Aller au contenu
rebecca

Les Rats d'Orsay (Essonne)

Messages recommandés

J'ai pas vu de post concernant ce "fait divers" et je trouvais çà intéressant d'en parler pour savoir ou sont les limites.

 

Alors voila

 

http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoaftRn9.html

 

Le reportage ne dis pas grand chose mais bon voilà c'était juste histoire de savoir ce que vous en pensiez.

En espérant que ce débat ne deratpra pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce lien Rebecca!

J'avais entendu parler de cette affaire.... C'est impressionant. :scared:

Ses rats ne sont pas maltraités, certes, peut être, mais les photos sont pas des masses ragoutantes. :toobad:

Attendons de voir comment cela va se terminer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité helly
Merci pour ce lien Rebecca!

J'avais entendu parler de cette affaire.... C'est impressionant.  :scared:

Ses rats ne sont pas maltraités, certes, peut être, mais les photos sont pas des masses ragoutantes.  :toobad:

Attendons de voir comment cela va se terminer...

807820[/snapback]

 

 

Oui ils constatent que les rats sont pas maltraités... une centaine... 400 !!!

 

Les photos montrent des cages assez crades...

 

Oui j'ai envie de savoir comment ça se terminera.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, j'avais jamais entendu parlé de cette histoire là.

 

C'est assez.. Surprenant, ça part d'un bon sentiment =/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que les photos sont beurk

Mais si les autorités lui saisissent les animaux ils en feront quoi ?

euthanasie, spa ?

Franchement je sais pas trop quoi penser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

LOL je vais travailler juste à coté ( genre à 200m du oanneau "Orsay" :unsure: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LOL je vais travailler juste à coté ( genre à 200m du oanneau "Orsay" :blush: )

807855[/snapback]

 

Ben c'est bon on a trouvé, on refourgue les 400 ratoux à Rattounette qui se propose très gentiment, et surtout spontanément :innocent::innocent:

 

Bouarf, que vont il en faire.. Heu ben : euthanasie, SPA... Enfin euthanasies pour la plupart je pense. Je ne vois pas comment ils gereraient autrement... :toobad:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca fait un peu mal au coeur parceque, comme dit Kyrielle, ça part d'un bon sentiment !

Comment le lui repprocher ?

En même temps que faire ...

Replacer 400 rats (semble-t-il consanguins puisque le repportage explique que le Monsieur a été "dépassé") bah c'est pas une mince affaire :scared:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca fait un peu mal au coeur parceque, comme dit Kyrielle, ça part d'un bon sentiment !

Comment le lui repprocher ?

En même temps que faire ...

Replacer 400 rats (semble-t-il consanguins puisque le repportage explique que le Monsieur a été "dépassé") bah c'est pas une mince affaire  :scared:

807907[/snapback]

 

C'est bien pour ça qu'ils ne se fatigueront certainement pas à les replacer.

Je pense que le monsieur aura peut être la possibilité d'en garder une partie??

J'espere...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait ce qui me laisse perplexe dans ce reportage (attention comme j ai la grippe je ne garantie pas avoir tout saisi... je suis un peu beaucoup aware) c'est qu'ils disent juste que les rats ne sont pas maltraités. Ca ne veut pas dire grand chose. Est ce qu'ils sont bien nourris, vivent ils dans un minimum de propreté...?

 

Les photos et les images qui sont diffusées viennent elles de chez ce monsieur? Car a priori il n'a pas laissé entrer les journalistes. Ne sont ce pas des images "d'archives"?

 

Quand à la consanguinité, cette personne aurait recueilli des rattes pleines et gardés les petits. Voila ce qu'elle dit et aussi qu'elle s'est laissée "débordée" (je ne sait plus si c'est le terme mais un truc du genre)

Elle ne dit pas qu'elle n'a pas séparé les sexes par la suite (même si j'en doute) ce qui voudrait dire que la consanguinité ne viendrait que des animaux d'animalerie.

Ce qui met le doute c'est l'interview du véto après.

 

Bref j'ai trouvé ce reportage un peu léger. Pas vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étudie dans la même ville aussi :lol2: Tiens j'avais jamais entendu parler!

 

Je croyais que ça parlerais des rats de labo de la fac d'orsay mais même pas :mellow: Comme quoi, ça passe assez inaperçu, enfin à mes yeux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dur effectivement de juger avec si peux d'élément...mais autant de rats ça demande un temps fou et beaucoup de bras pour qu'ils soient dans des cages propres!

Vue que ce monsieur travaille je pense qu'il peut pas faire vraiment autrement que de subir la saleté que les rats font et même avec son amie ça fait pas assé des bras!

La solution c'est peut-être qu'il trouve des personnes qui veulent bien l'aider bénévolement quelques heures pas semaines!

 

Faire un commité de soutiens si cette personne au départ a vraiment eu pitié pour ces bébés rats, c'est qu'il mérite peut-être que l'on lui donne une chance de changer les choses, si c'est propre les voisins ne subiront plus les odeurs et n'auront plus rien a dire!

maintenant trouvé des bras c'est sur que c'est pas simple! mais ça évitera l'euthanasie!!!

voilà c'est tout ce que je peux dire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:scared:

J'ai un sérieux doute sur la bonne santé de ses 400 rats ! J'ai deux rates à la maison depuis peu et je leur consacre un minimum de temps chaque jour au nettoyage de leur cage :amoureuse: ! Alors pour 400 rats.... :scared: s'il n'y passe pas toutes ses nuits, je ne vois pas comment il pourrait les garder en bonne santé dans des cages vites sales !

Ca partait d'un bon sentiment, certes, mais il aurait pu faire le nécessaire pour bien géré sa petite communauté avant qu'elle ne déborde autant ! Même si je craque souvent quand je passe devant les frimousses ratounesques que je croise dans les animaleries, je connais mes limites (enfin, surtout celles de mon appartement :unsure: ).

Maintenant si les autorités s'en mêlent, je doute fort d'un avenir heureux pour eux :toobad: Dommage que le reportage nous en dise pas plus sur la suite des évènements à venir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un côté si l'odeur dérengeait sa voisine, c'est que ça ne devait pas être super propre. Et quand on voit les images c'est vrai que les cages n'ont pas l'air en très bon état. Mais après on n'a vu que ce qu'ils ont montré dans le reportage.

 

Mais bon, comment lui en vouloir?!

 

ça part d'une bonne intention:

Un homme qui a voulu sauver des portées, je suppose qu'il n'y connaissait rien en rats à l'époque, s'il ne savait pas qu'il fallait séparer les rats à 5 semaines ça a du vite dégénérer.

 

En tout cas je pense pas qu'ils lui laisseront ses rats, je pense plutot qu'ils les feront euthanasier car aucune structure ne pourra prendre en charge 400 rattoux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouai 'fin, 400 rats quoi :scared: Dans deux pièces. Même ici, personne n'en a jamais eu autant... Même sur plusieurs générations...

La cage rouillée, les yeux dégueu... Peut être qu'effectivement il ne les battaient pas, leur donnaient à manger, mais c'est insalubre, dangereux...

:cpasmafaute:

Après, monter un comité de soutien oui, mais pour replacer les rats, pas pour l'aider à faire les cages... On ne garde pas 400 rats chez soi, c'est de la folie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faudrait rencontrer ce monsieur et esayer de l'aider.

On ne pourra pas empécher l'eutha de tout le monde mais si on peut en replacer un maximum ont ferait des heureux non ? (en toute connaissance de cause pour les familles adoptantes bien sur)

Enfin il faut voir ce que lui en pense. Si des assoc' peuvent aider...

 

Je n'ai aucune expérience dans le domaine des comités de soutiens mais je suis prète à donner de mon temps ! :lol2:

 

Qu'en pensez-vous ? Des SRFAiens expérimentés en sauvetage peuvent-ils nous éclairer ? :mdr:

 

N'empèche, ils doivent être drôlement content d'avoir tout ce tas de copains les ratoux ... :innocent:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé ca sur un espace perso msn :

 

"Hervé s'est pris d'affection pour les rats, qui vivent chez lui par centaines en semi-liberté. Sa voisine, qui n'est autre que sa soeur, lui réclame des dommages et intérêts.

 

ON NE SAIT PAS si sa famille de rongeurs possède des talents cachés comme Rémy, le héros du « Ratatouille » de Disney, dont les papilles affûtées ont ravi des centaines de milliers de spectateurs en 2007. Une chose est sûre : les 400 rats d'Hervé ont trouvé dans son pavillon d'Orsay un refuge qu'ils ne sont pas près de quitter, au grand dam de sa plus proche voisine.

 

Tout a commencé il y a sept ans, quand cet inspecteur du Trésor public, passionné de nature et d'animaux, se laisse attendrir par une poignée de petits rats menacés d'un triste sort dans une animalerie du secteur.

 

Hervé et sa femme les recueillent, en plus de leurs 7 chiens et 16 chats. Problème, les rats, fidèles à leur tradition, transforment leurs cages en lupanar. De quelques-uns, ils sont rapidement... un millier.

 

« Je fais le ménage trois heures par jour »

 

« Je ne peux pas sortir de chez moi lorsqu'il a ses fenêtres ouvertes. L'odeur est pestilentielle », enrage Murielle, qui habite la maison mitoyenne de celle d'Hervé. Et pour cause. Murielle et Hervé sont frère et soeur, ayant chacun hérité de la moitié de l'habitation paternelle. Depuis vingt ans, ils s'entendent comme rats et chats.

 

« Nous sommes dans un contexte de succession difficile, détaille Hervé. Ma soeur se sert des rats pour me demander 28 000 € de dommages et intérêts sur son habitation. » « En creusant des galeries, ils ont fragilisé mon terrain, clame Murielle. Il a fallu que je dératise à mes frais. »

 

Finalement, en juillet dernier, la police, la mairie et les services vétérinaires ont débarqué chez Hervé. « Une odeur confinée d'urine rend l'atmosphère difficilement respirable, note le rapport de la Ddass. A l'étage, une pièce est destinée à l'élevage », dans laquelle « les animaux sont libres de circuler. Leur nombre est incompatible avec des conditions normales d'habitation. » « J'ai été négligent », reconnaît Hervé. Dans la foulée, il s'est donc vu poser un ultimatum, qu'il a volontiers respecté. Climatisation, entretien régulier, castration chimique : « Je fais le ménage trois heures par jour », assure cet homme cultivé, fils d'un ingénieur agronome, élevé en Afrique, et qui considère que « toute vie vaut vie. J'ai un rapport affectif avec ces bêtes. Au moindre problème, je vais chez le vétérinaire. Tous les spécialistes disent que les rats sont heureux chez moi. »

 

Murielle, elle, n'en démord pas. Par mesure de rétorsion, le compteur se trouvant dans la partie qu'elle habite, elle a coupé l'eau à Hervé. « Il payait pas la moitié des factures ! » « Je dois acheter 200 l d'eau par jour au supermarché depuis octobre, se défend le frère, surtout avec les animaux. » Et Murielle en veut à la mairie. « Ils ne font pas appliquer le règlement sanitaire ! » « Nous n'avons qu'une seule plainte, qui émane de Murielle. Et les rats sont confinés, temporise le directeur général des services. Ils se sont mis en conformité. »

 

Résultat : la colonie est revenue aujourd'hui à 400 ouailles, qui entreprendront bientôt un long voyage vers le sud, Hervé et sa femme ayant décidé de s'installer dans un petit village des Pyrénées.

 

 

ORSAY, HIER. A l'étage de ce pavillon, une pièce entière est réservée aux 400 rats d'Hervé, au grand dam de sa soeur Murielle, qui occupe la partie gauche de cette maison mitoyenne. (LP/N.J.) "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'adore : "ils ont creusé des galeries, j'ai été obligé de dératiser" : ils sont donc dans l'étage, et ont donc creusés le ciment et les briques. heureusement, les miennes ne s'acharnent que sur le papier peint :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon en regardant la vidéo, on pouvait se douter qu'il y avait une histoire familiale là dessous...

 

La soeur paraissait pas très claire, assez agressive :mm:

 

Espérons que tout ira pour le mieux pour ce monsieur, et qu'il restera raisonnable à l'avenir. C'est bien beau de vouloir sauver des animaux mais il faut quand mm avoir les infrastructures...

 

 

Ca me fait penser aux "mamies chats" qui se retrouvent avec 40 matous ds un 2 pièces... Je passe les détails :wacko:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca me fait penser aux "mamies chats" qui se retrouvent avec 40 matous ds un 2 pièces... Je passe les détails  :wacko:

808721[/snapback]

 

Sauf que chez les chats la repro est plus facilement contrôlable :innocent:

Par contre je me demande quelle odeur est la pire : 40 chats ou 400 rats ? (bon pas 400 mâles hein !!) :mellow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:blush:

 

Là je dirais 40 chats ^^

Un pipi de chat ça pue, c'est super désagréable à nettoyer, et des fois introuvables! (moi qui ait 3 chats, les 2 mamselles se font une guerre de pipis incessante :scared: )

 

Bon après, c'est vrai que 400 rats... :mellow:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Waoh :mellow:

 

Pour ce qui est du sauvetage des 400 rats... le mieux serait qu'une association contacte ce Monsieur et lui propose un bon replacement d'une grand partie de ses rats...

 

Si vraiment il gène le voisinnage, alors la DDSV va venir tous les prendre et les gazer... donc faut agir avant que tout ça se mette en route quoi...

 

Quelqu'un est allé en parler sur RESCUE ? Histoire de voir si quelque chose a déjà été fait ? Je connais pas beaucoup de forums comme celui-là...

 

Puis encore faut-il que le Monsieur veuille se séparer de ses bêtes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Puis encore faut-il que le Monsieur veuille se séparer de ses bêtes...

808795[/snapback]

 

 

c'est la toute la question il a été mentionné nule part que le monsieur comptait réduire sa colonie :cpasmafaute:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout t'a fait à mon avis il a du s'y attaché à ses ratous mais sachant qu'ils sont menacés je pense qu'il acceptera d'en placer mais bon faudrai déja qu'il est je pense un peu d'aide! Je sais je dis ca alors que je suis à 3h30 de route mais franchement il y aurai ca a coté de chez moi j'irais voire si je peux aider ou prendre quelques photos des ratous pour au moins essayé de les replacer si il est OK biensur!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai trouvé ca sur un espace perso msn :

 

"Hervé s'est pris d'affection pour les rats, qui vivent chez lui par centaines en semi-liberté. Sa voisine, qui n'est autre que sa soeur, lui réclame des dommages et intérêts.

 

ON NE SAIT PAS si sa famille de rongeurs possède des talents cachés comme Rémy, le héros du « Ratatouille » de Disney, dont les papilles affûtées ont ravi des centaines de milliers de spectateurs en 2007. Une chose est sûre : les 400 rats d'Hervé ont trouvé dans son pavillon d'Orsay un refuge qu'ils ne sont pas près de quitter, au grand dam de sa plus proche voisine.

 

Tout a commencé il y a sept ans, quand cet inspecteur du Trésor public, passionné de nature et d'animaux, se laisse attendrir par une poignée de petits rats menacés d'un triste sort dans une animalerie du secteur.

 

Hervé et sa femme les recueillent, en plus de leurs 7 chiens et 16 chats. Problème, les rats, fidèles à leur tradition, transforment leurs cages en lupanar. De quelques-uns, ils sont rapidement... un millier.

 

« Je fais le ménage trois heures par jour »

« Je ne peux pas sortir de chez moi lorsqu'il a ses fenêtres ouvertes. L'odeur est pestilentielle », enrage Murielle, qui habite la maison mitoyenne de celle d'Hervé. Et pour cause. Murielle et Hervé sont frère et soeur, ayant chacun hérité de la moitié de l'habitation paternelle. Depuis vingt ans, ils s'entendent comme rats et chats.

 

« Nous sommes dans un contexte de succession difficile, détaille Hervé. Ma soeur se sert des rats pour me demander 28 000 € de dommages et intérêts sur son habitation. » « En creusant des galeries, ils ont fragilisé mon terrain, clame Murielle. Il a fallu que je dératise à mes frais. »

 

Finalement, en juillet dernier, la police, la mairie et les services vétérinaires ont débarqué chez Hervé. « Une odeur confinée d'urine rend l'atmosphère difficilement respirable, note le rapport de la Ddass. A l'étage, une pièce est destinée à l'élevage », dans laquelle « les animaux sont libres de circuler. Leur nombre est incompatible avec des conditions normales d'habitation. » « J'ai été négligent », reconnaît Hervé. Dans la foulée, il s'est donc vu poser un ultimatum, qu'il a volontiers respecté. Climatisation, entretien régulier, castration chimique : « Je fais le ménage trois heures par jour », assure cet homme cultivé, fils d'un ingénieur agronome, élevé en Afrique, et qui considère que « toute vie vaut vie. J'ai un rapport affectif avec ces bêtes. Au moindre problème, je vais chez le vétérinaire. Tous les spécialistes disent que les rats sont heureux chez moi. »

 

Murielle, elle, n'en démord pas. Par mesure de rétorsion, le compteur se trouvant dans la partie qu'elle habite, elle a coupé l'eau à Hervé. « Il payait pas la moitié des factures ! » « Je dois acheter 200 l d'eau par jour au supermarché depuis octobre, se défend le frère, surtout avec les animaux. » Et Murielle en veut à la mairie. « Ils ne font pas appliquer le règlement sanitaire ! » « Nous n'avons qu'une seule plainte, qui émane de Murielle. Et les rats sont confinés, temporise le directeur général des services. Ils se sont mis en conformité. »

 

Résultat : la colonie est revenue aujourd'hui à 400 ouailles, qui entreprendront bientôt un long voyage vers le sud, Hervé et sa femme ayant décidé de s'installer dans un petit village des Pyrénées.

ORSAY, HIER. A l'étage de ce pavillon, une pièce entière est réservée aux 400 rats d'Hervé, au grand dam de sa soeur Murielle, qui occupe la partie gauche de cette maison mitoyenne.  (LP/N.J.)  "

808637[/snapback]

 

 

Merci de ces précisions.

je trouve l'histoire plus claire .Ca doit être du boulot tout ca !!! Je vais me contenter de deux moi . (Et puis je vais peut-etre penser à supprimer ma soeur en préventif :blush: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.