Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'gènes'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • .: SRFA :.
    • News et Fonctionnement du Forum
    • News et Fonctionnement de l'Association
  • .: Le Rat Domestique :.
    • Articles et Informations
    • Questions, Problèmes, Débats
    • Vos Rats
    • La Galaxie SRFA
    • Petites Annonces
  • Club Traduction's Répertoire des traducteurs
  • Club Traduction's Traductions
  • Club Articles et Informations's Zone de travail
  • Club Articles et Informations's Archives

Categories

  • Rats for dummies
  • Husbandry
  • Behaviour
  • Health
  • Breeding

Categories

  • Adoptants Ratouphiles Associés
  • Éleveurs Ratouphiles Associés
  • Projets de Reproduction
  • Portées

Categories

  • Brochures
  • Goodies
  • Thématiques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Pronoun


Location


Rat count


Rat owner since


Affixe


Passions


Site perso


Skype

Found 3 results

  1. Bonjour à tous! <br/><br/> L'article actuel étant vieux et assez "court", nous avons voulu en créer un plus complet, en esperant qu'il colle aux attentes cet article est la pour expliquer les bases à des débutants, pas pour les personnes ayant deja une bonne base en génétique <br/><br/> Merci de nous faire des retours (fautes, choses pas claires, oublis, etc) sur cet article, avant epinglage! <br/><br/> Bonne lecture!!! <br/><br/><br/> ************************************************************************************************************<br/><br/> Cet article est destiné aux personnes débutant en génétique ratounesque. Son but est de vous aider à comprendre les mécanismes de base de la génétique et ainsi vous aider à débuter dans ce domaine passionnant. <br/> Nous allons volontairement nous focaliser sur les caractères ayant un fonctionnement simple : Type d’oreilles, de poils et couleurs. <br/><br/> I – Base <br/><br/> Un caractère est une particularité présente (de manière visible ou non) chez un individu. <br/> Exemple : un pelage rex, des oreilles dumbo, une couleur noire <br/><br/> Si cette particularité se retrouve de génération en génération on parle alors d’un caractère héréditaire. Un caractère héréditaire sera transmis génétiquement et ne sera pas lié aux conditions de vie <br/> Exemple : Les oreilles dumbo chez le rat ne sont pas liées à la taille de la cage ou au type de litière utilisée. <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Un rat (comme tout être vivant) est constitué de cellules. Dans le noyau de chaque cellule se trouvent des chromosomes, toujours présentés par paires(le rat en possède 21 paires, l’homme en possède 23 paires). Ces derniers sont divisé en plusieurs parties, les gènes, eux même constitués de molécules d’ADN renfermant toutes les informations nécessaires au développement, au fonctionnement de l’organisme et à la transmission des caractères héréditaires. </TR></TABLE><br/><br/><br/> Chaque gène détermine la transmission et la mise en place d’un caractère : un type de poil, une couleur, etc. Il existe différentes versions de chaque gènes, nommées allèles. <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Pour le gène responsable de la couleur, il pourra y avoir plusieurs versions : noir, bleu, mink, etc. Il y aura donc un allèle noir = une version noire du gène codant la couleur, un allèle bleu = une version bleue du gène codant la couleur, etc. Même gène, différentes versions </TR></TABLE><br/><br/><br/> II - Transmettre, exprimer, porter <br/><br/> Chaque parent possède donc une paire pour chaque gène codant un trait physique, mais ne va en donner qu’un seul, au hasard, à son petit. Un allèle (version de ce gène) de papa et un allèle (version de ce gène) de maman pour créer une nouvelle paire chez le petit. <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Papa est de couleur violette, il a donc deux allèles (= une des versions possibles du gène couleur) violet. Maman est de couleur verte, elle a donc deux allèles (= une des versions possibles du gène couleur) verts. Bébé va recevoir un allèle violet et un allèle vert, constituant sa paire de gènes « couleur ». </TR></TABLE><br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Si bébé reçoit deux fois le même allèle alors il va exprime le type. Un bébé ayant reçu deux allèle dumbo sera dumbo. </TR></TABLE><br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Si bébé reçoit deux allèles différents non compatibles il sera porteur de ces derniers. C'est-à-dire qu’il va les garder dans son patrimoine génétique, pourra les transmettre à sa descendance mais ne les exprimera pas. Un bébé ayant recu un allèle Bleu et un allèle mink ne sera ni l’une de ces couleurs ni un mélange des deux! </TR></TABLE><br/><br/><br/> Mais alors de quelle couleur va-t-il être, puisqu’il n’a rien de compatible ? C’est à ce moment que la base entre en jeu. Pour toutes les couleurs il n’y a que deux bases : noir ou agouti. Ces bases se trouvent sous la couleur du rat, et en cas d’absence de couleur visible et bien on voit ce qui est en dessous. <br/><br/> Imaginez qu’une couverture recouvre le sol d’une pièce, ce que vous allez voir c’est la couverture mais en dessous il y a bien un sol. Si la couverture n’existe pas alors vous allez voir le sol de trouvant dessous, qui pourra être du béton du parquet, du carrelage, etc <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Papa est homozygote noir, porteur Violet et vert. Maman est homozygote agouti porteuse Vert et violet. Ils peuvent donc se combiner de 3 façons: Des violets, des verts et des porteurs. <br/><br/> Pour la base les petits auront tous un noir de papa et un agouti de maman, mais l'agouti étant dominant c'est lui qui va s'exprimer. Il y aura donc des agoutis, des verts agouti et des violets agouti </TR></TABLE><br/><br/><br/> Il est facile de connaitre la base de son rat! <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> La base agouti se voit et va se mélanger avec la couleur. Un rat bleu de base agouti aura une couleur plus marron, due au mélange du bleu et de l’agouti. </TR></TABLE><br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> la base noire ne se voit pas et laissera la couleur « pure ».Un rat bleu de base noire sera simplement bleu. </TR></TABLE><br/><br/><br/> Concernant les oreilles du rat « standard » peut être utilisé comme base. En l’absence de dumbo le rat est forcement standard (le dumbo agissant comme une surcouche du standard). <br/><br/> Pour les poils « lisse » peut être considéré comme base. En l’absence de rex ou de nu, le rat sera lisse <br/><br/><br/> III – Dominant, récessif et co-dominance <br/><br/> Tous ces gènes n’ont pas forcement le même mode de fonctionnement et, hors cas particuliers, ils se classent ainsi : <br/><br/> Récessif et co dominant: Il faut deux allèles identiques ou compatibles pour que le rat exprime(=qu’on puisse le voir à l’œil nu directement sur le rat) ces derniers <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Papa est gris, il a deux allèles gris. Maman est grise, elle a deux allèles gris. Bébé sera gris, un allèle de papa et un allèle de maman. gris et gris sont compatibles, bébé va exprimer « gris». <br/><br/> En dehors des cas particuliers de co-dominance, tous les types récessifs vont fonctionner ainsi : il faut deux allèles similaires pour exprimer le type. <br/><br/> Par exemple pour la couleur mink, il faudra deux allèles mink pour que le rat soit mink. S’il n’a qu’un seul allèle mink il sera simplement porteur. </TR></TABLE><br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Papa est jaune, il a deux allèles jaunes. Maman est rouge, elle a deux allèles rouges. Bébé sera orange, un allèle de papa et un allèle de maman. jaune et rouge sont compatibles et tous deux récessifs, ils vont se mélanger pour donner, «orange». Dans ce cas on parle de co-dominance car les deux sont au même niveau, il n’y en a pas un qui écrase l’autre. On peut simplifier l'idée par "couleur 1 + couleur 2 = une 3eme couleur".<br/><br/> Attention : Seuls quelques gènes récessifs acceptent ce mode de fonctionnement, comme par exemple le siamois et l’albinos qui une fois combinés vont donner de l’himalayen. <br/><br/> Idem avec le burmese qui a impérativement besoin du siamois ou de l’albinos pour s’exprimer. <br/><br/> Ces types « composés » (= créés à partir de deux autres types) ne peuvent pas se porter. Un rat himalayen ne donnera pas des porteurs himalayens, il donnera soit des porteurs albinos, soit des porteurs siamois. </TR></TABLE><br/><br/><br/> Dominant : Il suffit d’un seul allèle dominant pour exprimer un trait. Il se débrouille seul et n’a pas besoin de l’aide d’un autre allèle identique ou compatible pour se montrer. De manière générale on parle alors d’un « gène dominant », il n’en existe que peu le plus simple est de les connaitre par cœur. Ces gènes dominants peuvent etre homozygotes (= deux allèles identiques) ou hétérozygotes (= deux allèles différents). <br/><br/><br/> <table style="border-color: #E2E2E2; border-style: solid; "><TR><TD BGCOLOR="white"></TD><TD BGCOLOR="white"> Papa est marron, il a deux allèles marrons. Maman est verte, elle a deux allèles verts. Bébé sera marron porteur vert. marron et vert ne sont pas des allèles compatibles MAIS marron est dominant ! Il n’a donc pas besoin d’un autre allèle marron (ou tout autre allèle compatible) pour s’exprimer, il le fait tout seul. Bébé exprimera donc marron, bien qu’il n’ait qu’un seul allèle marron. Bébé est hétérozygote marron. <br/><br/> </TR></TABLE><br/><br/><br/> Certains gènes ajoutent à cette base des cas particuliers, des compatibilités bien précises. Ils sont peu nombreux et une fois encore le plus simple est d’en apprendre la liste par cœur. <br/><br/><br/> IV – Codification <br/><br/> Pour le rat c’est exactement la même chose ! Pour communiquer sur le sujet nous utilisons un code commun à tous (Francophone, chez les Anglophones il y a certains changements) servant à mettre par écrit ce code génétique, ces paires. <br/><br/> Chaque version d’un gène est représentée par une lettre, par exemple a pour la version noire du gène couleur. Comme un gène est une paire, il sera noté -/- par exemple a/a. Le code sera une suite de gènes, et sera représenté ainsi -/- -/- -/-<br/><br/> Exemple : Un rat mink lisse dumbo sera noté a/a m/m re/re du/du. Cette suite codée nous donne l’identité génétique de ce rat et nous permet en un coup d’œil de savoir ce qu’il est. On y retrouve également la notion de « un allèle de papa et un allèle de maman formant une nouvelle paire». <br/><br/> L'absence d'un gène sera montré par une majuscule, par exemple M qui est l'absence de gène mink<br/> Exemple: Un rat mink aura la paire m/m (deux allèles de mink), un rat porteur mink aura la paire M/m (un allèle de mink et un "vide"), un rat ni mink ni porteur aura la paire M/M (deux "vide") <br/><br/> Prenons un cas réel: <br/> Maman est dumbo soit du/du<br/> Papa est porteur dumbo soit du/DU <br/> Les petits pourront être du/du = dumbos ou alors du/Du = porteurs dumbo. <br/><br/> Liste des couleurs de base: <br/> Agouti : A (dominant) <br/> Noir : a<br/> Bleu Us : d <br/> Bleu russe : rb <br/> RED : r <br/> PED : p <br/> Mink : m <br/> Mock mink : bc <br/><br/> Il est possible de combiner ces couleurs, comme sur une palette de peinture. Par exemple mink + bleu russe vont donner du dove. Cependant, comme nous l’avons vu, pour qu’un type récessif s’exprime il doit forcement avoir deux allèles du même type. Pour avoir du dove il faut donc deux allèles bleu russe et deux allèles mink. <br/><br/> Il y a donc plusieurs possibilité: <br/> - deux parents dove (a/a m/m rb/rb) <br/> - Deux parents noirs porteurs bleu russe et mink (a/a m/M rb/RB) <br/> - deux parents mink porteurs bleu russe (a/a m/m rb/RB) <br/> - deux parents bleu russe porteurs mink (a/a m/M rb/rb) <br/> - un parent mink porteur bleu russe et un bleu russe porteur mink (a/a m/m rb/Rb= et (a/a m/M rb/rb) <br/> - un parent noir porteur mink et bleu russe avec un dove (a/a m/M rb/RB) et (a/a m/M rb/RB)et (a/a m/m rb/rb) <br/> - un parent noir porteur mink et bleu russe avec un mink porteur bleu russe (a/a m/M rb/RB)et (a/a m/m rb/RB) <br/> - un parent noir porteur mink et bleu russe avec un bleu russe porteur mink(a/a m/M rb/RB) et(a/a m/M rb/rb) <br/> - etc... <br/><br/> Les solutions sont multiples!!! Cependant toutes ces solutions ne donnent pas les mêmes probabilités.Etant une couleur composée le dove ne peut ni se porter ni se transmettre. Un rat dove donnera à son petit un allèle mink et un allèle bleu russe, le petit sera alors juste porteur mink et bleu russe. <br/><br/> Dilutions: <br/> Albinos : c<br/> Siamois: c(h) (c et c(h) sont co dominant et un rat portant à la fois c et c(h) est hymalayen ; C responsable de l’expression basique de la couleur) <br/> Burmese: Bu<br/><br/> Pour les types de poils : <br/><br/> Rex : Re dominant sur re s’exprimant en donnant des poils lisses<br/> Nu : n (gène dominant N correspondant à la présence de poils) <br/><br/> Ce qui est dominant: <br/> - Le down under (marquage) <br/> - Le pearl (dilution, attention le pearl est lethal en homozygote) <br/> - L'agouti (couleur) <br/> - Le rex (type de poils) <br/> - L'essex/Baldie (se comporte comme du husky) <br/> - Le black eyed (couleur d'yeux) <br/><br/> Ce qui est co dominant et nécéssite la présence portée ou exprimée du siamois: <br/> - Le burmese <br/> - Le RedEyedDevil/BlackEyedDevil<br/><br/><br/> V – Application ratounesque <br/><br/> Maintenant que vous avez les bases et le code il est temps de passer à la pratique. Le plus simple pour déterminer le résultat de votre croisement est d'utiliser la méthode suivante: <br/><br/> 1- Déterminer le code des parents: <br/><br/> Maman est noire dumbo lisse, elle porte le bleu russe et le mink -> a/a (noir)du/du (dumbo) re/re (lisse) br/BR (porteuse bleu russe) m/M (porteuse mink) <br/> Papa est mink standard rex, il porte le dumbo -> a/a (noir, papa étant mink il est de base noire) du/Du (porte le dumbo) re/Re (rex) BR/BR (pas de bleu russe) m/m (mink) <br/><br/> 2- Transposer les infos des tableaux <br/><br/> <br/><br/> Le principe de ces tableaux est assez simple :<br/> - Maman occupe la ligne horizontale, un allèle par case <br/> - Papa occupe la ligne verticale, idem un allèle par case. <br/><br/> Ensuite il suffit de créer les paires !<br/><br/> Dans nos tableaux nous avons :<br/> - 100% de rats a /a, soit 100% de rats base noire. <br/> - 50% de rats du/du soit dumbo et 50% de rats du/DU soit standard porteur dumbo<br/> - 50% de rats re/re soit lisse et 50% de rats re/Re soit rex<br/> - 50% de rats br/BR soit porteurs bleu russe et 50% de rats BR/BR soit non porteurs bleu russe<br/> - 50% de rats m/m soit mink et 50% de rats m/M soit porteurs mink. <br/><br/> Il y aura donc au final 50% de mink et 50% de noirs, 50% dumbo et 50% rex. <br/><br/><br/> Prenons un autre exemple : <br/><br/> Maman est dove dumbo lisse, elle porte le RED -> a/a (noir) rb/rb (bleu russe), m/m (mink),du/du (dumbo) re/re (lisse) r/R (porteuse RED) <br/> Papa est topaze standard rex, il porte bleu russe et le mink -> a/A (agouti,papa étant topaze il est de base agouti. Dans cet exemple nous partons du principe qu'il est connu comme agouti hétérozygote) r/r (RED)du/Du (porte le dumbo) re/Re (rex) br/BR (porteur bleu russe) m/M (porteur mink) <br/><br/> On peut aussi faire notre tableau en une seule pièce : <br/><br/> <table border="1"> <tr> <td></td> <td>a</td> <td>a</td> <td>rb</td> <td>rb</td> <td>m</td> <td>m</td> <td>du</td> <td>du</td> <td>re</td> <td>re</td> <td>r</td> <td>R</td> </tr> <tr> <td>a</td> <td>a/a</td> <td>a/a</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>A</td> <td>A/a</td> <td>A/a</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>rb</td> <td></td> <td></td> <td>rb/rb</td> <td>rb/rb</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>RB</td> <td></td> <td></td> <td>rb/RB</td> <td>rb/RB</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>m</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>m/m</td> <td>m/m</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>M</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>m/M</td> <td>m/M</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>du</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>du/du</td> <td>du/du</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>DU</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>du/DU</td> <td>du/DU</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>re</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>re/re</td> <td>re/re</td> <td></td> <td></td></tr> <tr> <td>Re</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>re/Re</td> <td>re/Re</td> <td></td> <td></td></tr> <td>r</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>r/r</td> <td>r/r</td></tr> <td>R</td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td></td> <td>R/R</td> <td>R/R</td></tr> </table> <br/><br/>Dans notre tableau nous avons : <br/> - 50% de rats a/a soit base noire et 50% de rats a/A soit base agouti porteur noir<br/> - 50% de rats rb/rb soit bleu russe et 50% de rats rb/RB soit porteur bleu russe<br/> - 50% de rats m/m soit mink et 50% de rats m/M soit porteur mink<br/> - 50% de rats du/du soit dumbo et 50% de rats du/DU soit porteur dumbo<br/> - 50% de rats re/re soit lisse et 50% de rats re/Re soit rex<br/> - 50% de rats r/r soit RED et 50% de rats r/R soit porteurs RED. <br/><br/> Ces couleurs pouvant être combinées, nous pouvons donc avoir du noir, du mink, du bleu russe, du beige, du dove, du platine russe, havane, du beige russe <br/> De l’agouti, du canelle, du bleu russe agouti, du dove agouti, du topaze russe, du platine russe agouti….<br/><br/> Autant dire une portée très variée !
  2. Cet article a vocation à présenter des éléments de génétique du rat de manière HYPER simpliste. Et quand c'est simpliste comme ça ça n'est pas tout a fait correct sur tous les points, pour les experts, notamment comment j'ai écrit les gènes. Mais l'essentiel c'est de mieux comprendre et être plus autonome, pas de devenir un expert en génétique ratesque. Chaque "caractéristique" physique (couleur, oreilles, poils) chez un rat est matérialisée par une "paire" génétique, tout comme le sexe de l'homme est matérialisé par une paire XX ou XY de chromosomes. Chez les gènes ratesques c'est pareil. Chaque parent apporte une branche de la paire qu'il a lui. Un bébé se retrouve donc affublé d'une branche maternelle et d'une branche paternelle, au pif. Les gènes (branches) peuvent être dominants : il ne faut qu'une branche sur les deux pour que la caractéristique apparaisse. Ou elles peuvent être récessifs : il faut absolument les deux mêmes branches ensemble pour que la caractéristique apparaisse. Une paire s'écrit -/- (vous verrez après comment on note ça) EXEMPLE de fonctionnement de transmissions aux petits sur un gène récessif : le DUMBO : Maman est dumbo. Ça s'écrit en minuscule, parce que c'est récessif et donc ça se codifie du. Et donc pour qu'elle le soit ça veut dire qu'elle a deux branches dumbos pour que le dumbo s'exprime. Elle est donc du/du Papa est standard non dumbo , et non porteur dumbo. Il n'a donc aucune branche dumbo. Il est Du/Du. Si il était porteur il en aurait une sur les deux (du/Du) Le croisement des deux, va faire que Maman va donner une de ses deux branches aux petits. Les deux branches sont dumbos (du/du toujours) donc chaque petit va hériter d'une branche dumbo. Le papa va aussi donner une des deux. Qui sont toutes les deux pas dumbos (Du/Du). Chaque petit va avoir une standard et une dumbo. Ils seront standards mais ça sera des porteurs avec un code du/Du. Si on croise un dumbo avec un porteur, comme le porteur va donner une des deux branches au pif ça va pouvoir être soit la standard soit la porteuse. D’où une chance sur deux. D’où une moitié de dumbos statistiquement. Et si on croise deux porteurs, de chaque coté il y a une chance sur deux que ça soit la dumbo qui soit donnée, donc au final ça fait une chance sur 4 de réunir les deux branches dumbos, pour obtenir 25% de dumbos statistiquement. Sachant que quelque soit le gène ça marche comme ça ou presque, voila une petite liste non exhaustive des gènes de couleurs : L'agouti c'est dominant ! (A/A agouti, A/a agouti, a/a coloré autre que agouti) L'albinos ( c ) est récessif (c/c un albi, C/C un coloré, C/c un coloré porteur albi) Le siamois (ch) c'est récessif (ch/ch un siamois, Ch/C un coloré porteur siamois, Ch/c un... himalayen ! qui est donc une combinaison entre un gène siamois et un gène albinos) Le bleu US (d) c'est récessif (d/d bleu, D/d coloré porteur bleu, D/D rien que dalle) Le bleu russe (rb) pareil (rb/rb bleu russe, rb/Rb porteur bleu russe, Rb/Rb que dalle) Le mink c'est récessif (m/m mink, m/M autre porteur mink, M/M que dalle) Le mock mink (mo) récessif idem. (mo/mo mock mink, mo/Mo porteur, Mo/Mo que dalle) Le noir c'est l'absence tout le reste. Mais ça peut être porteur plein de choses Ces couleurs peuvent parfois se combiner entre elle. Ainsi, le cannelle est un exemple de combinaison de couleur, c'est un rat qui est ET agouti ET mink (A/- m/m ) Il en existe d'autre : bleu agouti (bleu et agouti, donc) double bleu ( bleu russe et bleu US ) double bleu agouti (bleu russe, bleu us et agouti) bleu russe agouti (etc) dove dove agouti platine bleu US platine bleu US agouti ... Les gènes codant pour la couleur des yeux se rajoutent ensuite aux couleurs existantes et les modifient. Ils fonctionnent de manière récessives simples. Pink Eye Dilute (PED comme vous le voyez écrit souvent) yeux roses ( p ) Red Eye Dilute (RED) yeux rouges ( r ) p/P porteur PED r/R porteur RED p/p rat à couleur diluée par le gène yeux roses r/r rat a couleur diluée par le gène yeux rouges Qui se combinent sur du noir, sur du mink, sur de l'agouti, et sur les combinaisons. p/p sur noir : champagne p/p sur agouti : ambre p/p sur mink : champagne base mink p/p sur cannelle : ambre base mink r/r sur noir : beige r/r sur agouti : topaze r/r sur mink : beige base mink r/r sur cannelle : topaze base mink etc etc etc Ça se combine aussi avec les bleu US, bleu russe, et leurs combinaisons de couleurs. Encore des questions ? N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats ! Première publication : 09/12/2006. Dernière révision : 30/05/2013.
  3. Cet article a déménagé ! Retrouvez-le dans l'onglet Articles ou en suivant ce lien :
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.