Aller au contenu
Powow

Dressage, rat 3mois, trop tôt ou trop tard?

Messages recommandés

Bonjour, mes deux nenettes, Curly et Praline ont atteind leur 3mois et sont avec moi depuis le 2janvier.

 

Alors les méthodes d'apprentissage j'ai beau tout essayé, mais elles m'aiment tellement que ça marche guère, en effet, les poser au bout d'une surface pour les habituer à leur prénom c'est pas évident puisque à peine je les ai posé qu'elles courent pour se caler sur moi....

C'est pas facile pour moi d'arriver à les dresser elles ont beau être moins actives qu'avant je peine à faire les exercices...

 

Et puis sinon, quand je ne me tiens pas à les dresser, je les sors ensemble, sur mon lit (grand et en même temps dans un studio ya que ça ^^), ou encore dans mon studio (quand le lit est plié et laisse un bon terrain de jeux et d'observation, files en l'air et trous fermés) jusqu'a maintenant tout se déroulait sans encombre, et depuis que je suis revenue dans mon studio ya 2 jours à peine, mesdemoiselles n'en font qu'à leur tête, l'une est en gros love sur mes lèvres, limite elle ne me les déchiquette pas, et l'autre en profite pour sauter du lit et visiter le studio (ce qui est embetant vu qu'une fois le lit déplié j'ai moins de visibilité sur ses futures bêtises).

 

Donc j'en viens à me demander si ya vraiment plus rien à faire pour ses deux casse-cous, ou bien si je dois encore patienter sagement encore quelques mois afin d'obtenir d'elles obéissance et écoute pour les dressages...

 

La semaine prochaine si j'y pense, j'emprunterai le cliker de mon père pour essayer une autre méthode (vu sur paRATsite me semble-t-il)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis c'est pas trop tôt ni trop tard. Le mot clé c'est la patience, je sais que ça ne doit pas t'aider beaucoup ^^ .Après ce que tu peux faire c'est de les laisser sur ton lit et toi tu te met un peu plus loin et essaye de les appeler en les appâtant avec de la nourriture, et qu'à chaque fois qu'elles viennes vers toi tu les récompenses. Moi, les prénoms n'avaient pas tant marché que ça, du coup je fais un bruit en claquant ma langue sur le palet, et elles viennes à chaque fois.... à leur rythme xD.

En tout cas bon courage, comme les rats sont un peu têtu je pense que tu en auras besoin :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idem, les jeunes sont foufous mais les habitudes se prennent tôt. Donc à ta place je continuerais tout ça sur la durée :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

qu'entendez vous par dresser un rat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien déjà leur faire comprendre que telle ou telle chose n'est pas autorisé.

 

Aujourd'hui elles me rendent complètement chèvre, elles ne tiennent pas en place, l'une s'attaque constamment aux lèvres de ma grande soeur, elles n'ont limite plus de 'respect' pour moi. Je suis tous les conseils que SRFA et tonton google peuvent bien me donner, mais rien...

 

Elles deviennent limite garces ^^

On passe du petit rat mal éduqué à une crise d'adolescence? Déjà?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déja quand elles font une connerie, tu les met sur le dos & tu souffles sur leur nez, un bon "NON!!!" bien fort suivit du nom du rat marche aussi (chez moi sa marche que sur un des mes mâles)

Après, je pense avoir beaucoup de chance pour mon Rafy, il connait son nom, je n'ai absolument rien faire pour ^^, me suit partout, se pose sur moi comme un chien...

Je pense surtout que ça dépend du caractère du rat pour le dressage & aussi... les femelles sont plus difficiles que les mâles je trouve ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors, je ne suis pas une grande spécialiste de l'éducation des rats, mais dans la mesure où toute expérience est bonne à prendre, voici ce que nous faisons encore aujourd'hui pour nos trois jeunes mâles :

 

L'éducation s'adapte, je pense, au caractère du rat. Nos deux plus vieux (ils vont sur leur 7 ou 8 mois) étaient des gniakeurs du dimanche. Nous avons mis en place deux types d'éducation : la "restrictive" pour tous les éléments interdits (sortir du terrain autorisé, faire sentir les dents ou se retourner brusquement pour essayer de mordre quand on essaie de les prendre - bref tous les comportements à bannir) et le renforcement positif pour toutes les actions que nous souhaitons leur voir reproduire (venir régulièrement "checker" la caresse en sortie, léchouiller les doigts, accepter ou réclamer les caresses, etc.)

 

Notre "restrictive" a été pensée autour d'une gradation de la punition en gros : quand le rat commence à vouloir descendre du canapé en sortie (les pattes avant en exploration et le cul fixé le plus près possible du bord) nous avons associé le NON avec un claquage de doigts puis avons peu à peu utilisé le NON seulement en renforcement quand le clac avec les doigts ne suffit pas (de plus en plus rare). Le son est ainsi associé à un "attention, tu vas trop loin". Si le rat décide d'ignorer notre avertissement et effectue tout de même sa bêtise (genre creuser le canapé en mode évadé d'Alcatraz), il est récupéré plus "brusquement" que d'habitude, retourné dans nos mains et on lui souffle rapidement sur le museau (puis le NON presque en même temps) et on le garde dans cette position en appuyant de manière répétée sur le bidon jusqu'à ce qu'il accepte la dominance ou pouick en se mettant tout mou (petit conseil : observe comment tes rats se retournent et se "nettoient" en dominance, cela nous a guidé pour l'intensité de nos caresses de dominance).

Les rats sont des petites saloperies (=^_^=) qui comprennent vite ce qui est interdit et ils essaieront forcément d'y retourner. Nous avons parfois fait certaines concessions (sur le canapé, ils passaient sous leur drap de sortie, nous avons donc retiré le drap pour les rats et acheté un drap pour les invités ^^) mais sommes restés fermes sur tous les comportements que nous refusons systématiquement : morsure, exploration forcée de la bouche, etc. Très vite, les rats vont s'adapter à ses interdits et se détournent de la bêtise à faire dès que l'on claque des doigts.

 

A côté de cela, nous avons utilisé le renforcement positif à l'aide du cliker (que nous avons très vite abandonné, vu qu'ils ont associé le cliker dans ma main à la nourriture : à peine le cliker dans la main qu'ils viennent sur mes cuisses et attendent la récompense ^^"). Là c'est plus long mais plus intéressant : nous leur apprenons à venir quand on claque la langue de manière répétée (auquel nous ajoutons le "viens" mais plus pour nous que pour eux). Nous avons d'abord marché à la récompense nourriture (de petits morceaux de carotte en dés pour éviter de leur en donner trop et passer à côté du principe de la récompense) mais très vite nous l'avons supprimé et remplacé par des papouilles. De temps en temps, au gré des envies, nous ressortons la récompense nourriture. Cela permet de ne pas systématiser réussite/récompense nourriture et de garder le principe de la caresse et du câlin comme élément de récompense.

 

J'ai ajouté que cela dépendait des caractères, surtout parce que notre petit dernier (3 mois) est un foufou qui n'a pas eu besoin d'être éduqué à ne pas mordre. Il n'a jamais compris le "attention je claque des doigts" trop faible pour lui et nous avons donc pour lui remplacé ce stimulus par un autre (en l'occurrence : je frappe dans les mains). La récompense caresse n'est pas la même non plus : les deux premiers étant peureux, la récompense correspond surtout à une voix douce disant "c'est biiiennn" tandis que le dernier est pris et bisouillé (il adore et en redemande). Ainsi, nous avons renforcé une attitude déjà présente naturellement chez lui au lieu de "tout commencer" comme avec nos deux premiers.

 

Et pour être tout à fait honnête, je pense que c'est encore à ce jour ce qui différencie une adoption en raterie d'une adoption en animalerie...

 

Bon, je suis désolée, c'est un gros pavé, mais ta question m'a renvoyé à tous les problèmes que j'ai vécu avec mes deux premiers rats jusqu'à trouver mon système à moi. Le truc selon moi est là : tous les conseils sont bons à prendre mais il faut surtout que tu trouves le système qui te permet de te sentir à l'aise dans ton éducation et en position de dominance claire (je me sens plus à l'aise avec les stimuli de bruit que les ordres verbalisés par exemple).

Enfin - et après promis, j'arrête - il y a sur ce forum un conseil que j'ai appliqué et qui m'a libéré dans mon approche avec mes rats : le retournement comme jeu ! De temps en temps, quand le rat est en sortie et vient vers moi, je le prend doucement le retourne et lui fait une tonne de bisous sur le ventre - des fois en soufflant un peu -. Ce retournement n'est pas alors associé à une punition mais à un acte normal assurant la dominance de "maman" ou "papa". Les comportements négatifs que nous punissions régulièrement ont diminué à vitesse grand V et nos deux rats ultra peureux sont venus spontanément se réfugier sur moi dès qu'ils avaient peur (au lieu de courir se réfugier dans leur cage!) ; cela faisait très "Maman !!! Y a du bruit maman !!!" trop chou. Du coup, certaines tensions se sont vite envolées et leur éducation a fait un grand bond en avant ^^.

 

En conclusion : il faut se détacher du principe "je dois leur apprendre" mais nouer une relation je t'aime-je te protège pour intégrer plus rapidement certains points précis non négociables... et garder cette phrase horrible mais tellement vraie : "Rome ne s'est pas construite en un jour". L'éducation a aujourd'hui une part importante dans les sorties, un peu comme un jeu entre nous et nos rats :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je tiens de nouveau à m'excuser pour ce pavé ! Promis, je repasse à la réponse rapide !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

eh ben MollyV, j'ai lu très attentivement ton joli pavé qui ne m'a pas découragé pour autant ^^

Je vois de tes écrits et de mes rates qu'il est parfois difficile d'en arriver à bout selon le caractère, ça c'est sûr.

 

Praline est bien plus posée (d'ailleurs il n'y a qu'elle qui dort les yeux ouverts sur mes genoux actuellement pendant que Curly fait tout son bazarre habituel ^^)

Déjà, ça fait un bon moment qu'elle est la dominante, et je pense qu'elle est plus mature que Curly qui n'arrive pas à faire la part des choses, Curly ne comprend pas la punition, elle prend limite ça pour un jeux.

 

Parfois j'ai l'impression que c'est moi qui est bien trop bisounours avec mes nounouilles. Avant elles ne descendaient pas de mon lit, maintenant j'ai beau les punir, les faire peur etc, elles ignorent, alors du coup je les laisse descendre (j'ai appris à ranger grâce à elles ^^) Mais je me doute bien qu'il faut que je soit un niveau au dessus plus sévère.

 

Praline ne prend pas en compte le claquement de mes mains pour lui faire peur, mais quand je gratte le sol elle vient me voir directement, c'est déjà un bon point mais les bêtises fusent malgré tout (sorti du territoire surtout)

Curly en à peur, et qui dit peur dit se cacher vers moi, mais elle repart droit derrière faire la même ânnerie...

 

Alors du coup c'est peut-etre moi qui ai du mal à m'imposer ^^ enfin je ne baisse pas les bras pour autant ! Leur schyzophrénie va se calmer j'en reste persuadée ^^

 

Je prend ton exemple en compte, des idées sont à prendre, même si la plupart je le faisais déjà T.T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec Cafféine, rien ne fonctionne sauf UN truc.

Pour être honnête, on a tout essayé; les bruits, les "non", les positions de soumissions (elle adore ça, elle essaie à chaque fois de nous lécher les mains et creucreute...), lui souffler dessus (ça aussi elle adore, elle essaie d'attrapper l'air avec ses pattes), bref... ><

Mais y a UN truc qu'elle supporte pas, c'est que tous les rats soient dehors sauf elle... Donc quand elle va où elle ne doit pas aller, on la prend, on lui dit "non" séchement mais sans crier et on la remet dans sa cage pendant minimum 10 minutes, voire plus. Les dix premières fois elle ne faisait pas le lien, mais maintenant elle commence gentiment à comprendre. Dès qu'on a le dos tourné elle y va quand même, mais au moins elle ne le fait plus en notre présence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle porte bien son nom ta Cafféine ^^

Depuis cette semaine j'essaie de la punir en la mettant dans la boîte de transport, j'ai peur qu'elle associe donc le voyage à la punition, la cage c'est pareil vu que je ne les sors pas h24 bien entendu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si cela peut te rassurer, je sais que l'on a déjà utilisé la punition enfermement et il n'y a pas eu d'association voyage/punition - après on utilise la caisse aussi pour le moment nettoyage de cage :-) On changeait seulement l'intérieur : voyage? La caisse avec litière et carotte et concombre dedans. Punition c'est caisse fermée sans rien sur le canapé pendant que les deux autres le narguent :-D

 

Après c'est moi qui supportait pas de le voir tout penaud :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Très contente d'avoir lu ton pavé Molly, c'était instructif. Je te proclame spécialiste de l'éducation ratounesque et te demande ton avis (j'incruste ma question dans ton post, Powow, mais c'est le même sujet ^^). Dans mon cas je n'ai pas de problèmes au niveau de leurs comportements, en revanche je m'arrache les cheveux avec l'une de mes trois louloutes qui est un arrosoir sur pattes. A chaque pas sa goutte de pisse, elle pourrit tout sur son passage. C'est clairement du marquage (sur sa maîtresse et tout ce qui ne sent pas encore son urine). J'en ai déjà parlé, on m'a répondu qu'il fallait se résigner. Du coup je me suis découragée parce que ce serait usant de coller le nez à son derrière pour la prendre en flagrant délit de goutte et la punir à chaque fois. Et puis elle asperge au passage, tout en galopant, est-ce qu'elle comprendrait le lien si je la rattrapais et la grondais ? J'avoue que je n'ai pas le courage d'entreprendre un boulot de longue haleine si c'est voué à l'échec, et surtout j'ai peur qu'elle ne comprenne jamais la cause des punitions (est-ce qu'elle se rend compte même qu'elle urine ?), qu'elle finisse juste par associer les sorties aux punitions arbitraires. Mais si quelqu'un me dit qu'il est venu à bout de ce problème, je me lance dans la bataille sur le champ parce que c'est vraiment l'horreur de recevoir de l'affection animale par l'urine :( Elle me rend chèvre !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Evepandore : elle urine tout le temps en sortie? Est-ce qu'il n'y aurait pas un souci la dessous, et pas seulement du marquage?

Une de mes rattes, suite a une chute, a, a priori, développé un hématome près de la vessie, et pissait partout, tt le tps. Un traitement au traumasedyl (homéopathie) pr accélérer la résorption de l'hématome a suffit a calmer ce "marquage" intempestif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Elle dépose des gouttes ou petites trainées d'urine de manière privilégiée sur mes mains (sa soeur aussi le fait), sur mes vêtements quand elle se love dedans ou quand elle est sur mes genoux, et quand elle débarque sur le lit (désormais protégé) qui est leur terrain de jeu. C'est un peu du genre : je débarque, je quadrille la zone ! En revanche je n'ai pas remarqué qu'elle urinait de cette façon sur les surfaces sans tissu. Mais ça se repère moins... Je vais faire des tests.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça ressemble bien a du marquage je pense pas que tu puisses faire grand chose:-\

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.