Jump to content
Piliste

Rat maigre et souffre douleur de la troupe

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai une rate (cheeseburger) depuis un peu plus d'un an chez moi (elle est arrivé avec une copine (chaussette)), l'intégration avec ma troupe initiale c'était très bien passé. Les deux anciennes sont mortes peu après l'une d'une tumeur inopérable et l'autre des suites d'une opération.

Nous leurs avons donc acheter deux nouvelles copines (parpaing & Big Mac)  avec qui de nouveau l'intégration c'est très bien passé.
Fin décembre 2020 nous avons de nouveau voulu agrandir notre troupe en adoptant deux sœurs (Chaussure et Soup) en asso. Soup était un amour, qui est morte en février dernier d'un cancer généralisé et Chaussure est depuis jour 1 une vraie furie. Elle nous mordais, nous attaqué, hurle dès qu'on la touche, arrache les poils de tout le monde, mord au sang 2 des autres rates.

Nous avons fait deux intégrations avec Chaussure, avec une période d'un mois ou elle était a l'isolement tellement c'était peu gérable.

A la mort de sa sœur elle c'est un peu calmé mais pas pour longtemps malheureusement.

Depuis la semaine dernière elle mord a la nuque Cheeseburger, une fois au sang le reste du temps c'est juste pour lui arraché des poils.

Cheeseburger a 1 an et demi, pèse 250gr (elle en pesait 210 a 6 mois), elle est timide, passe son temps a se faire coursé par Chaussure et a toujours l'air d'être malade.

Chaussure a 1 an et 8 mois, pèse 450gr et c'est une vraie petite peste. Elle est déjà passé par la case véto pour son agressivité, mais il préfère ne pas tenter une stérilisation, car elle n'est plus toute jeune et qu'il y a peu de chance que ca change quoi que ce soit dans son comportement.

Je voulais savoir si vous n'avez pas des tips pour que chaussure soit un peu plus viable, et pour que cheeseburger se remplume un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ressemble bien à de l'agressivité hormonale, malheureusement.

La stérilisation, pour SON confort est nécessaire.

Dire à 1 an et 8 mois que la sté ne résoudra pas le soucis est faux ;)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le truc c'est qu'on ne connait pas les antécédents de santé qu'il y a eu dans sa famille, et que sa sœur est morte des suites d'une opération. 
De plus je fais totalement confiance a mon véto, il est passionné par les rats et spécialisé en microchirurgie, si il me dit que ca ne vaut pas le coup je préfère me ranger de son côté.

L'agressivité dont elle fait preuve n'est peut être pas hormonale, dans le sens ou elle n'a jamais été proprement sociabilisé par son ancien propriétaire, qu'elle n'a connue avant notre troupe que sa sœur et qu'elle n'avait quasi jamais été manipulé avant. 

 

Depuis qu'on la elle a changé, elle ne nous mords plus, ne nous fonce plus dessus pour nous attaqué et est de manière générale moins agressive envers l'humain.

Elle a un parc de 5m2 ouvert entre 4h et 16h par jours (en fonction de quand on est a l'appart ou non), elles sont souvent sur le canapé avec nous, ...

(Le parc est en bazar, elles y ont accès depuis 5h ce matin) 

IMG_20210626_190723.jpg

IMG_20210626_190745.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici tu trouveras des personnes qui ne sont pas vétérinaires mais qui ont une expertise d'expérience. Le fait que ton vétérinaire soit réticent à opérer un rat ou qu'il ne t'aie même pas proposé un implant pour son agressivité (ses effets peuvent être mitigés, mais il y a beaucoup de cas où ça fonctionne très bien) est un peu suspect quand à ses compétences sur le rat.

Le côté spécialiste en microchirurgie me laisse un peu perplexe perso.. Le rat c'est pas juste un truc en miniature ; il y a des spécificités propres au métabolisme et des paramètres d'intervention précis, outre l'aspect "microchirurgie"...

 

Néanmoins, si il y a une fragilité dans la famille, je comprends que tu aies moyennement envie de la faire opérer ; l'anesthésie est en effet délicate chez le rat, le vétérinaire doit maîtriser ses paramètres (ainsi que le temps d'opération).

 

Tester la stérilisation (par ovariohystérectomie ou implantation) te permettra d'isoler la part hormonale dans son comportement, car en l'état tu ne sais pas si c'est du à un trop plein d'hormones ou si c'est dans son caractère. Effectivement à son âge il y a le problème du comportement acquis, mais en contrôlant la part hormonale il peut y avoir un effet, ça s'est vérifié de nombreuses fois !

A savoir que avec un implant, il y a une période de pic hormonal qui suit la pose ; il faut attendre 1 mois à un mois et demi pour qu'il fasse effet. Donc éventuellement scinder ton groupe le temps de ce pic (si elle est vraiment ultra chiante ou trop agressive) et reprendre une intégration à zéro et dans les règles, comme si elles ne s'étaient jamais connues.

Les personnes en bleu du forum pourront te donner une liste de vétérinaire de confiance autours de chez toi, si il y en a.

 

Il faut aussi garder un œil sur la petite qui perd du poids ; perso je trouve que c'est un indicateur de stress assez important. Donc à minima veiller à ce qu'elle ait accès à de la nourriture (avec vous sur les temps de sorties par exemple) pour qu'elle se requinque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a proposer l'implant mais il est mitigé quand a ses résultats au vu de son âge, c'est lui qui a opéré sa sœur et du coup ne préfère pas l'opérer. Le véto que je vais voir connait vraiment bien les rats et suit mes rats depuis que j'en ai (+ ceux de mon copain avant que je rentre dans le monde des rats)

Pour l'instant on a trouvé une sorte de compromis, la nuit la cage est séparé en deux avec chaussure et cheeseburger dans des parties différentes. On espère que son comportement ne va pas empiré.


Je sais bien que c'est un peu étrange de ma part de dire "j'ai ce rat avec ce problème, mais la solution proposé ne me convient pas", mais pour le coup ca ne me convient vraiment pas. Je ne suis pas près a de nouveau perdre un rat d'une opération, c'est peut être très égoïste, enfin c'est très égoïste et je le sais mais j'ai vraiment du mal pour le coup. 

Pour cheeseburger c'est pas vraiment qu'elle perd du poids, elle a toujours était légère (entre 240gr et 250gr), mais vu qu'elle commence a vieillir (+ chaussure), je n'ai pas envie que ca lui cause des soucis, elle fait maladive depuis qu'on la récupérer et personne ne sait d'où ca peut venir. La nourriture est donner éparpillé dans la cage, elle a souvent des extras a coter quand elle est avec nous mais rien n'y fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord, je n'avais pas toutes les infos ^^

J'ai quand même un doute sur l'effet mitigé de l'implant à son âge.. Pourquoi ne pas tout tenter ? Car l'implant n'aura, je crois à moins que je ne dise une bêtise, pas d'effets négatifs sur elle (si ce n'est la période de pic hormonal qui suit la pose).

D'autant qu'en te lisant, avec des rates vieillissantes, ce qui me vient c'est l'option séparation définitive de la troupe.. Avec du coup une intégration à prévoir pour Chaussure ; pourquoi pas avec un mâle castré (depuis au moins un mois), il paraît que les groupes mixtes fonctionnent bien..

 

Je ne trouve pas ça égoïste, on discute, on mets les choses à plat et on essaie d'avancer, voilà tout ^^

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut être, il faudrait qu'on réinvestisse dans une cage du coup (elles on ronger le bac de l'ancienne cage de quarantaine).

Mais je me demande, pour le coup comment faire pour le partage du parc si la troupe est séparée, pour l'instant on ouvre juste la cage le matin au réveille et on les rentres quand on part ou qu'on va se coucher.

Ca pause pas de problème d'avoir deux troupes dans la même pièce ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Piliste a dit :

Ca pause pas de problème d'avoir deux troupes dans la même pièce ?

Comment te dire... :mrgreen::transpire:

 

Je vis dans un grand F1 avec des puces en semi-liberté. J'ai du séparer ma troupe en deux en raison d'une mésentente et de soucis d'intégration. Les deux groupes continuent d'avoir accès à mon F1 en semi-liberté ; elles partagent le même terrain de sortie sans que je nettoie entre chaque passage. D'ailleurs je ne me lave pas les mains quand je passe d'un groupe à un autre (et je ne me fais pas mordre malgré la mésentente bien larvée ! Mais elles n'ont jamais été agressive avec moi, juste entre elles...).

Bien sûr dans ces conditions je me suis faite à l'idée de ne jamais les réintégrer.

 

Du coup, un groupe en sortie le matin/matinée et un groupe en sortie les aprèm/soirs. C'est ce qui m'embête le plus perso, de ne plus pouvoir leur offrir la semi-liberté à volonté..

Si je peux trouver une demi-heure/une heure le soir pour ressortir le groupe du matin je le fais (mes rates sont quand même plus actives le soir que le matin).

 

Une autre difficulté c'est les bonjours aux barreaux en mode hérisson.. Puisque je n'ai qu'une pièce.. Donc là elles peuvent me rendre un peu chèvre :batte: Mais je n'ai que deux puces qui s'obstinent comme ça (une dans chaque groupe) et pas tout le temps non plus. Ce sont la plus active/jeune pour l'une et la plus dominante pour l'autre. Donc c'est une attention permanente, j'ai toujours une oreille qui traîne quand je suis moi-même occupée.

Elle vivaient dans une savic séparée comme ça ; après deux trois accidents aux barreaux j'en ai eu marre et j'ai craqué : j'ai acheté une autre cage ! C'est une Keiko, et j'ai fait un truc pour empêcher l'autre groupe quand il est en sortie de remonter les barreaux de leur cage :

IMG_20210627_120404.jpg

 

Bref c'est une organisation, ça fait un peu ch*er parfois faut le dire, mais ça peut se faire. Si tu as une autre pièce à disposition, je te dirais de partir sur un groupe avec son terrain dans chaque pièce évidemment ;)

 

Après si tu dis que votre relation avec elle s'améliore, tu peux laisser un peu de temps pour voir si ça s'améliore avec la puce victimisée. Mais ce qui m'embêterais dans son cas c'est son âge et sa maladie chronique ; j'aurai tendance à vouloir lui épargner du stress/de l'inconfort dans son état, d'où ma proposition de séparer le groupe.

 

Au fait, rien de nouveau chez vous, notamment un animal ? (ou même dans votre entourage).

 

(Tu peux aussi attendre d'avoir d'autres avis sur votre situation ^^ )

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a déménager il y a un mois, spécifiquement pour qu'elles puissent avoir leur propre espace. Elle était déjà agressive mais je pense que le stress du déménagement, + les 2-3 jours qui ont suivi ou on a pas pu trop leur accordé de temps, que la pièce venait d'être repeinte (c'était pas prévu ca), ... n'a pas du aidé.

On essaie de la manipulé tout les jours, mais comment dire, j'ai l'impression de la torturée dès que je la porte, elle hurle, et on voit le bleu de ses yeux, bref pas une partie de plaisir ni pour elle ni pour nous (ni pour les potentiels voisin qui l'entendent).

 

Ca nous embête un peu de devoir les séparés car outre chaussure les 4 autres s'entendent très bien, et puis bon le plan c'était qu'elles aient leur pièce pour être en semi-liberté le plus longtemps possible dans la journée.

Bon la je suis en vacances du coup j'ai un peu plus de temps pour l'amadouer, j'y vais a grand coups de compotes non sucré ca a l'air de plutôt bien marché.

 

On verra ce que ca donne, mais c'est sur que si elle continue a être aussi agressive va falloir l'isolé a un moment ou a un autre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.