Jump to content
Sign in to follow this  
Ancalimë

Articles en "vrac"

Recommended Posts

Cerise m'avais envoyé des articles, écris soit par elle, soit par Muf, soit les deux. Avec leur accord nous pouvons les utiliser :)

 

Raterie, solution contre les abandons?

Révélation

De combien de gens, j'ai entendu dire  " Oui, mais je comprends pas qu'il y est autant d'élevages alors que les associations sont pleines à craquer" .  Trop. Et ils n'ont pas forcément tort. Mais pas raison non plus. 

Même si les animaux ne sont plus considérés par la loi comme des objets, ce n'est pas le cas dans les habitudes des Humains. Un déménagement, une grossesse, une séparation, une fulgurante allergie et c'est l'animal qui se retrouve dehors avec plus ou moins de ménagement.

Les associations sont débordées et pourtant il existe toujours des élevages qui mettent au monde des rats, des particuliers qui ont des portées kinders ( pas toujours si kinder que ça .. ) et des animaleries.

Néanmoins, après avoir regardé la provenance des rats en association, sur les petites annonces d'un certain site internet, ou bien même ceux de forums, il est rare d'y voir des rats de raterie.

Pourquoi ? Il faut dire que pour adopter en raterie, sérieuse de surcroit, il y a tout un protocole pour obtenir le saint grâal. Les adoptants y sont sélectionnés après discussion sur le maintien et la possibilité d'accueillir un rat, sur une recherche rapide du passé de l'adoptant. Et surtout, si la personne n'est pas apte à accueillir un rat pour diverses raisons, nous refusons l'adoption. 
Ce qui n'est pas le cas, ou rarement dans les animaleries. Combien de rats achetés là bas, sont des achats irréfléchis, dont les personnes sont peu informés sur les besoins réels ?

Les sexes y sont mélangés, de nombreux rates ont des portées dites kinders et les acheteurs sont souvent dépassés par tout ça ( une portée peut aller jusqu'à 20 ratons ). Si certains prennent leurs responsabilités en gardant la plupart des ratons, ou en faisant une piqure abortive, la plupart laissent naître les ratons, et 5 semaines après ( au mieux ) appellent à l'aide car ils ne peuvent pas les garder. Certains vont jusqu"à menacer de les mettre à la porte, de les tuer et sont donc peu regardant sur les adoptants puisqu'il faut s'en débarrasser et vite de préférence sans faire de compromis.  Ils n'ont pas le matériel nécessaire pour les garder et feront culpabiliser les autres pour les erreurs qu'ils ont commis.

Le serpent se mord la queue, puisque ces adoptants non triés sur ce genre de portée, se verront parfois dépassés eux même lors de la première difficulté ( Crise d'ado  persistante, un rat un peu agressif, une intégration compliquée, un problème de santé qu'ils ne pourront pas gérer ). 

Les rateries aussi ont un devoir moral d'aider au replacement ou de récupérer les rats abandonnés issus de leur travail. Certaines  sont contactés par les personnes sus-nommées pour conseiller ou récupérer les rats trop compliqués, les portées voulues mais pas vraiment voulues.

Mais c'est un fait, les rats de raterie ne se retrouvent pas en association. Sauf si l'adoptant n'a pas prévenu la raterie chez qui il a adopté.

Est ce que les rateries pourraient diminuer le taux d'abandon ? Et bien, oui et non. Si les gens n'ayant pas les bases de bon maintien ou considérés comme incapable d'adopter un rat pour diverses raisons, ne peuvent pas adopter en raterie, ils peuvent toujours se tourner vers les animaleries ou les particuliers et leurs portées kinders. Si les animaleries ne vendaient plus de rats, les portées kinders diminueraient et les abandons pourraient aussi diminuer sensiblement. CQFD.

Néanmoins, les rateries ayant que très peu de portées par an ( pour la plupart ), la demande reste toujours plus forte que l'offre, et il est clair qu'il faut une alternative. Quoi de mieux au final que les associations .. Mais ceci est un autre débat. 

 

 

https://drive.google.com/drive/folders/1H6plhHKQS8e45ZE4o4DgZLgeSRXy3K1v

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas vraiment dans le sujet mais c'est un argument "contre la culpabilisation de l'existence des rateries" (si on peut dire ça comme ça) :

 

Le travail fait sur la génétique, qui va dans le sens du bien-être, en plus du contexte privilégié de sociabilisation que ça permet. 

 

Et puis zut ! Les gens n'ont plus le droit d'avoir de passion au prétexte que certain se comportent mal ?

 

Parfois j'ai le sentiment qu'en voulant défendre on mélange tout !

 

En tout cas j'ai trouvé ce développement très intéressant ! Manifestement la qualité de l'investissement génère des effets positifs :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.