Aller au contenu
Ama

Vos débuts

Messages recommandés

 

J'espère que ce message ne sera pas répétitif avec d'autres mais cela me permets également de faire connaissance avec les membres de ce forum autrement que par la lecture (puisqu'après tout un forum ça permet d'échanger avant tout ! happy.gif).

 

Je n'ai pas encore de rat et je me demandais comment vous étiez venus à choisir cet animal. J'ai lu que certains étaient étudiants et qu'ils y avait vu une compagnie prenant moins de place qu'un chat ou un chien... Mais les autres ? smile.gif

 

Et aussi quels ont étés vos premiers déboires ? Le truc que vous aviez pas pensé, prévu, imaginé en vous dotant de ce petit compagnon ?

 

Puis une autre question qui me travaille pour moi qui ai chats et chien, comment affronte-t-on le départ de ce petit compagnon qui n'est là que pour deux ou trois ans tout au plus ?

Avez vous fait un arrêt ? Ou alors on a le coeur si grand qu'on donne tout l'amour restant aux autres ?

 

En gros j'aimerai bien, pour ceux que ça n'embête pas, que vous me parliez de vos débuts avec ce petit animal ! smile.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu plusieurs hamsters. Je cherchais un animal plus "interactif" si on peut dire. J'me suis renseignée sur le rat, j'ai parlé avec quelqu'un qui avait des rats et ne m'a pas tari d'éloges à leur sujet. J'ai craqué.

 

En sachant que je cherchais un petit animal, que je ne pensais pas trop cher ni à l'achat, ni à vivre. Ce qui au final n'est pas du tout le cas happy.gif.

 

Ça fait 7 ans et demi que j'ai des rats, 14 sont décédés, il m'en reste 2 de plus de deux ans et après c'est terminé. J'adore les rats, ils vont me manquer énormément. Mais trop de morts difficiles, en quelques heures ou plusieurs semaines de soins qui n'ont pas sauvés ton rat. Du stress dès qu'il y a un éternuement parce qu'ils sont très fragiles. Et la cage dégueulassée en moins de temps qu'il n'en faut pour la nettoyer.

 

Y'a certaines morts que je n'ai pas encore digérées. Et quand j'ai commencé à parlé + négativement que positivement du rat (à cause de la souffrance que leurs pertes m'apportait), j'ai décidé qu'il valait mieux arrêter.

 

A côté de ça, c'est un animal vraiment adorable, très intelligent, parfois très câlin, à mourir de rire, surtout avec leurs potes. Je ne regrette rien de ce que j'ai pu vivre avec eux. Ça va être dur de ne plus en avoir..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Inndhiraa pour cette longue réponse ! smile.gif

 

Je me doute que tant de pertes n'ont pas dû être facile...

Est-ce que tu penses malgré tout garder un lien avec un autre animal que le rat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui c'est sûr. Je ne me vois pas vivre sans animaux. Je pense avoir un chat et un chien, mais plus tard. Et en toute sincérité, mon chien j'en rêve depuis 15 ans, mais quand je vois ce que peux me faire la mort d'un ratou qui a partagé ma vie 2 ans et demi, voire moins, j'ai très peur de ce que ça peut être pour un animal qui vit plus longtemps.

 

Il faut aussi prendre en compte toute l'organisation quand on part 2 jours ou plus, ou quand on a un rat malade. Les affaires des rats prennent bien plus de place que les miennes drole.gif.

 

Bref, je me rends bien compte que je suis assez négative, et j'espère que quelqu'un de plus positif que moi viendra te répondre tongue.gif.

 

Pourquoi aimerais-tu un rat toi? Qu'est-ce qui te fait te poser des questions quant à son acquisition?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je vais te raconter ma petite histoire...

 

Depuis toute petite, j'ai des animaux, et majoritairement, des rongeurs et lapins.

 

Il y a de cela 3 ans, mon hamster est parti de sa cage, et au bout d'une semaine, je ne l'avais pas retrouvé (j'avais 2 chats à l'époque, alors j'avais la quasi certitude qu'il avait fini dans un de leur ventre...), je suis donc allée acheter UNE rate, en ANIMALERIE.Le vendeur m'a assuré qu'elle ne pouvait pas être pleine, même si elle était avait des mâles dans la cage, parce qu'elle était trop jeune rolleyes.gif

 

Je l'ai acceuilli, dans une petite cage à hamster, sur copeaux de bois rolleyes.gif

Puis je me suis inscrite sur SRFA, où on m'a tout de suite gentiment dit "Un rat c'est bien, mais deux c'est mieux!".Mais mon père ayant déjà moyennement apprécié que je revienne avec un rat au lieu d'un hamster, il était hors de question que j'en ramène un autre.J'ai donc commencé par tripler le volume de sa cage, je suis parti le weekend, et ma mère m'a appelé pour me dire que la petite était morte, qu'elle avait fait une diarhée fulgurante...

Snif, une semaine après son arrivée...

Deuxième acte:

Je vois une annonce chez mon véto d'un particulier qui a une portée de ratons de 3 semaines à donner, ni une ni deux, il est à 6 kilomètres de chez moi, alors pourquoi m'en priverais-je!

Je réserve UN petit malou, et vais le chercher une semaine après.Tout le monde le traite de souris dans mon entourage, mais non, c'est un rat!

Ouai...Mais au bout d'un mois, il est toujours aussi petit icon_cpasmafaute.gif , et deux jours après, je retrouve Dimmu mort dans sa cage...

Troisième acte:Parce que je ne comptais pas m'arrêter là, je retourne chez le particulier, qui avait encore une soeur de Dimmu, au même age, elle faisait le double de son frère décédé, donc je la prend.C'est Houna, l'amour de ma vie.

Un mois après, à force de persuasion SRFAienne, j'adopte Stitch, craquage total sur ma noireaude!Puis encore un mois plus tard, arrive Tinwë, puce imprévue, mais que jamais, au grand jamais je ne regretterai!

Tout s'enchaine très vite, cage mary, puis furet +, chanvre et mélange maison!

4 mois après, première portée, voulue, avec un super malou, Houna donnes naissance à 9 petites crottes, j'en gardes 2, une fille et un garçon, mais il faut bien un copain à ce garçon!!!Lagoon arrive, et c'est l'enchainement, un an plus tard, me voilà avec 14 ratoux!

Et puis, petit à petit, et oui, parce que la "fin" de mon histoire n'est pas plus gaie que celle d'Indhirra, à force de décès très difficile à encaisser (Houna, l'amour de ma vie, elle m'avait promis d'être éternelle), son fils qui devaient me donner une descendance peu de temps après...

Trop difficile pour mon pauvre petit coeur...

 

Il me reste actuellement 9 rats, 3 mâles et 6 femelles, mais je n'en reprendrais plus, trop difficile pour moi et mon pauvre coeur...Trop difficile de s'attacher autant et de les voir partir à peine 2 ans plus tard...Beaucoup disent que l'amour qu'ils nous apportent compense bien tout cela, mais moi, je n'y crois plus, même si je les aimes tous comme la prunelle de mes yeux, que ce sont mes amis, ma troupe va petit à petit se réduire, et s'en suivra une période de deuil nécessaire.

 

Il ne faut jamais dire jamais, donc je ne dirais pas qu'il n'y aura plus jamais de ratoux chez moi, mais là, j'ai besoin d'une pause...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'était l'année du Bac, j'avais parlé à mon ex de mon attirance pour ces ptits rongeurs, et un soir je me suis retrouvée avec une petite cage et une petite loute d'animalerie dedans ! Malade, galeuse, mais je garde des souvenirs mémorables. wub2.gif la pauvre petite à eu droit à toutes nos erreurs de débutant. Je n'avais pas encore fouillé internet, ne pensant pas trouver un forum de passionnés, surtout aussi immense que celui ci^^. Je me fiais à un livre ! Quant je le relis maintenant il est très loin d'être juste... scared10.gif

 

On lui à trouvé une plus grande cage, mais les barreaux étaient trop espacés xD, on savait que c'était un rongeur, mais on imaginais pas qu'une si ptite bête pouvait faire autant de dégâts mdr ! (notamment elle à fait un "tour de France" avec nous et sa copine et elle à bien attaqué les rideaux de la tante de mon ex blush.gif )

 

Chaque départ est difficile. Bien plus que ce que je pensais avant d'en avoir. Mais je n'ai jamais arrêté. J'ai actuellement mes 20 à 25e rats. Et les 20 décès ont tous été terribles... peu à peu je focalise sur les bons souvenirs, mais c'est difficile.

J'en suis au point ou j'adopte bientôt un chiot, et je ne sais pas si je reprendrais des rats une fois mes 5 derniers partis. icon_cpasmafaute.gif Je re-craquerais surement un jour, mais pour le moment j'ai envi de m'attacher à un animal qui vivra plus longtemps.

 

Parmi ceux qui ont essayé d'arrêter, beaucoup y reviennent un jour ou l'autre ! laugh.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienviendue dans le monde fabuleux des rats happy.gif

 

Pour moi, ça a commencé vers 13 ans, quand ma meilleure amie à eu ses rats. De bons gros mâloux vraiment géniaux, qui ont très mal fini parce que mademoiselle était un peu du genre capricieuse/pourrie gâtée.

 

Chez moi, pas question d'avoir ça. "Ca pue, c'est moche, ça mord et ça trimballe des maladies", disait maman. ALors j'ai attendu... Attendu.. Je me suis inscrite sur SRFA pour que le temps me paraisse moins long. Et j'ai lu, appris, tout plein de choses.

 

Et oui, pas d'erreurs de débutant à la maison... C'est possible!! * fleurs.gif *

 

Et 7 ans plus tard, enfin en appart, je me lance.. Une grande cage, plein de sous de côté pour elles, du temps et, après une recherche éprouvante, des particuliers merveilleux... Vitamine et Vadrouille sont à la maison depuis un an, rejointes dans un mois par une crevette que j'attends avec impatience.

 

Pour digérer leur disparition, je me suis posée une limite: 3, pas plus.. Parce que voir les décès s'enchainer, ce sera trop pour moi, c'est sûr. Alors, 3, ça suffit, j'peux gérer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, j'ai toujours été très attirée par les rongeurs... Mon premier était une hamster dorée que mon papa avait ramené de son boulot, on suivit deux gerbilles, un écureuil de Corée, une lapine de clapier (sauvetage) et une hamster russe (sauvetage)... Bref, c'était bien beau, mais ce que je voulais c'était un rongeur avec lequel la relation soit ressemblante avec celle que mon donnés mes chats. Après recherches, je suis tombée amoureuse du rat... wub2.gif

Mais voilà, ma maman en avait peur... Cependant, après des années à demander, supplier etc elle accepte enfin que j'achète celui qui deviendra le rat de ma vie, Nezumi en 2007.

Comme tout le monde, j'ai fais des erreurs, mais contrairement à d'autres je les ai faites sciemment... Mon rat a vécu seul (car maman était bien gentille, mais fallait pas pousser) et je l'ai pris en animalerie (sur ce point, j'ai quand même sélectionnée une animalerie que je connais bien, qui élève elle-même ses rats sans consanguinité).

Mon bout de gras m'a comblé de bonheur pendant 3ans, il n'a jamais été malade, il n'a jamais mordu et il a toujours été un amour lèchouilleur et papouilleur. à tel point, qu'il a convertit toutes les personnes ayant peur des rats de mon entourage ! Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, mon ange est partit au paradis cette année, et a laissé un énorme vide dans mon cœur...

 

Après quelques mois, je me suis décidée à reprendre cette fois ci deux ratoux (Merci à mon vieux d'avoir converti ma maman). Cette fois ci, tout était bon, j'allais attendre une portée intéressante sur la srfa et réservé deux maloux ! Mais voilà, en allant racheter un hamac dans l'animalerie où j'avais pris mon ancien loulou, j'ai vu son sosie derrière la vitrine ! Connaissant bien l'animalerie, je savais qu'il était un petit neveu de mon Nezumi, et je n'ai pas pu résister, je l'ai pris avec un de ses copains... Et j'en suis aujourd'hui très heureuse ! happy.gif

 

Malgré tout, je ne regrette rien, à travers Brokeback, je revois un peu de mon ange et je n'aurais plus d'excuse pour acheter en animalerie...

Me connaissant, je sais que j'aurais des rats jusqu'à la fin car ils ont pris une place à part dans mon cœur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Chouette plein de réponses ! bave.gif

 

 

Inndhiraa > T'en fais pas, je ne cherche pas une vision toute rose des choses, loin de là ! smile.gif

 

J'ai actuellement deux chats. J'ai perdu ma première louloute l'an dernier, cela ne faisait que 7 ans, ce qui est relativement jeune pour un chat. ça a été terrible parce que comme disait Luxury, ma Séra m'avait promis d'être avec moi jusqu'à mes quarante ans, le plus vieux chat du monde je lui murmurai quand on faisait câlin... Sauf que la puce était fragile et qu'elle s'est battue comme une tigresse face à une maladie qui laissait ma véto impuissante.

 

J'ai cru que je ne m'en remettrai pas. Heureusement j'avais Ana avec moi, mon second chat, et c'est sa peine qui m'a poussé à prendre rapidement un autre chat, Neko. Un amour que je en voulais pas et dont je ne peux me passer aujourd'hui wub2.gif (cf mon avatar).

 

J'ai également une chienne depuis un an et demi, après l'avoir attendue toute mon enfance.

 

Au final, je dois le reconnaitre je suis une Elvira en puissance ( vous savez l'abominable gamine des looney tunes qui veut tous les câliner) et je ne suis heureuse qu'entourée de tout mon petit monde.

Les vacances ne m'amusent pas sans tous mes poilus.

 

Et le rat m'a toujours intrigué pour son intelligence, le fait qu'il soit à vous lire aussi câlin et en demande de contact me donne vraiment envie de faire connaissance avec cet animal. smile.gif

 

 

Luxury > Ce que tu dis me touches beaucoup. On sent dans ces quelques mots combien ton Houna comptait... Les autres aussi. On les aime tous, différemment.

Quel était ce petit plus dans ton coeur à son sujet ? C'était la première ? C'était inexplicable ?

 

 

Wulfila > Un chiot pour bientôt ? c'est une bonne nouvelle ça ! bave.gif

 

Enfin je dis ça, mais moi je suis bien contente que la mienne soit enfin adulte ! J'ai galéré avec l'apprentissage de la propreté et surtout la crise d'adolescence... Mais en premier chien, un beauceron c'était pas l'idée du siècle ! drole.gif

 

Kyrielle > Merciiii ! icon_mrgreen.gif

 

Je suis un peu dans ton cas. Etant en création d'entreprise et recherche d'emploi alimentaire, je squatte la maison familliale de vacances. Mes parents n'ont rien dit pour mes deux chats, mon chien, celui de ma coloc... mais les rats ce serait de trop drole.gif

 

Alors quand j'aurais ma maison à la campagne dans quelques mois, ce sera le moment d'adopter. mais en attendant je lis tout !! laugh.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis venue au rat le jour où j'ai quitté le domicile familial.

 

Et oui, du jour au lendemain je me suis retrouvée toute seule sans mon gros chien d'amour et ne pas avoir d'animaux avec moi me manquait terriblement. Du coup je me suis dis "t'es en appart, t'es jeune, tu risques de bouger, choisi une petite bestiole plutôt qu'un chien ou un chat". Et hop je me suis tournée vers le rat.

J'aurai pu prendre un lapin, un hamster ou un chonchon mais le rat était beaucoup plus attirant de part son caractère et son intelligence, beaucoup plus "intéressant" pour créer une relation.

J'ai donc adopté Daria en mars 2005. Puis elle a eu des petits (vie le kinder d'animalerie) et elle est partie mais j'avais choisi d'en garder et de file en aiguille j'ai eu jusqu'à 9 petites truffes en mai 2007.

Puis en aout 2009, le dernier des longues dents nous a quitté. Je me suis dit que j'en reprendrai pas car trop dur de perdre ces petites choses si vite, trop de peine.

 

J'ai donc un chat depuis novembre 2009 mais, j'avoue que les rats me manque, c'est pas le même lien et je rêve de pouvoir papouiller ces petites choses poilues (ou pas) qui galope a toute vitesse.

Je pense que d'ici quelques temps j'en reprendrai. J'espère smile.gif

 

Bonne aventure ratesque en tous cas happy.gifC'est unique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je vois que vous êtes au moins tous d'accord sur le fait que les perdre soit difficile et que c'est ce qui met un frein à cette passion !

C'ets en tout cas vraiment très intéressant à lire. N'hésitez pas les autres à me raconter aussi vos débuts ! smile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai appris à aimer les rats le jour où une amie de collège m'a parlé de ses deux rats, deux petits hooded noir et agouti adorables qui la suivaient partout comme des chiens miniatures. Elle m'a montré des photos, décrit leur comportement et j'ai commencé à m'y intéresser de très très près.

J'avais alors 13 ans et je voulais un animal à moi, j'ai tanné mon père pendant des années pour en avoir mais rien à faire, en grand phobique des rats qu'il était il n'a pas cédé (une VRAIE phobie, non pas une petite crainte ou un dégoût).

 

J'ai donc commencé à me documenter, à apprendre par cœur deux sites que j'ai consulté bieeeeen longtemps avant d'avoir mon tout premier rat (Ratlàlà et le site de Rattounette smile.gif ) tout en me jurant que j'aurai des rats lorsque j'aurais mon propre appart...

 

Finalement ce jour est arrivé (j'avais 20 ans) mais j'ai préféré mettre des sous de côté au cas où il y aurait des imprévus, j'ai donc encore attendu un an.

J'ai eu mon premier rat en septembre 2006, je comptais lui prendre un copain dans le mois suivant son adoption (craquage en animalerie en allant acheter une cage, j'ai eu une sorte de coup de foudre réciproque alors que je ne comptais pas du tout y acheter un raton... )

Myrddrinn, mon tout premier loulou, un p'tit bleu au comportement exceptionnel est arrivé à la maison et c'est là que j'ai compris que tous les sous que j'avais mis de côté (cagnotte véto de 600€) ne seraient jamais assez au vu de sa santé déplorable... En effet, mon bonhomme était immunodéficient. Pas de système immunitaire = visite véto une fois par semaine en moyenne pendant deux ans. Il a tout eu : rhumes, pneumonie, abcès chroniques, perte de dents suite à un abcès facial, soucis respiratoires, otite et avc vers la fin...

Je n'ai pas osé lui prendre de copain pendant un an tellement j'avais peur de ne plus pouvoir assumer financièrement... J'ai trimé pour refaire ma cagnotte véto puis j'ai adopté Parzifal pour lui tenir compagnie, qui s'est révélé agressif hormonal au bout de 6 mois.

Autant dire que mes débuts avec le rat n'ont pas été roses... pourtant j'avais essayé de faire les choses au mieux (litière de chanvre, sorties tous les jours, mélange maison, cage adaptée et tout le reste) mais j'étais passablement dégoûtée. J'aurais probablement arrêté si Myrddrinn n'avait pas eu un caractère aussi exceptionnel et si Parzifal n'était pas devenu si gentil après sa castration.

 

Au final quand Myrddrinn est parti, j'ai adopté un autre loulou pour lui tenir compagnie et de fil en aiguille je me suis retrouvée avec une douzaine de rats à moi (tous issus de sauvetages) et j'ai fait famille d'accueil pour rats agressifs hormonaux et / ou vieux et traumatisés, ceux qui n'intéressaient pas grand monde avant d'être remis en confiance et soignés.

Le fait de voir des rats bousillés réapprendre à vivre et à faire confiance a fait que je me suis jurée de ne jamais laisser tomber, ils m'ont donné de grandes leçons de vie et j'ai appris beaucoup d'eux. Je trouve les rats fascinants et absolument uniques, on peut développer une vraie relation de confiance et d'amitié avec eux que je n'ai retrouvée qu'avec les chiens, mais je préfère avoir une troupe de rats qu'un seul chien (d'où mon choix d'avoir des rattous plutôt qu'un chien, je n'aime pas l'idée de faire vivre un animal seul).

 

J'ai perdu 5 rattous durant les deux derniers mois, mes vieux tous pourris adorés de sauvetages qui ont développé des cancers foudroyants, ça m'a fait très très mal. J'ai failli arrêter et attendre que ma troupe diminue mais le fait de voir mes loulous restants déprimer malgré les sorties, jeux et câlins m'a fait reprendre un copain pour eux (Ægir, né fin janvier d'une portée kinder), puis deux petits derniers pour tenir compagnie à Ægir qui trouve que décidément les vieux ne sont pas assez joueurs...

 

Au final malgré le chagrin immense et le vide laissé par leur départ, je ne pense pas pouvoir me passer de rats, je les aime trop. Même si chaque départ et une déchirure, chaque jour avec mes rattous est plein de bonheur et chaque arrivée est un petit rayon de soleil à la maison smile.gif

Je pense quand même que je stabiliserai ma troupe entre 6 et 8 rats maximum pour moins souffrir des vagues de décès.

Je sais malheureusement que la série noire n'est pas terminée pour cette année, j'ai encore trois petits vieux entre deux et trois ans qui adorent la vie mais qui déclinent lentement, un de mes "jeunes" loulous d'un an et demi, Robin, qui a une malformation cardiaque et son copain Máni d'un an et demi aussi qui a déjà développé une tumeur heureusement enlevée très rapidement mais qui aurait pu dégénérer en tumeur maligne sad.gif

J'espère que mes loulous vont encore s'accrocher mais je profite de chaque jour avec eux comme si c'était le dernier... le temps passe trop vite avec eux. En fait, les rats c'est nul, ils devraient être éternels toobad.gif

 

 

Au final (je dois être d'un naturel optimiste) je cherche à ne garder que les bons côtés du rat et à ne pas trop penser à leur vie trop courte sinon je serais en dépression non stop...

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bienvenue sur SRFA Ama!!!

 

Dans mon cas j'ai adopté mes deux premières rates en décembre 2008, donc je me considère comme une "jeune" ratouphile. Pendant ma seconde année de fac mes parents ont enfin accepté que j'ai des animaux mais aucun qui les engagerait eux même dans l'aventure (l'aspect financier c'est moi qui gère avec mes revenus). Donc chiens/chats c'était mort dès le départ.

 

J'ai fait des recherches sur internet, je pensais adopter un furet, mais en farfouillant je suis vite tombée sur des sites concernant les rats. Ca n'a pas été le coup de foudre (j'aimais pas trop leur dents, queue,...) mais lire toutes les infos à propos du rat était passionnant. Au fur et à mesure j'ai commencé à vraiment vouloir des rats, j'ai contacté une raterie qui m'a conseillé srfa etc....

 

J'ai absorbé tout ce que je pouvais concernant le rat en lisant forums et sites et puis je suis tombée sur une portée où j'ai eu le coup de foudre pour deux soeurettes. Tout s'est très vite enchainé ensuite et le 16 décembre 2008 mes deux premières puces étaient chez moi. Je me souviendrais toute ma vie de ma première rencontre avec elles chez Cortex94, un pur bonheur!!!

 

J'ai réadopté trois puces ensuite, au fur et à mesure des mois.

 

Concernant les décès, je n'en ai pas encore vécu et ça me fait très peur. Ma plus vieille rate à 26 mois environ et je commence à flipper en la voyant vieillir...

D'un autre côté, la mort fait partie de la vie malheureusement et je souhaite uniquement leur avoir apporté une bonne vie heureuse et une mort déscente en ayant tout donné pour elles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
)

Luxury >  Ce que tu dis me touches beaucoup. On sent dans ces quelques mots combien ton Houna comptait... Les autres aussi. On les aime tous, différemment.

Quel était ce petit plus dans ton coeur à son sujet ? C'était la première ? C'était inexplicable ?

 

1386653[/snapback]

 

C'était ma vraie première, après le décès "rapide" des deux autres...Et puis c'était Houna quoi, la seule rate que j'ai eu qui, quand j'étais triste venait lécher mes larmes et me bisouillait, alors que quand j'étais joviale, elle gambadait partout et jouait avec moi...Les rats semblent tous ressentir ce genre de chose, mais il n'y a chez, que Houna qui m'ai "soutenu"...

Pour la petite anecdote, Houna est décédée d'une broncho-pneumonie, elle à dormi avec moi pour sa dernière nuit, elle m'a réveillé en se nichant au creux de mon oreille à 7heures du matin, elle à couiné, m'a réveillé, et je l'ai caliner jusqu'à son dernier souffle à 7h12...Elle savait qu'elle allait partir, et je le savais aussi...Ces derniers instants on été très difficile à vivre... sad.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Plusieurs amies avaient des rats, j'en étais tombée folle amoureuse, mais nous avions déjà un chien et des chats à la maison, je n'étais qu'au collège, mes parents n'étaient pas d'accord. Mon chien est mort, et finalement, à force de demander, j'ai eu 2 femelles pour Noël 2005. Puis une autre à Pâques 2006, et ma 4ème en février 2007. Et puis ça c'est enchainé, les mâles quand ma première femelle est décédée, et ainsi de suite. Des craquages, des sauvetages, des cadeaux.

 

En 5 ans, je n'ai vécu que 2 mois sans rats à la maison. Trop de départs, trop de sauvetages échoués malgré des soins vétérinaires énormes (et beaucoup d'argent dépensé pour les sauves), j'ai pété un plomb et me suis séparée de mes 3 dernières femelles. 2 mois plus tard, le manque pesait trop, j'ai adopté 2 femelles.

 

Je ne me vois vraiment plus vivre sans eux, ils sont tellement gentils, attachants, intelligents et mystérieux à la fois...

 

smile.gif

 

La seule chose que je n'avais pas prévu, c'est de m'y attacher autant et d'avoir une aussi grosse troupe clindoeil.gif

 

Pour les départs, cela dépend. Quand ils sont vieux, on se dit que c'est la dure loi de la vie, on essaye de tout faire pour qu'ils aient une fin de vie digne de l'amour qu'ils nous ont porté durant leurs mois/années de vie.

Le plus dur pour moi ce sont les sauvetages qui échouent, les rats qu'on récupère déjà dans un sale état et qui ne sont jamais sauvés malgré les soins appropriés. Un rat qu'on croit sorti d'affaire la veille et qu'on retrouve mort le lendemain matin.

Mais de l'histoire que j'ai construite avec les rats, ce sont les papouilles, les câlins, les léchouilles et tout le bonheur apporté que je retiens smile.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je trouve le sujet très intéressant, je l'ai vu hier sans avoir le temps d'y répondre!

 

Pour ma part, je rêvais d'avoir des rats depuis bien longtemps (fana d'animaux en tout genre) mais mon chéri était catégorique, il détestait ça et c'était hors de question qu'on ai des rats à la maison.

Jusqu'au jour où nous sommes allés chez une amie de l'asso dans le Tarn, et qu'elle nous présente le rat qu'elle avait en fa pour notre asso. Gros coup de foudre devant sa bouille, sa gentillesse, et ses gros bourrelets. En partant mon chéri me dit : Tu vois un rat comme ça, et ben je serai d'accord! (et là il aurai eu mieux fait de se taire glare.gifdrole.gif ). Nous avons donc adopté Rémus en juin 2008. Il avait été abandonné parce qu'il ne s'entendait pas avec les rats apparemment. Puis autre craquage à l'association, Crapouillou, qui est malheuresement décédé très rapidement (moins de 3 mois) d'une tumeur cérébrale, chacun avait son appart' dans la volière divisée en deux.

Rémus est parti en mars 2009 et ça a vraiment été très difficile à vivre, comme je m'occupais de lui tout le temps, il a vraiment laissé un énorme vide. Je garde en souvenir un beau trou sur mon canapé en skaï rose, et un tatouage d'un graph de Bansky en son hommage.

Ma relation avec les rats s'est encore amplifiée depuis que j'ai mes rats actuels, qui sont tous plus fusionnels et câlins les uns que les autres. Je suis pour eux un gros rat dominant, ils passent leur temps à me câliner, me faire des bisoux, jouer avec moi, ils sont à croquer. De tous mes animaux (j'ai plusieurs espèces à la maison : lapin, calopsitte, et cochon d'inde) ce sont de mes rats dont je suis la plus proche, je passe plusieurs heures tous les jours à les chouchoutter, c'est un peu mon anti stress. Je pense que je ne pourrai jamais vivre sans rats maintenant que je suis tombée dedans, c'est un animal vraiment trop exceptionnel. wub2.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Diane > Ah oui des débuts difficiles !! toobad.gif

En attendant on voit combien tu les aimes dans tes photos. ça ne mens pas ça !! smile.gif

 

Hippoleine> Merciiiiii smile.gif

Et ces 26 mois en sa compagnie, tu les as vu passé . Votre relation a évolué au fil du temps ?

 

 

Luxury > Tu m'étonnes... Mais cela reste un moment fort qui n'appartiens qu'à vous deux et je crois que partir de cette manière, auprès de son aimé, reste le plus beau départ pour nos animaux.

 

 

Debi03 > Qu'est-ce qui te fais dire qu'ils sont "mystérieux" ? happy.gif

 

Pinky > Ah ben je suis bien contente si j'ai pas fait mon boulet en lançant ce sujet ! laugh.gif

Et ton copain depuis il est contaminé ou toujours sur la réserve ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu mon premier rongeur au collège, une petite gerbille répondant au nom de Louise.

C'était pas vraiment ce que j'attendais, impossible de la prendre, aucun calin ni bisous, j'ai peut être pas su l'apprivoisé, donc le seul truc que j'avais à faire était les inconvénient, donc de la nourrir et de changer sa cage.. elle à pas trop tenu le coup, même pas 1 an après je la retrouvais morte, certainement par manque de soin de ma part..

Mes parents m'en on voulu et jura de ne plus jamais m'offrir un animal de compagnie tant que j'habiterais chez eux, et maintenant je comprend mieux leur choix..

 

Depuis j'ai eu le temps de grandir, ma meilleure amie savait que je voulais un rat mais que mes parents n'était pas trop chaud et surtout mon père..

Alors à mon anniversaire/noël 2008 elle à pas eu meilleure idée que de me faire un magnifique cadeau: ma première rate !

Enfin ma mère était au courant je l'avais amené à l'animalerie pour la faire craquer, elle voulait juste pas que mon père sache qu'elle était au courant, elle m'a fait promettre que je m'en occuperais et tout ça..

Il faut savoir que la petite rate était orpheline de mère et que ses frères et sœurs était déjà avalés par des serpents alors j'ai voulu simplement aider glare.gif

Je me retrouve donc avec une petite rate super attendrissante, très calme et câline, elle était toujours sur moi, sauf quand on jouait à cache cache !

Je me baladais avec ma boite de chaussure, ma rate et sa couverture dedans..

Puis un jour elle à commencé à basculer sur le coté.. J'ai pas pris ça au sérieux puisqu'elle mangeait et buvait toujours, et demandait toujours à sortir dans sa boite..

Ma mère m'a dit qu'elle était peut être aveugle ou sourde donc penché la tête pour mieux voir ou entendre.. Mais je voulais la garder puisqu'elle ne souffrait pas.

Plus le temps passé et plus elle ne pouvait plus grimper à l'etage de sa cage, ne monté plus au barreaux et tombé de sa boite qi je ne faisait pas attention..

Puis un mercredi matin, alors que je me préparais pour partir au lycée à 6h du matin, pas de rate pour me tirer les cheveux comme tout les matins, histoire de me dire "Hey j'suis là oubli pas de venir me caresser"(la cage était prés du miroir ou je me coiffais..).. Alors j'ai voulu la bougeais, je voulais pas partir sans l'avoir vu !

J'ai un peu bougeais la cage, je suis parti me brosser les dents, et à mon retour j'ai vu ma rate sur le coté, essayant de se bouger en se glissant et en n'arrivant plus à se relever..

Du jour au lendemain c'était cuit. Mon père est venu il l'a amenée au véto, le soir j'apprenais que c'était un traumatisme crânien, et je devais décider de la garder comme ça et de lui faire une piqure tout les jours, ou alors de la faire piquer..

j'ai pas voulu la faire souffrir plus, j'avais mal en la regardant dans les yeux, aux vétos j'avais l'impression de l'entendre pleurait quand elle m'a vu, elle voulait sortir de la cage, mais impossible..

 

J'ai eu du mal avant de pouvoir reprendre une compagnie, mais depuis le 2 mai j'ai mon appartement et qui dit appartement, dit rate.. Elle est merveilleuse et en pleine forme, et je suis sur le point de lui prendre une copine pour pouvoir faire 2 fois plus de conneries et me faire éclater de rire icon_mrgreen.gif

 

*C'est pas trop long, ça va blush.gif *

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Carambar, tu pouvais même faire plus long quelle idée !!!

C'est une triste mais très belle histoire qui vous a lié !! Elle s'appelait comment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Debi03 > Qu'est-ce qui te fais dire qu'ils sont "mystérieux" ? happy.gif

1387314[/snapback]

 

On en apprends tous les jours sur eux, à chaque nouvelle adoption c'est un nouveau caractère à découvrir. Le plus fascinant je trouve c'est quand ils naissent tout rose, et de pouvoir découvrir jour après jour leur évolution, tant au niveau couleur que marquage smile.gif

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part c'est complexe et pas prévu du tout :

 

Objectif premier de la visite à la jardinerie : Rempotage de la seule plante qui est arrivé a survivre à la maison (c'est sur qu'en oubliant de les arroser pendant 3 mois tout les 3 mois... blush.gif Elle est toujours là et n'est plus maltraitée happy.gif )

 

Je suis aller trainer devant les rongeurs et je suis resté gaga devant les hamsters russes trop choupi pendant une demi heure. C'était trop meugnon.

A partir de là, on a commencer à sentir que ça serait bien sympathique d'avoir de la compagnie à la maison.

 

Je me suis beaucoup documenté.

Nous voulions 2 "speciemens", mais on a appris que si on met ensemble ces bêtes là, ça à tendance a pas finir la nuit.

Comme on était bien décidé à adopter on s'est pas laissé démonter et on s'est renseigné sur les habitudes des autres rongeurs "classique" (souris, gerbilles, cochons d'inde, tout ça mais en aucun cas les rats).

La majorité était pas loin d'être aussi sociable que les hamsters russes...et puis niveau interaction sociale avec les humains c'était pas ça non plus.

 

Et puis un jour, l'homme me sort : "Et des rats ? Pourquoi pas des rats ? Marcel et Jacques en ont eu et ils étaient super intelligent !"

 

Moi : " scared10.gif métépafou !! C'est crade et sa pue ! Même pas en rêve !" ( blush.gif )

 

Bon, comme j'aime pas me contenter de "on-dit", j'ai tout de même élargie mon champs de recherche aux rats, habitude, habitat, nourriture, dépenses à prévoir, sociabilité (chouette ça s'entretue pas...) et là PAF ! Amoureuse la Malanix. wub2.gif

 

2 semaines après, une fois avoir jugé que j'étais assez documenté pour m'occuper convenablement de 2 ratous, on a foncé dans l'animalerie qui paraissait la mieux tenue (J'avais pas été foutue de trouver une raterie dans le coin alors qu'il doit y en avoir 2 fois plus que des animaleries...bref.).

 

A partir de là, nos 2 première rates, aujourd'hui anges, sont entrés dans nos vies.

Je vois encore la tête de ma mère qui a espéré jusqu'au dernier moment qu'on décide de prendre plutôt des souris ... drole.gif

 

Voilà donc comment notre vie a changé de A à Z, grâce à une plante dont on avait pas grande chose à faire. Parfois ça tiens vraiment a un fil.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Carambar, tu pouvais même faire plus long quelle idée !!!

C'est une triste mais très belle histoire qui vous a lié !!  Elle s'appelait comment ?

1387432[/snapback]

 

C'était Lou son petit nom ! smile.gif

Triste oui, mais grâce à elle je suis tombée amoureuse des rats wub2.gif

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hippoleine> Merciiiiii smile.gif

Et ces 26 mois en sa compagnie, tu les as vu passé . Votre relation a évolué au fil du temps ?

1387314[/snapback]

 

De rien clindoeil.gif

 

En fait, ma vieille (c'est elle mon avatar wub2.gif ) je l'ai récupéré uniquement en octobre 2009 chez une personne qui ne pouvait plus s'en occuper... Elle est arrivée assez désorientée (et malade) puisqu'elle avait vécu 1 ans et demi avec quelqu'un d'autre et une très grande troupe. La relation entre nous s'est établie au fur et à mesure, maintenant elle est pleinement épanouie. Bon elle vieillit tranquillement, je commence à me préparer à son départ, mais j'ai super peur, je ne connais pas mes réactions face à cette situation.

 

J'ai remarqué qu'elles ont toutes leur caractère bien à elle, comme le disait Luxury, certains rats sont vraiment fusionnels avec nous. J'ai une rate comme ça, un vrai chien miniature... Je ne peux pas dire que je la préfère, loin de là, mais notre relation est particulière, on est vraiment très attachée l'une à l'autre.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

C'est de Dési que tu parles non Hippoleine?

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

J'ai heuuu moyennement choisit de devenir ratouphile.

 

Mon copain de l'époque (je devais avoir 14 ans ou 15 je ne sais plus) m'avait emmené voir une de ces connaissances. Il faisait un "élevage" de rats (autant vous dire n'importe quoi) et il devait garder un ratou qu'il voulait "éduquer" pour faire des combats de rats.

 

Troooops agressif le ratou, je me suis approchée de lui et il m'a violemment sauté dessus pour se nicher sous mes cheveux tongue.gif

 

C'pas bien mais je l'ai volé ce ratoux, j'me suis barrée avec sans demander mon reste. Je sais bien qu'au final un autre a prit sa place et que donc ce n'est pas à proprement parler un sauvetage mais il était vraiment mignon ce ratou.

 

Pas de pc à la maison, pas internet, j'ai fais avec les moyens du bord : un livre sur les rats qui disaient que les mâles ne pouvaient pas vivre entre congénères (ahem glare.gif ), j'ai suivit les "conseils" de vendeurs d'animalerie et de véto incompétents : litière de copeau, alimentation spécial rats tout prêt qui fait faire des caca verts....

 

J'avais 15 ans je ne réfléchissais pas beaucoup et j'avais un peu pas du tout réfléchis au fait que ma mère était phobique des rats closedeyes.gif

Donc je l'emmenais partout avec moi pour pas me faire griller : cours, chambre, rue bref partout : c'était un amour sur patte : LE rat parfait : qui te léchouille tout le temps quand il ne dort pas, qui ne dormait que sur moi, qui se retenait de faire pipi sur moi et allait faire pipi sur les autres (new_vampv[1].gif) ou par terre, qui dormait avec moi sur un oreiller qui lui était réservé et hors de portée pour pas que je lui roule dessus.

 

Ça a duré quelque mois mais je me suis faîte grillée par mon popa qui acceptait de me couvrir et de me soutenir mais je devais le dire à ma mère : crise, larmes. D'un côté je comprend hein, mon homme me ramènerait une mygale même d'un sauvetage je ferais une crise du feu de dieu wacko.gif

Je lui ais expliqué pourquoi j'avais fait ça, elle a trouvé ça odieux pis bon le mal était fait on allait pas le lâché dans la nature tongue.gif

 

Donc elle lui a acheté une petite cage (trèèèèèèèèèèèès petite : c'était une grande cage à hamster) qui n'a quasi jamais servie! Au final il a passé sa vie sur moi : on était toujours en duo, même certains de mes profs l'avaient accepté, il était devenu la mascotte de la classe, beaucoup le papouillait et aimait le voir roupiller.

Ma mère s'est mise a l'aimé aussi, lui disant bonjour en rentrant, elle l'a même pris sur elle, elle n'a pas voulu l'avouer mais elle l'aimait bien cette boule de poils blush.gif

 

Il est mort jeune, ce fut foudroyant, il est parti dans mes mains avec plein de caresses pis mes larmes qui coulaient. J'ai encore sa photo sur mon bureau.

 

P'tain je ne t'oublierais jamais Gandja bye2.gif

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.