Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'poils'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • .: SRFA :.
    • News et Fonctionnement du Forum
    • News et Fonctionnement de l'Association
  • .: Le Rat Domestique :.
    • Articles et Informations
    • Questions, Problèmes, Débats
    • Vos Rats
    • La Galaxie SRFA
    • Petites Annonces
  • Club Traduction's Répertoire des traducteurs
  • Club Traduction's Traductions
  • Club Articles et Informations's Zone de travail
  • Club Articles et Informations's Archives

Categories

  • Rats for dummies
  • Husbandry
  • Behaviour
  • Health
  • Breeding

Categories

  • Adoptants Ratouphiles Associés
  • Éleveurs Ratouphiles Associés
  • Projets de Reproduction
  • Portées

Categories

  • Brochures
  • Goodies
  • Thématiques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Pronoun


Location


Rat count


Rat owner since


Affixe


Passions


Site perso


Skype

Found 6 results

  1. Cet article a vocation à présenter des éléments de génétique du rat de manière HYPER simpliste. Et quand c'est simpliste comme ça ça n'est pas tout a fait correct sur tous les points, pour les experts, notamment comment j'ai écrit les gènes. Mais l'essentiel c'est de mieux comprendre et être plus autonome, pas de devenir un expert en génétique ratesque. Chaque "caractéristique" physique (couleur, oreilles, poils) chez un rat est matérialisée par une "paire" génétique, tout comme le sexe de l'homme est matérialisé par une paire XX ou XY de chromosomes. Chez les gènes ratesques c'est pareil. Chaque parent apporte une branche de la paire qu'il a lui. Un bébé se retrouve donc affublé d'une branche maternelle et d'une branche paternelle, au pif. Les gènes (branches) peuvent être dominants : il ne faut qu'une branche sur les deux pour que la caractéristique apparaisse. Ou elles peuvent être récessifs : il faut absolument les deux mêmes branches ensemble pour que la caractéristique apparaisse. Une paire s'écrit -/- (vous verrez après comment on note ça) EXEMPLE de fonctionnement de transmissions aux petits sur un gène récessif : le DUMBO : Maman est dumbo. Ça s'écrit en minuscule, parce que c'est récessif et donc ça se codifie du. Et donc pour qu'elle le soit ça veut dire qu'elle a deux branches dumbos pour que le dumbo s'exprime. Elle est donc du/du Papa est standard non dumbo , et non porteur dumbo. Il n'a donc aucune branche dumbo. Il est Du/Du. Si il était porteur il en aurait une sur les deux (du/Du) Le croisement des deux, va faire que Maman va donner une de ses deux branches aux petits. Les deux branches sont dumbos (du/du toujours) donc chaque petit va hériter d'une branche dumbo. Le papa va aussi donner une des deux. Qui sont toutes les deux pas dumbos (Du/Du). Chaque petit va avoir une standard et une dumbo. Ils seront standards mais ça sera des porteurs avec un code du/Du. Si on croise un dumbo avec un porteur, comme le porteur va donner une des deux branches au pif ça va pouvoir être soit la standard soit la porteuse. D’où une chance sur deux. D’où une moitié de dumbos statistiquement. Et si on croise deux porteurs, de chaque coté il y a une chance sur deux que ça soit la dumbo qui soit donnée, donc au final ça fait une chance sur 4 de réunir les deux branches dumbos, pour obtenir 25% de dumbos statistiquement. Sachant que quelque soit le gène ça marche comme ça ou presque, voila une petite liste non exhaustive des gènes de couleurs : L'agouti c'est dominant ! (A/A agouti, A/a agouti, a/a coloré autre que agouti) L'albinos ( c ) est récessif (c/c un albi, C/C un coloré, C/c un coloré porteur albi) Le siamois (ch) c'est récessif (ch/ch un siamois, Ch/C un coloré porteur siamois, Ch/c un... himalayen ! qui est donc une combinaison entre un gène siamois et un gène albinos) Le bleu US (d) c'est récessif (d/d bleu, D/d coloré porteur bleu, D/D rien que dalle) Le bleu russe (rb) pareil (rb/rb bleu russe, rb/Rb porteur bleu russe, Rb/Rb que dalle) Le mink c'est récessif (m/m mink, m/M autre porteur mink, M/M que dalle) Le mock mink (mo) récessif idem. (mo/mo mock mink, mo/Mo porteur, Mo/Mo que dalle) Le noir c'est l'absence tout le reste. Mais ça peut être porteur plein de choses Ces couleurs peuvent parfois se combiner entre elle. Ainsi, le cannelle est un exemple de combinaison de couleur, c'est un rat qui est ET agouti ET mink (A/- m/m ) Il en existe d'autre : bleu agouti (bleu et agouti, donc) double bleu ( bleu russe et bleu US ) double bleu agouti (bleu russe, bleu us et agouti) bleu russe agouti (etc) dove dove agouti platine bleu US platine bleu US agouti ... Les gènes codant pour la couleur des yeux se rajoutent ensuite aux couleurs existantes et les modifient. Ils fonctionnent de manière récessives simples. Pink Eye Dilute (PED comme vous le voyez écrit souvent) yeux roses ( p ) Red Eye Dilute (RED) yeux rouges ( r ) p/P porteur PED r/R porteur RED p/p rat à couleur diluée par le gène yeux roses r/r rat a couleur diluée par le gène yeux rouges Qui se combinent sur du noir, sur du mink, sur de l'agouti, et sur les combinaisons. p/p sur noir : champagne p/p sur agouti : ambre p/p sur mink : champagne base mink p/p sur cannelle : ambre base mink r/r sur noir : beige r/r sur agouti : topaze r/r sur mink : beige base mink r/r sur cannelle : topaze base mink etc etc etc Ça se combine aussi avec les bleu US, bleu russe, et leurs combinaisons de couleurs. Encore des questions ? N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats ! Première publication : 09/12/2006. Dernière révision : 30/05/2013.
  2. Bonjour à tous ! Je viens vous parler de ùes deux petits ratous BIFFTY et JULIUS Achetés en animalerie (ouiiii je sais, c'était un coup de folie, mes premiers rongeurs) il y à trois semaines maintenant. Petit résumé de leurs débuts chez nous. Julius était clairement dominant dès le début, et son poto Biffty a toujours accepté cette domination (couinements plus position sur le dos). Depuis une semaine Biftty est en crise d'ado je pense (excité, il monte son copain, fait des petits bons, court partout etc...) et il se castagne assez fortement avec Julius en le mettant à son tour sur le dos et en essayant très souvent de le monter. A noter encore que Julius se "mange" souvent les poils (il est régulièrement recroquevillé sur lui même a se mangeouiller le dos) VOILA LE PROBLÈME : Une zone apparaît sans poils sur son dos, je l'ai remarqué lundi (il y a trois jours) à l'endroit ou il a l'habitude de se "ronger". Son compagnon ne semble pas avoir ces mêmes symptômes... Dois je redouter une teigne ? Est il possible que cela vienne d'une bagarre ou d'une auto épilation ? D'avance, merci pour tous vos conseils avisés.
  3. Bonjour à tous, Mon petit rat de 3 mois se gratte beaucoup et à une perte importante de poils. Que puis-je faire pour remédier à ça et à quoi cela peux être du ?
  4. J'ai une ratte hooded N/B & un rat bleu US, si je fais une portée, comment seront les mimous ? Aura-t-il de l'agouti ?
  5. Bonsoir, J'ai vu que le sujet avait déjà été traité dans une fiche prévue à cet effet, mais à la lecture, nous nous posons pas mal de questions. Je m'explique : Une amie à moi a adopté, en été 2011, deux ratons de la portée de ma ratte Caelo, que j'avais moi-même adoptée en animalerie (elle était gestante mais, bien sûr, je l'ignorais). Un cas Kinder comme on en connaît. Bref, les loulous se sont toujours bien entendus, leur caractère était plutôt placide et pantouflard (pour les voir vus, je confirme), à tel point qu'il est généralement difficile de les motiver à sortir de leur cage. Quand ils sortent, souvent, ils s'affalent dans un coin pour finir leur siestoune. Mais depuis quelques temps (mon amie ne peut pas donner de date, mais ça durerait depuis quelques mois déjà) ils couinent vraiment fort le soir, et elle a fini par les séparer dans le doute parce que ça lui fendait le coeur. En plus, ils ont commencé à perdre des poils là (voir les photos ci-dessous)... Et puis il y a CET élément bizarre que nous n'expliquons pas : ils se font des câlins et dorment ensemble la journée... Il n'y a que le soir que ça dérive. Du coup, la journée, elle les remet ensemble, et la nuit, ils font cage séparée (l'un d'entre eux est mis dans la cage de quarantaine pour la nuit). En plus, ce qui complique le "diagnostic" si j'puis dire, c'est qu'elle n'arrive pas à les prendre en flagrant délit : en dehors du problème de poils et des gros pouicages, quand elle débarque pour voir ce qui se passe, ils s'arrêtent de faire... on ne sait quoi et font les innocents. Est-ce qu'il peut vraiment s'agir de bagarres dans ce cas là ? Et si c'en est pas, pourquoi perdent-ils leurs poils ? Est-ce qu'il est possible que des rats de cet âge aient un problème "hormonal" si tard, alors qu'ils se sont toujours super bien entendus ? Ils ont un an et demi. Et comment est-il possible que ce problème ne survienne que le soir, même en sachant que c'est le moment où ils sont le plus actifs ? Que de questions... En espérant ne pas être passées à côté d'une évidence ! Dites-nous tout Voici les photos des frangins :
  6. Cet article a déménagé ! Retrouvez-le dans l'onglet Articles ou en suivant ce lien :
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.