Aller au contenu
cleop

jeune rat agressif (?) castration?

Messages recommandés

bonjour à tout le monde!

 

désolée d'ouvrir un nouveau topic mais je voudrais avoir une réponse plus personnelle ayant déjà bien parcouru les anciens sujets.

 

c'est à propos de mon rat satis de 5 mois. c'est un rat au départ très vif, curieux, aventureux mais aussi un peu trouillard.. durant ses 4 premiers mois je n'ai jamais eu de problèmes d'agressivités avec lui, mis à part qu'il me griffait (mais ça c'est sa nature speed). on jouait souvent, sans qu'il me morde méchamment, il contrôlait sa force. il n'a jamais été très câlin.

 

mais voilà depuis 1 mois il devient agressif, déjà avec son compagnon de cage spoket de 4 mois (mais qui est + gros que lui), et ce depuis que je les ai installé dans une grande cage (de 1m sur 45 sur 55 cm). il l'emm** tous les jours, au point que mon 2eme malou n'ose pas descendre de sa maison. spoket se fait attaquer très violemment, il a des croutes de sang sur le corps.

 

envers les humains satis se laissait bien manipuler, mais il y à quelques jours je l'avais sur moi et il m'a mordu jusqu'au sang sans raison valable. quand je veux jouer avec lui comme avant il prend ça comme une agression et s'hérisse le poil, serpente sa queue, je pense qu'il pourrais me niaquer si je m'approchais... (il ne joue plus avec moi depuis d'ailleurs qu'il y a mon 2eme rat). il sursaute quand je lui touche le dos en se retournant.

il a aussi mordu une amie qui a mis son doigt a travers les barreaux.

 

je ne sais pas quoi faire, et j'aimerais comprendre ce qui lui arrive?

-est ce que c'est hormonale même si ça a commencé qu'a 4 mois?

-est ce que c'est spoket qu'il n'aime pas, alors qu'ils dorment quand même svt ensemble et se font la toilette mutuellement?

-est ce que c'est avec moi qu'il y a un problème alors que tout allait bien jusqu'à là, et qu'il reste proche de moi pendant les sortis (il me fait même pipi dessus(=marque d'affection ou marque de domination?...))

 

on m'a conseillé de le faire castrer, mais j'hésite encore...

 

j'attends vos réponses smile.gif n'importe quels conseils car je commence a avoir un peu peur de lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi un problème.. mais en pire avec TRX Pietro de la même portée LTR Nezumi X Cyan (je viens de vérifier tes posts).

J'ai même touché le jackpot avec le rat le plus psychopathe de la portée puisque je n'ai pas réussi à l'intégrer.

 

Avec mes autres rats, que ce soit individuellement ou en groupe, au début il était comme pris de peur, voire de panique. Il montrait des signes d'agressivité : poil ébouriffé, en position défensive en suspension sur les quatre pattes, pouicquant comme un goret qu'on égorge, soufflant du nez et serpentant de la queue. Il a piqué quelques crises de folies, sautant partout, se blessant et allant même jusqu'à se mettre en danger pour fuir mes gros...

 

Chaque tentative ultérieure de présentation en terrain neutre s'est soldé par le même résultat ou presque. J'ai eu plusieurs lueurs d'espoirs avec un semblant d'amélioration, mais vite réduite à néant car tôt ou tard, Pietro repart en live sans qu'on comprenne pourquoi.

 

D'ailleurs, il y a quelques jours : alors qu'il semblait bien s'entendre avec mon dernier arrivant, Ozzie (ils jouaient ensemble dans un coin de la cuisine), il a brutalement changé de comportement et littéralement agressé mon Ozzie. Le souci, c'est que mes trois gros qui se pouillaient à l'autre bout de la cuisine, entendant pouicquer, ont rappliqué à fond de cale pour défendre le p'tit dernier. Malgré mes tentatives d'intervention, le tout a fini en pugilat, et mon dominant a collé une pâtée à Pietro, le mettant en fuite. Ce dernier a d'ailleurs, à cette occasion, battu tout ses records de sauts en hauteur et longueur pour détaler. Et il était tellement flippé que j'ai eu grand peine à le récupérer. Pour éviter de me faire bouffer les doigts, j'ai dû passer des gros gants rembourrés. blink.gif

D'autres tentatives ont eu lieu depuis. Et toujours le même truc. Avant hier soir encore ça a mal tourné. Mon dominant s'est vraiment énervé à son contact (mode boule de poils hérissés) alors qu'il est pourtant de plus en plus zen dans sa dominance depuis qu'il a passé les 6 mois (il en a 7)...

 

Avec les humains : Son comportement est erratique voire déroutant et incompréhensible.

Par moment, c'est une crème et l'instant d'après, il pouicque sans qu'on sache pourquoi. Un moment il est calme, se laisse caresser, manipuler, tout va bien... et d'un coup il se met à pincer, fort, voire très fort.

Il a tenté de me mordre les doigts à plusieurs reprises, et vu la façon dont il a amorcé le geste, ce n'était pas pour seulement pincer... J'ai juste eu le temps de retirer la main à chaque fois. Il a choppé les doigts de ma copine. Il y a quelques jours, alors que je le caressais blotti contre moi, il a d'un coup décidé de planter ses dents dans mon poignet .

Son comportement peut changer du tout au tout, sans qu'on comprenne le pourquoi du comment.

 

Bref on a deux beaux spécimens de rats flippés et agressifs. icon_cpasmafaute.gif

J'ai discuté de son comportement avec un véto spécialisée en comportement de rats et il m'a dit que j'étais mal barré...

 

Pour le moment, je stoppe les rencontres et je le laisse seul dans sa cage. J'attend qu'il ait fini sa croissance et je tenterai une castration hormonale pour juger de son efficacité. Si ça le calme, on passera à la castration physique. Si la castration chimique ne donne rien, il restera seul.

Selon mes lectures vétérinaires anglo-saxonnes sur le sujet, il n'est pas sûr que la castration marche. Le comportement du rat agressif est aussi conditionné au niveau cérébral par les centres de l'agressivité. Ce sont ces centres qui déclenchent les pics de sécrétion hormonale lors des réactions d'agressivité... ces mêmes hormones qui vont re-stimuler les centres de l'agressivité. Les deux phénomènes sont intriqués et on part vite dans une spirale ascendante.

Si ces centres de l'agressivité présentent un dysfonctionnement, autant dire que la castration n'est absolument pas sûre d'aboutir à un résultat positif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hum... voir que le frère est aussi comme ça est encore moins rassurant...

 

en parcourant le site j'ai vu qu'il serait + efficace de tenter une castration dès les 1ers symptômes, comme ça le rat ne prend pas l'habitude d'être dominant, agressif.

 

serait il dangereux de pratiquer une castration à 5 mois?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On repère très tôt à son comportement un rat qui va être agressif.

Si c'est le cas pour ton compagnon, tu as deux options :

-le castrer dès maintenant, sachant qu'une opération comporte toujours un risque vital

- attendre qu'il vieillisse et se calme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en parcourant le site j'ai vu qu'il serait + efficace de tenter une castration dès les 1ers symptômes, comme ça le rat ne prend pas l'habitude d'être dominant, agressif.

 

serait il dangereux de pratiquer une castration à 5 mois?

965115[/snapback]

Dans ce que j'ai lu, une castration précoce "pourrait" permettre une imprégnation testostéronique moins prolongée et donc théoriquement un meilleur résultat sur l'amélioration du comportement.

De toute façon, avant de le castrer physiquement, tente la castration hormonale avant tout afin de voir si ça changera quelque chose. Parce que si celle ci devait se révéler sans effet sur son comportement, tu auras beau le faire priver pour de bon de ses testicules, il sera toujours aussi agressif. Et tu te verras délester du montant de la castration chirurgicale pour rien.

 

Sinon quelques notions que j'ai choppé au passage :

- un rat agressif qu'on isole risque de développer un comportement encore plus agressif du fait de son isolement.*

- un rat agressif peut rendre les rats qui le côtoient agressifs en retour. Et il faut bien observer la vie de la cage pour déterminer lequel est le VRAI AGRESSIF. **

 

 

* = ça c'est pour moi icon_cpasmafaute.gif .... mais bon Pietro souffle le chaud et le froid, encore ce matin il est passé de crème qui se laisse papouiller à agressif envers moi. Il est passé d'un coup en mode ébouriffé, s'est agité et m'a pissé dessus. J'te l'ai retourné manu militari et recollé dans sa cage avec un bon "NON"... mais ça, ce n'est que le énième épisode d'une longue série. En tout cas j'attend début octobre avant de tenter la solution chimique.

 

** = je comprend mieux le comportement de mon dominant en titre dans certaines circonstances.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec les agréssifs ce que je fait c'est que je les isoles, si la situation est gérable j'attend qu'ils aient un ans et quelques mois pour voir s'ils se calme. Si oui ben je réintégre au groupe sinon je castre et ensuite je réintégre.

Si elle ne l'est pas (le rat qui travers le studio en courant pour se jetter sur tes pied sa l'est pas :s ) ben je castre tout de suite.

 

Là le dernier agréssif que j'ai eue c'est mph karma, ben je suis bien contente d'avoir attendu parce qu'à un ans et un moi il a commencer a ce calmé et maintenant il ne mord que rarement. Dans quelques mois j'espère pouvoir le réintégré, sinon je le castrerais quand même (je préfére prendre le risque qu'il ne se révéil pas que de le laisser seul et donc malheureux).

 

Quelqu'un disait que si on attendait longtemps le rat s'imprégné de testostéronne et l'opération ne marchait pas. Moi j'ai eue 4 agressifs castrés deux castrés au bout d'un moi et deux au bout de 5 mois. Les résultats ont était identique, le rat a réintégré les autres très rapidement, ils sont redevenu comme avant leur agréssivité.

 

Par contre a chaque foi que j'ai fait castrer un rat j'ai eue des problèmes ... abcès post castration pour 3 il a fallit les réouvrir, un s'est révélé hémophile et a fallit mourir, un a mal suporter l'anhéstésie et a eue énormément de mal a pas se rendormir.

 

Donc voilà moi ce qui fait que j'attend leurs un ans et des pour voir s'ils se calme c'est ça, j'ai pas envie de perdre un rat sur la table d'opé alors que si sa se trouve 5 mois après il serais redevenue gentil ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mastermold, je remarque ici et dans tes autres posts que tu as l'air drôlement bien renseigné, tu bosses dans le domaine ou ? (par curiosité - et parce que c'est riche pour le forum de repérer et avoir ce genre de personnes "ressources", comme Rattou sur les questions véto ou Stella sur la génétique un peu chiadée).

 

Plus en rapport avec le post : tu pourrais nous en dire plus sur la castration chimique chez le rat ? est-ce que tous les vétos la pratique ? quelles sont les substances administrées (nature, posologie, effets secondaires...) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avec les agréssifs ce que je fait c'est que je les isoles, si la situation est gérable j'attend qu'ils aient un ans et quelques mois pour voir s'ils se calme. Si oui ben je réintégre au groupe sinon je castre et ensuite je réintégre.

...

Là le dernier agréssif que j'ai eue c'est mph karma, ben je suis bien contente d'avoir attendu parce qu'à un ans et un moi il a commencer a ce calmé et maintenant il ne mord que rarement. Dans quelques mois j'espère pouvoir le réintégré, sinon je le castrerais quand même (je préfére prendre le risque qu'il ne se révéil pas que de le laisser seul et donc malheureux).

...

Donc voilà moi ce qui fait que j'attend leurs un ans et des pour voir s'ils se calme c'est ça, j'ai pas envie de perdre un rat sur la table d'opé alors que si sa se trouve 5 mois après il serais redevenue gentil ...

965222[/snapback]

Dans mon cas, où Pietro est seul depuis que je l'ai, est il licite de le laisser comme ça jusqu'à ce qu'il ait un an ? Perso, ça ne me dérange pas d'attendre, je m'accommode de la situation et de la multiplication des cages. Mais honnêtement, quand je considère son histoire, ce rat n'a jamais été vraiment gentil très longtemps. Au début, seul, oui ça allait. Et dès qu'il a eu 10-11 semaines, c'est devenu une chienlit finie avec des sautes d'humeur incompréhensibles. Un rat très ambivalent, qui réclame de sortir, mais qui va tenter de te chopper les doigts à la première occase quand tu baisses la garde.

 

 

Quelqu'un disait que si on attendait longtemps le rat s'imprégné de testostéronne et l'opération ne marchait pas. Moi j'ai eue 4 agressifs castrés deux castrés au bout d'un moi et deux au bout de 5 mois. Les résultats ont était identique, le rat a réintégré les autres très rapidement, ils sont redevenu comme avant leur agréssivité.

965222[/snapback]

Comme toi, je pense que l'histoire de la durée d'imprégnation par la testostérone est erronée. C'est loin d'être la seule donnée à prendre en compte. A priori, il semble que les rats agressifs peuvent l'être par nature. La testostérone n'est que le petit supplément qui va décupler le phénomène et les rendre encore plus agressifs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mastermold, je remarque ici et dans tes autres posts que tu as l'air drôlement bien renseigné, tu bosses dans le domaine ou ? (par curiosité - et parce que c'est riche pour le forum de repérer et avoir ce genre de personnes "ressources", comme Rattou sur les questions véto ou Stella sur la génétique un peu chiadée).

965227[/snapback]

Je bosse dans le domaine médical.

J'en ai profité pour lire beaucoup d'articles de médecine vétérinaire sur le rat (anglosaxons pour la plupart des publications). J'ai accès gratuitement à certains articles en passant par les bibliothèques des facs abonnées aux bases de données.

 

 

Plus en rapport avec le post : tu pourrais nous en dire plus sur la castration chimique chez le rat ? est-ce que tous les vétos la pratique ? quelles sont les substances administrées (nature, posologie, effets secondaires...) ?

965227[/snapback]

On utilise la delmadinone acetate (ou acétate de delmadinone). C'est un antiandrogène type progestagène.

Les trois vétos auxquel j'ai parlé pratiquent la castration chimique.

Les effets indésirables semblent quasi inexistant (attention à ne pas utiliser d'autres stéroides avec, style corticoides).

Et l'effet de ce traitement est totalement réversible à l'arrêt.

Il n'y a pas dans le libellé d'indication pour le rat (uniquement chien et chat), mais c'est utilisé aux mêmes doses par les vétos.

 

La delmadinone acétate est concentrée à 10 mg/ml et existe en flacon de 10 ml

C'est une suspension injectable sc, im (sous cutanée et intramusculaire)

La posologie est de 1 à 2 mg/kg. Soit 0,05 à 0,1 ml pour un rat de 500 grammes.

L'injection peut être répétée si pas d'effet après 4 à 8 jours.

 

Tous les renseignements sont là par exemple :

http://medicamentsveterinaires.microsite.b...uage=FR&ID=5481

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mastermold merci pour tes précisions closedeyes.gif

 

personnellement pour mon rat je pense que pour l'instant je vais le laisser dans la même cage que son compagnon tout en surveillant ce qu'il s'y passe, car vu le comportement "bizarre" de nos 2 maloux j'aurais peur qu'une réintégration par la suite se déroule mal.

 

je vais essayer de trouver assez vite (ou attendre la fin de la croissance, mais c'est à quel âge?) un vétérinaire pratiquant la castration chimique et voir le résultat... mais êtes vous bien sur que la castration chimique a exactement les mêmes résultats qu'une castration physique?

 

est ce que d'autre moyens médicamenteux ou homéopathiques pourrait le calmer sinon? parce que je pense que mon rat doit se sentir lui même mal à être comme ça. jusqu'à présent je suis arrivée à le calmer 2 ou 3 fois maximum sur moi au bout d'une heure, c'est pour vous dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En homéopathie tu peux essayer gelsénium. En 15 CH serait le mieux je pense, tu fais fondre dans l'eau et tu lui donne à boire (comme c'est sucré en principe les rats boivent tout seuls, mais parfois il faut leur donner à la pipette).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En homéopathie tu peux essayer gelsénium. En 15 CH serait le mieux je pense, tu fais fondre dans l'eau et tu lui donne à boire (comme c'est sucré en principe les rats boivent tout seuls, mais parfois il faut leur donner à la pipette).

965480[/snapback]

 

Ou carrément leur donner directement à croquer smile.gif mon Eos adorait le gelsemium mais par contre ça n'avait eu aucun effet sur lui icon_cpasmafaute.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ou carrément leur donner directement à croquer :

965690[/snapback]

En principe l'homéopathie c'est en sublingual (on laisse fondre sous la langue). Pour les bébés et les animaux, il est recommandé de faire fondre dans de l'eau. Me demandez pas pourquoi, sans doute pour que ça ait plus d'effets.

Idem il faut essayer de le donner le plus possible en dehors des repas (je crois que c'est quelque chose comme un quart d'heure avant de manger et une demi-heure après).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vais emmener Pietro voir un pote homéopathe. drole.gif

 

Ceci dit, après avoir jeté un oeil dans mon bouquin d'homéopathie, je songe à lui préparer un cocktail spécial raton speedé :

. IGNATIA AMARA pour ses sauts d'humeur.

. NUX VOMICA pour l'irritabilité.

- ACONITUM NAPELLUS ou ARGENTUM NITRICUM ou ARSENICUM ALBUM pour l'agitation

- GELSEMIUM pour l'anxiété

- CHAMOMILLA pour ses tendances colériques

 

Avec ça je vais le transformer en guimauve.

 

Et si ça marche pas, on peut sortir la clomipramine : 1 à 2 mg/kg X 2/jour. Indiquée chez le rat hyperdominant hyperagressif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.