Jump to content
L'association SRFA vous souhaite une belle et heureuse année 2020 ! ×
Sign in to follow this  
Emerencia

Projet de raterie

Recommended Posts

Pour moi c'est une autre mutation avec comme différence la présence de poils autour de yeux par exemple, suis-je dans le vrai ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est "plus que ça", en pratique : le fuzz a également un duvet sur une partie du corps, souvent sur le dos / les flancs. Un rat qui n'a que très peu de poils sur le museau / les pattes, est généralement assimilé à un nu "nu", même si dans les standards il fait tâche (les standards veulent que les nus "nus" n'aient même pas de vibrisses, dans certains cas ><).

 

En gros, un rat qui aura trois poils sur le museau et sur les pattounes sera considéré "nu" hors-standard, tandis qu'il pourra être considéré comme fuzz selon les standards (mais du coup, un fuzz loupé parce que pas assez poilu, en quelque sorte).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Houla, ben dis donc, merci pour vos super réponses rapides ! Je ne les avais pas vues avant mon post précédent.

 

Le site de René Bastiaans en parle, je suis sure que c'est intéressant que je ne lis pas le Néerlandais malheureusement :D

 

Du coup, vu les croisements qu'on a dû faire et le fait que, comme le dit Diane, un "nu" et un "fuzz" font des rats nus et qu'avec un même patrimoine génétique certains rats ont plus de poils que d'autres, il devient difficile de faire la différence, non ?

 

Pourquoi le croisement induirait spécialement des soucis de lactation, je ne comprends pas le rapport.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce qu'en faisant ces croisements, on n'est pas à l'abri de faire un croisement avec une souche de nus "à risque". En fait, beaucoup d'éleveurs semblent avoir "leur famille de nus", qu'ils savent saine, et du coup travaillent en consanguinité plus ou moins forte, en passant par des porteurs poilus de temps à autre, pour faire retomber le taux de consanguinité. Ça leur permet de conserver "leur nu", qui n'a pas de soucis de santé majeurs, et du coup d'être à l'abri des soucis de lactation / hypertrophie des reins / atrophie du thymus et compagnie :)

 

Ce n'est pas le croisement en lui-même qui est problématique, mais l'inconnue quant aux nus "externes" à leur famille.

 

 

Ceci dit, ils travaillent différemment si on compare leurs méthodes de reproduction à notre méthode plus "familiale" en France. Il n'y a pas vraiment de raterie ne travaillant que le nu en France, mais beaucoup de mariages "au coup de cœur" (on a beaucoup tendance à passer par des porteurs, faire des mariages en outcrossing, se dire qu'on récupérera ce qui nous intéresse "à la génération suivante", etc...), tandis qu'il y a beaucoup de rateries très spécialisées avec de véritables lignées (plus que des familles, ce sont des lignées travaillées en line breeding, avec des caractéristiques bien précises, dont certaines lignées "pures" avec 100% de rats noirs unis ou toute autre couleur/marquage qui sont les seuls présents dans la lignée) à l'étranger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait d'après ce que j'ai vu sur les sites anglo saxons (comme rat behaviour ou the rat fan club) tous les gènes qui donnent le nu sont forcément récessifs. Il existe ensuite plusieurs mutations différentes qui ont abouti au nu, mais si elles restent toujours récessives au niveau du fonctionnement, elles peuvent du coup avoir différentes répercutions qu'elles soient phénotypiques (plus ou moins de poil) ou même santé (certaines souches de nus de laboratoire sont connues et travaillées dans ce sens même, puisque leurs faiblesses niveau santé peuvent avoir un intérêt pour la recherche, telles que déficiences immunitaires due à une absence de Thymus pour le Rowett Nude, ou insuffisance rénale pour d'autres, soucis de lactation chez les femelles etc...).

 

Je te remets le lien que je trouve très intéressant qui explique les principales mutations je trouve.

 

Mon lien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un gène que je ne connaissais pas du tout ... : Nu de Rowlette :

 

capturegc.png

 

source

 

Quelqu'un sait à quoi ça ressemble et si on en trouve chez nous ? Jamais entendu parler...

 

Il faut vraiment que je me mette à lire des articles en anglais, sinon je n'irai jamais au bout et je n'aurais que de vagues idées imprécises...

 

Je dis une connerie si j'affirme qu'on ne trouve presque pas de Nu (n/n) en France par opposition aux Fuzz et Hairless ?

C'est vraiment ce gène qui m'intéresse pour mon projet et je cherche en vain des rateries ayant des mâles nus avec un peu de généalogie...je commence à penser à aller chercher à l'étranger mais ça comporte beaucoup d'inconvénients et de risques (et je n'aime pas bcp l'idée de vacciner mes rats...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des nus "nus", il y en a en France. J'ai eu des rates sans vibrisses en FA, vraiment complètement déplumées (tellement qu'elles en étaient limite flippantes !) xD Par contre, effectivement, beaucoup ont un peu de poil au moins sur le museau.

 

De là à savoir s'il s'agit bien de ces gènes ou d'un mélange ou autre chose, ça restera quasi-impossible à savoir à moins de faire des analyses génétiques poussées...

 

 

Et sinon, le nu de Rowlette, c'est un nu comme un autre. Par contre il n'a pas les vibrisses très frisées (elles sont plutôt droites) si je ne m'abuse, me semble que j'avais lu un truc à ce sujet il fut un temps x___x

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a pas de vaccins pour les rats :)

 

Le souci de l'étranger c'est que bien souvent avoir des infos fiables c'est juste l'enfer et qu'on y retrouve d'énormes saloperies (cf Megacolon)... Et bien sur il faut être ok pour y passer des heures et beaucoup de sous car aller à l'autre bout de l'Europe ou du monde c'est pas très pratique ><

 

 

Honnetement en France il n'y a aucune famille de nus vraiment travaillée et controlée depuis disons au moins 5 générations. Enfin aucune famille stabilisée, avec des points précis connus, quasi tous les nus ont l'animalerie pas loin dans leur généalogie ou sont issus de croisements en outbreeding qui ne nous offrent pas beaucoup de retours.

 

Je pense que si tu veux vraiment bosser le nu la seule option viable à ce jour c'est de tout faire toi même et d'etre consciente que ça va te prendre des années. je veux dire par la te créer differents familles que tu vas croiser entre elles, des branches de sauvegarde à differents niveaux au cas ou un croisement merderait, pas mal de rats en possible reproduction pour faire le meilleur choix, passer par des générations de porteurs, et surtout bien comprendre que tu ne pourras pas tout bosser en même temps, si deja tu arrives a conserver nu + type d'oreilles par exemple c'est beau, se dire "et le marquage je veux ca" ou la même chose sur la couleurs c'est partir dans le mur :/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut avoir de gros moyens, du temps, bosser "en partenariat" si c'est ingérable tout seul, c'est clair que c'est un sacré boulot :)

(et ne pas partir de purges comme la nue terriblement nue que j'avais en FA, qui avait deux passions dans la vie : mordre, et mordre xD )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si, ils commencent à en mettre en place, ça existe les vaccins pour les rats (malheureusement) même si ce n'est pas encore répandu ... j'ai eu des échos de certains vétos le conseillant à des gens...

 

Bah, ce que j'aimerais ce sont des rats nu (n/n) dumbo, dans l'idéal. J'avais envisagé l'idée de "tout faire moi même" et que ça me prenne bcp de temps, c'etait l'idée mais... déjà là, je ne trouve pas de mâle, seulement un rat Nu (n/n) non dumbo dont on ne connait que les parents... :s et... en imaginant que j'obtienne une génération de porteurs avec Nezu et un mâle bien choisi, avec qui ferais-je reproduire un petit si je ne veux pas qu'il soit de la même famille que le père...

Je manque vraiment de contacts et ne trouve rien ou presque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bosser en partenariat, c'est prévu aussi avec Tiamat normalement.

 

Oui, evidemment partir d'une femelle comme ça, c'est absolument exclu, pas de soucis à avoir :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le Nu de Rowlette ( Rowlett nude rnu and New Zealand nude nznu ) ils en parlent en détail dans le lien donné plus haut justement ^^ c'est cette souche qui est concernée par les soucis de thymus et qui présente une déficience immunitaire. Niveau physique ils sont apparemment proches de ce qu'on appelle généralement en France le nu Fuzz, ils gardent un duvet sur la tête assez longtemps mais finissent par le perdre en vieillissant (ce que j'ai observé sur tous les nus que j'ai eu jusque maintenant, quelque soit la famille, cette perte se faisant plus ou moins rapidement selon les cas, par exemple Betty n'a plus un poil sur le cailloux et s'est déplumée très vite, alors que sa fille Luna a encore une légère tonsure de moine à l'âge où sa mère était déjà nue nue). Mais je suis pas pour pour autant persuadée que ce soit cette souche qui est présente dans les familles de nus "fuzz" que nous avons car à ma connaissance on n'a pas non plus constaté de souci particulier au niveau immunitaire.

 

Les souches présentées dans la plupart des articles en anglais qu'on peut trouver sont les souches développées et travaillées en laboratoire, mais après de là à savoir quelles souches sont sorties de ces laboratoires à la base pour finir dans nos cages ensuite, je ne sais pas si on pourra le déduire un jour, comme dit Diane il faudrait pour cela faire des analyses génétiques très poussées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Preuve qu'on en a en France (la purge Prunelle, aka MissMoche, qui était borgne, mordeuse et maigre avec la peau en sale état, petite mémère de sauvetage... :( ) :

missmo10.jpg

 

Z'aviez déjà vu des nus sans vibrisses ? Bah c'est bizarre xD

 

Si c'est le type de rats que tu recherches, tu peux regarder du côté des terrarios... Certains en ont, après ce sont des rats qui n'ont que peu ou pas de suivi, par conséquent il faut bâtir ton projet solidement et être prête à garder une génération complète voire deux si tu doutes de leur santé (ou avoir des adoptants conscients du risque et très fiables).

Via des porteurs dont on connait bien la famille, c'est la meilleure façon de procéder, en se laissant du recul quand à l'âge des reproducteurs, également :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment jamais entendu parler de vaccins ni par mes vétos, ni par des gens qui ont adopté à l'étranger. J'essaye d'adopter aux USA et si il y a des contraintes, y'a clairement pas de vaccins. Je pense que c'est une "fausse rumeur" qui vient de vétos pas informés ou de gens qui n'ont pas compris.

 

Et justement pour ne pas travailler en consanguinité dès le départ il FAUT créer plusieurs familles avec du nu dedans, pour les croiser entre elles et de temps en temps faire tomber la consanguinité en apportant un sang externe (en croisant par exemple une femelle nue avec un male poilu d'une autre famille).

 

J'ajoute une photo de Poulet une de mes deux nues, aucun poil sur le cailloux la gluante xD

 

img2708rl.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Han, Poulet et MissMoche, même combat !!! xD La tienne elle était plus sexy quand même, MissMoche elle battait des records de mochitude, même comportementale (elle s'est soignée, fort heureusement) x)

 

Hum. Pardon pour le HS ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum, je vois, merci pour vos réponses.

 

C'est pour ça que vous tiquiez spécialement sur Nezumi en fait car je serai obligée de faire de la consanguinité relativement proche avec les nus dans un premier temps... donc autant être sûre de chez sûre de mes rats non nus ou des porteurs ?

 

Je vais continuer à traquer les rateries qui ont des nus pour essayer de faire autrement tout de même...

 

Dans l'idée, je pars de rien, ou presque et je créée en effet mes familles, du coup les premières portées ne seront pas forcément hyper sûres et c'est en sélectionnant et en gardant les plus fiables que je pourrai prétendre avoir des nus avec le moins de consanguinité possible et en meilleure santé puisque les générations précédentes seront toutes nés à la maison ou chez des partenaires... ?

 

C'est un peu ce que je m'étais imaginée sans trop vouloir l'admettre mais la difficulté me motive davantage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est l'idée oui :)

Si tu pars avec AU MOINS un côté "vraiment très bien connu", ça peut limiter la casse, dans le sens où tu peux déjà entrevoir les potentiels soucis sur lesquels travailler.

Après, c'est une sélection sur le long terme, en gardant à chaque génération le ou les reproducteurs les plus "solides", pour éliminer petit à petit les éventuelles tares de la famille et améliorer la santé / le caractère global. C'est un travail de longue haleine :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'est jamais "obligés" non plus. Tout dépend de l'objectif que tu te donnes. Si tu veux une "lignée" au sens strict, avec une vraie spécialisation dans le rat nu c'est-à-dire que des nus à chaque portée, la consanguinité est effectivement un passage plutôt obligé (après, il y a aussi consanguinité et consanguinité : grand-oncle x petite-nièce c'est pas du tout pareil que père x fille ou frère x soeur). Si ton objectif est plutôt d'avoir quelques nus sur chaque portée, voire des portées sans nus même à terme, en gardant un effectif raisonnable, sans ambition énorme sur la santé à part ne pas faire pire que ce qu'il y a, tu peux aussi choisir un travail en outcrossing, avec des porteurs (mais il faut trouver les reproducteurs externes aussi, ça a d'autres inconvénients). C'est un peu l'option "essayer d'avancer" à l'option "faire du sur-place" (le sur-place a de bons côtés aussi bien sûr ; je le dis d'autant moins péjorativement que pour l'instant, c'est l'essentiel de ce que j'ai fait !).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, evidemment pour les degrés de consanguinités, je vois très bien de quoi tu parles... je ne veux en aucun cas faire des croisements consanguins trop proches...même en outcrossing... le but est de faire du nu, pas forcément QUE du nu, puisque je voulais commencer avec une portée de porteurs et du nu de la meilleure santé possible. J'aimerais permettre à ce gène peu représenté en France ou alors par des individus en mauvaise santé car issus de croisements douteux de se faire connaitre et de se développer un peu de la meilleure manière possible car je sais que je ne suis pas la seule à les aimer à ce point :p

 

J'ai de plus en plus d'idées de ce qu'il faut que je fasse et du temps que ça va me prendre grace à vos réponses mais ça reste possible sans faire trop trop de bêtises (individu sans généalogie, consanguinité...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne veux en aucun cas faire des croisements consanguins trop proches...même en outcrossing...

 

Alors là par contre tu m'as perdue !

L'outcrossing consiste justement à marier des individus non consanguins. (Jargon jargon quand tu nous tiens).

Pour des définitions et un peu plus, l'article de Limë est pas mal : http://www.tartaucitron.fr/infos-sur-le-rat/la-consanguinite/

Il y a de bons articles en anglais sur les approches de sélection (outcrossing / linebreeding / inbreeding), je les ai pas sous la main mais si je retombe dessus je viendrai les coller ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aimerais permettre à ce gène peu représenté en France ou alors par des individus en mauvaise santé car issus de croisements douteux de se faire connaitre et de se développer

 

Enfin là quand même il faudrai éviter de faire des généralités quand on a pas une vision globale de toutes les familles travaillées, parce que c'est marrant mais moi je travaille une famille en nu, à la santé et à la longévité pour le moment pas dégueulasse... Donc non toutes les familles de nus ne sont pas pourries des vers, et tous les croisements ne sont pas douteux, il faut juste bien chercher...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout dépend de ce que tu veux faire et de ce en quoi tu es prete à t'engager en fait.

 

Si tu veux "juste" faire du nu sans vraiment te pencher sur un autre point précis le plus simple reste encore de chercher des porteurs ou des nus à chaque génération, on d'en adopter quelques uns pour les avoir déjà à disposition pour plus tard. Là tu peux partir d'à peu près n'importe quel rat (je pars du principe qu'on parle bien sur de rat avec une santé acceptable) vu que tu vas brasser à chaque génération ça n'a pas grande importance. Concrètement tu auras du nu ou des porteurs, tu pourras même éventuellement te pencher sur tout ce qui est couleur/marquages/poils/oreilles. Mais j'aurais tendance a dire que ça sera "comme les autres portées de nus" qu'on peut trouver en France actuellement.

 

Si tu veux faire du nu et que ta principale ambition reste d'en améliorer réellement la santé, la c'est plus la même chose et c'est plus aussi facile. Faudra aussi oublier au moins un temps couleur/marquages/poils/oreilles parce qu'on ne peut pas tout bosser d'un coup. Ca demande une vraie rigueur, beaucoup de temps et la mise en place d'un vrai plan de repro. Ca va aussi demander de grosses recherches niveau reproducteurs et de sortir du chemin "je prends un rat dans une autre raterie". C'est le plus interessant pour le rat lui même et pour le nu, mais niveau investissement personnel et engagement dans le temps c'est clairement plus difficile que le reste.

 

Après c'est toi qui vois comment tu veux gerer ça ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai peut-être trouvé une personne en Belgique chez qui adopter des couples car elle a 4 nus de familles différentes apparemment. J'attends de voir la généalogie des 4 et de confirmer une adoption future. Ca pourrait être un meilleur début que Nezumi avec un mâle d'ici. A confirmer si ça vaut le coup car ses rats ont l'air d'être fuzz, au moins pour 2 d'en eux. Je dois la contacter aujourd'hui...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention+++ avec les familles belges (surtout flamandes), la plupart des points d'entrée de mégacôlon en France découlent de rats issus du Benelux (+ Europe centrale), donc fouiller la généalogie à fond et ne pas hésiter à recouper les infos données par les naisseurs avec d'autres sources (sites internet, fora etc...). Et google translate flamand-français je peux te dire que c'est pas de la tarte :roule:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.