Aller au contenu

Messages recommandés

J'ai souvent une question qui me trotte dans la tête quand je lis les posts récents concernant les problèmes respiratoires chez des rats ou dans des troupes de rats par ailleurs tout à fait en forme ( pas de baisse de l'état général, pas de perte d'appétit ni de poids ni de changement dans l'activité physique).

 

J'ai l'impression, mais peut-être me trompe je, que les antibiotiques sont trop souvent trop vite utilisés. J'ai eu l'expérience de maintien d'une grande colonie de rats domestiques, et j'ai tout bonnement arrêté d'avoir des problemes de respiration bruyante ou des problemes d'éternuements quand j'ai arrêté de traiter.

Je ne dis pas que des rats malades s'en sont trouvé guéris, je dis simplement que je n'ai plus eu de problèmes respiratoires (ou peu significatifs) dès lors que j'ai tout simplement décidé de ne pas traiter à l'apparition de symptomes groupés ou individuels. Et à la rigueur je ne parle même pas que des antibiotiques, mais juste j'ai arrêté, sciemment, de donner quoi que ce soit à mes rats comme traitement (à part vitamines sous forme de compléments frais ciblés)

 

 

Parfois à lire de nombreux posts de nombreuses personnes j'ai l'impression ( toujours la même chose : j'ai peut être tout à fait tort) que :

- l'antibiothérapie est forcément utilisée à chaque épisode d'éternuements

- que les traitements sont trop courts (on dit 10 jours minimum mais pourtant j'ai l'impression que le double est plus intéressant à mener)

- qu'on oublie parfois qu'il faut une moyenne de trois semaines pour observer un changement viable sur les problemes respiratoires lorsque l'on change un facteur environnemental (litière, température, détergent, hygrométrie, etc)

 

 

Qu'en pensez vous ? Quelle est votre utilisation de l'antibiothérapie ? La menez vous aux côtés de votre vétérinaire ou faites vous de l'auto médication ( pas de jugement, c'est pour savoir, of course :) ) ? Quels sont vos "résultats" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis SUPER d'accord avec toi. On a mené campagne (plutôt efficacement d'ailleurs, je crois) chez les humains là-dessus et on dirait que chez les animaux pouf oublié... Et on constate clairement aujourd'hui que les quinolones (choses-floxacines) sont devenues presque inefficaces, justement à force d'être prescrites larga manu (et en général pour des durées trop courtes). Et pas que sur les problèmes respis d'ailleurs : quand je vois une prescription systématique d'antibios sur n'importe quel post-op, ou sur un abcès tout con, je me dis que ça n'aide pas les choses non plus point de vue résistances. Et même au-delà des résistances, c'est aussi faire bosser les reins / le foie suivant le mode d'élimination, les effets sur la flore intestinale... bref, les antibios, pour moi, c'est seulement si ça s'impose.

 

J'ai la chance d'avoir un véto très en accord avec moi là-dessus (mais c'est aussi parce que la confiance s'est tissée et qu'il sait que je saurais voir les signes d'appel / rappeler / adapter si j'ai un doute sur la non-prescription). Suivant la localisation et la taille d'une plaie (post-op ou abcès) en général on n'antibiotique pas mais je surveille +++ les 48 premières heures au moins (et je reste vigilante jusqu'à cicatrisation complète d'ailleurs). Sur les problèmes respis, je dois dire que je suis super tranquille depuis que je suis passée au drybed, mais même un peu avant ça, j'avais quasi complètement arrêté les antibios sur les rhumes. Eternuements / toux je me donne toujours une fenêtre d'un ou deux jours pour voir ; en cas de doute je lance un traitement sérum phy + goménol en aérosol pour aider à dégager tout ça sans traitement agressif, mais le plus souvent je ne fais rien et deux jours après bah... y a plus rien ! Je ne pense véto-antibio que si je vois des signes que ça va tomber sur les bronches, ou si je le sens pas. Mais c'est vrai que ça implique de l'expérience, un bon instinct, et une grande confiance réciproque entre le véto et soi. Je n'automédique jamais sur les antibios (mais on peut décider de mettre en route un traitement antibio avec mon véto juste par téléphone, parce qu'il a confiance en mon instinct et mon observation clinique, confiance construite parce qu'il a vu que je m'étais pas plantée les fois précédentes).

 

Au final, sur mes 7 rats actuels, seul McCoy a eu une fois des antibios (pour le post-op de la résection de son fibrome, vues les zones touchées et la taille de l'incision, sur l'avis de mon véto). Trois d'entre eux sont autour de deux ans, deux autres ont 18 mois, les deux derniers 6 mois, et ils vont tous SUPER bien. Becquerel n'a pas eu d'antibios après sa castration, et il n'a eu ni abcès post-op, ni même de bleu ou d'oedème. Idem Croquenote pour son kystouille à la cuisse.

 

Du reste ça ne vaut pas que pour les antibios, quand je vois le nombre de gens qui bombardent leurs rats de L52 à tous les étages, parfois ça me fait un peu flipper... pareil pour les vétos qui collent de la cortisone pour tout et n'importe quoi (la cortisone, c'est le truc magique quand on sait pas quoi coller d'autre hein... en humaine aussi remarque !). Après je comprends, quand on débute (et surtout avec le message "ne laissez pas traîner"), c'est pas évident d'adopter une posture non-interventionniste. Rétrospectivement, je trouve que mes rats vont bien mieux (sont plus en forme, moins malades et vieillissent mieux, aussi) depuis que je ne fonce plus chez le véto au premier pet de travers et que je tourne ma plaquette 7 fois dans son tiroir avant de dégainer les antibios.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon commentaire ne va pas être très constructif mais juste soutenir ce qui a déjà été dit.

Mes rats se sont soignés de leur rhumes tout seuls, il suffisait de régler la base du problème et non les symptomes.

J'ai également été choquée de constater que la plupart des vétérinaires prescrivaient des antibio juste par prévention après une castration.

Mes deux mâles castrés n'ont pas eu d'antibio du tout et ils n'ont jamais eu de problèmes après l'intervention, mon véto a même ris quand je lui ai appris que prescrire des antibio étaient une pratique courante. Il m'a dit que c'était inutile et même néfaste sauf en cas de problème grave.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant la prescription d'antibiotiques suite à des opérations, ça ne me choque pas (j'ai été ASV longtemps, j'ai assisté à trouze mille interventions chirurgicales. Quand elles sont rapides et standardisées on ne prescrit pas forcément des antibiotiques, par contre si ça traine en longueur, que l'asepsie n'est pas optimale, on préfère se protéger et protéger l'animal. Ca me semble quand même le minimum :) Et une castration de rat mâle peut prendre un certain temps en fonction de la technique utilisée, en tout cas c'est plus compliqué que chez les chats mâles)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tout dépend de l'opération, de sa gravité et de sa durée, je suis d'accord...

Mon vétérinaire NAC m'a dit qu'une castration de rat durait environ 15 minutes chez lui (par le ventre).

Je pense quand-même que certains vétos le font lorsque c'est inutile de le faire... mais mieux vaut prévenir que guérir? Je ne sais pas. Si c'est comme pour les êtres humains, à force de trop d'antibio, le jour où il y a vraiment un problème, ça ne marche plus. Je connais car je suis dans cette situation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu trop de rats avec de gros soucis pulmonaires pour faire l'impasse dessus. ma véto m'avait vendu un flacon entier d'antibios, à donner dès les premiers tchoums, vu que quand on a eu les soucis de chauffage, j'ai toute ma troupe qui est tombée malade (5°C dans la pièce des rats).
Avant d'avoir le réflexe, j'ai eu trop de rats qui ont dépéri très rapidement (en 3 jours, passer du simple tchoum à l'agonie et détresse respi), pour ne pas le faire tout de suite.

Ceux qui ont eu des complications, majoritairement, ce sont ceux qui n'ont pas été traité dès le début (week-end, plus de stock, nooberie).

Donc, pour mon cas, pour mes rats, je ne trouve pas que ça ait été du traitement de fond superflu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complètement d'accord. J'ai arrêté les antibios pour rien et ils n'en sont que plus solides ET plus réactifs aux molécules quand on ne peut pas passer outre.

 

ceci étant je pose un disclaimer: J'ai un certain recul, je connais bien mes rats/le rat et globalement j'ai une bonne vision du "necessaire". Je ne me serais jamais risquée à ce type de chose à mes débuts, n'étant pas capable apprécier la gravité d'une situation. Idem chez le véto, je saoule a demander d'autres molécules mais je ne le ferais pas sans une connaissance derrière (et le véto sous la main quand même lol).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déja que je n'aime pas les médocs pour moi, je n'en gaverais pas les animaux :roule:

Mon véto me semble assez d'accord avec ça, dans le cas d'une opération par exemple il me dit de surveiller l'évolution. Il me prescrit des trucs mais à n'utiliser que si le besoin se présente et me laisse gérer (le besoin ne s'est jamais présenté).

Pour les tchoums, ben on ne cours pas chez le médecin à chaque fois qu'on éternue 4 fois d'affilée, je pense que c'est un peu pareil pour les animaux. Si ça dure trop longtemps, si ça s'aggrave oui bien sûr et en courant... Mais il me semble que si on soigne avec l'armada de combat chaque petit rhume 'innocent' qui traîne, on se retrouve démuni face au vilain gros rhume ravageur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord avec vous mais pour un néophyte comme moi par exemple, c'est assez difficile je trouve de ne pas utiliser les antibios quand le vétérinaire nous en prescrit dans le sens ou je ne connais pas encore assez les rats et que les deux rates que j'ai ne se laissent pas manipuler facilement pour ne pas dire qu'elles ne se laissent pas du tout manipuler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.