Jump to content
Sign in to follow this  
Becaria

mise bas difficiles

Recommended Posts

bonjour à tous. Voilà je me posais la question, est-ce que par exemple comme pour les bovins, certaines rattes avaient plus de difficultés à mettre bas par rapport à la génétique. On sait en bovin que certains taureaux sont réputés pour faire des vaches avec une grande facilité de naissance, et d'autre taureaux qui faisait des vaches qui avaient toujours besoin d'assistance. Avez vous remarqué des lignées plus ou moins faciles pour la mise bas? Lorsqu'un problème se produit, est-ce que vous retentez l'expérience pour vérifier? Et la gestion de la reproduction des descendants de mise cas à problèmes? Très technique lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'y connais vraiment rien en bovin !

 

Mais il y a peu j'ai eu une mise à bas difficile, qui a failli couté la vie de ma rate.

Pourtant elle est le premier cas dans sa famille, je pense pas que ce soit forcement génétique.

Quelques fois la nature se passe mal ...

Maintenant que problème il y a eu je ne retenterais jamais l'"expérience" avec la rate ! ça c'est hors de question et ça serait irresponsable !

Car en général mise a bas qui se passe mal signifie veto et par conséquent très souvent opération ( césarienne et stérilisation)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus une rate est grasse, grande et lourde, plus c'est risqué. Plus une rate est fine, voire petite, plus ca passe comme une lettre à la poste. Ouais je sais c'est con bof.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben en général quand une mise-bas foire (césarienne, bébés coincés...), il n'y a pas de descendance pour vérifier closedeyes.gif C'est très rare qu'il y ait des bébés survivants après une mise-bas à problème (car ça dégénère très vite chez la rate). Après il ne me viendrait pas à l'idée de reproduire une rate dont la mère a eu un gros problème de mise-bas.

 

Si c'est un problème de gabarit (rate trop petite) il faut voir comment grandissent les petits car ça par contre, c'est assez héréditaire. Enfin si on a été capable de repro la mère trop petite on est sûrement bien capable de reproduire une fille trop petite aussi... c'est pas ma politique.

 

Après pour les "petits" problèmes du genre quelques bébés morts nés, c'est très courant et pas une raison particulière de non reproduction (que ce soit pour une deuxième portée de la rate ou pour faire porter ses filles).

 

Enfin il y a aussi des raisons environnementales pour des mises-bas ratées (genre récup' d'une rate mal nourrie, stressée etc.) et là c'est clairement pas héréditaire, mais ça arrive en général sur des rates dont on n'a pas forcément envie de continuer la descendance (rates "à serpent", animaleries douteuses...)

 

Ce que j'ai tendance à penser c'est qu'en matière de repro de rats on a intérêt à prendre le maximum de précaution même en cas de petit doute. Des reproducteurs sains sans risque connu, il y en a bien assez (et ça n'empeche déjà pas les ratages malgré tout !), ça ne nuira à personne de renoncer à une repro, donc pourquoi prendre le risque ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Des reproducteurs sains sans risque connu, il y en a bien assez (et ça n'empeche déjà pas les ratages malgré tout !)

991318[/snapback]

 

tout a fait .... c'était le cas pour ma shizune

H.S terminée

 

Bon j'ai vu que j'avais mal compris la question de retenté l'expérience, (j'avais compris retenté avec la même rate -___- )

Mais je reste du même avis que Artefact qui a très bien répondu je trouve !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus une rate est grasse, grande et lourde, plus c'est risqué. Plus une rate est fine, voire petite, plus ca passe comme une lettre à la poste. Ouais je sais c'est con bof.gif

991315[/snapback]

 

Ça par contre ça m'interpelle, tu peux nous en dire plus Rattounette ?

J'avais dans l'idée qu'une rate trop petite pouvait avoir le bassin trop étroit ou d'autres obstacles morphologiques à une "bonne" mise-bas (un peu comme chez nous quoi, une femme de moins d'1m50 est automatiquement classée comme grossesse à risque je crois). Sans compter le risque qu'elle n'ait pas les forces et réserves pour affronter la gestation et l'allaitement.

Après je comprends bien qu'une rate obèse va avoir des problèmes, mais tu as l'air de dire que c'est aussi valable pour les "grandes" rates sans obésité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les forces et les reserves de gérer une gestation, ca toutes les rates "normales " (je parle pas des dénutries, des carencées, etc, juste de rates "normales" chez un particulier "normal" néanmoins soucieux de ses bêtes) sont vraiment capabloes, même celles de 200g.

Concernant l'allaitement, idem. SI tu as un particulier "normal" qui donne ce qu'il faut en supplément,; tout va bien.

 

Chez les humains c'est pareil, un mini modele de femme de 50kg saura tout a fait mener une grossesse et un allaitement, tout comme le maxi modele de 90kg.

On parle de masse corporelle, pas forcément de conformation osseuse.

 

Il existe de plus le principe du moule utérin : plus un organisme est grand , plus l'utérus sera à même de produire de grands foetus. Hors, à mon sens, le bassin est pas forcément beaucoup plus grand chez différents modeles de rates.

 

Paf, foetus plus gros, plus grand, plus gras ( trop grand, trop gros, trop gras ? ) et bassin pas forcément beaucoup plus large....

 

Enfin je vois ça comme ça, et d'expérience, toutes les portées qui ont pu ne pas fonctionner et les problemes à la mise bas ont eu lieur avec de grandes rates, pas forcément trop grasses ( je n'ai eu que trés trés peu de rats obéses chez moi (contrairement à moi tongue.png ) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, les cas de "difficulté à la mise bas, ça a concerné que des rates extrèmenent petites (moins de 170g, kinder d'anim' quoi)

 

Ensuite celle qui ont pris leur temps si je puis dire, c'était Razzia et Carbésia, accouchements longs, rattes petites (260/270g) et fines icon_cpasmafaute.gif

 

Celles qui n'ont eu strictement aucune difficultés : Maya, Vibrisse et Phobie, rattes grandes non grasses avec en plus à la clé 14, 14 et 18 ratons respectivement icon_cpasmafaute.gif

 

Sinon, j'ai remarqué que j'avais fréquemment des avortements sur les rates un poil grasses mellow.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca tombe bien que tu pose cette question becaria car j'avoue que ça me trottait dans la tête. Justement c'est par rapport à la ratte de lorats, shizune , je me demandais si le fait qu'il y ait eu un souci à l'accouchement ça pouvait être génétique et si ce genre de soucis pouvaient se reproduire avec les autres femelles de la portée ?

 

Visiblement c'est pas vraiment une question de gènes, ou alors on ne peut pas vérifier si j'ai bien compris ? unsure.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca tombe bien que tu pose cette question becaria car j'avoue que ça me trottait dans la tête. Justement c'est par rapport à la ratte de lorats, shizune , je me demandais si le fait qu'il y ait eu un souci à l'accouchement ça pouvait être génétique et si ce genre de soucis pouvaient se reproduire avec les autres femelles de la portée ?

 

Visiblement c'est pas vraiment une question de gènes, ou alors on ne peut pas vérifier si j'ai bien compris ? unsure.gif

991359[/snapback]

 

Dans la mesure ou la maman de shizune a mis au monde 18 bébés sans problème ( ah si un mort né) , perso je pense pas qu'il y a quelque chose de génétique.

 

Maintenant les aléas de la génétique.... va savoir...

 

Pour être sur il faudrait vérifier en reproduisant une autre pupuce de la même portée... mais dans le fond ça serait risqué icon_cpasmafaute.gif

 

Shizune faisait 280g avant la saillie, fine, bien proportionné. De bons antécédents a priori, un gabarit tout a fait correct, un bon caractère, un malou pas trop gros ( 500g environs) et pourtant bonjour les souci sad.gif

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les explications Rattounette smile.gif

Effectivement je crois que j'assimilais un peu hâtivement étroitesse du bassin et taille de la rate.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans la mesure ou la maman de shizune a mis au monde 18 bébés sans problème ( ah si un mort né) , perso je pense pas qu'il y a quelque chose de génétique.

 

Maintenant les aléas de la génétique.... va savoir...

 

Pour être sur il faudrait vérifier en reproduisant une autre pupuce de la même portée... mais dans le fond ça serait risqué  icon_cpasmafaute.gif

 

Shizune faisait 280g avant la saillie, fine, bien proportionné. De bons antécédents a priori, un gabarit tout a fait correct, un bon caractère, un malou pas trop gros ( 500g environs) et pourtant bonjour les souci sad.gif

991372[/snapback]

 

Un coup de pas de chance alors sad.gif

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

et le père d'une portée dans tout cela, est-ce que cela à une importance sur les difficultés de mise bas? Est-ce que des ratons s'adaptent à la place de la mère comme les chevaux ou par rapport au gabarit du père comme les bovins? En effet en bovin certains mâles sont réputés faire de gros veaux donc pour peut que la mère soit issue d'une lignée où il y a des difficultés de naissance ça tourne au fiasco. Vaut-il mieux donc chercher à augmenter la taille des ratous en choisissant de grands mâles ou rester dans le gabarit de la mère?

Share this post


Link to post
Share on other sites
spamafote.gif personne n'a l'air de savoir apparemment personne n'a l'air de savoir apparemment

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben disons que la sélection des rats ne me semble pas rationalisée au point où elle est avec les bovins ( rentabilité oblige) et que donc, vu les données dispos, personne ne peut te répondre.

quand je vois qu'une étude intéressante pourtant sur la mortalité des rats ne peut s'appuyer que sur quelques centaines d'individus, t'imagine bien que pour la repro, on est loin de tout ça... icon_cpasmafaute.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
ben disons que la sélection des rats ne me semble pas rationalisée au point où elle est avec les bovins ( rentabilité oblige) et que donc, vu les données dispos, personne ne peut te répondre.

quand je vois qu'une étude intéressante pourtant sur la mortalité des rats ne peut s'appuyer que sur quelques centaines d'individus, t'imagine bien que pour la repro, on est loin de tout ça...  spamafote.gif

992607[/snapback]

Yes oki merci quand même pour votre contribution ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les petits s'adaptent à la mère d'un point de vue utérin, la croissance totale qui intervient ensuite (osseuse notamment) qui est aussi sous facteur hormonal, tient bien sur aussi du père.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parfois on a juste aps de temps pour répondre, c'est pas qu'on a pas d'avis sur la question, mais j'aurais préféré prendr eun peu plus de temps pour cogiter sur mes propres observations de mes "quelques" portées. smile.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

aucun soucis ratounette si tu veux bien passer un peu de temps sur la question. C'est l'impatience de la jeunesse lol et les autres particulier aussi si vous voulez vous pencher sur le sujet ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.