L'adhésion est valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Toute adhésion conclue à partir du 12 novembre 2018 sera valide pour l'année 2019.

  • .: TOUS LES SERVICES SRFA :.

    Tous les services SRFA en un clin d’œil !

      M. Mascotte SRFA   Nouveau Logo SRFA  
      Clubs   Articles  
    Nouveau Logo SRFA
    Activités associatives
      Nouveau Logo SRFA   EchoDesSputniks
    Magazine trimestriel
      M. Mascotte SRFA   Logo RA  
      Forums et Communauté   Ratouphiles Associés  
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.