Aller au contenu
  • Alimentation du rat

       (0 avis)

    SRFA

    Première publication : 17/07/2013. Dernière révision : 08/04/2018.

     

    L'alimentation du rat domestique

     

    Les rats sont omnivores opportunistes : ils mangent de tout en fonction de ce qui s'offre à eux.

    Fruits, légumes, graines, insectes et autres petits animaux, restes...

    Les rats sauvages disposent de nombreuses sources de nourriture.

     

     

    Cependant nos rats domestiques ne sont pas soumis aux mêmes contraintes et leur nourriture doit donc être adaptée :
    • A leur activité : Pantouflard ou pile, tous les rats n'ont pas les mêmes dépenses physiques
    • A leur morphologie : Certains sont plus sujets que d'autres à l'obésité ou à l'embonpoint
    • A leur âge : Un bébé n'a pas les mêmes besoins qu'un rat âgé
    • A leur état de santé : Selon le souci il est parfois nécessaire d'adapter l'alimentation.
     

    Attention : Ne sur-nourrissez pas vos rats ! De nombreuses études prouvent que des rats trop nourris ont une longévité moindre. Une mauvaise alimentation a également des impacts inattendus, comme le montre par exemple cette expérience où les petits issus d'une maman mal nourrie ont plus de soucis que ceux issus d'une mère ayant eu une alimentation saine.

    L'alimentation joue un rôle essentiel dans la bonne santé de votre rat, elle ne doit pas être négligée ! Il est démontré qu'une alimentation équilibrée et en quantité raisonnable favorise une bonne santé, aide à la prévention des tumeurs et est source de longévité.
     

     

    I - Les besoins

    En dehors de cas particuliers, les taux suivants sont préconisés :

    • Rat en croissance (peut aller jusqu'à 4 mois) : 6% de lipides et 16% de protéines.
    • Rat adulte : 4 % de lipides et 14% de protéines.
    • Vieillesse : 4% de lipides et 12% de protéines.

    Ces taux sont adaptés à des rats en pleine santé, sans soucis notables. Ils doivent être modifiés si votre rat sort du cadre "classique", afin de toujours répondre à ses besoins.

    Exemples :

    • Les taux "rat en croissance" seront choisis pour une femelle gestante ou allaitante.
    • Une variation des taux "vieillesse" sera adaptée à un rat adulte en surpoids, en réduisant les lipides à 3%.
    • Une variation des taux "rat en croissance" pourra aider un rat âgé en perte de poids, en réduisant les protéines à 12%.

     

    Si protéines et lipides sont des taux essentiels, il ne faut pas non plus négliger le reste des besoins du rat. Vous pouvez trouver des informations plus détaillées sur la fiche produit des bouchons Envigo Teklad 2014. Ces bouchons sont utilisés par les laboratoires et sont issus d'une longue recherche sur les besoins d'un rat adulte.
     

     

    II - Bases alimentaires

    Un mélange de graines ou de "bouchons" (croquettes) doit être la base alimentaire du rat, tout le reste y étant ajouté en quantité limitée (autrement dit uniquement en friandises). Si votre rat boude cette base, réduisez le reste ! Il ne se laissera pas mourir de faim, ne vous inquiétez pas. Un rat ne doit pas manger seulement ce qui lui plait, car il risque de déséquilibrer complètement son alimentation, et donc de se mettre en danger.Les graines et croquettes peuvent vous paraître monotones et tristes, mais il en va de sa santé.

     

     

    • Les "bouchons" ou extrudés

    Les "bouchons" sont des mélanges de graines, vitamines et autres ingrédients ayant été broyés, compressés et transformés en croquettes disponibles sous différentes formes (cylindres plus ou moins larges/longs, petites étoiles, extrudés...).
    S'ils nous donnent une impression de "nourriture triste", les bouchons ont d'indéniables qualités.

     

    Utilisés en laboratoire depuis des dizaines d'années, les bouchons ont tout pour plaire. Leur utilisation est simple et leurs qualités indéniables, mais il arrive que nos petits compagnons les boudent.

     

    + Pas de tri possible ! On mange tout ou on ne mange rien; contrôle précis de la quantité de nourriture prise par jour; teneur stable en vitamines, minéraux, lipide, glucide et protéine; facile d'utilisation, un seul paquet et une dose par jour; doit être rongé, forçant une bonne usure des dents; bonne conservation, moins sujets aux parasites comme les charançons ou les mites alimentaires; paquets de différentes contenances (de 500g à 20kg)

     

    - Peu adaptable en cas de régime spécial; peu appétant pour certains rats; semble monotone aux humains.

     

    Produits plébiscités par la critique ratounesque :

    • Suprême Science Sélective (sous réserves, nombreux cas de soucis digestifs, possibles carences)
    • Mazuri RM1
    • Oxbow Regal Rat
    • Teklad Global 2014 (alimentation laboratoire chez Envigo)
    • SAFE (alimentation laboratoire)

     

    Coût :

    Selon les marques et la quantité. Plus les sacs sont gros, moins le prix au kilo est cher, mais pensez bien à la conservation du produit.

     

    Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité

    bouchons%20bande%20ancalime.jpg

    Bouchons par Ancalimë

     

    Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité

    sss%20bande%20barkinghound.jpg

      Suprême Science Selective par BarkingHound

       

      • Les mélanges de graines du commerce

      Plus faciles d'accès que les bouchons, il existe des dizaines de références ayant des compositions variées. Attention : nombre d'entre elles ne sont pas adaptées aux besoins du rat (souvent trop riches), vérifiez bien les taux. Pensez également à acheter un mélange spécial rat, pas un mélange pour divers rongeurs, ou pour "rats et souris". Et oui, si c'est créé pour deux espèces, c'est que ce n'est pas totalement adapté !


      Ces mélanges, bien souvent hauts en couleurs et saveurs, sont généralement très appréciés par nos boules de poils. Faciles à trouver et avec une large gamme disponible, ils sont l’alimentation la plus répandue. Ils peuvent cependant mener à des carences si le rat tri ce qu’il mange. Ces mélanges ont tendance à être trop gras, voir bourrés de colorants pour certains. A vous d’être vigilant, n’oubliez pas de lire les étiquettes !

       

      + Appétant; nombreuses références disponibles; facile à trouver (animalerie, supermarché, boutique en ligne); facile d'utilisation, un seul paquet et une dose par jour; bonne conservation mais peut être sujet aux parasites comme les charançons ou les mites alimentaires.

       

      - Permet au rat de trier ce qu’il souhaite manger; plus de déchets que dans les bouchons (beaucoup de graines terminent dans la litière); les mélanges du commerce sont souvent déséquilibrés et un peu trop gras, certains contiennent beaucoup d’additifs divers .


      Produits plébiscités par la critique ratounesque :

      • Suprême pour rat de Schweizer
      • Vilmie Premium pour rat (Attention un peu gras)
      • JR Farm Schmaus pour rat (Pour adultes et vieux car taux de protéines plus bas. Contient beaucoup d'aliment transformés)
      • Mélanges divers à la boutique en ligne "Chez Oni"
      • Mélanges divers à la boutique en ligne "Nymalia"
      • Mélanges divers à la boutique en ligne "Mixerama"
      • Mélanges divers à la boutique en ligne "Ratrations"

       

      Coût :  

      Compter 4-5€ par kilo au minimum pour les boutiques spécialisées, parfois un peu moins pour les mélanges de grande distribution

       

       

       

      • Le mélange maison

      Le principe est simple : faire un mélange de graines et autres matières premières vous-même. Vous pouvez ainsi parfaitement contrôler ce qui se trouve dans votre mélange, la provenance des ingrédients, leur qualité et adapter leur nourriture aux besoins précis de vos rats. Il permet également l’utilisation de produits BIO ou cultivés de façon non industrielle, donc un réel choix dans la qualité des matières premières. Ces produits non traités sont cependant plus sensibles aux parasites, il conviendra donc d’y faire attention ou d’adapter le mélange en conséquence (certaines matières premières sont des antiparasitaires naturels). Il vous faudra calculer les taux de votre mélange avant de vous lancer (et les mettre à jour si vous opérez des changements), ce qui peut être fastidieux et compliqué.

       

      Un bon mélange doit comporter une majorité de graines brutes et une certaine diversité. Un mélange composé de seulement 3 ingrédients ne sera, par exemple, pas équilibré. 10-15 ingrédients adaptés sont déjà un bon point de départ! Vous pouvez acheter vos ingrédients en magasin, animalerie, sites dédiés comme Ratrations ou mixerama...


      Attention : L'utilisation de croquettes pour chat/chien/furet dans votre mélange suppose l'achat de paquets de qualité. Ces croquettes ne servent qu'à ajouter des protéines animales à votre mélange, or si vous achetez de la croquette premier prix vous n'aurez qu'un % de viande minime (et pleins de cochonneries pour combler). De plus, ces croquettes utilisent souvent des sous-produits animaux apportant des protéines de mauvaise qualité. Leur utilisation n'est pas forcement nécessaire, vous pouvez très bien avoir un mélange végétarien basé sur des protéines végétales et donner de temps en temps un peu de protéines animales via des aliments frais (cf plus bas).

       

      + Contrôle des éléments composant le mélange; contrôle de l'origine des matières premières; facilement adaptable, pratique si vous avez un rat qui nécessite un régime spécial; peut être moins cher qu'un mélange du commerce; peut être préparé en grosses quantités; appétant et varié.

       

      - Favorise le tri; plus de déchets qu’avec les bouchons; nécessite des calculs et un rééquilibrage à chaque changement; nécessite l’achat de diverses matières premières, souvent à plusieurs endroits; fortement sujet aux parasites (mites alimentaires et charançons).

       

      Coût :

      Selon les mélanges, la quantité, la provenance de vos matières premières. Pour un mélange varié issu de l'alimentation bio, il n'est pas rare de tourner autour de 7-8€/kilo. Pour un mélange varié non bio avec un seul fournisseur et en grande quantité, vous pouvez tourner autour de 3€/kilo

       

      Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité

      mm1%20bande%20ancalime.jpg

      Mélange maison par Ancalimë

       

      Cliquez sur la photo pour la voir dans son intégralité

      mm2%20bande%20ancalime.jpg

      Mélange maison par Ancalimë

       

      II - Les à côté

       

      • Les fruits et légumes frais

      5 fruits et légumes frais par jour, ça vous dit quelque chose ? Et bien c’est un peu pareil pour nos rats. Leur bol alimentaire doit être complémenté par des aliments frais et de qualité, changés tous les jours et donnés en petites quantités pour éviter les diarrhées. Certains légumes/fruits possèdent des vertus intéressantes et sont à favoriser.

       

      Le choix est vaste et les goûts nombreux, ces aliments font carton plein en comblant les papilles de nos Rattus, tout en les protégeant. Ils ne doivent pas remplacer le bol alimentaire de base composé de bouchons ou de mélange, et ne doivent être donnés qu’en petites quantités pour éviter les désordres digestifs. Ils ne remplacent bien évidement pas un traitement vétérinaire et leur action à long terme n’est pas non plus magique.
      Il est conseillé (sauf pour quelques cas comme la pomme de terre) de les donner crus, avec la peau (bien lavée) afin de conserver au maximum leur teneur en vitamines et minéraux.

       

      Attention : Veillez à bien laver vos fruits et vos légumes, et enlevez les noyaux et pépins.

       

      + Facile, acheter des fruits et des légumes ne coute pas trop cher et tout le monde y a accès; beaucoup de saveurs, peut diversifier une alimentation à base de bouchons; fait d'excellentes friandises; bien souvent peu calorique; appétant; certains légumes/fruits peuvent être consommés secs (possible de les intégrer à un mélange)

       

      - Surcoût des fruits/légumes non traités; nécessite un approvisionnement régulier; tout ce qui n'est pas consommé doit être jeté

       

      Coût :

      Dépend de la provenance, du type de fruit/légumes.

       

      Quelques exemples de fruits et légumes autorisés et leurs bien-faits:

       
      • Aliments contenant des antioxydants (potentiel de certains légumes et fruits)

      Ail : 19,4 (toxique si donné en quantité ! n'en donner qu'extrêmement peu) 

      Chou frisé : 17,7
      Épinards : 12,6
      Choux de Bruxelles : 9,8
      Alfafa : 9,3
      Bouquets de brocolis : 8,9
      Betterave : 8,4
      Poivron rouge : 7,1
      Oignon : 4,5
      Maïs : 4,0
      Aubergine : 3,9
      Chou-fleur : 3,8
      Pomme de terre : 3,1 (Attention : doit être cuite, sans germe et parfaitement pelée)
      Patate douce : 3,0 (à donner cuite)
      Chou : 3,0
      Laitue : 2,6
      Carotte : 2,1
      Haricot vert : 2,0
      Potiron : 1,5
      Laitue iceberg : 1,2
      Céleri : 0,6
      Concombre : 0,5
      Fraise : 15,36
      Prune : 9,49
      Raisin noir : 7,39
      Kiwi : 6,02
      Raisin blanc : 4,46
      Banane : 2,21
      Pomme : 2,18 (enlever les pépins)
      Tomate : 1,89
      Poire : 1,34 (enlever les pépins)
      Melon : 0,97

       

      • Aliments aidant à lutter contre le cancer

      Ail
      Bleuet, framboise, mûre
      Chou de Bruxelles
      Brocoli, chou, chou-fleur
      Cresson, épinard
      Curcuma
      Échalote, oignon
      Graines de lin
      Soya
      Tomate (pâte)
      Canneberges (séchées ou en jus. Quelques liens pour approfondir : Mémoire sur la canneberge et ses effets, qu'est ce que la canneberge, un puissant pouvoir anti-oxydant)
      Raisin
      Thé vert

       

      • Aliments retenus comme "positifs" dans une étude portant sur la relation longévité/alimentation (Extrait en lien ici)

      Carotte
      Betterave
      Brocoli
      Tomate
      Haricot de soya
      Pomme (enlever les pépins)
      Banane
      Pain de blé entier
      Avoine
      Noix
      Huile d’olive.

       

       

      • La viande / le poisson / les œufs / les insectes

      Le poisson (attention aux arêtes !) et la viande blanche (volaille) sont à favoriser. Certains abats (comme le foie) ont également des apports très intéressants (fer). La viande rouge est généralement à éviter, tout comme le porc. Ces aliments doivent être d'une parfaite fraîcheur et sont généralement donnés cuits. Il est cependant possible de les donner crus, selon le principe du "Raw Feeding" (notez tout de même que les possibilités d'infection parasitaire sont plus élevées avec la viande crue).

       

      Viande/oeuf/poisson doivent être distribués de manière ponctuelle pour ne pas faire exploser les taux. Ils sont une source de protéines animales de qualité et sont généralement appréciés par nos petits compagnons.

      Les insectes (principalement vers de farine) sont une excellente source de protéines mais attention, ils sont gras. Ils peuvent facilement être commandés sur le net ou trouvés en boutiques (pêche, alimentation NAC, animaleries). Ils peuvent être donnés séchés ou vivants.

       

      + Excellent apport de protéines animales de qualité; apport de fer ou de vitamines selon le morceau choisi; appétant, excellent friandise; faible en matière grasse pour les insectes; certains abats auraient des propriétés intéressantes et favoriseraient la lactation et la qualité du poil (en raw feeding)

       

      - Ces apports doivent être extrêmement limités et les taux doivent être calculés en fonction; coût élevé pour de la viande de qualité; doit être mangé en quelques heures, tout reliquat doit être jeté

       

       

      • Les "alicaments" naturels et la phytothérapie

      Le mot phytothérapie provient de 2 mots grecs qui signifient essentiellement « soigner avec les plantes ». Il s’agit d’une pratique millénaire basée sur un savoir empirique qui s’est transmis et enrichi au fil d’innombrables générations." (source Passeport santé). Les propriétés bénéfiques des plantes sont utilisées via des infusions (voire des décoctions), en les introduisant dans des purées ou des gâteaux (attention à la chaleur qui détruit certaines propriétés), en les donnant comme un mélange classique.

      Ces pratiques ont des effets à long terme et doivent devenir une hygiène de vie. Une utilisation sporadique ne fera pas de mal, mais ne sera pas non plus efficace.

       

      + Apprécié de nos compagnons, apporte de la variété au mélange de base; facile à trouver en magasin ou sur internet; facile à mettre en place; remèdes naturels; peut être acheté en BIO; peu contraignant

      - Prix élevés pour certaines plantes; nécessite des recherches avant utilisation, doit être adapté aux besoins du rat (par exemple ne pas donner un cardio tonique à un rat ayant un souci cardiaque); certaines plantes peuvent être dangereuses si mal utilisées; peu connue du grand public


      Attention : Toute substance active peut être dangereuse, et les plantes ne dérogent pas à cette règle. Il convient de ne pas perdre de vue ce fait.

      Ne sont retenus que des produits naturels, non issus d'un circuit de transformation industrielle (comme les yaourts au bifidus ou le beurre aux Oméga3). Un "alicament" naturel est un aliment qui contient un ou plusieurs ingrédients bénéfiques pour la santé, et qui n’a pas été modifié (transformation ou ajout) par l’homme.

       

      Quelques exemples :

       

       

      • L'ail (TOXIQUE, à donner en micro doses) qui a des propriétés antiseptiques, antibiotiques et antivirales
      • Le jus de canneberge, excellent pour lutter contre les infections urinaires
      • Le miel, riche notamment en sels minéraux , oligo-éléments, vitamine B et de nombreux autres composés organiques complexes. Fort pouvoir cicatrisant.
      • Le poisson permet de faire le plein d’oméga 3, bon pour le coeur et le renouvellement de nos cellules
      • L'huile de graines de chanvre, de lin, de germe de blés, de soja, de cameline, ... riche en Omega3
      • Le thé vert, riche en catéchines, caféine, vitamine B et C, propriétés anti-cariogène, réduction du cholestérol améliore les défenses immunitaires
      • Le chou, excellente source de vitamine C et potassium, prévention de certains cancers
      • Le radis, riche en vitamines C, fibres et potassium, rôle protecteur vis à vis de certains cancers, antiseptique, antiarthritique et antirhumatismal, traitements des infections respiratoires ,des maladies du foie et de la vésicule biliaire.
      • La tomate, riche en potassium et multi vitaminée (A, B, C, E), action sur les radicaux libres et par conséquent prévenir certains cancers notamment les cancers intestinaux.
      • Mouron des oiseaux, tonique général et cardiaque , diurétique, purifiante, cicatrisante, pectorale, Antirhumatismale et anti-inflammatoire
      • Pissenlit, Diurétique, cholagogue, cholérétique, dépuratif, stimulant de l’appétit, augmentation des sécrétions de la bile, action possible sur certaines tumeurs. Contient de la Vitamine A (700 fois plus que la poire, 70 fois plus que les oranges et deux fois plus que les épinards), B1, B2, C et E, et la plupart des sels minéraux: Ca, Mg, P, K, Na, CI, S, Fe, Mn, Si, en proportions importantes. Contient aussi du carotène, des phytoxanthines, de la choline, des flavonoïdes (Taraxine), des mucilages, des acides gras et un phytostérol (Triterpene)
      • Chardon-Marie, troubles hépatiques et biliaires reconnus, aurait des effets immunomodulateurs et préventifs contre certains cancers. Préserve le foie lors de traitements, galactogène
      • Plantain, expectorant, Dépuratif, Antibactérien, Antitussif, indiqué pour les infections rhino-pharyngées ou broncho-pulmonaires (Ne pas utiliser sur une rate pleine, peut avoir un effet stimulant pour l’uterus)
      • Spiruline, réduction des lipides sanguins, revitalisante, fortifiante et nutritive, bonne pour la peau et le poil.
      • Marjolaine, Parasympathicotonique puissante (conseillée contre les troubles du système nerveux, stress, irritabilité,…), anti-asthénique, fongicide et antibactérienne puissante (lutte contre les infections respiratoires), stimulante stomacale, intestinale et rénale, aide à luter contre l’arthrose, hypoglycémiant.
      • Echinacée, traitement et prévention des infections des voies respiratoires supérieures (rhume, sinusite, laryngite) et des voies urinaires

       

       

       

       

      • Les friandises

      Nous aimons tous donner une friandise à nos rats et ils sont toujours contents d'en recevoir ! Cela doit pourtant rester rare et ne pas remplacer une alimentation équilibrée quotidienne. N'oublions pas que ces "extras" sont en plus du reste et ne sont pas du tout utiles ni nécessaires à son bien-être. Afin de lier l'utile à l'agréable, vous pouvez créer vous-même vos friandises (et ainsi en contrôler les ingrédients) ou favoriser les fruits et légumes.


      Les "drops" restent les rois des friandises données, mais il est tout à fait possible de les remplacer par des recettes maison ou par des aliments frais. Un bout de banane ou de fraise est aussi bien accueilli qu'un drop industriel et sera bien meilleur pour leur santé.

      Deux recettes de friandises maison sur PARatSite
      - Friandises aux graines
      - Drops maison

      Le rat étant omnivore, il sait également s'accommoder de vos fonds d'assiettes. Cependant notre nourriture est bien souvent trop riche, trop sucrée, trop salée, trop épicée pour eux. Mieux vaut éviter de leur faire partager nos repas, à l'exception de denrées "brutes" (comme du riz, des pâtes, des légumes sans sauce et sans sel ajouté) pouvant être données avec parcimonie.

       

      + Appétant; nous fait plaisir (bien souvent donner un gâteau nous fait plus plaisir que de donner un morceau de brocolis); apprécié par le rat; permet de se rapprocher d'un animal timide; peu cher; facile à trouver

       

      - Mauvais pour la santé si donné trop souvent; souvent trop gras et sucré; favorise la bouderie de l'animal face à sa gamelle de base; apport nutritionnel bénéfique négligeable; favorise le surpoids, plein de produits non naturels (conservateurs, colorants, ...)

       

       

       

      III - Interdits !

      Certains aliments sont toxiques voir mortels pour le rat. Il convient donc de ne jamais leur en donner. En cas d'ingestion non voulue, n'hésitez pas à demander de l'aide à un vétérinaire, un coup de fil ne coûte pas grand chose.

       

      • L'alcool (au mieux toxique, au pire mortel)
      • Le chocolat (les fèves de cacao contiennent de la théobromine, composé toxique pour les animaux. Plus la teneur en Cacao sera haute et plus la toxicité sera élevée)
      • Le café (au mieux toxique, au pire mortel)
      • Les sodas (au mieux toxique, au pire mortel, n'oubliez pas qu'un rat ne peut pas roter et n'évacuera donc pas le gaz. De plus ces boissons sont trop sucrées)
      • Les agrumes (ils contiennent une molécule, le d-limonène, favorisant l'apparition de tumeurs chez les mâles)
      • Les jus d'agrumes (Cf au dessus)
      • Les amandes amères et tous autres noyaux/pépins (Comme toutes les amandes de fruits à noyaux, elles contiennent du glycoside cyanogène qui se transforme en acide cyanhydrique dans le corps. La dose létale de cyanure se situe entre 0,5 et 3 mg par kg de masse corporel)
      • Les haricots secs et la pomme de terre quand ils sont crus et non préparés ( Les haricots secs crus contiennent des lectines " Au niveau de l'organisme entier, les lectines causent une réduction voire un arrêt de croissance conduisant à la mort des animaux expérimentaux " - Article ici-. La pomme de terre doit être cuite, correctement pelée et sans germe. Elle contient des glycoalcaloïdes toxiques principalement concentrés dans les parties vertes)
      • Les parties vertes de la tomate (contient également des glycoalcaloïdes, à enlever. Egalement éviter les tomates vertes)
      • Les aliments pâteux ou collants (conduisent à des étouffements. Le pain frais est également à éviter, tout comme la brioche ou les pains au lait).

      Ces aliments doivent être bannis, ne les laissez pas traîner ! Les rats sont voleurs et ont vite fait d'aller chaparder une pièce intéressante.
       

       

       

      Conclusion

      L'alimentation de votre rat doit vous demander les plus grands efforts : beaucoup de soucis peuvent être évités via une alimentation saine, équilibrée, répondant réellement aux besoins. Il n'est pas très difficile de mettre une hygiène alimentaire en place et vos rats ont tout à y gagner !

      Avant de penser à votre propre plaisir ("un gâteau lui fera plus plaisir qu'un bout de brocolis"), pensez qu'il s'agit de votre boule de poils et non pas de vous. Ce sont vos rats qui payent les pots cassés d'une alimentation trop riche ou déséquilibrée, n'oubliez jamais cela.

       

       

      Encore des questions ?

      N'hésitez pas à solliciter la communauté dans la rubrique Questions, problèmes, débats !



      Retour utilisateur

      Il n’y a aucun avis à afficher.


    • .: ADHÉSION :.

      Comment adhérer ?

      C'est très simple : téléchargez le formulaire pdf ci-dessous et suivez-en les instructions !

      Pas clair ? Retrouvez toutes les précisions sur la page Adhésion.

       

       

      Combien ça coûte ?

      La cotisation s'élève à 15 euros annuels, payable par chèque, virement bancaire ou Paypal.

      L'adhésion est valable jusqu'au 31 décembre de l'année en cours.

    • .: TOUS LES SERVICES SRFA :.

      Tous les services SRFA en un clin d’œil !

        M. Mascotte SRFA   Nouveau Logo SRFA  
        Clubs   Articles  
      Nouveau Logo SRFA
      Activités associatives
        Nouveau Logo SRFA   EchoDesSputniks
      Magazine trimestriel
        M. Mascotte SRFA   Logo RA  
        Forums et Communauté   Ratouphiles Associés  
    ×

    Information importante

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.