Aller au contenu
Iason

Héberger un chat durant 1 mois.

Messages recommandés

Bonjour,

Voici mon dilemme : d'ici un mois jai l'occasion d'adopter 2 loulous....  Mais en octobre prochain je vais héberger Ficelle un chat agée de 8ans pdt 1 mois (voyage en mongolie de ma mère) et j'ai un petit appartement avec 1 grande pièce ... passera ou passera pas ?

Techniquement pendant leurs sorties ou quand je suis pas là je peut les séparer (chat dans la grande pièce et la cage dans le couloir et inversement lors des sorties). Mais mon couloir est tout petit donc sa m'atriste un peu de mettre les loulou ou ficelle dedans pendant une longue période. Après quand je serai là j'espere pouvoir mettre tout le monde ensemble (fin je sort pas les loulous de la  cage je suis pas suicidaire nan plus).

Ma plus grande question serai pour la nuit ... si je coince la cage pour être sur que le chat la renverse pas je peut garder tout le petit monde ?

A noter que Ficelle est très grand pour un chat mais aussi trèèèèèèèès peureux ( adulte il a reussi à avoir peur d'un chaton --')  que chez ma mère il dort la nuit et qu'il a connu un hamster dans les 1er années de sa vie (mais pas souvent ! hamster => chambre , le chat => le reste).

Et si la nuit passe sans problème pourrais-je aussi les laisser dans la même pièces sans surveillance ou est-ce trop risqué ? (je préférerai largement mettre les loulou dans le couloir mais il fait sombre j'ai peur de déranger leurs cycles jour/nuitsi ils dorment le jour dans un pièce sombre.)

Et je me demandai si la cohabitation se passera mieu si je fait quelques aller retour entre chez ma mère et chez moi se qui permettrai qu'ils connaissent les odeurs les-un les-autres avant même de se rencontrer.

 

Alors possible ou pas ?

Merci d'avance pour les réponses.

Iason

Désolé pour les fautes d'orthographes.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Difficile de répondre à cette question.. On ne peut pas trop prévoir les réactions.. Quand j'avais encore des rates, je les emmenais partout avec moi et notamment chez mon père qui a toujours au minimum 2 chats sans parler de ceux qui viennent squatter. Les rates n'en avaient pas spécialement peur et les chats ne s'y  intéressaient pas particulièrement. Enfin, tout le monde s'observait de loin quoi. Niveau sortie par contre, toujours sous haute surveillance et préférence quand les chats étaient entrain de se balader.

 

Bref, à mon avis, ça se fait mais faut être très vigilant au début.

 

Violaine26.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Idem, pas de réponse évidente

je pense aussi que cela dépend du chat.

Si c'est un citadin, plus habitué aux coussins qu'à la rue, il y a de fortes chances qu'il ne s’intéresse pas à la cage.

Je serai plus réservée en cas de chat "de dehors". J'en ai deux à ma campagne et quand je vois les mulots et oiseaux qu'ils attrapent (malgré de la nourriture en permanence à disposition) je ne vois pas la cohabitation possible.

A noter que les chats sont très malins et parfois imprévisibles.

 

En résumé : possible mais extrême prudence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben curieusement MAM, les chats de mon père, qui sont des chasseurs, avaient quand même bien intégré que ce qui était dans la cage faisait partie de la famille. Bon évidemment, j'aurai pas mis tout le monde en liberté dans la même pièce (ni même laissé la cage dans la même pièce en mon absence) mais je m'attendais à ce qu'il y ait quand même des tentatives de chopage à travers les barreaux mais même pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord merci et Ficelle est un chat d'appartement-canapé la seule chose qu'il est jamais chassé c'est des mouches....à part sa il a peur de tout : enfant, hauteur (sisi il a peur de la hauteur d'un bacon au 1er étage), inconnu ... il a même peur d'aller sur le pallier ...(je vous laisse imaginez les sorties veto)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben curieusement MAM, les chats de mon père, qui sont des chasseurs, avaient quand même bien intégré que ce qui était dans la cage faisait partie de la famille. Bon évidemment, j'aurai pas mis tout le monde en liberté dans la même pièce (ni même laissé la cage dans la même pièce en mon absence) mais je m'attendais à ce qu'il y ait quand même des tentatives de chopage à travers les barreaux mais même pas.

 

Ce qui confirme que les chats peuvent être doués. Les miens savent parfaitement jusqu’où ils peuvent aller.....

exemple : Table permise sauf quand le couvert est mis...

un simple non et un regard dans les yeux permet de dissuader celui qui teste (qui a vite fait de déguerpir).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Pour ma part j'avais déjà deux chats quand j'ai eu mes premières rates. Ils ont vécu leurs quatre premières années en pavillon et me ramenaient des mulots. Maintenant ça fait quelques années qu'ils vivent en appart mais ils ont gardé leur instinct de chasseur. Au début ils regardaient mes rates comme des prédateurs alors j'ai fait une première approche en prenant une rate sur moi et le chat à côté de moi en faisant très attention et je caressait les deux l'un après l'autre en leur disant que c'est des copines, qu'il faut être gentil et s'ils tentaient quoi que ce soit je leur disait non d'un ton sec et par la suite je les ai laissé se renifler le museau et maintenant tout se passe bien. Depuis j'ai eu d'autres rats et ils ont compris que les rats font partie de la famille. Par contre je ne me risquerai pas de les laisser ensemble sans surveillance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai eu ça mais pas avec un rat mais avec mon ancien lapin en semi liberté.
Notre chat de l'époque était du genre grooos chasseur. Genre il ramenait des lapins et les mangeai devant nous... Et puis à force de sortir le lapin sous surveillance (le chat lui avait quand même sauté sur la croupe, mais du haut de mes 12 ans s'en est pris une ... on est pas malin à 12 ans quand même...) il a fini par comprendre que c'était un intouchable. Et finalement je pouvais sortir le lapin devant le chat sans aucun soucis. Le chat veillait même sur lui. On va pas dire qu'une amitié était née mais je pouvais leur faire des câlins aux deux en même temps sans problème.

Alors je dis pas d'en mettre une au chat, je le déconseille. Mais je pense qu'une marque d'autorité (du coup...) du genre un "Non" ou un "pschiiii" à force ça peut marcher sans problème. Mais comme pour tout animal (c'est évident mais je le dis tout de même par acquis de conscience) il faut une surveillance.

Je dis ça pour le cas chasseur. Si c'est un chat d'appartement mon frère qui me garde mes rats de temps à autre à un chat domestique très pépère sans aucun instinct elle ne fait que les regardés et n'y touche pas. En fait elle s'en fou même.

Voilà pour mon expérience des chats et des rongeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.