Aller au contenu
koontzie

Grosse panique et souci avec médocs

Messages recommandés

Bonjour

Je ne sais pas trop comment intituler ce sujet, mon véto m'ayant dit que les rats ne font pas d'avc, ou alors c'est très rare...

J'aurais aimé vos témoignages sur l'évolution de ce genre de soucis...

Je suis allée à la clinique d'urgence ce matin, après avoir appelé dans la nuit, pensant que Pim (un an et sept mois dans deux jours, si tout va bien...) avait fait un avc. Je l'ai trouvé un peu hérissé et un peu patraque, je l’observais mais sans forcément m’inquiéter, ne voyant rien de bien alarmant dans un premier temps. Puis comme il secouait pas mal la tête, je l'avais sorti pour sentir les oreilles (otite?), mais aucune odeur. En revanche, il avait de tout petit yeux fatigués... Je l'ai posé sur un étage et là, le gros coup de stress: il était désorienté, incapable de descendre de l'étage, incapable de monter sur le hamac: totalement perdu. Je lui ai tendu une friandise: incapable de la manger; de la tenir entre ses mains. Coup de fil au véto dans la foulée, heureusement mon véto était de garde. Comme j'ai Casp qui est malade aussi, j'ai pu lui donner de la cortisone et un antibio en attendant, et ce matin j'ai foncé chez le véto pour qu'il l'examine. La cortisone donnée dans la nuit a semblé le soulager un peu (je l'ai trouvé dans un hamac; il a donc du réussir à monter).

J'ai un traitement classique pour ce genre de cas : de quoi oxygéner le cerveau, de la cortisone et un antibio.

Gros souci: Pim refuse catégoriquement de prendre les médicaments. Comme les planquer dans de la nourriture n'a pas du tout fonctionné, j'ai décidé d'y aller franco: pipette dans la bouche et on n'en parle plus... Sauf qu'il a eu peur, il s'est débattu, il a crié... et j'ai eu droit à une hémorragie assez impressionnante en provenance de sa bouche! :scared: Une fois le sang stoppé et la bouche lavée, j'ai rappelé la clinique en panique, mais on m'a dit qu'il s'est sans doute mordu la langue; qu'il fallait laisser et que ça devrait aller si ça ne saignait plus. Effectivement ce midi ça va, j'ai pas trouvé de cage noyée dans le sang à mon retour du travail... Mais il faudra lui redonner un médo ce soir, et j'avoue que c'est l'angoisse rien qu'à y penser: je ne veux pas revivre un bain de sang, mais comment faire, s'il ne se laisse pas piéger??

Il n'arrive toujours pas à tenir sa nourriture et reste un peu raplapla...

Au bout de combien de temps avez vous vu une évolution? Est-ce qu'il peut guérir, se remettre totalement? (Il n'a pas la tête qui penche, mais n'utilise quasiment pas sa patte droite et semble toujours vaguement désorienté..)

Si vous avez des avis, des conseils, des témoignages... Je suis prenante, si ça peut me déstresser un peu...

Merci d'avance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je n'ai pas de témoignage à faire concernant les AVC mais pour ce qui est de donner les médicaments, quand la voie per os est irréalisable, il faut passer à des molécules injectables, à voir avec ton vétérinaire ;) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Décidément, t'as pas de chance avec tes rats en ce moment :(

Alors avec les problèmes neuro, la difficulté est qu'on connait rarement la cause (AVC, abcès ou tumeurs cérébraux), c'est pour ça qu'en général les vétos donnent un peu de tout. Pour l'oxygénation c'est certain qu'il existe en injectable (d'ailleurs ce n'est qu'en injectable qu'on donne parfois en voie orale, c'est pour cela que c'est dégueu). La cortisone en général les rats le prennent sans problème car c'est sucré, donc au pire avec un peu de nutrimel, ça passe tout seul. Pour l'antibio, essaies de demander à changer de molécule pour une plus facile à camoufler ou en voie injectable.

Si c'est une tumeur les seuls medocs ayant un effet (malheureusement que temporaire mais quelques mois gagnés avec un rat ça se prend), c'est la cortisone et surtout la cabergoline, fortement concentrée. La cabergoline, par contre pas la peine d'essayer de le camoufler, c'est immonde, donc on utilise la solution la plus concentrée possible (pour réduire le volume) et directement dans la bouche :cpasmafaute:

Surtout attention avec les problèmes neuro, les rats ont encore plus tendance à faire des fausses routes, donc ma technique c'est de m'allonger en mettant le rat les pattes arrières sur ma poitrine et la seringue dans la bouche sur le côté est dirigée embout vers le haut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

Douphie: je pourrai faire injecter l'enro, mais le reste n'est pas injectable, apparemment, donc c'est fichu... :(
J'ai encore bataillé ce soir, mais en faisant très très attention et j'ai réussi à lui donner, mais ça n'a pas été simple, j'appréhende vraiment la suite. Je vais encore voir comment je m'en sors demain; si c'est toujours le même enfer il va falloir que le véto trouve une autre solution, mais je ne vois pas trop laquelle...
Je m'en veux tellement pour sa pauvre bouche qui a saigné à cause de moi, alors qu'il n'est déjà pas bien du tout...! :(

Delfiini: non c'est pas la joie en ce moment: j'ai du faire euthanasier mon papi qui avait trois ans et un mois il y a dix jours, en plus... Là je stressais énormément pour Casp, et voilà qu'il arrive aussi quelque chose à Pim...!
Pour la voie injectable ça semble fichu, à moins de changer le médicament peut-être, alors que le véto semblait dire que celui qu'il m'a donné est bien... Le pire c'est que les deux autres sont en cachets, donc c'est d'autant plus galère à en faire de la poudre et mettre dans la seringue (un cachet à couper en 8, l'autre en 4)...
Pour la cabergoline, j'y ai pensé; j'en parlerai à mon véto si le traitement qu'il a mis en place aujourd'hui ne fait pas effet. LE problème effectivement c'est qu'il n'y a pas d'autre moyen que de faire avaler de force: je sais, le loulou que j'ai du faire euthanasier dernièrement en prenait, justement (prescrite par un autre véto). Le truc c'est que pour lui faire avaler les médocs, à Maki, c'était beaucoup plus simple, il était très très sage et buvait sa cabergoline comme un chef (bon il résistait un peu, mais j'ai toujours pu donner sans véritable souci; globalement il se laissait faire). Là, clairement, avec Pim, je n'y arriverai pas. 0,1ml d'enro c'est déjà l'horreur totale, alors minimum le triple, ce sera juste mission impossible, inutile de me voiler la face...

Comme Pim secoue pas mal la tête, j'espère vraiment que c'est une infection type otite, même si les oreilles ne puent absolument pas. ça, au moins, ça peut se soigner. Si c'est une tumeur c'est fichu, et il n'en aura plus pour longtemps, parce que quand je vois comme il n'a pas l'air de se sentir bien là... je ne le laisserai pas souffrir inutilement des mois durant...
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, koontzie a dit :

Douphie: je pourrai faire injecter l'enro, mais le reste n'est pas injectable, apparemment, donc c'est fichu... :(

 

Il y a presque toujours moyen de trouver une molécule injectable, vois avec ton véto ;) (ça implique parfois un changement de molécule en effet mais mieux vaut changer de molécule que de ne rien donner au rat s'il n'avale pas et/ou recrache)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je suis d'accord avec toi, si demain je n'arrive pas à lui donner, ou alors que ça vire à nouveau au bain de sang, ce sera effectivement la seule chose à faire... Le c*****at n'existe pas en injectable; c'est le véto qui me l'a dit en me le donnant (j'ai été un peu surprise qu'il n'y ait aucune prise de médoc directement au cabinet); et tout le reste, j'avais déjà chez moi...
C'est la première fois que j'ai un cas extrême comme ça: des rats qui hurlaient à mort pour éviter la prise de médocs j'ai eu, qui se débattaient aussi... mais pas au point de se faire mal à ce point, si tu avais vu tout ce sang...! O_O Au téléphone, on m'a bien dit que la langue saigne beaucoup, bah c'est un euphémisme... Le pire c'est que je ne peux même pas aller voir dans sa bouche l'état de la plaie, j'espère juste qu'il ne s'est pas trop amoché...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu si, enfin si c'est celui auquel je pense (molécule : vincamine papaverine) il existe en injectable, j'en ai déjà donné à mes rats, pour rien car c'était des abcès cérébraux (sensibles à la pénicilline), mais j'en ai donné ;)

Bon courage en tout cas!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rho bah oui c'est celui ci! Et j'ai appelé la clinique ce matin, ils ne l'ont effectivement pas en injectable... C'est bizarre...

Du coup j'ai le droit de surdoser un peu en guise de compromis, étant donné que Pim recrache une partie. 

Il semble un peu mieux en ce début d'après midi, il a grimpé à l'étage et s'est un peu aidé des pattes pour manger. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe des corticoïdes en injectable, la dexaméthasone par exemple. 

Quel antibio as-tu ? Il en existe des injectables et certains passent peut-être mieux en comprimés, comme l'enrofloxacine sur mes rats : la poudre a moins de goût que le liquide, elle passe inaperçue dans de la compote. 

 

J'ai déjà eu des rats qui ont des problèmes neurologiques. Certains avaient les signes flagrants d'une tumeur hypophysaire et d'autres d'un avc (atteinte unilatérale), et un autre une otite interne. Certains s'en sont sortis, d'autres non. Bref, l'évolution n'est pas très prévisible. 

Un problème important est l'hydratation : est-ce que l'animal arrive à boire seul ? Rien que ça, ça a failli tuer une de mes rates avant que le traitement cortico agisse.

Est-ce qu'il arrive à fermer les paupières correctement ? Une de mes rates n'y arrivait plus (semi-paralysie de la face), elle a développé une kératite et elle a failli être énucléée (mais les médocs ont agi). 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hamadryade je ne sais pas comment te répondre pour les médocs, vu qu'on ne peut pas donner les noms. J'ai de l'enro en buvable + du c*****at en cachet + de la mi******one en cachet aussi...

J'ai essayé de lui donner sur des trucs sympa à lécher, mais ça ne l'a pas intéressé du tout. C'est la première fois que je n'arrive pas à piéger un médicament dans des choses appétissantes. Casp, lui, boit sans souci tout ce que je verse sur la petite cuillère et lèche ce qui reste dessus, mais Pim a refusé deux fois et je ne peux pas prendre le risque de continuer à gaspiller les doses de médicaments en variant ce que je mets sur la cuillère, malheureusement.
Mais c'est bon, j'arrive à lui donner dans la bouche maintenant. La première fois il avait totalement paniqué (il n'avait jamais été malade avant, donc c'est la première fois qu'il s'était pris pris une pipette dans le bec), depuis il semble avoir compris que la chose la plus terrible dans cette manœuvre c'est de devoir avaler le mélange tout beurk beurk, et qu'il n'arrivera rien de pire. Du coup il se débat quand même un peu, mais il ne hurle plus à mort, ne s'est plus blessé, et il accepte d'avaler. Pour le peu qu'il a recraché ce matin, le surdosage a du compenser.

J'ai vérifié: il est hydraté (en pinçant la peau sur la nuque; elle revient bien aussitôt à la normale), et il ferme les yeux.  Il n'y a pas de paralysie faciale; c'est surtout au niveau des pattes avant qu'il y a eu un souci (surtout la patte droite). Hier il a réussi à manger en s'aidant des deux pattes; idem ce matin, donc ça semble aller mieux (ou, du moins, ne pas se dégrader). Il grimpe aux barreaux à nouveau, arrive à aller dans les hamacs. J'ai l'impression qu'il secoue un peu moins la tête, mais il continue à la secouer de temps à autre quand-même, et la coordination des mouvements, si elle n'a pas empiré, demeure un peu incertaine (quand il s'agit de descendre par exemple). Mais il n'est pas totalement perdu; plus comme le premier jour. Donc j'espère que c'est le traitement qui commence à agir. J'ai peur d'être totalement soulagée; peur que ça empire d'un seul coup, parce que je n'ai jamais été confrontée à un cas comme ça.

Il y a des années, un autre de mes ratous, Goldon, avait eu une atteinte neurologique; il avait gardé comme séquelle la tête penchée, mais ça avait évolué favorablement et pas du tout de la même façon que pour Pim... donc je ne sais pas trop à quoi m'attendre.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sont les marques qui sont interdites, pas le nom de la molécule.

L'enrofloxacine peut s'injecter et il existe aussi en comprimés (perso, je préfère en comprimé car ils le sentent moins dans la compote). Voir avec ton véto pour la prednisolone car j'ignore s'il existe de la prednisolone injectable (la dexaméthasone dont je parlais plus haut est également un corticoïde). 

 

Au regard de l'ataxie des pattes avant, ton vétérinaire a-t-il envisagé l'hypothèse d'une tumeur hypophysaire ?

J'avoue que le secouage de tête me fait aussi penser à une otite interne mais tout ce qui est cérébral est très difficile à diagnostiquer, surtout chez les animaux, c'est pour ça qu'on traite au plus large. J'espère que ces progrès continueront.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je fais de la poudre avec les cachets et je les ajoute à l'enro qui est dans la pipette, puis hop! le tout dans la bouche. Maintenant c'est bon, ça passe. :) Mais effectivement si j'avais continué à galéré j'aurais insisté pour passer aux injections, sinon Pim aurait été sans traitement, situation inenvisageable.

J'y retourne demain soir (ce sera le 5ème jour de traitement).

Pas d'amélioration réelle, malheureusement. Il a recommencé à secouer la tête. J'ai eu mon véto au téléphone; il va re-regarder les oreilles; peut-être qu'il y aura moyen de prescrire des gouttes en plus.

J'ai une vidéo; je vais essayer de l'héberger quelque part, pour montrer comment il mange. Il a l'air un peu paumé avec la nourriture; il arrive à tenir avec la patte gauche et à s'aider un peu de la droite, mais c'est très maladroit...

Ce qui est bizarre c'est que les symptômes de Pim ne correspondent pas totalement à... à rien, en fait. Pas de tête penchée, pas de paralysie totale, pas de mauvaise odeur en provenance des oreilles; il ne tourne pas en rond... Il est "juste" stressé; un peu désorienté; il peine à coordonner ses mouvements et à évaluer les distances (pour descendre ou monter). C'est "tout". Et je n'arrive donc pas trop à situer ce que ça a le plus de chance d'être, comme souci... :-(

Le véto et moi avons pensé à une tumeur au cerveau, oui. (Pim n'a qu'un an et sept mois: c'est possible avant 2 ans?) Par contre, il n'y a pas d'autres symptômes, et quand je compare aux images que j'ai pu trouver sur internet, pour la tumeur hypophysaire, c'est vraiment beaucoup beaucoup beaucoup moins spectaculaire que ça chez Pim, c'est pourquoi je penche davantage pour un souci d'oreille interne ou infection, comme l'avait dit le véto... Difficile de savoir, effectivement.

Si le traitement ne marche pas, je tenterai de lui demander de me laisser essayer le traitement à la cabergoline, mais j'ai peur qu'il ne veuille pas. Je lui avais évoqué ça il y a déjà longtemps, pour un autre rat, et il ne semblait pas vraiment connaître l'utilisation pour stopper l'évolution d'une tumeur... Il m'a dit que ça se saurait si la cabergoline avait une efficacité dnas ce domaine, et je n'ai pas osé insister à l'époque. Apparemment en France ce n'est pas encore super connu, c'est plus à l'étranger que c'est utilisé... Mais si le traitement ne fait pas effet et que l'état de Pim se dégrade, je tâcherai d'insister vraiment; j'ai vu que ça pouvait aider, et si rien d'autre ne fonctionne, j'espère que mon véto me laissera essayer, au moins. Lui ça ne lui coûtera rien, de toute façon.

Modifié par koontzie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton véto devrait demander à une école véto pour le traitement à la cabergoline (concentrée à 1mg/ml au moins -préparation à commander ou dostinex en comprimés, sinon la dose est trop importante à donner pour un rat en une fois), ça devient de plus en plus connu comme traitement. Et n'était ce secouement de la tête, les symptômes de ton rat correspondent. Mais de toute façon, les signes d'une tumeur ou d'un avc peuvent varier selon la zone et l'importance du cerveau atteint. 

Quelques infos avec des sources sur le blog de cette véto nac (premier lien google avec "adénome pituitaire rat") http://www.drnacophile.com/blog/actualites-scientifiques/la-tumeur-pituitaire-du-rat.html

Un article par une ratouphile : https://whataratworld.wordpress.com/2013/04/05/que-faire-en-cas-de-tumeur-pituitaire/

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 25/11/2018 à 12:46, koontzie a dit :



Le véto et moi avons pensé à une tumeur au cerveau, oui. (Pim n'a qu'un an et sept mois: c'est possible avant 2 ans?) Par contre, il n'y a pas d'autres symptômes, et quand je compare aux images que j'ai pu trouver sur internet, pour la tumeur hypophysaire, c'est vraiment beaucoup beaucoup beaucoup moins spectaculaire que ça chez Pim, c'est pourquoi je penche davantage pour un souci d'oreille interne ou infection, comme l'avait dit le véto... Difficile de savoir, effectivement.
 

Je plussoie Hamadryade, il n'y a malheureusement pas de symptômes types des tumeurs cérébrales, sinon ça serait beaucoup plus simple de connaitre le traitement à donner en première intention.

Dans tous mes cas de maladies neurologiques, il n'y a qu'un seul cas, sur ma rate Altaïs où c'est sûr à 100% que c’était une tumeur car l'effet de la cabergoline à été immédiat et miraculeux (ça n'a duré que 5-6 mois, mais quand on connait l'espérance de vie des rats, c'est déjà ça de pris), par contre sur sa sœur, qui a déclaré des symptômes assez proches un peu après, la cabergoline n'a servi à rien, donc impossible de savoir si c'était la même chose ou pas.

 

Sur Altaïs, le truc qui m'a fait penser qu'il y avait un souci c'était sa difficulté a manger normalement ses croquettes et en se rendant chez le véto, on s'est rendu compte (bon c'est dur a expliqur sans montrer) que quand on la maintenait un peu sur le côté et en la faisait "glisser" sur la table, il y avait un côté ou elle se maintenait normalement avec sa patte, mais pas de l'autre ou elle n'avait aucun réflexe équivalent.

 

Donc il ne reste que la solution de tout tenter en espérant que y'a un truc qui marche :

 

Tumeur (le plus courant) --> cabergoline + cortisone

Otite --> antibio (j'ai pas d’expérience d'otite donc pas de conseil d'un antiobio particulièrement adapté)

AVC (super rare) --> oxygénateur

Abcès cérébraux (en théorie rare mais j'ai personnellement eu 3 cas, donc potentiellement contagieux) --> pénicilline efficace en 24/48h, mais récidive possible

Modifié par Delfiini
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis allée chez le véto ce soir pour faire le bilan des 5 jours de traitement.
Le véto a semblé  un peu surpris que le traitement n'ait pas provoqué d'amélioration, même faible, parce que normalement ça doit aider.
Il connait la cabergoline finalement et on pourra essayer sans souci si jamais rien d'autre ne marche, effectivement. Ceci dit, il m'a dit que les symptômes ne semblent pas totalement correspondre, mais il n'est pas du tout opposé à ce qu'on essaye, ce qui me rassure.
En fait les symptômes ne correspondent pas à grand chose au final, on balaye large en espérant que ça fonctionne.
On est passé à des injections maintenant; à renouveler d'ici mercredi soir, et j'ai des gouttes pour ses oreilles. Le véto a regardé dans les oreilles; il n'a rien vu de vraiment louche, mais il a noté que Pim est gêné quand il lui touche surtout l'une des oreilles, et il a bien vu qu'il secoue la tête et qu'il a mal quelque part. Du coup il a eu deux injections ce soir, et moi je continue l'enro + l'oxygénateur. On verra déjà ce que ça donne d'ici mercredi soir... Si jamais c'est statut quo, alors je vais tenter la cabergoline en solution ultime; ça ne coûte rien d'essayer, de toute façon, au stade où ça en est...  Et comme Pim a accepté la pipette dans la bouche pour la prise de médocs, j'appréhende moins de lui donner la cabergoline: au pire du pire, ce sera par à coups, jusqu'à ce qu'il ait la dose qu'il faut.

J'ai eu deux loulous il y a longtemps, qui ont aussi eu des soucis un peu d'ordre neurologique,  avec des symptômes différents, mais c'était nettement plus violent et j'ai dû les faire euthanasier. Grosse suspicion de méningite et/ou tumeur au cerveau. Mais eux avaient vraiment de très très fortes douleurs, ils couinaient dès que je les touchais... J'espère vraiment ne pas avoir à revivre ça avec Pim... Certes il semble avoir mal; il a des petits yeux et des attitudes qui trahissent la douleur, mais ça ne semble pas aussi intense non plus, donc j'essaye (difficilement) de ne pas trop dramatiser...

Bref, c'est un peu stand by jusqu'à mercredi... et observation.

C'est fou, parce que dans la fratrie, sur 4 loulous trois m'ont fait des trucs bizarres... Sans doute à cause de la reproduction douteuse (ils étaient destinés aux serpents, à la base)... Pom se dépilait les pattes et a eu un kyste sébacé énorme (le véto qui le lui avait enlevé en l'absence du mien avait été assez impressionné par la taille); Casp a ses problèmes respiratoires très étranges, et voilà Pim et son souci neurologique bizarre... Un seul des quatre n'a rien développé de pénible pour le moment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon décidément nos parcours sont dramatiquement similaires. Depuis dimanche je trouvais Cursa (la sœur d'Adhara) un peu patraque et hier soir elle a chuté de l'étage (heureusement sur un hamac inférieur) et un peu plus tard je lui ai trouvé une masse sous la queue.

Verdict ce soir, troubles neurologiques (impactant un œil, la mastication et les membres inférieurs) et une tumeur adhérente (à la colonne ou aux  organes digestifs, je sais plus) inoperable. Les deux n'ayant aucun lien entre eux, même la véto n'avait jamais vu ça...

Du coups elle a rajouté de la cortisone, de la cabergoline et un mélange de plantes car elle prenait déjà un antibiotique et un anti-inflammatoire à cause d'une infection sur la queue depuis 15 jours (le sort s'acharne sur elle alors que c'est un ange cette rate ;()

Pour info, la cabergoline en comprimé que je ne connaissais pas avant ce soir est un peu plus facile à donner (j'ai utilisé du nutrimel) que la solution toute prête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh punaise, décidément...! :sad: C'est fou quand-même, les similitudes qu'on peut avoir, effectivement... J'envoie tout plein de bonnes ondes à ta petite puce, effectivement elle n'a pas de chance la pauvre, de cumuler comme ça...! Au final, il faut espérer que ses soucis neuros soient causés par une tumeur de l'hypophyse: comme ça au moins il y a une chance d'y remédier au moins un peu...

Pim a eu un renouvellement de ses injections de la dernière fois, et je tente donc la cabergoline également (les comprimés pour humains, pris à la pharmacie, qui coûtent la peau des fesses: 30 euros pour 8 petits comprimés...! O_O). J'ai donné la première dose ce soir; une fois tous les trois jours, et mon véto veut le revoir mercredi prochain (après deux prises de cabergoline donc) pour voir s'il y a un mieux ou pas. Après, malheureusement, si ça ne fonctionne pas c'est que la tumeur est ailleurs dans le cerveau, et il n'y aura rien d'autre à faire, vu qu'il a déjà le traitement classique qui balaye large...

J'ai eu à lui donner 3/4 du comprimé; j'en ai fait de la poudre, mis dans la pipette et ajouté un peu d'eau tout simplement. Pim a été dégoûté après coup, mais il a gentiment bu. En fait j'ai été mauvaise langue: la première fois, il a juste atrocement paniqué, ne comprenant pas du tout pourquoi je lui mettais quelque chose de force dans la bouche. Depuis il a bien compris et il coopère; je n'ai plus de difficultés pour lui faire prendre le traitement. Idem pour les injections: il y a trois jours, il a crié chez le véto au moment de la piqûre (effet de surprise): aujourd'hui il a été tout brave et n'a pas poussé un seul pouic, et ne s'est même pas débattu.

(Le véto a trouvé ses oreilles un peu plus propres avec les gouttes qu'il prend matin et soir, et il a noté que Pim s'est moins débattu quand il a touché les oreilles: signe que la grande gêne qu'il avait à ce niveau s'est amoindrie, même s'il persiste à secouer régulièrement la tête. Je ne sais pas trop quoi en conclure, c'est pas logique. Si l'otite est vraiment interne, les gouttes ne l'atteignent pas; si elle était externe, il y aurai une mauvaise odeur, et il n'y a rien... Ça me laisse perplexe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je trouve aussi... Merci, les bonnes ondes sont réciproques :)
En fait dans mon cas, ça peut sembler dingue mais j'ai plus peur de la masse qu'elle a au niveau de l'arrière train que de sa potentielle tumeur cérébrale. Car avec les problèmes neurologiques, déjà en effet y'a un chance de trouver un traitement qui limite la progression pendant plusieurs mois, mais aussi car je sais à quoi m'attendre. Alors qu'avec cette masse, j'ai peur de ne pas me rendre compte de sa souffrance, car ça peut impacter le fonctionnement de ses organes internes (par exemple difficulté pour faire ses besoins) sans qu'il y ait de suite des signes extérieurs visibles :(

 

C'est clair c'est abusé le prix, je suis tombé des nues quand j'ai vu les pauvres comprimés qui se battaient en duel dans le flacon. Bon point pour moi, ma Cursa est un peu plus petite visiblement (normal pour une femelle) du coups elle n'a qu'1/2 comprimé chaque 3 jours,  ça me tiendra un peu plus longtemps... Pour l'anecdote, j'ai vu sur la posologie que pour l'humain, c'est 1 comprimé par semaine, c'est dingue comme la dose est forte pour nos ratous :scared:

 

C'est cool en tout cas que Pim se soit détendu au point de vue de la prise des médicaments, car c'est la galère et très dur moralement de devoir se battre avec un rat malade pour le soigner -_- Depuis dimanche Cursa refuse de prendre ses médocs toute seule (avant elle se jetait sur la seringue pour boire son contenu), mais bon, quand je lui mets dans la bouche, elle avale tout, même si elle rebelle un peu, donc ça prend un peu de temps mais le principal c'est qu'elle prenne la dose complète :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, ce n'est pas dingue du tout et je comprends totalement que tu stresses davantage pour sa masse à l'arrière train: à ta place c'est aussi ça qui me ferait le plus peur, effectivement. Parce que comme tu dis, si c'est neurologique, on a une chance de bien diminuer les symptômes, tandis que l'autre tumeur, puisque inopérable, il faut surveiller sans cesse l'évolution pour savoir quand dire stop... :'(
Fais-toi confiance, tu sauras voir les signes. J'ai cette peur à chaque fois, et à chaque fois je réalise que c'est la même chose: tant que j'ai le moindre doute, c'est que le moment n'est pas venu. Puis une certitude survient, face à l'animal, et alors je ne doute plus, je sais que c'est le moment de l'accompagner pour son dernier voyage. On les connait, nos bébés, ce n'est pas rationnel du tout, mais quand on a un lien fort avec eux, on sent juste quand le moment est venu, c'est instinctif...
J'espère en tout cas que ça ne va pas évoluer vite et ne pas l'embêter; pour qu'elle puisse quand même profiter encore un peu de la vie...!

C'est cher oui! :-/ Mais bon c'est un traitement, si ça fonctionne je serai heureuse de continuer à mettre le prix, même si je dois me priver à côté. Il faut juste que ça fonctionne... Si c'est efficace, alors le prix vaut le coup. Mais je me demande effectivement comment c'est justifié...!
J'ai laissé le quart qu'il restait de la première prise: pour la deuxième prise je rajouterai seulement la moitié. Ensuite à la moitié restante, je rajouterai un quart... C'est un moyen comme un autre de faire durer le traitement.

Je suis effectivement soulagée à un point indescriptible que Pim ait compris, et qu'il se laisse faire. Quand tout ce sang avait jailli de sa bouche, le choc avait été terrible, et la peur qu'il se blesse à nouveau de la même façon était très présente dans un premier temps. Le véto a vérifié sa bouche d'ailleurs, tout semble ok, mais sur le coup j'avais cru qu'il s'était à moitié arraché la langue, bref...! :-S
Oui, le plus important c'est effectivement qu'elle prenne tout, ta petite puce. Tu as essayé de varier le contenu de la seringue, ceci dit, ou d'opter pour la cuillère? J'ai toujours Casp sous traitement (mon loulou avec le gros souci respiratoire; il restera sous médocs à vie: dès qu'on ralentit, ça dégénère...), et lui aussi avait fini par capter que ce que je lui mettait sur la cuillère, c'était piégé. Donc il a déjà refusé aussi. Du coup j'ai varié le contenu (en ce moment c'est un peu de crème fouettée + sirop d'érable) et ça l'a convaincu de boire seul. Lui, s'il refuse de prendre le médoc comme ça, il sera clairement condamné: je ne vais pas pouvoir me battre avec lui; il paniquerait à tous les coups et le risque de lui déclencher une détresse respiratoire serait trop grand... Donc il va falloir que je ruse jusqu'au bout...


 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, koontzie a dit :

 Tu as essayé de varier le contenu de la seringue, ceci dit, ou d'opter pour la cuillère?


 

C'est quoi que tu appelles crème fouettée, le truc en bombe? Hier j'ai testé un peu de crème fraiche avec de l’arôme de vanille et elle a mangé toute seule, par contre je pense que y'a du lactose la dedans donc j'ai peur qu'elle le digère pas bien -_-

 

Je sais pas si c'est ça où le fait que la tumeur grossisse vite et du coups commence à réduire un peu le colon, mais ce matin elle avait l'air un peu perturbée. C'est une rate (la seule d'ailleurs) très propre, donc elle fait toujours ses crottes dans la litière d'angle et la elle y est resté plus longtemps pour juste deux toutes petites crottes...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, le truc en bombe. Je n'en mets pas des tonnes non plus, je précise, et comme il aime bien il prend bien toute la dose des médicaments. S'il était en meilleur état je ferais peut-être davantage attention, mais je sais que, malheureusement, il ne vivra pas suffisamment longtemps, donc je le laisse profiter au moins un peu, pour que la prise de médocs se passe bien et soit au moins un peu sympa...

Pour la digestion, pas exclu que ce soit parce qu'elle est malade: tous mes loulous convalescents ont toujours eu tendance à faire des crottes minuscules... C'est le cas de Pim en ce moment (il mange quasiment rien). J'espère que ce n'est pas la tumeur, en tout cas...

Pim a eu sa deuxième dose de cabergoline. Il n'est pas bien, il maigrit à vue d'oeil... :( Je vais passer à la pharmacie tout à l'heure pour lui prendre du renutryl (ou qqch de similaire: sans lactose pour le coup vu que c'est possible) et commencer à la gaver...

Jeudi soir j'ai frôlé l'urgence véto avec Casp (celui qui a des soucis respiratoires), qui était au bord de la détresse respi: finalement il s'est stabilisé avec une dose supplémentaire de cortisone. J'avais appelé le véto de garde (j'avais eu du bol: c'était le mien) et c'est lui qui m'avait dit de redonner une dose. Il s'était manifestement attendu à ce que je vienne quand même hier matin, parce que j'ai eu un coup de fil de la clinique tout à l'heure pour savoir si ça allait: le véto a été étonné de ne pas me voir débarquer dès l'ouverture de la clinique, hier, avec un Casp pas bien du tout...

Bref, c'est vraiment le stress en ce moment; deux loulous dans un état de santé vraiment minable: je vais passer le weekend à surveiller...

¨Pim a son rdv de contrôle mercredi après-midi; j'espère qu'il tiendra jusque là... Pour Casp, tant que je peux éviter de l'emmener à la clinique j'évite (comme il stresse énormément, le ramener s'il est globalement stable serait risquer de lui déclencher une détresse respi à nouveau (vu qu'il va respirer plus vite à cause du stress; son petit coeur s'emballer...). Galère, galère galère...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ohlala je suis désolée d'apprendre ça, c'est sûr que gérer un rat malade c'est déjà dur, mais 2 :cry:

 Bon courage et bonnes ondes pour tes 2 loulous !

 

Je suis finalement passé à la crème de noix de coco+arôme vanille et sa passe à peu près...

 

Oui, y'a le clinutren (fraise, ils aiment bien en général) aussi, y'a pas de lactose dedans. Par contre parfois faut commander pour avoir le bon goût (genre à la mienne y'avait que café), tu peux leur téléphoner avant peut être ;)

Perso je mets le contenu dans un bac à glaçons, comme ça j'en ai toujours à disposition et ça se conserve 5 jours.

 

Quand y'a vraiment rien qui marche, je glisse l'idée au véto de la pénicilline (en injectable chaque 3 jours) c'est un peu l'antibiotique de la dernière chance et il agit en moins de 24h, donc on est vite fixé si ça sert ou pas. Ça m'a déjà sauvé 2 rats ( une grave pneumonie et des abcès cérébraux), d'autres fois ça à rien fait, mais ça coûte rien d'essayer et rares sont les vétos qui y pensent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai la triste impression qu'ils finiront par partir tous les deux ensemble...

Merci pour les bonnes ondes!

Je suis contente que tu aies trouvé une solution qui fonctionne; c'est quand même plus simple quand on donne les médocs sans avoir à batailler...
Elle a pu faire ses besoins, ta louloute?

Je pars d'ici peu faire le tour des pharmacies pour trouver le "renutryl"; s'il n'y a que café à la pharmacie la plus proche, j'irai plus loin. Je ne  veux pas commander parce qu'il faudrait attendre lundi soir après le boulot, or j'aimerais commencer le gavage dès cet après-midi...

Je ne sais plus si Casp a eu de la pénicilline, mais il me semble que oui vu qu'on a à peu près tout essayé sur lui. J'en reparlerai au véto en tout cas (je verrai si je l'emmène avec Pim mercredi; à deux dans la boite de transport il stressera peut-être moins), mais ce qui l'a vraiment "stabilisé" c'est la cortisone + le diurétique. Le souci c'est qu'il n'y a plus possibilité de diminuer le traitement; chaque diminution a failli tourner à la catastrophe. Mon véto se demande si ce n'est pas un virus respiratoire très tenace qu'il a (les symptômes ne collant pas avec les soucis respiratoires "classiques")...
Quant à Pim, il a eu déjà deux injections de pénicilline dernièrement; la dernière remonte à mercredi... Je n'ai pas l'impression que ça ait fait des miracles. Là l'ultime espoir c'est la cabergoline, mais il dépérit vraiment à vue d'oeil le pauvre. Paradoxalement il bouge bien, le regard est moins "petit" et il n'est plus hérissé en permanence, mais il maigrit et il semble du coup beaucoup plus petit, plus frêle... alors que c'était le plus grand et costaud de la fratrie...

Sur ce, je file à la pharmacie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, koontzie a dit :


Elle a pu faire ses besoins, ta louloute?

 

 

Oui, mais c'est vraiment des petites crottes, pourtant elle a l'air de manger, mais je vais la peser pour être sûre...

 

C'est sûr que les weekends c'est bien mais pas quand a des loulous malades...

Sinon n'hésite pas à lui donner des fruits secs (des amandes effilées s'ils a dû mal à manger) c'est calorique et appetant. Et aussi préparer de la bledine avec un gros morceau de beurre et en rajoutant un œuf en fin de cuisson ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que tu penses qu'un peu de rongeur digest dans le biberon pourrait être une bonne idée pour réguler un peu niveau intestinal?

Le souci que j'ai avec Pim (pas avec Casp: lui a encore beaucoup d'appétit et accepte toutes les friandises) c'est qu'il refuse de manger beaucoup de choses en ce moment. Pas de compote de fraises; pas de petits-pois carottes; pas de brioche... Et les choses plus dures encore moins, malheureusement. Le seul extra qu'il accepte de grignoter c'est le riz soufflé. D'où le besoin pour moi de le gaver en attendant (si jamais la cabergoline l'aide et qu'il retrouve de l'appétit plus tard), pour qu'il ne perde pas trop de forces. Là j'ai trouvé un truc similaire au renutryl, à la fraise. Il en a bu un peu; je vais lui en refaire boire un peu dans une heure, puis dans une heure encore, puis dans une heure encore...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience de navigation et mémoriser vos paramètres utilisateur pendant votre visite. Aucune information contenue dans ces cookies ne permet de vous identifier sans votre permission. SRFA ne transmet aucune information non anonyme à des applications tierces.