Aller au contenu
kikinouche

La fin ?

Messages recommandés

 

Je me retrouve aujourd'hui à assister à la fin très proche de ma dernière rate... qui dort la tête dans son pot de fromage blanc qu'elle a à peine lapé et je suis devant un dilemme...

 

Dois-je arrêter là l'aventure ratounesque? Faire des économies vétérinaires, dire au revoir aux souffrances multiples de fin de vie de mes "filles", ne plus être de corvée de cage, ne plus avoir à enterrer seule mes ratounes, retrouver pour toujours des pulls et draps intacts, pouvoir partir librement en vacances sans me soucier du fait qu'il n'y ait personne pour les garder, de devoir demander à mon père de faire 50km pour passer les voir une fois, ne pas avoir à prendre des décisions dures d'euthanasie, supporter les tumeurs, infections à l'origine d'auto-cannibalisme et problèmes respiratoires auxquels j'ai pu avoir droit?

 

Dois-je me priver des petites ratounes courant sur un canapé, se papouillant entre elles, du bonheur d'avoir un bébé ratoune dans le pull qui s'endort tout contre soi, du plaisir de côtoyer différentes personnalités de ratounes : collantes, distantes, espiègles, affectueuses, crocrognantes,..., d'avoir une présence vivante à la maison, de quelque chose qui en est venu à me caractériser étant une passion?

 

Comment va être la vie sans rattes?

 

La tentation est grande de regarder les petites annonces, de combler ce futur vide par l'arrivée d'une toute petite...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ma kiki bisoux.gif

 

Je crois qu'il n'y a que toi qui puisse répondre à cela. Je sais que cela ne t'aide pas ce que je dis, mais comme je suis dans le même dilemne que toi je ne saurai t'aider.

 

Plein de bisous bisoux.gifbisoux.gifbisoux.gifbisoux.gifbisoux.gifbisoux.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci Yanie bisoux.gif aussi.

Je sais que c'est une interrogation personnelle et que chacun a sa façon de le vivre. Mais, j'ai besoin de partager cette question ouverte ici, avec des gens qui me comprennent et d'un peu de support aussi j'avoue. tongue.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je vais te dire ce que moi je pense et qui me fait douter sait-on jamais laugh.gif

 

 

En fait les voir partir si jeunes me fait énormément de mal, mais en même temps j'aime tant leur compagnie que je ne sais même plus comment j'ai fait sans eux jusque là...

Si jamais je n'en ai plus, il faudrait que je cesse d'aller sur ce forum ou les sites, que je n'aille plus chez les gens qui en ont... Car je sais trop bien que ce sera difficile...

Cependant, je pense que je n'arriverai pas à vivre longtemps sans leur compagnie... Je crois qu'il y en a ici qui ont cessé d'avoir des rats, je parle de ceux qui en avaient marre de les voir partir, nombre d'entre eux en ont repris.

 

Je pense aussi que cela vient principalement de la vie que l'on mène, si l'on vit seul(e), on ressent d'autant plus le besoin d'en avoir, mine de rien, ils nous attendent, quand on rentre on a ce reflex d'aller les voir, les caliner, leur raconter notre journée... Si je ne vivais pas seule, il y aurait des chances que je cesse d'en avoir, mais actuellement je ne peux pas m'imaginer sans eux...

 

 

Marre de me réveiller en pleine nuit en pleure parce que je repense à Pywi, marre de paniquer quand ils vont en opé chez le véto... Heureuse de les voir revenir en pleine forme, heureuse de chaque moment passé avec eux, heureuse de me dire que je les aurais aimés comme s'ils étaient mes enfants, tout simplement heureuse de les avoir eu dans ma vie.

 

Vala je vais arrêter parce que je chiale lol finalement je crois que je suis trop faible pour arrêter et qu'il faut avoir bien du courage pour le faire blush.gif

 

bisoux.gifbisoux.gifbisoux.gifbisoux.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah je suis dans le même dilemme si on peut dire, vu que j'ai plus que deux rats qui viennent de passer leur 2 ans, et je ne souhaite pas continuer l'aventure rattounesque

 

Pas pour une question de temps d'attention et d'argent, mais parce que je supporte plus de les voir souffrir et crever comme la majorité de mes rats, j'en ai eu très peu qui ont eu une mort paisible (sincèrement, un seul je crois, sur plus de 30 rats)

 

Alors, à la question, est-ce que les bons moments ne sont pas plus importants? et bien non, parce que quand je repense à certains de mes rats, la seule chose qui me vient en tête c'est putain ils sont morts horriblement.....

 

Et que je suis devenue aigrie, quand je vois des beaux petits rattoux qui me donneraient allègrement envie de craquer, je vois certes un très beau rat, mais surtout, je me dis "si je le prend pas il mourra chez quelqu'un d'autre et je n'aurai pas à endurer ça"

 

J'arrive plus à voir le rat comme un animal câlin gentil et super, mais comme une bombe à retardement d'horreur et de souffrance

 

Du coup, même quand quelqu'un me parle de rats, je n'arrive pas à dire ouah c'est un animal super!!! mais oh ptain tu vas en chier quand ils vont crever

 

Alors oui, quel intérêt de continuer les rats si c'est juste pour attendre qu'ils meurent et d'avoir du mal à m'y attacher à cause de ça?

 

Il m'en reste deux, je les aime, ils sont géniaux et câlins, mais à chaque fois que je les touche j'me dis ils seront sûrement crevés demain, du coup j'ai presque envie des fois de les laisser dans la cage mourir tout seul et pas m'y attacher, mais ce sont mes bébéééééés, donc non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci Yanie de partager ton sentiment là-dessus. Effectivement, tellement difficile de se passer de ces ptits bouts d'affection...

bisoux.gifbisoux.gifbisoux.gif

 

J'ai déjà peur du vide que va occasionner ce que je pourrais appeler une "pause" sans ratous... et pourtant, je m'en occupe moins qu'au début de ma ratouphilie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci Mumb@ pour ta participation bisoux.gif . Oui, des fins paisibles? une sur 22, ma plus âgée : 3 ans 1 mois, et encore, elle avait eu des problèmes respiratoires toute sa vie...

 

Je crois que ce dont tu parles : l'envie de les laisser dans la cage mourir tout seul et pas m'y attacher, c'est un peu ce qui a fait que les sorties se sont réduites chez moi : s'attacher moins pour moins souffrir.

 

Là, je papouille un peu Gigi mais je suis tellement déstabilisée face à sa souffrance et au fait qu'elle va mourir que je la regarde impuissante les trois-quarts du temps. Demain, si elle n'est pas morte d'ici là, j'irai la faire euthanasier... je n'ai pas envie de faire ça pour ma dernière... Je sais que ce soir, je vais aller au ciné et au resto et avoir un gros stress en rentrant, sera-t-elle morte?

 

En me retournant vers mon passé de ratous, je vois aussi beaucoup de souffrance, parce que ces moments sont des moments où on est vraiment très proches d'eux, à jouer les infirmières. Je les vois aussi courir dans leur pièce, je les vois bébés, je vois Noushka me lécher les mains à chaque sortie de cage, je vois ma première, sortie en hiver, la tête entre mes deux seins, je la vois gambader gaiement dans mon ancien T1 bis, venir me voir pendant que je prenais ma douche, je la vois aussi mourir entre mes mains dans un râle. Je vois Fuji s'allonger petite contre moi et dormir, je vois Didi partir vers sa cage avec mon chausson entre les dents. Je me vois avec le JP plaisanter sur le fait que Noushka vivrait 16 ans, je revois Noushka pousser un cri de souffrance sur le canapé et aller la faire euthanasier à 2 ans 8 mois. Je vois Grigri 1 mois et demi faire un AVC, son petit corps dans ma main. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine?

 

Le jour où je me sens craquer, je relirai l'écrit de Mumb@, je relirai mon carnet de ratous avec toutes leurs morts.

 

Oui, aujourd'hui, c'est journée triste. closedeyes.gif

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'arrete l'aventure moi aussi. Mais je crois qu'un jour, je reprendrai deux ou trois touilles pour recommencer un bout d'aventure. J'ai besoin d'une pause vetp/tumeurs/sang/necroses/nettoyage de cages/contraintes pour les vacances.

 

Il me reste 2 ratous, adorables, mais ils ne s'aiment pas, alors pour le tas grouillant et lechouillant, c'est deja fini. Et puis ceux-la, curieusement, je n'ai pas reussi a m'y attacher autant que ceux d'avant. Je sais que c'est le moment d'arreter et de dire au revoir aux rats, peut etre pas definitivement, je suis contre les decisions definitives, mais au revoir pour un long moment a mon avis. J'apprehende le moment ou l'un deux va me declarer une tumeur, ou un AVC, ou pire... Je vois deja le tableau, veto toutes les semaines avec eventuellement des abces a vider, des trucs degueux a tamponner et des pansements a enlever/remettre je ne peux meme plus supporter ça, les deux derniers ratoux qui sont partis sur le nuage, c'est geoff qui les a soignés, moi je pouvais meme plus les toucher tellement ça me faisait mal pour eux. J'arrete pas de m'imaginer avec un trou dans le corps ou une suture qui fait proportionnellement la meme taille que celles qu'on leur inflige en les operant pour qu'ils gagnent quelques mois... Bah la, je sature...

 

Bon courage Kiki, j'espere que ta decision te satisfera. smile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah je pense pas que ce sera définitif non plus mon arrêt.... peut-être plus tard, oui, quand mon gremlin sera plus grand, pour lui faire connaître les rattoux, mais là, presque 8 ans de ratouphilie à les voir crever, ça fait un trop plein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quasi 10 ans pour ma part...

Au moins, on pourra se soutenir mutuellement à coup de mots-clé : "abcès, tumeurs, pourri, problèmes respiratoires".

bisoux.gif les filles.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pose toi la question du "c'était comment avant?"

 

Pour ma part, elles nous apportent trop pour qu'on puisse s'en passer.

C'est peut-être une réflexion égoïste mais c'est comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

kaziklu, depuis combien de temps as tu des rats? Tu en as eu beaucoup?? Je crois que ce qu'on evoque, c'est le fait d'avoir un trop plein de visions de rat souffrant et qu'on arrive plus a voir les ratoux pour ce qu'ils sont reellement: des bestioles incroyablement intelligentes et affectueuses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

eh bien les filles, ça fait un peu peur tout ce que vous dite... mais vous dites vrai...

 

moi j'ai ma première rattoune qui est morte, j'en ai pleuré comme une malade, je l'ai fais piquée car elle avait un avc... et puis... ce manque, à telle point que je voulais me rendre dans la première animalerie, et craqué, mais non...

J'ai attendu quelques mois une heureuse naissance: mon Enki... bave.gif

Et puis, récemment, j'ai adopté 3 rattes car la propriétaire est tombée enceinte... j'ai craquée... et début décembre, je vais adopter 2 rats pour tenir compagnie à mon rattou wub2.gif

 

Bref, et moi qui me disais que je n'allais plus avoir de rat après Enki... c'est plus fort que moi... wub2.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi j'ai arrêter l'aventure ratounesque, mais pas pour les mêmes raisons.

 

C'était seulement mon mode de vie actuel qui ne convenait plus à la vie heureuse pour des ratoux ..

Bien entendu, quand ma dernière est partie en septembre, c'est moche à dire, mais j'étais soulagée.

C'était enfin fini ces souffrances, ces tumeurs, ces maladies respi', ces aller/retour chez le véto, pour tout compte fait se dire : " A quoi bon ?"

 

Seulement, ma passion est toujours là, et c'est pour ça que tous les jours je suis sur SRFA, à baver devant les nouvelles portées, les évolutions des rats des membres, toutes ces jolies photos.

 

 

Je n'ai pas fais un croix sur ce monde ratounesque, seulement une pause ..

Une pause qui peut encore durée quelques années.

 

Te concernant, fais comme bon te semble smile.gif

Garde en souvenir tout ces bons moments passés avec eux, et peut-être qu'un jour, tu changera d'avis clindoeil.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il n'y a que toi pour savoir si tu pourras supporter de ne plus vivre sans rats.

Fais-en l'expérience, c'est encore le meilleur moyen de savoir comment tu te sentiras.

 

Cela fait plus de 3 ans et demi que j'enterre mes rates, je n'éprouve plus la douleur des premières fois, je me suis blindée car je sais qu'elles vont disparaitre un jour, et c'est toujours un moment pénible (surtout l'heure du choix, avant d'arrêter sa décision, le moment où on hésite, on se demande si on fait ce qu'il faut, s'il reste un espoir...).

 

il y a un moment où j'ai vraiment songé à arrêter moi-aussi, à la mort de Neuneu, et puis j'ai pensé à toutes ces vies que je ne cotoierez pas, à quel point j'avais été contente de connaitre Neuneu, Mycose, Cystite, Pustule, de leur avoir offert à toutes des soins, de l'amour, des sorties, des friandises. C'est ce qui a fait que je suis toujours là.

Et je n'ai pas regretté : j'ai connu Morve, Nounours, Ecchymose, Miasme, Cacaprout et toutes les autres.

 

Alors oui, elles ont souffert, leur mort n'a pas été jolie et indolore, mais ce que je retiens surtout, c'est que durant la majeure partie de leur vie, je pense qu'elles ont été heureuses. Ca me fait plaisir de les avoir eu sous mon toit, de les avoir connu avec leur petit caractère (de merde parfois happy.gif ) et ça me fait plaisir de leur avoir fait plaisir.

Chaque rat que j'adopte est un rat de suavetage, ça m'incite aussi à ne pas arrêter. Si j'avais cessé les rats, Milton, Lovecraft, Borges, Diderot, Mucus et leurs frères et soeurs seraient morts sans soins, sans affection, alors, je medis que j'ai bien fait de ne pas avoir cesser en septembre 2006.

 

Et oui, j'enrage et je stresse à l'idée des allers-retours chez la véto, du temps de pris, de n'avoir jamais l'esprit totalement libre quand l'un est malade, des tunes laissées en vain dans des traitements qui ne fonctionnent pas.

 

C'est à toi de voir vers quel coté penche la balance.

 

Si tu te sens mieux sans rats après quelques mois, alors tu aurais pris la bonne décision.

 

Bon courage pour Gigi. On se sent tous impuissant à la fin toobad.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil ici, j'ai décidé de faire une pause, et j'en ai eu que 4, un seul groupe de rates. Mais comme elles avaient toutes à peu près le même âge, elles sont toutes tombées malade en même temps. Avec Popette, on s'est battu pendant plus d'un mois pour tenter de la sauver, j'ai dépensé plus de 150€ uniquement pour elle, et en même temps j'avais Chaussette et Chatouille qui développaient des tumeurs. Je n'ai pas réussi à sauver Popette malgré tous mes soins et mon amour, et elle est morte si jeune, à même pas 1 an et demi, diminuée alors qu'elle avait toujours été pleine d'énergie.

Après il y a Chatouille, avec 3 opérations en moins de 6 mois dont une sur toute sa longueur, et la tumeur qui revient encore, qui est cancéreuse et lui provoque ces ulcères. Je la vois pourrir petit à petit, ça fait tellement mal, je suis tout le temps inquiète...

Et Chaussette, que j'ai faite euthanasier toute seule, c'était si dur... toobad.gif

Sur 4 rates 3 ont eu des tumeurs, la plus costaude c'est Chipie, la rate agressive hormonale d'animalerie avec ses problèmes respis icon_cpasmafaute.gif

Bref, depuis le début de cette année, je trouve que j'ai assez souffert et j'ai été assez inquiète. J'ai l'impression de les avoir adoptées hier et elles me quittent déjà.

 

Malgré tout, j'arrive pas à me dire que j'en reprendrais plus jamais. Quand j'aurais les moyens de payer leurs frais véto sans avoir besoin de calculer si je pourrais manger à la fin du mois, je reprendrais des rats je pense, parce que malgré tout, elles ont été mon rayon de soleil, et je n'ai jamais aimé un animal comme ça avant elles icon_cpasmafaute.gif

 

kikinouche, je pense que toi seule peux prendre cette décision, mais peut-être vaut mieux-t-il faire une petite pause plutôt que de craquer aussitôt par peur d'être seule et de regretter ensuite

 

bisoux.gif

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai enterré ma dernière ratte après avoir dû l'amener chez le véto... ça fait bizarre, j'ai tout mis de côté dans une pièce pour le moment, pas la force de faire plus.

Je vais essayer la pause.

Merci pour vos encouragements bisoux.gifbisoux.gifbisoux.gif

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca m'arrive aussi parfois, de regarder mes rats et de me dire "bon, dans quelle circonstances horribles vont-ils mourir, eux?" Et quand je pense à certains de mes anciens rats, de penser uniquement à leurs souffrances.

 

Mais... j'aime bien trop les rats pour arrêter d'en avoir. Et quand je pense à la souffrance ratesque, je vais vite papouiller ma troupe pour me consoler.

Je me dis qu'au moins ils ont une belle vie (quand ils sont en forme, bien sûr), et c'est ce qui m'importe le plus. Mais j'ai quand même légèrement baissé le nombre de mes rats pour avoir moins de morts (entre autres raisons).

 

Et dans la même logique que "il ne faut pas adopter en animalerie" - "il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende plus", disait Coluche - je préconise que tout le monde adopte des rats. Comme ça tout le monde irait chez le véto. Et ça deviendrait rentable pour les firmes pharmaceutiques de développer des médicaments ciblés rats et réellement efficaces. Et ainsi les rats souffriraient moins et nous aussi.

Ou juste de continuer à adopter pour soutenir le travail des éleveurs sérieux qui contribuent à faire des lignées moins sujettes aux maladies.

Un peu utopique, je sais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.