Aller au contenu
Léo47

Etude sur la relation tumeur mammaire/pbl à l'utérus

Messages recommandés

J'ouvre le topic sur une étude qui me parait intéressante.

 

J'ai eu l'occasion de constater que sur un grand nombre de mes rates qui avaient eu des tumeurs mammaires, par la suite j'avais souvent aussi des infections/tumeurs/kystes au niveau des organes génitaux (cornes utérines ou ovaires), si bien que mon vétérinaire de l'époque m'avait proposé de stériliser systématiquement les rates dès qu'elles avaient des tumeurs mammaire et à condition que leur état le permette.

Je l'ai fait sur une dizaine de rates, et ai constaté qu'il y avait toujours quelque chose sur les organes génitaux.

De mon côté toujours, il y a eu très peu de récidive de tumeur mammaire suite à la stérilisation. Cela datant de plusieurs années, je n'ai pas de chiffre exact à donner.

 

De fait je pense qu'il serait intéressant de récolter des témoignages pour voir si cette tendance se vérifie chez une majorité de rates, et si oui, voir le bénéfice d'une stérilisation systématique à la première tumeur mammaire.

Ou plutôt voir s'il faut demander un examen échographique préalable...

 

L'autre chose intéressante serait de savoir si des analyses d'anapath ont été faite ou non, et quelles ont été les suites concernant les tumeurs mammaire quand il y a eu stérilisation ou non.

 

A vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jamais eu de soucis visibles à l'utérus chez mes rates qui ont eu des tumeurs mammaires, la seule relation c'est Loulou qui avait une boule de gras sur le bas du ventre et un kyste ovarien (en enlevant la boule de gras j'ai demandé à ce qu'elle soit stérilisée).

 

Après j'ai pas non plus spécialement été regarder, donc c'est vraiment juste que "ça s'est pas vu"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon expérience perso :

- Mes premières rates, de la même portée (alpha et oméga), ont commencé à développer des tumeurs mammaires assez tard (proche de 2 ans), et n'en ont pas eu "tant" que ça : 2-3 chacune. J'ai à chaque fois fait opéré, elles étaient en bonne forme. Les 2 sont parties après 3 ans, de souci respiratoire pour alpha, et de vieillesse pour oméga (je l'ai faite eutha à un moment où la parésie commençait à atteindre les muscles maxillaires, elle ne pouvait donc plus beaucoup avaler :/)

Je n'ai pas fait stériliser, je n'y ai même pas pensé j'avoue! Je pense que je ne l'aurais pas fait, elles étaient un peu vieilles pour subir cette lourde opération je pense.

 

- Arsenic : adoptée début 2011, sauvetage d'animalerie. Elle devait être "éliminée" pq'elle avait une grosse tumeur sous la patte avant et était donc invendable. Je l'ai faite opérer, et n'ai pas du tout pensé à la stérilisation !

Vu qu'elle avait eu une tumeur mammaire si jeune (à peine quelques mois), on était persuadées (mes vétos et moi, je faisais la navette Paris - Valenciennes à l'époque) qu'elle récidiverait assez vite, et qu'elle ne vivrait pas bien vieille. Quelques temps plus tard, elle a commencé à perdre du sang dans les urines. Traitements en la faisant boire + antibios. Elle a fini par faire une belle métrite, qui ne se soignait pas même en changeant d'antibios. Là, j'ai fait stériliser (elle devait avoir environ 1 an ou un peu plus).

Depuis, elle n'a plus fait de tumeurs mammaires, plus de pertes de sang, elle a aujourd'hui 2 ans 1/2 passés. Elle a une grosseur au niveau de l'abdomen, mais qui n'évolue pas pour le moment, ne la gêne pas. Je n'y touche pas pour le moment et je surveille. J'envisage sérieusement une échographie malgré tout (la perte brutale de ma lithium m'a perturbée et rendue parano...)

 

- Lithium et Absinthe : peut-être 2 sœurs. Sauvetage d'un abandon d'une 30aine de rats, sexes mélangés, plusieurs générations consanguines en avril-mai 2011. Ces 2 loulouttes là n'ont jamais eu de tumeurs mammaires.

Par contre (je ne sais pas si ca peut jouer, mais je le dis quand même), elles ont toutes deux reçu des piqûres abortives à leur adoption (présence d'un mâle dans leur cage).

 

Du coup, chez moi c'est assez varié, je ne sais pas trop quoi en penser.

 

Je me pose quelques questions (par rapport aussi à tout ce que j'ai pu lire sur ce sujet) :

 

- Stérilisation jeune ?

J'ai lu que certains/es faisaient stériliser leurs rattes jeunes pour éviter/diminuer le risque de tumeurs mammaires. Est-ce que cela vaut le coup ?

Comme dit sur le topic de Kyrielle, il faudrait pouvoir comparer des individus d'une même fratrie, avec ou sans, pour voir s'il y a un réel bénéfice ou non.

 

Je me dis, par exemple, qu'avec Lithium et Absinthe, je leur aurais imposé une opération lourde alors qu'elles n'ont finalement rien eu de leur vie (pour le moment pour Absinthe).

 

- Stérilisation après la première tumeur ?

Pour celles/ceux qui l'ont fait, est-ce que vous avez noté qu'il n'y avait plus du tout de soucis après ?

Arsenic a développé des soucis autres que tumeurs, mais qui ont abouti à la stérilisation. Si je l'avais fait tout de suite, est-ce que j'aurais pu lui éviter de la souffrance ? Peut-être.

A côté, Alpha et Oméga en ont peu développé, peu virulentes (je m'y suis toujours prise tout de suite pour l'opé), mais sans certitudes puisque je n'ai jamais fait analyser.

 

- Les produits utilisés pour l'avortement peuvent-ils avoir un impact ? Est-ce que cela pourrait être une solution "alternative" moins lourde que la stérilisation pour éviter/réduire les risques de problèmes de ce type ?

Vu que mes 2 loulouttes qui ont reçu cette piqûre n'ont absolument jamais rien eu, ni tumeurs, ni problèmes à l'utérus, je me demande.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au fait je dois pouvoir trouver des données sur une portée en commun avec Kmiye (Rose X Aspergillus) où 4 des femelles ont été stérilisées jeunes (2 chez moi, 2 chez Tazval), je tâcherai de récupérer des infos cette semaine... ça devrait donner une idée déjà sur l'impact de la stérilisation "préventive" même si ça ne peut pas être significatif car trop peu de rates pour comparer vraiment.

 

Noriane : pour les piqûres abortives, ce que j'en sais sur la chienne c'est qu'il y a risque d'infection utérine rapidement après l'avortement, et des risques à plus ou moins long terme sur les mamelles surtout si la chienne subit plusieurs avortements dans sa vie. (en plus du risque d'avortement partiel... mais c'est hors sujet)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je pense encore et toujours (oui je suis casse couilles lol) que la stérilisation c'est une chose qui doit être faite au cas par cas, sans se dire "super je stérilise et elle aura jamais de tumeurs!". A mes yeux ça doit prendre en compte la provenance de la rate, sa famille, le mariage dont elle est issue, le milieu dans lequel elle va évoluer.

En soit toutes les femelles n'ont pas de tumeurs mammaires, et donc les faire stériliser préventivement (ce qui n'est pas un acte anodin) ça peut aussi être une lourde opération "pour rien". Genre si je prends mes 10 dernières rates décédées j'en ai une qui a fait une tumeur mammaire opérée et sans récidive (morte à quasi 3 ans) et une autre qui en a fait une au cou idem sans récidive et qui est partie d'un AVC (vers 2.5 ans). J'aurais donc opéré 8 rates dans le vent, avec toutes les complications que ça peut entrainer.

J'avais trouvé une étude très intéressante:

130327113659997967.jpg

On note chez les mâles que les castré à 100 jours font moins bien que les non castrés (en longévité et age médian)
Chez les femelles les stérilisées à 100 jours ont un âge de mort "record" plus avancé (1011) mais lorsqu'on regarde la médiane (498) on se rend compte qu'elle est quasi semblable à cette des femelles non stérilisées (480). Intéressant donc si on tombe sur celle "qui vit longtemps", mais pour la majorité des autres intérêt très limité.

Au final l’Intérêt est dans la stérilisation à la naissance, où la tout est au dessus des autres.

Je ne suis pas contre la stérilisation préventive, mais pour moi elle ne doit pas être systématique et doit être motivée par une réflexion et des faits. En gros au dessus d'un pourcentage on y va, en dessous on peut se laisser le bénéfice de la chance. Et bien sur ne jamais croire que c'est magique et que ça va tout résoudre ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement c'est assez perso comme vision des choses. Si j'avais fait stériliser toutes mes rates (sur 4 mortes, 2 ont fait des tumeurs mammaires à répétition), j'en aurais stérilisé 2 "dans le vent", mais j'aurais peut être évité à Twice de partir à 21 mois d'un cancer généralisé, évité à Vadrouille,chronique, une grosse opé de tumeurs à 30 mois,et surtout, j'aurais peut être évité 3 opé entre 2 ans et 2 ans et demi à Lemmings.

 

En fait, je vois plutôt ce que j'aurais pu éviter que ce que j'aurais "perdu" à faire stériliser toutes mes puces jeunes. Pour moi, la stérilisation avant 3 mois, c'est une plaie de 5mm, qui se referme à la vitesse de la lumière, puisque les jeunes ont la méga pêche.

 

Alors de fait, on le ferait probablement parfois "pour rien", mais quand je pense à tout ce que les vieilles rates qui sont sujettes aux tumeurs ont à subir, parfois à répétition, avec des cica à rallonge, et des complications, je me dis que j'aurais quand même tout à y gagner.

 

Noriane, il existe également l'implant hormonal, qui a une durée de vie de 6 mois. J'ai jamais tenté, je connais simplement son existence.

Sur la fratrie de Piccadilly, un mâle et une femelle ont été stérilisés très jeunes: on a déjà constaté qu'ils restaient de gabarit bien plus petit, mais ils n'ont qu'un an, on n'a pas de retour "santé" (et puis bon, 2 sur une fratrie, ça fait pas beaucoup non plus x)).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Étude intéressante, c'est bizarre que les rates sterilisées à 22/28 jours vivent moins longtemps que celles à 100jours...

chez moi les stérilisations avaient pour but d'éviter d'avoir à opérer des rates à tumeurs mammaires ou soucis gyneco alors qu'elles étaient âgées et donc dans les pires conditions possibles. Plusieurs vetos me l'avaient conseillé, dont un certain veto toulousain et franchement j'ai pas regretté... J'ai pas eu de tumeur mammaires sur ces rates là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sujet très intéressant en effet!

 

J'ai juste une question: jusqu'à combien de mois pourrions-nous faire une "stérilisation préventive" sur une ratte pour qu'il y ait des chances que cela soit bénéfique? Y'a-t-il un âge limite, le plus tôt c'est le mieux?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le veto de Toulouse avais conseillé à mon veto vers 3mois, pour une question de gabarit de rate.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Okay, donc après je suppose que les chances de bénéfice sont tellement minimes que c'est inutile d'imposer l'opé à nos louloutes!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Okay, donc après je suppose que les chances de bénéfice sont tellement minimes que c'est inutile d'imposer l'opé à nos louloutes!

c'est pas si simple. Sur les vieilles à tumeurs mammaires récidivantes j'ai eu arrêt des tumeurs après stérilisation sauf dans un cas où ça a juste semblé ralentir la réapparition... Chez les chiennes et chattes on préconise la stérilisation avant deux ans pour avoir 100% de réussite, mais on note un bénéfice,le plus souvent, quand on stérilisé une chienne avec déjà des tumeurs mammaires...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A titre indicatif, en zyeutant sur le net, j'suis tombée sur l'article d'un véto (source rongeurs.net), extrait :

Les tumeurs des organes génitaux sont d'origine hormonale, lors des cycles sexuels, les organes reproducteurs sont stimulés et parfois avec le temps, des erreurs de codages se produisent et créent des tumeurs.
Chez les rates, ce sont essentiellement des tumeurs des mamelles qui apparaissent.
L'important est de supprimer les cycles sexuels et seul l'ovariectomie (retrait des ovaires) peut le réaliser dans cette espèce.

 

L'ovariectomie est donc à réaliser pour les animaux non destinés à la reproduction dès 4 à 5 mois.
Plus tôt elle est réalisée et plus le risque d'apparition de tumeurs est limité.
Cependant il nous arrive d'opérer plus tard, en particulier avec l'apparition de la première masse tumorale. J'ai noté que le taux de récidive en est très limité.
De plus l'ovariectomie stabilise les litiges d'instabilité sociale des rates entre elles. On remarque une diminution de l'intensité et de la fréquence des 'prises de bec'.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici, Piccadilly et Dynamite ont été opérée à 8 semaines et 120 gr, et franchement, à part un micro abcès (taille d'un grain de riz) sur Dyna, ça a été comme sur des roulettes.

Gwenn, comme le dit Léo, on stérilise de façon préventive: avant 3 mois, on ne sait bien sûr pas de quoi souffrira la rate une fois âgée, mais on cherche à éviter tumeurs à répétitions/infections génitales diverses, qui sont somme toute assez courantes chez les rates. C'est un peu un "coup de poker".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jamais eu de soucis visibles à l'utérus chez mes rates qui ont eu des tumeurs mammaires, la seule relation c'est Loulou qui avait une boule de gras sur le bas du ventre et un kyste ovarien (en enlevant la boule de gras j'ai demandé à ce qu'elle soit stérilisée).

 

Après j'ai pas non plus spécialement été regarder, donc c'est vraiment juste que "ça s'est pas vu"

en relisant ça, au fait j'ai réalisé que je n'avais pas été assez claire sur mes propres constatations.

 

Au fait j'ai eu des rates avec des tumeurs mammaires qui récidivaient 1 à 2 fois, et opérées à chaque fois, et par la suite ces mêmes rates ont eu des soucis gynéco (dans les mois qui ont suivi) qu'on a ré-opéré du coup dans de mauvaises conditions, puisque plus âgées avec souvent une atteinte de l'état général.

 

Voyant ça mon véto a soulevé l'hypothèse d'une relation entre les problèmes ovariens/utérins et l'apparition des tumeurs mammaires, sachant que dans le cas de tumeurs ou de kystes il peut y avoir une hyper sécrétion de certaines hormones.

 

De fait à la rate suivante qui a eu un "grain de riz" à la mamelle vers 18 mois, on a stérilisé d'office "pour voir" et on est tombé sur un kyste ovarien d'un bon centimètre de diamètre que le véto était quasi certain d'avoir senti à la palpation et vu à l'echo.

 

Ensuite on a systématiquement stérilisé les rates à tumeur mammaire et pas trop fatiguées, et on a toujours eu un pet utérus et/ou ovaires, mais sans symptômes... ily a juste une fois ou le véto a douté mais où il semblait quand même qu'il y avait une inflammation des cornes (il n'a pas su déterminé si c'était du à des chaleurs ou un début d'infection).

 

Sur ces rates stérilisées à la première tumeur, on a eu qu'une seule récidive de tumeur mammaire environ 7/8 mois après, alors que chez les non-opérées les récidives étaient toutes dans les 2 à 6 mois.

 

Après c'est sûr que je les faisais opérer tôt, j'ai rarement dépassé la taille d'une noisette sur les tumeurs mammaires, je ne sais pas si le résultat aurait été le même sur une tumeur de la taille d'une clémentine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais Kyrielle tu "focalises" (je mets "" parce que c'est un peu fort comme terme mais je vois pas comment le dire autrement) sur le fait que "si je les avais opérées, elles n'auraient pas eu de tumeurs". C'est possible hein, je dis pas le contraire, mais y'a aussi "Si je les avais opérées":

 

- Elles seraient mortes sur la table chez le véto (on en a vu des qui y passent, c'est à prendre en compte)

- Elles auraient mangé leurs points avec une cicatrisation difficile, longue, et des souffrances

- Elles auraient fait des abcès pas cools

- Elles auraient quand même fait des tumeurs

- ...

 

Au final l'opération EST un risque tout de même majeur, la question est "dans une situation X ce risque vaut-il le jeu". Perso je trouve qu'il vaut le jeu dans le cas d'une famille/provenance où tu sais que ça risque d'être chaud niveau tumeurs (genre rate d'animalerie), mais je ne trouve pas qu'il le vaille dans le cas d'une famille où ça reste très contrôlé. Et même si au final ça arrive, il est toujours temps d’opérer la tumeur + stérilisation à l'instant T.

 

D'ailleurs à part ce véto Toulousain, j'ai jamais rencontré de véto qui préconise autant la stérilisation mâles/femelles, voir même qui dit que ça augmente leur longévité. Au contraire j'ai plutôt eu des avis plus nuancés, qui prenaient en compte différents paramètres avant de dire "sautons dedans à pieds joints" (pour dire, j'ai du LOURDEMENT insister pour faire stériliser Loulou... Alors que bon la rate de 24 mois qui a ses chaleurs 5 jours de suite, ça sentait le paté quand même!!)

 

 

En gros ce que je dis c'est pas que la stérilisation est une mauvaise chose, mais qu'il ne faut PAS la voir comme une solution miracle, sans danger, facile qui doit être appliquée partout et pour tout. C'est une possible solution pour certains cas, mais il existe aussi d'autres alternatives. Moi ce qui me gène c'est que c'est bien souvent une opération motivée par une peur et non fait un fait certain. On opère "parce qu'on a peur que la rate fasse des tumeurs" et non parce qu'on le sait. C'est vraiment ça qui me gène dans la démarche actuelle, que ce ne soit bien souvent pas du tout basé sur des arguments vérifiés.

 

Pour faire une comparaison foireuse (c'est mon dada oui xD) c'est un peu comme si on faisait des mammectomies préventives à toutes les femmes. Certes on a des chances de faire un cancer du sein, mais on est pas toutes au même niveau à ce sujet. Puis en étant bien surveillée on peut aussi prendre le sujet à temps si besoin est.

 

 

Perso j'ai pas été voir les utérus/ovaires des rates que j'ai fais opérer donc je ne peux me tenir qu'aux symptômes visibles et de ce côté la RAS (comme je disais j'ai JAMAIS eu une seule infection de ce coté là, sur aucune de mes rates). Mais il faudrait voir si les rates n'ayant pas eu de tumeurs n'ont pas également les mêmes soucis d'utérus et d'ovaires. Je reprends le cas de Loulou, pas de tumeur mais un kyste ovarien qu'on a viré avant que ça devienne problématique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Limé, en tout cas moi j'ai eu des avis plutôt nuancés sur la castration des mâles... une majorité de véto m'a parlé de plus de risques que de bénéfices (ex : risque hémorragique per-op et grande laxité musculaire par la suite avec risque d'obésité et tout et tout...)

Alors que sur des femelles l'apparition des tumeurs mammaires sembleraient liées quasiment toujours à un déséquilibre hormonal.

 

Là où ton étude ne donne pas de données, c'est sur l'apparition des tumeurs mammaires/ovariennes, elle ne parle que de longévité, hors une rate peut vivre un moment avec une tumeur mammaire (à nérac on avait opéré une rate avec une tumeur de la taille d'une orange que la rate se trimballait depuis 9 mois !!! Elle n'avait pas d'autre signes de maladie et c'est juste la gène occasionnée qui a fini par déranger les proprios...) du coup on a réussi l'opé mais au lieu de l'opérer à 18 mois on l'a opéré passé deux ans (là j'avoue que le véto n'a pas proposé la stérilisation vu comme les gens étaient déjà réticents à l'exérèse de sa tumeur)... Donc je ne suis même pas sûr que les tumeurs mammaires raccourcissent considérablement la vie des rates, je pense même que c'est plutôt une question de confort de vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon avis reste partagé, parce que ma Sushie y est restée après l'opé (pertes de sang -> stérilisation d'urgence), mais c'est encore un autre soucis, évidemment.

J'avais hésité à faire opérer Kokoe et Dakotae plus jeunes, mais j'ai trop de mauvais souvenirs.

 

Mais du coup, en vous lisant, j'espère quand même avoir assez de courage à les faire stériliser si tumeur il y a, plus tard, en même temps. S'il y'a effectivement des chances d'éviter des récidives, je trouve que c'est quand même "un bon risque à prendre" (bien sûr, si l'état de santé général est nickel, sinon, hors de question, là c'est vraiment bien trop risqué je pense)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais un truc (mais je retrouve pas, surement chez moi) où ça parlait de % de tumeurs.

 

Je suis d'accord avec la question de confort mais on en revient toujours au même problème: A quel point la tumeur (si tumeur il y a) va devenir un souci?

 

J'ai eu des rates où effectivement la tumeur c'était vraiment une catastrophe et où clairement ça nuisait à leur qualité de vie. Mais d'autres où c'est resté très minime et où il n'y a pas eu d'impact. Encore une fois est-ce que ça vaut le coup d’opérer sur "car peut être elle aura une tumeur et en plus peut être que cette tumeur nuira à sa qualité de vie"?

 

Alors on va me dire "oui mais dans le doute, autant éviter ça". Et je re-dis que la stérilisation c'est pas magique et que les risques liés sont parfois pires que "dans le doute".

 

Autant j'aurais tendance à faire stériliser une rate d'anim ou de sauvetage boueux car elle a quand même de bonnes chances que ça tourne mal, autant par exemple je ne me vois pas stériliser mes rates (en dehors de toute activité de repro) car elles ont clairement peu de chances (même si c'est pas zéro) d'avoir des tumeurs. Et si ça arrive je pourrais toujours décider à l'instant T d'operer et de stériliser en même temps (cf Loulou). Encore une fois pour moi c'est vraiment du cas par cas qui doit prendre en compte plusieurs paramètres et pas juste "j'ai peur". On a tous peur qu'il leur arrive un truc, mais arrivé un moment ça atteint ses limites. Moi j'ai peur d'avoir encore une tumeur de la glande de zymbal, d'avoir des abcès bizarres, des infections internes. Bah je ne leurs fait pas enlever préventivement des morceaux "au cas ou" (puis en plus sur mes problemes à moi c'est pas possible, ouin!).

 

C'est vraiment sur ce point là que j'insiste, ne pas prendre la stérilisation comme quelque chose de banal, sans risque, auquel on ne doit meme pas penser tellement c'est normal, avec des bénéfices incroyables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais un truc (mais je retrouve pas, surement chez moi) où ça parlait de % de tumeurs.

 

Alors on va me dire "oui mais dans le doute, autant éviter ça". Et je re-dis que la stérilisation c'est pas magique et que les risques liés sont parfois pires que "dans le doute".

 

Autant j'aurais tendance à faire stériliser une rate d'anim ou de sauvetage boueux car elle a quand même de bonnes chances que ça tourne mal, autant par exemple je ne me vois pas stériliser mes rates (en dehors de toute activité de repro) car elles ont clairement peu de chances (même si c'est pas zéro) d'avoir des tumeurs.

 

C'est vraiment sur ce point là que j'insiste, ne pas prendre la stérilisation comme quelque chose de banal, sans risque, auquel on ne doit meme pas penser tellement c'est normal, avec des bénéfices incroyables.

- Si tu retrouves ce qui parle des tumeurs, ce sera bienvenu ;)

- Une stérilisation jeune en pleine santé reste moins risquée qu'une chir en catastrophe alors que la rate se vide de son sang (métrorragie, parce que ça j'ai eu ici aussi), après c'est sûr qu'une opération comporte TOUJOURS un risque (anesthésie - poste-op), et c'est pour ça que si je n'avais pas eu une totale confiance en mon véto (en plus c'était moi qui gérait la réanimation post-op) je n'aurais peut être pas stérilisé préventivement mes dernières rates.

- après c'est sûr qu'on a pas eu le même contexte toi et moi, persoi j'avais une majorité de rats de sauvetage, de kinder ou d'anim' et même sur les rats de lignée je n'ai jamais eu plus de 4/5 rats potentiellement reproductibles en même temps sur une 40aine (et max 2 femelles repro), c'est sûr qu'avec des rats de lignée connue tu n'as pas eu les mêmes "mauvaises" expériences que moi et ça joue aussi sur notre façon de considérer les choses.

- perso je ne suis ni pro-stérilisation ni anti-stérilisation, et ça me parait évident que chacun doit étudier le "bénéfice-risque" d'un tel acte. Il me parait évident aussi que la confiance en son véto doit jouer sur la décision finale. Force est de constater qu'il y a toujours beaucoup plus de rats sans généalogie (sauvetage, animalerie...) que de rat à lignée suivie, et c'est en ça qu'il est intéressant d'étudier la question ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'vous rassure j'ai aussi connu les tumeurs horribles hein... Maintenant j'ai ma famille qui se porte plutot bien, mais avant j'ai eu beaucoup de femelles de tous horizons, dont pas mal de sauvetages divers. Donc en soit j'ai le même "background" sur les tumeurs que les autres (même plus que certains vu que j'ai eu plus de rates), mais ça ne me pousse pas à prendre des décisions non basées sur une réelle réflexion.

 

Bien sur que c'est mieux jeune que dans un moment catastrophe, mais encore est-ce que ça sera toujours un moment catastrophe si on ne fait pas stériliser? Perso mes opérations de tumeurs n'ont jamais été dans un moment catastrophe par exemple. Pour les stérilisations Loulou allait parfaitement bien mais Blue était en hémorragie interne avec une portée qui ne sortait pas (autant dire pas le top) donc j'ai eu 50/50 (et ca s'est bien passé pour les deux).

 

En soit je ne suis ni pour, ni contre, je vois ça comme un outil qui est plus adapté à certains situations à qu'à d'autres et qui ne doit pas être utilisé à tout va ou présenté comme un truc magique. La banalisation de cet acte (mâles comme femelles d'ailleurs) me semble être vachement dangereuse et peut donner énormément de désillusion par derrière.

 

De plus se dire "si je l'avais faite stériliser elle aurait pas eu de tumeurs etc etc etc" bah avec des si on mettrait Paris en bouteille quoi. Rien ne prouve qu'elle serait pas mort d'un AVC à 15 mois pour X ou Y raison... J'vois bien ça sur un autre niveau à la maison, j'ai plus de rhumes, j'ai plus de tumeurs, bah maintenant j'ai des trucs débiles et incurables qui font qu'au final ils ne vivent pas forcement plus vieux -_- Troquer un souci pour un autre... au final la stérilisation aurait peut être changé le chemin de certaines histoire, mais pas forcement vers une fin plus heureuse.

 

Sinon j'avais trouvé un article sur les mâles, qui démontrait que la castration changeait vraiment leur caractère (vu que c'est souvent un argument qui revient "ca change rien") et les rendaient plus calmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord sur un point évoqué : dans chaque cas, tous bien particuliers, il est important de bien étudier la balance bénéfices/risques avant d'opérer.

La stérilisation est loin d'être un acte anodin, c'est une chirurgie assez lourde, même pratiquée par un véto qui "maîtrise".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'as tu vécue sur des rates jeunes?

 

Ma véto est une chiens/chats du fond de la Sarthe. Autant dire qu'en terme de véto de pointe pour les rats, on a vu mieux! Aller, je vais plus loin... Lorsque je lui ai confié Dynamite à stériliser, je venais de déménager dans le coin, et c'était donc la première opé que je lui demandais. Bien sûr, nous avons longuement échangé à ce sujet, et je n'ai pas fait ce choix au hasard non plus.

 

Vraiment, et j'insiste, je ne vois pas où faire stériliser une rate de 8 semaines est une opération lourde.. J'ai l'impression que ceux qui répandent cette idée ne l'ont en fait jamais vécu. C'est une plaie de 5mm pour une OVH. Pour tout dire, Piccadilly avait arraché tous ses fils sur le chemin du retour de chez le véto: il n'y a pas eu besoin de recoudre, la plaie est tellement petite que le lendemain c'était bord à bord.

 

Bon, ce n'est pas une opé anodine, ne serait ce que le risque opératoire et le fait de les sentir un peu creusées et douloureuses pendant 48h. Pour en revenir à ce que disait Limë, je ne tiens pas à ce qu'on dise partout qu'il s'agit d'une opé facile et miraculeuse, ce n'est pas mon propos. Mais je pense très sincèrement qu'on devrait se pencher sur la question plus qu'on ne le fait actuellement, et que, oui, la stérilisation de certaines rates devraient réellement être envisagée, en fonction de leurs origines, de leur âge, de la balance bénéfices risques.

 

Quant au saucissonage et tout: collerette,vous dis je! Voilà de quoi révolutionner votre vie de ratouphile, parole de maman de Lémosaure!

 

En tout cas ce topic m'a amenée à reconsidérer la stérilisation dès la première opé de tumeur, qui me semble être un compromis intéressant entre tous les partis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'a pas que la plaie, y'a l'anesthésie ou la rate peut y rester, les complications diverses en post op, les infections, le mangeage des fils... Pour moi tous ces éléments ne sont pas anodins du tout et OUI ça reste une opération lourde. Je reste persuadé que toute anesthésie laisse des traces plus ou moins problématiques (tout comme pour nous d'ailleurs) et que plus on les évite, mieux c'est. De plus si la rate bouffe ses points, doit etre mise sous antibio plus longtemps que prévu, flashée de nouveau pour recoudre... c'est plein de petites choses qui se cumulent.

 

Bien sur tout ça c'est pas une certitude! Mais il ne faut pas oublier que ça peut arriver.

 

Loulou avait 24 moins mais Blue n'en avait que 7 ou 8 lors de l'opération, pour les deux ça s'est bien passé (merci mes rates qui ne mangent PAS leur fils), juste un abcès con pour Loulou mais rien de bien grave heureusement (abcès qui malheureusement allait très très à l’intérieur, qui donc aurait pu faire beaucoup de mal mais comme elle était en forme elle a bien évacué le souci). Donc en soit je n'ai pas du tout une visions traumatisante de la stérilisation pour que ça s'est fait les doigts dans le nez sur mes deux rates (mais je suis consciente que ça aurait pu ne pas etre le cas).

Et si chez toi la collerette passe bien tu peux aller essayer de vendre ça à mes monstres, je te souhaite bien du courage xD (mais heureusement qu'ils touchent pas leur fils, je serais dans la merde sinon!!!)

 

Tu as eu des cas de tumeurs qui te laissent une mauvaise image et te poussent à aller vers la stérilisation comme "solution" au problème, mais que se passerait-il si demain une des nenettes opérées ne se réveille pas? Est-ce que tu ferais toujours stériliser tes rates "au cas ou"? C'est absolument pas anodin, comme toute opération d'ailleurs, donc à mes yeux ça doit vraiment être motivé pour prendre place.

 

C'est vraiment sur CA que je veut mettre l'accent, ne PAS prendre la stérilisation pour une fête entre amis. Je suis persuadée que ça a du bon, je suis totalement pour dans pas mal de cas, mais pas en prenant ça par dessus la jambe et encore moins comme conseil systématique "tu veux pas de tumeurs = fais stériliser" (déjà lu X fois à pleins d'endroits).

 

 

Je pense qu'on est TOUS d'accord pour dire que la stérilisation a du bon, juste on a pas tous une vision aussi décomplexée de la chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai exposé tout ce que je pensais, malgré cela il semblerait que je donne toujours l'impression de voir la stérilisation d'un bébé rat comme une partie de champignons, et je le regrette. Je suis consciente du risque opératoire, du risque post op, des fils, et du reste..J'en parle plus haut.

 

Je ne vais donc pas répéter ce que j'ai dit plus haut, tu connais mon point de vue, je connais le tien, après tout on a le droit de pas être d'accord x)

 

Je ne vais pas vers la stérilisation comme une solution miraculeuse: la preuve, je n'ai même pas pensé à faire stériliser Lemmings en mai, pour sa première opé. Et comme dit dans le poste qui lui est réservé, j'aurais mille fois préféré ne pas avoir à le faire.

 

J'ai fait stériliser Dynamite au vu de la multitude de tumeurs qui fleurissaient joyeusement du côté de Stella, et je l'ai fait pour Piccadilly parce que je pense très bien connaître sa famille et que je suis persuadée qu'on en verra les bénéfices d'ici quelques mois.

 

Ce sont des choix réfléchis et pas un engouement soudain pour la stérilisation parce qu'on m'en a promis des miracles... Et j'aimerais bien qu'on ne laisse pas entendre le contraire, quand même.

 

(Puis c'est un peu HS tout ça, puisque la stérilisation des individus jeunes n'est même pas au coeur du sujet).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu à faire subir une stérilisation à une de mes puces.

Alors oui, la cicatrice extérieure était petite. Bien plus petite que celle de l'ablation de sa toute première tumeur (cicatrice qui allait du cou presque jusqu'à sa patte arrière, le long du flan !)

Et j'ai eu de la chance qu'elle ne s'infecte pas, pq là aussi j'ai une bouffeuse de fils... (la véto qui l'a opérée de la tumeur l'a gardée 4 jours en clinique pq j'étais en déplacement professionnel, elle s'est arraché les cheveux à devoir la recoudre toutes les 2h....><), et la collerette, même pas en rêve j'arriverai à lui mettre xD

Là où je pense que l'opération n'est pas si anodine, c'est qu'elle est longue, qu'elle va loin dans les intérieurs. Certes, la cicatrice est petite. Mais s'il y a complication après, c'est aussi souvent moins visible :/

Et puis bien sûr, il y a toujours un risque à faire subir une opération, une chirurgie à n'importe quel animal.

 

Kyrielle : je ne pense pas que tu prennes ces opé par dessus la jambe honnêtement. Je pense que tu y a déjà beaucoup réfléchi pour toutes tes rattes, certainement au cas par cas.

Je pense surtout que Limë voulait vraiment insister sur le "prendre conscience que c'est une chirurgie" pour tout un chacun, car ce que l'on peut lire régulièrement ici et là donne le sentiment que les gens ne prennent pas conscience qu'il s'agit de chirurgie, donc qu'il y a un risque. Je pense qu'elle ciblait plus ta "positivité" dans les 1ers posts, afin qu'elle ne soit pas mal interprétée par des personnes moins aguerris et moins au fait des risques chirurgicaux.

 

En tout cas, ca m'amène à beaucoup réfléchir au fait d'éventuellement choisir la stérilisation en même temps que l'ablation de la 1ère tumeur. L'opération étant inéluctable, le risque d'anesthésie est le même que l'on stérilise ou que l'on se contente de retirer la tumeur (ok, un peu plus élevé malgré tout, pq'opération plus longue).

Puisque j'ai majoritairement des rattes de sauvetage, je me dis que je vais en parler avec ma véto, et l'envisager sur des rattes qui développent une 1ère tumeur pas trop âgée (je ne suis pas certaine de l'intérêt sur une ratte qui a une 1ère tumeur mammaire à 2 ans 1/2 par exemple).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.